AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756031674
Éditeur : Delcourt (15/10/2014)

Note moyenne : 4.11/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Suite à un accident de moto, Shiori se réveille amnésique. Elle ne se souvient plus ni de sa famille, ni de ses amies, ni de son petit copain.
Tant bien que mal, la lycéenne tente de retrouver un quotidien normal. Mais lorsqu'elle se rend compte qu'avant le drame, elle était une fille vulgaire, hypocrite et manipulatrice, elle tombe des nues et peine à se reconstruire...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
LilieLitMaispasque
  18 juin 2015
J'ai choisi de présenter ces deux séries dans l'ordre de parution, mais en réalité, je me suis jetée sur Lollipop après avoir lu le premier tome de Six half, qui a été un coup de coeur pour moi.
Je suis souvent lassée des shojo, qui sont souvent sur le même moule, mais j'ai pourtant du mal à renoncer à tenter de nouvelles séries, surtout lorsque le pitch est original.
Je ne crois pas me souvenir qu'en manga, la problématique de la perte de mémoire ait été souvent traitée: je n'ai en tout cas jamais lu de manga sur ce sujet. le résumé proposé par Delcourt m'a vite tenté.
J'ai lu, et j'ai craqué: Six half est une série terminée en 11 tomes au Japon, et déjà 5 tomes sont parus en France.
Shiori était une garce: le genre de filles à piquer le petit ami de sa meilleure copine, le genre de nana à moquer les impopulaires, à se maquiller beaucoup trop et s'habiller avec un sens du goût tout relatif, à ne pas soutenir son père malade et mourant, à insulter sa petite soeur et son grand frère et à sortir à tout va, boire et faire la fête.
Mais nous n'allons pas la découvrir sous ce jour, car le manga s'ouvre sur une Shiori perdue, qui ouvre les yeux dans une chambre d'hôpital : elle ne reconnaît plus personne.
A partir de là, les questions qui vont se poser dans ce manga sont diverses et variées, loin d'être légères, toujours traitées sans patho (cela semble être la marque particulièrement agréable de l'auteure) et avec beaucoup de sensibilité.
Le trait est toujours fin et joli, très agréable à contempler.
L'auteure se sert de l'amnésie de Shiori comme d'un prétexte à une remise en question de la jeune fille, qui va vite détester ce qu'elle était: mais alors que faire ? Tout pour retrouver la mémoire, ou tout pour rester dans un statu quo, ignorante d'un passé qui a conduit toute une école et sa petite soeur à la haïr ?
Si elle retrouve la mémoire, redeviendra t'elle celle qu'ils haïssent tous, tous sauf son ex petit ami ? Perdra t'elle cette opportunité de tout recommencer à zéro ?
Mais si elle ne retrouve pas la mémoire, arrivera t'elle à vivre avec l'idée de ne pas se souvenir de son père décédé, ou de ce qui a conduit à cette haine : et sans souvenirs, peut-on vraiment se repentir, faire amende honorable ?
A la fin du deuxième tome, une révélation plus dérangeante se fait jour, concernant notamment les sentiments amoureux de la jeune fille, et la personne visée par ses sentiments.
Dans le même temps, cette évolution, bien que gênante dans un premier temps puisque l'on ne sait pas trop où l'auteur souhaite en venir, s'explique par la perte de mémoire de Shiori : elle ne connaît plus les gens qui l'entourent, et n'a pas les outils nécessaires pour analyser ses sentiments à la lumière de son histoire personnelle ou considérer ces personnes sous l'angle auquel elle est tenue de les considérer: son frère n'est plus son frère, sauf au travers de ce qu'il lui dit, comme son petit ami ne représente plus rien pour elle: comment le pourrait-il, elle ne le connait plus.
Donc au final, l'orientation donnée à la série à la fin du deuxième tome prend tout son sens.
D'autant que rien n'est simple finalement dans ce manga, qui traite de la complexité des sentiments d'une jeune fille à l'égard des membres de sa famille et de son entourage, amis ou ennemis: comment trouver sa place quand on n'a plus d'identité et que les personnes ne peuvent ou ne veulent pas voir une autre que celle que vous étiez ?
Comment identifier ses sentiments clairement quand la seule personne qui vous a offert un soutien inconditionnel est inaccessible ? Comment accepter de voir la vie continuer pour vos amis ou votre famille alors que la vôtre s'est arrêtée par la force des choses et que votre seul moyen d'avancer est de tout recommencer ?
