AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290085974
312 pages
J'ai Lu (11/06/2014)
4.37/5   290 notes
Résumé :
Les dragons et leurs gardiens dévoués ont enfin trouvé la cité perdue de Kelsingra. Les créatures magiques ont appris à utiliser leurs ailes et rentrent dans leur héritage, tandis que les humains changent eux aussi. Leurs liens avec leurs dragons s'approfondissant, Thymara, Tatou, Kanaï et même Sédric,le plus improbable des gardiens, commencent à se transformer en magnifiques Anciens, dotés de traits exquis qui reflètent les dragons qu'ils servent.

Ma... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (38) Voir plus Ajouter une critique
4,37

sur 290 notes
5
23 avis
4
12 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

basileusa
  15 novembre 2020
Première partie du dernier volume , les dragons deviennent autonomes et les humains s'interrogent sur leur devenir. Ils se transforment en même temps que leurs dragons et une nouvelle vie commence. Sauf que les ennuis arrivent avec les Chalcédiens tandis que la quête du puit d'argent commence . Malta, Selden, Tintaglia sont dans la tourmente et le suspens monte. En même temps, on en apprend plus sur la cité, son intérêt et le lien dragons/ anciens. le dernier tome promet beaucoup d'actions et des retrouvailles qui pourraient mal finir ....autant dire que je vais le commencer tout de suite.
Challenge Mauvais genres 2020
Challenge séries 2020
Challenge auteures SFFF

Commenter  J’apprécie          270
boudicca
  01 mai 2013
Après plus de six mois d'attente, voilà qu'arrive enfin la suite de la toute dernière série de fantasy de Robin Hobb, « Les cités des anciens », qui en est déjà à son septième volume en France contre seulement quatre à l'origine, chaque tome ayant été impitoyablement coupé en deux lors de sa sortie dans la langue de Molière. Découpage des plus déplorables qui ôte toute cohérence à l'ensemble de la série (phénomène malheureusement de plus en plus courant aujourd'hui), mais je ne m'appesantirais pas davantage là-dessus. Ce « Vol des dragons » constitue donc seulement la première partie du dernier tome de la série qui se révélera finalement un peu moins longue que les précédentes sagas de l'auteur. L'étau se ressert enfin à mesure que tous les fils de l'intrigue se regroupent vers un seul et même point : la merveilleuse cité des Anciens de Kelsingra.
C'est comme toujours un véritable plaisir de se plonger dans les romans de Robin Hobb et de retrouver ces personnages qui paraissent désormais si familiers. Encore une fois, nous avons le droit à un petit tour d'horizon de tous les nombreux protagonistes, des gardiens et leurs dragons à Kelsingra au duc de Chalcède et son entourage, en passant par les habitants du Désert des Pluies, la dragonne Tintaglia... L'enchaînement des points de vue est appréciable et nous permet de nous rendre véritablement compte de tout le chemin parcouru par les différents personnages qui ont décidément bien changé depuis le début de leur aventure, à commencer par les dragons qui commencent enfin à davantage ressembler aux créatures mortelles et majestueuses auxquelles on s'attendait. C'est non sans impatience mais aussi nostalgie que j'attends de découvrir la fin de cette histoire captivante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
XS
  06 juin 2019
Ce tome est beaucoup plus dynamique que les deux tomes précédents : tous les axes narratifs se rejoignent d'une façon fluide et tout à fait jubilatoire ;). La menace est maintenant bien réelle : la duplicité des marchands est telle qu'ils refusent de reconnaître le succès de l'expédition à Kelsingra et d'honorer leurs contrats ; ils cachent dans leur rangs quelques fruits pourris sensibles à la corruption. Rendons à César ce qui revient à César : sans ces marchands corrompus, point de débats acharnés autour du respect de la parole, points de tensions, point de dangers…point de septième tome aussi réussi que celui-ci.
Une lecture qui a recelé un plaisir tout enfantin . Et un final qui tient du cliffhanger, un coup de chance, tant le découpage français ne répond à aucune logique autre que commerciale. Efficace, cependant : bonne raison d'attaquer la suite.
Commenter  J’apprécie          160
domisylzen
  08 novembre 2015
Un à un les dragons se mettent à voler. Avec leurs gardiens, ils résident dorénavant dans la mystérieuse Kelsingra. Là, les dragons se transforment peu à peu en de magnifiques créatures magiques et leurs gardiens en anciens. le capitaine Leftrin s'est enfuit de Cassaric, car le conseil des marchands des pluies paraît corrompu. Il emmène à son bord les époux Khuprus, qui tentent de trouver un dragon pour sauver leur fils.
L'histoire devient palpitante et se diversifie. Deux bateaux poursuivent Leftrin pour tenter de découvrir Kelsingra et faire commercent de la chair de dragons. La lecture se fait au pas de course pour connaître la suite des événements. Vite, vite, plions ce tome sept pour passer au dernier.
Commenter  J’apprécie          141
Patience82
  16 octobre 2017
C'est la première partie du dernier tome de l'édition originale et les choses bougent, l'action reprend : Tintaglia refait son apparition, ainsi que Malta et Reyn et le destin réserve enfin à Hest le sort qu'il mérite. On a un peu quitté la vie quotidienne de nos gardiens et matelots car leur train-train ne présente plus vraiment d'intérêt à côté de tout se qui se passe ailleurs, et qui converge inexorablement vers Kelsingra. Mais je sens qu'on va vite les retrouver avec la découverte qui se prépare dans la grande cité des Anciens.
Et comme d'habitude quand j'arrive à la fin d'une série de Robin Hobb, je me demande comment elle va faire pour terminer tout ça en un seul tome.
Commenter  J’apprécie          142

