AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253101673
576 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (29/01/2020)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.76/5 (sur 577 notes)
Résumé :
Alice Love tombe en faisant du sport. Lorsqu'elle se réveille, elle pense qu'elle a 29 ans, qu'elle est enceinte de son premier enfant et qu'on est en 1998. En réalité, on est en 2008, Alice a trois enfants, Madison, 10 ans, Tom, 8 ans et Olivia, 5 ans, et s'apprête à divorcer.
Comment a-t-elle pu devenir cette femme autoritaire et maigrichonne (faire du sport ? elle DÉTESTE ça !) ? Pourquoi Elisabeth, sa soeur adorée, est-elle en froid avec elle ? Comment Ni... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (119) Voir plus Ajouter une critique
Kittiwake
  17 mai 2019
Il ya un truc qui déclenche le défilement compulsif des pages chez Liane Moriarty. A chaque fois c'est la même chose, pas besoin d'arriver à la page 80, deux à trois paragraphes et c'est parti, impossible d'arrêter.
Sont-ce les personnages, terriblement ordinaires, avec ce petit grain de folie que l'on retrouvait avec le même plaisir un peu coupable dans la série télévisée Desperate Housewives? Est-ce l'art de générer des questionnements sur le déroulement de l'intrigue? Il faut dire que dans A la recherche d'Alice love, la ficelle est bien visible, mais ça marche!
Donc Alice Love, sort d'une perte de connaissance traumatique avec la certitude d'être en 1998, c'est à dire 10 ans plutôt. Force est de constater que sa vie n'a pas évolué comme elle l'imaginait alors, puisque tout autour d'elle est méconnaissable. Ne serait-ce que la présence de ses trois enfants, elle qui en était restée à son statut de tout début de sa première grossesse. Et comment peut-elle être en train de divorcer de l'amour de sa vie?
Au rythme d'Alice, le lecteur va reconstituer le puzzle, allant comme elle de révélations en découvertes. Tirant ou non des leçons de ce qu'elle observe de sa nouvelle vie, avec la chance de pouvoir influer sur les événements futurs, c'est une étonnante perspective sur sa vie passée, et une opportunité unique de redresser la barre.
On ne va pas chipoter sur l'interprétation les mécanismes de la mémoire, car on n'est pas dans un essai de neurophysiologie, et juste exprimer le plaisir de cette lecture aussi réjouissante que Petits Secrets, Grands Mensonges ou le Secret du mari

Rendez-vous au prochain opus, avec impatience

Lien : https://kittylamouette.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          853
nameless
  18 décembre 2019
Alice a la mémoire qui flanche. Après une commotion cérébrale due à une chute, elle ne se réveille pas au pays des merveilles lorsqu'elle comprend qu'une brèche de dix ans s'est ouverte dans sa vie sous la forme d'une amnésie. Son mari, ses trois enfants, sa mère, sa soeur, ses amis, tous ces infimes détails sont passés aux oubliettes et nécessitent un sérieux travail de remise à niveau pour un rapide retour vers le futur.

Après avoir aimé Le secret du mari puis adoré Petits secrets, grands mensonges, j'ai éprouvé une déception lors de la lecture de Un peu, beaucoup, à la folie. Les barbecues entre voisins, l'investissement bénévole de mamans débordées dans les écoles privées de leurs rejetons m'ont semblé répétitifs et lassants, tout comme les scenarios quasi-superposables. Mais Liane Moriarty est habile, elle sait y faire pour toucher son lectorat, et lorsque A la recherche d'Alice Love, son quatrième roman, m'a tendu les bras à la médiathèque, je m'en suis emparé. A peine ouvert, comme j'étais surprise que l'intrigue se déroule en 2008, j'ai jeté un oeil sur la première date de parution : 2009. Ah ! D'accord ! Il ne s'agit pas de son quatrième roman mais de son premier, que les Editions Albin Michel ont fort judicieusement décidé de traduire en 2019 pour surfer sur le succès de l'australienne. Cette petite duperie par omission (ça ferait un excellent titre !) qui consiste à faire passer du vieux pour du neuf a d'emblée suscité ma méfiance et l'histoire d'Alice n'a hélas pas gommé cette première sensation. Pourtant, en créant des femmes lambda, ordinaires, aux vies banales pleines de boulot, d'enfants, de séparations ou autres problèmes matrimoniaux et scolaires, de disputes familiales, l'auteure séduit car le lecteur s'identifie facilement aux héroïnes qu'elle analyse avec finesse et humour.