Ce manga possède un ton juste, il est passionnant et remarquablement écrit, tout en finesse et sensibilité.
J'en redemande, et j'espère vous avoir convaincus de lui donner sa chance!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AliceNeverland
  07 septembre 2015
Voilà un manga que je souhaitais vous présenter depuis un moment ! J'ai découvert Ricaco Iketani grâce à sa série précédente publiée en France, Lollipop. Si au début j'avais étais assez mitigée sur son style, rapidement ses scénarii m'ont convaincue. Et ce fut une nouvelle fois le cas avec cette série, Six Half.
Ricaco Iketani est une mangaka au style particulier. En général, je choisis mes mangas par rapport aux dessins. Si le synopsis a l'air pas mal mais que le coup de crayon me rebute, je passe tout simplement mon tour. J'ai ainsi dû me forcer pour cette mangaka, car ses dessins me rebutaient assez au début. Petit à petit je me suis tout bonnement laissée charmer par son style assez unique.
La force de Ricaco Iketani, c'est qu'elle propose des trames denses, sensibles et originales, où se mêlent humour, émotions et réflexions. C'est ce que j'ai aimé retrouvé à travers Six Half. Ici, elle évoque un sujet peu souvent rencontré dans les shojo habituels : l'amnésie. Mais loin de tomber dans les clichés du genre, elle a su développer toute une intrigue autour de cet évènement. Une histoire solide, captivante, qui nous interpelle et nous fait assez réfléchir.
Le premier tome, pour n'évoquer que lui, est vraiment magnifique. La mangaka réussit parfaitement à nous transposer dans la tête de Shiori. On sait exactement la même chose qu'elle, et on découvre l'environnement en même temps. Ainsi, le lecteur arrive à comprendre sans aucune difficulté ce que peut ressentir Shiori ; elle nous touche et nous émeut, tout comme elle nous retransmet son esprit combattif et pourtant si fragile. Je suis conquise…
Les personnages possèdent énormément d'épaisseur. Même si en on retrouve quelques uns plus traditionnels (le bad boy, la peste du lycée, etc etc…), la plupart ont une réelle psychologie que s'efforce de développer la mangaka. Mais, surtout, ils deviennent terriblement attachants au fur et à mesure que le récit avance.
Surtout, l'histoire possède une réelle évolution. Au bout du sixième tome, je suis toujours captivée par le récit sans en ressentir de lassitude. Shiori a véritablement su exister malgré son amnésie, et surtout elle a évolué, tout comme les autres personnages. Certains finissent même par se révéler, et l'on pressent que des choses bien plus sombres vont arriver. Bref, je suis toujours sous le charme !
En définitive, je suis une nouvelle fois complètement conquise par une série de Ricaco Iketani. Avec Six Half, la mangaka nous fournit une histoire dense, originale et émouvante, toujours dans un style qui lui est propre. Aujourd'hui, la série Six Half fait partie de celle dont j'attends les prochains tomes avec la plus grande des impatiences ! Un très joli coup de coeur !
Lien : https://aliceneverland.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MercyThompson
  10 mars 2017
J'avoue que le style du dessin ne m'attire pas beaucoup mais j'ai tout de même voulu essayer ce manga et je n'ai pas été déçue. Même si le thème de l'amnésie est assez récurrent, il est tout de même intéressant. Shiori n'est plus du tout la même personne. Et tout autour de ça elle découvre que les gens ne sont pas du tout ce qu'ils paraissent.
Ses « meilleures amies » sont loin de l'aimer quant à son petit copain nommé Kai (dont je ne supporte pas le graphisme) montre un double visage. À la fois drôle mais capable d'aller très loin, trop loin. Enfin c'est le personnage du frère qui m'intrigue le plus. Sa façon de sourire en permanence comme pour couvrir quelque chose.
Cette interrogation m'est alors venue à l'esprit : sont-ils vraiment liés par le sang ? Car Shiori ne ressemble ni à son frère ni à sa petite soeur Maho. Et dans ce cas là cela changerait les propos ambigus de son « frère ». À la fin du manga un souvenir de Shiori lui revient et j'avoue que j'ai hâte d'en découvrir la signification .