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
boudiccaboudicca   01 mai 2013
Il ne perçut nulle réaction du bateau ni plus aucun contact mental. Mataf était ainsi, et Leftrin, pour sa part, se réjouissait d'avoir une vivenef plus taciturne que la plupart ; il n'eût sans doute pas apprécié une pie bavarde comme l'Ophélie ni un caractère sombre et taciturne comme celui du Parangon. Mais il en allait sans doute des vivenefs comme des enfants : tous les parents jugent que les leurs sont les plus beaux, et chaque capitaine préfère son bateau à tout autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
TeaSpoonTeaSpoon   27 avril 2013
Était-ce les propos du dragon ou bien avait-il extirpé des souvenirs de la pierre?
Toujours est-il que Malta se sentait ensorcelée, comme si elle voyait et entendait ce qu'il décrivait. Devant elle s'étendait la place couverte de gens qui bavardaient entre eux sous le soleil du printemps. Un Ancien aux gants argentés d'où pendaient trois marionnettes complexes s'exclamait d'une voix forte à l'adresse de trois femmes élancées qui tenaient des flûtes brillantes; l'une d'elles porta son instrument à ses lèvres et lui répondit par un trille, et plusieurs passants éclatèrent de rire devant cet échange. Un dragon violet fendait lourdement la foule, les ailes incrustées d'argent, pris dans un harnais d'or complexe couvert des milliers de grelots. Les Anciens s'écartaient sur son passage et beaucoup le saluaient ou s'inclinaient devant lui; les grelots faisaient un petit tintement aigu. Un ancêtre de Mercor? Le tableau magnifique d'abondance et de prospérité s'effaça, et Malta se retrouva sur la place venteuse devant le dragon qui parlait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
TeaSpoonTeaSpoon   27 avril 2013
Pendant qu'elle cherchait ses mots, il reprit: "Tu te voiles la face, Thymara."
Il parlait d'une voix basse mais sans douceur.
"Tu ne te plonges pas dans la vie d'autrefois à Kelsingra, tu te caches du présent et tu vis dans le passé, un passé qui ne reviendra pas. D'ailleurs, ce n'est même pas vraiment vivre : tu ne prends aucune décision dans ce monde-là, et, si la situation devient trop difficile, tu peux t'enfuir. Tu adoptes une forme de pensée, et, quand tu reviens, elle t'influence; mais le pire, pendant que tu nages dans les souvenirs, c'est ce que tu ne fais pas ici. Quelles expériences est-ce que tu manques, quelles occasions te passent sous le nez? D'ici un an, que diras-tu de ces saisons, que t'en rappelleras-tu?"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
domisylzendomisylzen   08 novembre 2015
N'est-ce pas ainsi qu'agissent les humains depuis des générations ? Nous nous approprions la terre et l'utilisons à notre usage : nous modifions le cours des rivières et la face du monde pour pouvoir nous déplacer en bateau, faire pousser des plantes ou paître du bétail. Et nous jugeons tout naturel de remodeler tout notre environnement pour le rendre confortable aux hommes.
Commenter  J’apprécie          70
brinvilliersbrinvilliers   19 décembre 2014
Alise sourit. "C'est pourquoi "dominer" n'est pas le bon terme. Charmer ? Ensorceler ? J'ignore comment l'exprimer, mais tu sais de quoi je parle. Si ces dragons se reproduisent et se multiplient, ils gouverneront inévitablement le monde à leur profit.
- Mais ce serait de l'égoïsme.
- Tu trouves ? N'est-ce pas ainsi qu'agissent les humains depuis des générations ? Nous nous approprions la terre et l'utilisons à notre usage ; nous modifions le cours des rivières et la face du monde pour pouvoir nous déplacer en bateau, faire pousser des plantes ou paître du bétail. Et nous jugeons tout naturel de remodeler tout notre environnement pour le rendre confortable aux hommes. Pourquoi les dragons percevraient-ils le monde différemment ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Robin Hobb (42) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robin Hobb
Quand l'auteur de CHERUB revisite le mythe de Robin des Bois en mode ultra contemporain !
ROBIN HOOD de Robert Muchamore, déjà 2 tomes en librairie
autres livres classés : dragonVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Robin Hobb

Comment se nomme le seul roman de SF écrit par Robin Hobb?

Alien
Terre étrangère
Alien Earth
Aliens

10 questions
223 lecteurs ont répondu
Thème : Robin HobbCréer un quiz sur ce livre