AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Emmanuel Michalak (Collaborateur)
EAN : 9782756003207
47 pages
Éditeur : Delcourt (23/12/2006)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 108 notes)
Résumé :
Hiver 1109 du calendrier officiel du Pajan. Okko et ses fidèles compagnons arpentent la cité de la poudre noire. En quête d’un guide pour traverser la périlleuse chaîne des sept monastères, ils rencontrent une habile guerrière : Fauche Le Vent. Leur chemin croise également la lame de deux sinistres moines arborant un corbeau comme blason, symbole de bien sombres présages !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
tchouk-tchouk-nougat
  22 mars 2017
Okko, Noburo, Noshin et Tikku cherchent à passer les montagnes pour fuir les combats d'une guerre trop longue. Mais l'attaque de surprenants moines aux corbeaux va faire dévier de leur route notre petite équipe.
Un second cycle s'ouvre, celui de la terre, et au voyage sur les mers se succèdent la traversée des montagnes où la neige et l'odeur de poudre répond à celle de la mort.
L'histoire se passe probablement plusieurs années après le premier cycle. On le voit surtout à l'évolution de Tikku qui va s'essayer à l'invocation des kamis.
Le changement de décor entre le premier cycle et ce deuxième est agréable. Les montagnes enneigées, les conditions climatiques difficiles... (au passage j'apprécie que l'auteur fasse des efforts pour adapter les vêtements de nos héros à leur environnement, il n'y a rien de plus agaçant que de voir les personnages en petites tenues dans la neige!!). J'ai par contre trouvé le début de l'histoire assez poussif. J'ai bien compris que Hub voulait vous faire comprendre la quête incessante et infructueuse d'Okko qui se fait balader de temple en monastère jusqu'à craquer, mais je trouve ça un peu laborieux. Heureusement ça finit par s'énerver un peu!
Alors que Noburo est très effacé dans ce tome, nous faisons connaissance avec un nouveau personnage, une femme haute en couleur. Fauche-le-vent leur servira de guide. Issue du peuple, elle a un franc parlé et la fâcheuse habitude à cracher partout. J'aime beaucoup ce personnage un peu frustre mais tellement attachante!
Quelques indices sont donnés dans ce tome quant au passé de Noshin et d'Okko, si c'est assez pauvre pour le moment cela attise notre curiosité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Yvan_T
  20 novembre 2020
Après le cycle de l'eau, cet album inaugure celui de la terre au sein de cette série prévue en cinq cycles qui couvriront respectivement l'eau, la terre, le feu, l'air et le vide.
En essayant de franchir la périlleuse chaîne des sept monastères, Okko et ses et ses trois compagnons, Noburo (le mystérieux guerrier au masque rouge), Noshin (le moine jovial amateur de saké) et Tikku (le jeune pêcheur qui nous narre cette aventure), vont devoir faire face à de sinistres moines arborant un corbeau comme blason.
D'entrée, on replonge dans ce japon médiéval fantastique aux décors somptueux. Hub continue d'exceller graphiquement, avec un dessin alliant lisibilité, dynamisme et souci du détail et des personnages attachants. Deux nouveaux personnages féminins très intéressants viendront d'ailleurs compléter notre quatuor déjà fort complémentaire.
Malheureusement, au niveau du scénario, Hub, qui nous avait habitué à une alternance efficace entre action, humour et moments de repos, nous livre une première partie d'album beaucoup trop ennuyante. Nos compères sont ainsi envoyés d'une confrérie à une autre sans réel intérêt pour le récit. Accompagnée d'une narration en voix-off, cette visite guidée des monastères du coin nous rapproche plus de Morphée et de la mythologie grecque que de la mythologie du japon médiéval.
Heureusement, une fois cette balade enneigée terminée, Hub vient nous réchauffer avec un récit dynamique et prenant, en nous gratifiant d'une bonne touche de fantastique qui saura tenir le lecteur en haleine jusqu'au tome suivant.
Bref, après un magnifique cycle de l'eau, ce début d'album fait retomber cette série avec les pieds sur terre, pour finalement nous amener vers la terre promise dans une deuxième partie d'album plus dynamique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