Pour conclure c'est une bonne surprise que nous propose Ricaco Iketani. Si la surface de l'histoire peut paraître légère, en profondeur se cache un côté très sombre dont je souhaite voir le développement dans le prochain tome.
Lien : https://maviedelivre.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Bibeli
  08 décembre 2014
Shiori est sous le coup d'une amnésie après un accident de moto. Lorsqu'elle reprend le cours « normal » de sa vie, elle se rend compte que sa soeur cadette la hait et trouve un réconfort plutôt limité auprès de son grand frère qui a une tendance à la surprotéger depuis la disparition de leurs parents. Elle se découvre un petit ami particulièrement détestable et une réputation de fille populaire un brin superficielle et méprisante qui joue avec son corps.
Comment se reconstruire quand on s'aperçoit que la fille qu'on était avant était une peste ? Voilà la problématique présente dans ce nouveau shojo. L'auteure ne cède pas à la facilité, ce qui est souvent le cas dans les histoires qui mettent en scène un héros amnésique. Là l'héroïne est vraiment touchante dans sa quête d'identité, sa volonté de bien faire. Quand le destin vous donne un petit coup de pouce pour amorcer un changement de comportement et / ou de personnalité, il faut savoir saisir l'instant…
Commenter  J’apprécie          10
DocBird
  05 novembre 2015
Résumé : Shiori se réveille après avoir été plongée dans le coma suite à un accident de moto. Mais elle ne reconnaît personne et ne se souvient pas de son passé. Son frère et sa soeur lui semblent être de parfaits inconnus. Quand elle va rentrer chez elle et retourner au lycée, elle va découvrir quelle image d'elle les autres lui renvoient. Et cette image est loin d'être flatteuse : arrogante, méchante et manipulatrice. Sa soeur la déteste, son frère l'adore, ses prétendues amies ne sont pas aussi proches qu'il pourrait y paraître. Comment se reconstruire quand son passé renvoie une image décalée par rapport à ce qu'on ressent ?
Mon avis : Ce manga pose la question de la construction de la personnalité et interroge sur ce qui fait l'essence de chacun.
Shiori se réveille du coma vierge de tout passé et découvre avec stupeur son moi d'autrefois. Est-elle toujours cette personne ? Comment construire le présent et l'avenir sans passé ? Quelle est sa véritable personnalité ? Ses proches ont des réactions différentes par rapport à elle, entre amour et haine. Son mauvais caractère d'autrefois ressort mais qui est-elle vraiment ? Et comment assumer un passé inconnu ? Shiori se retrouve face à une situation difficile, elle regarde d'un autre oeil ses prétendues amies, s'éloigne de son copain, essaye de se rapprocher de sa petite soeur. Mais va-t-elle y arriver ? Il semble que la Shiori d'autrefois s'était forgée une image détestable afin peut-être de cacher ses souffrances face au départ de leur mère et au décès de leur père.
Un tome 1 qui donne envie de connaître la suite et voir comment va évoluer Shiori.
Lien : http://docbird.over-blog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
ActuaBD   24 novembre 2014
La trame est classique, mais le récit de Ricaco Iketani s’avère particulièrement convaincant. Tout d’abord grâce à son héroïne à la fois fragile et franche, sans que ces aspects ne soient exagérés. Le résultat apparaît juste, on suit ses difficultés et ses interrogations avec empathie, entre innocence et lucidité.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
boumabouma   05 novembre 2015
Mais pourquoi… pourquoi je dois assumer les erreurs de la fille qui est sur cette photo ?
Pourquoi ?! Moi je n’ai fait que me réveiller, sans rien savoir ni comprendre…
Commenter  J’apprécie          70
DocBirdDocBird   05 novembre 2015
Tant que je n’aurai pas recouvré la mémoire, je ne trouverai pas ma place dans ce monde.
Commenter  J’apprécie          30
Lire un extrait
Video de Rikako Iketani (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rikako Iketani
Deuxième chronique "Shôjovoraces" avec "Six Half", de Ricaco Iketani, disponible chez Delcourt Manga.
Désolé pour le mauvais éclairage? C'était un test, mais c'est vraiment pas mieux que la première fois.
Plus d'infos sur "Six Half" : http://www.editions-delcourt.fr/serie/six-half-01.html
Et bien évidemment, plus d'infos sur les shôjo mangas des Éditions Akata : http://www.akata.fr/tags/shojo
autres livres classés : amnésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
818 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre
.. ..