meygisan
  22 décembre 2017
Encore une fois je suis époustouflé par la qualité graphique de cette bd. Les dessins sont tout simplement magnifiques. Les arrières plans et les plans larges sont d'un richesse de détails et de précision que j'arrête ma lecture uniquement pour fouiller et admirer chaque planche.
Le récit de ce nouveau dyptique intitulé le cycle de la terre, nous emmène de nouveau au sein du petit groupe d'Okko et ses acolytes, accompagné d'un nouveau personnage pour l'occasion. L'intrigue met un certain temps à se mettre en place à tel point qu'on se demande s'il y en a une, et c'est un peu frustrant. le passage où le groupe voyage à travers les montagnes est long; on se pose la question de son utilité, d'autant plus que l'auteur n'approfondit ni les personnages ni leur relation, et on se demande bien où il veut en venir. La scène qui clôt ce volume soulève plus de questions qu'elle n'apporte de réponses ou d'éclaircissements, et se termine par cette image unique mystérieuse, rappelant l'introduction, laquelle jusque là ne semblait avoir aucun lien avec l'intrigue. de quoi faire saliver jusqu'au prochain tome... que j'ouvre immédiatement...!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MarquePage
  22 février 2017
Un deuxième cycle qui commence plus doucement. En effet le rythme est plus lent, laborieux même avec ces nombreuses visites de monastères. Un parti pris de l'auteur pour montrer les difficultés que rencontre notre groupe de chasseurs de démons, que tout n'arrive pas trop facilement. du coup on n'a tendance à se perdre un peu mais l'auteur à su en profiter pour donner quelques informations sur Noshin et creuser les aspérités des autres. Noburo est de plus en plus intriguant, on croit qu'on va en apprendre plus mais on n'a aucune réelle information à part sa force et sa résistance surhumaines.
De même pour l'univers on reste un peu sur notre faim. On veut toujours en voir plus, tellement il est intéressant.
La fin plein de suspense nous donne envie de lire immédiatement la suite (ce que j'ai fait).
Les dessins sont égaux, beaux et agréables. Avec les couleurs froides et la narration de Tikku de nombreuses années après, il y a un air de nostalgie.
Commenter  J’apprécie          42
Kenehan
  30 novembre 2017
Si visuellement l'univers se maintient, l'intrigue, elle, se ramollit dans ce troisième tome. Nouveau cycle trop répétitif avec ce pèlerinage de monastère en monastère. Heureusement que les dessins sont là pour remplir les pages parce que ce n'est pas le récit qui s'en chargera.
Je trouve un peu facile que les personnages perdent patience au point de se retrancher dans la violence pile quand ils sont chez les moines guerriers. Comme si c'était plus acceptable de les attaquer gratuitement eux plutôt que les groupes précédents.
Bref, l'action décolle dans les dernières pages et j'ai malgré tout envie de connaître le fin mot de l'histoire.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   22 mars 2017
En bas, ces plaines n'étaient plus qu'un lieu de désolation et de démence... Les familles du Pajan et du Bashimon s'entre-déchiraient dans des guerres sans fin. Combien de soldats aveugles et fanatiques avaient trouvé la mort sur ces champs de bataille?... Combien de villages avaient été pillés, rasés et brulés?... L'odeur de la mort régnait sur tout. La moindre once de terre regorgeait de sang. rien ne repousserait avant bien longtemps. La famine et les épidémies étaient les seuls fruits de cette monstruosité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
TatooaTatooa   11 décembre 2013
- Nos montagnes se sont fait l'écho de nombreux récits de vos exploits.(Fauche-Le-Vent)
- ... Hmmm. L'écho aura mille fois eu le temps de déformer la réalité... (Okko)
Commenter  J’apprécie          80

Lire un extrait
Videos de Hub (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Hub
Vidéo de Hub
autres livres classés : japon medievalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

kilyan B n°1

combien y a t-il de page

45
48
49
47

3 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Okko, Tome 1 : Le cycle de l'eau I de HubCréer un quiz sur ce livre

.. ..