Mais Alice m'a déçue. L'intrigue est lente à se mettre en place, les digressions sont nombreuses. La super-Frannie blogueuse préoccupée par l'euthanasie n'apporte pas grand-chose à l'histoire, et la vie d'Elizabeth en mal d'enfant, relatée sous la forme d'une auto-analyse adressée à son psy, bien qu'émouvante n'en est pas moins indigeste... Au final, un roman beaucoup trop long, qui aborde beaucoup trop de thèmes, qui suis-je et dans quel état j'erre, d'où viens-je et où vais-je ? Que sont mes amis devenus ? Pourquoi mon couple s'est-il usé ? Qu'ai-je fait de ma vie ? Et si c'était à refaire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          722
marina53
  16 septembre 2019
Une mauvaise chute et c'est toute la vie d'Alice Love qui s'en trouve bouleversée... Aussi, lorsqu'elle reprend conscience, elle se rend qu'elle se trouve dans une salle de sport (elle qui déteste le sport) et que la présence de Jane Turner (du travail !) , à ses côtés, l'étonne (qu'est-ce qu'elle fout là ?). Certainement un évanouissement dû à sa grossesse... Les pompiers arrivent très vite, lui demandent son nom, le lieu où elle se trouve et la date du jour. Ce à quoi la jeune femme répond aussitôt 1998. Et c'est là que l'inquiétude s'affiche sur les visages puisque l'on est en 2008. Alice va rapidement se rendre compte qu'elle a oublié les 10 dernières années de sa vie et que celle-ci a pris une tournure à laquelle elle ne s'attendait pas... Elle n'est, évidemment, pas enceinte de son premier enfant, qui a maintenant 10 ans, que deux autres ont suivi, que sa relation avec Nick, son amour de toujours, n'est absolument pas au beau fixe, que la relation avec sa soeur paraît tendue et, surtout, qu'elle ne se reconnaît pas en la Alice de 39 ans...
Liane Moriarty signe là une comédie douce-amère au cours de laquelle l'on suit Alice Love, qui, à cause d'une chute au cours de step, n'a absolument aucun souvenir de ses 10 dernières années passées. Se croyant toujours en 1998, enceinte de Madison, son premier enfant, passionnément amoureuse de Nick, elle va, à sa plus grande surprise, découvrir ce qu'est devenue sa vie. Et, apparemment, celle-ci ne lui correspond pas et Alice apprendra, au fil des heures et des jours, combien elle est loin de s'imaginer la (mauvaise) tournure qu'elle a prise. Où est donc passée Alice Love ? Qu'a-t-elle fait de sa vie ? Comment en est-elle arrivée là ? L'auteure redessine, au fil des pages, les contours d'un passé oublié et montre combien, en seulement 10 ans, l'on change ainsi que notre entourage, combien l'on peut se perdre en chemin et briser des rêves et des espoirs. Outre le destin de la jeune femme, Liane Moriarty s'attarde sur celui d'Elizabeth, la soeur d'Alice, qui, après de nombreuses FIV et fausses-couches, n'arrive pas à tomber enceinte. Ponctué des confidences de cette dernière qui écrit à son psy et du blog de Frannie, la grand-mère adoptive des deux soeurs, ce roman savoureux, saupoudré d'humour noir, se révèle tout à la fois léger et plus grave, notamment en traitant de l'infécondité, de la mort ou encore de l'amour qui s'effiloche.
Une évocation fine et pertinente du décalage entre la vie rêvée et celle que l'on vit...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          712
NathalC
  22 juin 2020
C'est frais, c'est vivant, c'est un très bon roman.
C'est, selon moi, le meilleur de Liane Moriarty. Je n'ai pas ressenti le côté série télévisée à succès des précédents romans, qui était certes plaisant, mais un peu trop bling bling.
Niveau histoire, Alice vit un véritable break dans sa vie, indépendamment de sa volonté. Une amnésie qui lui permet de voir la vie différemment. Revenir sur le passé, avoir un regard plus critique ou plus naïf, mais dans tous les cas un regard différent ; cela permet de se remettre en question, ou de se poser d'autres questions, et de voir la situation par le regard des autres.
Sans dire qu'on devrait tous passer par une amnésie temporaire pour pouvoir faire le point, il peut être intéressant de prendre un peu de recul dans certaines situations de la vie quotidienne.
Ce roman est actuel et c'est un vrai plaisir de se plonger dans l'histoire d'Alice et de ses proches. Quelque part, on se retrouve tous dans ce roman, à un moment ou à un autre de notre vie...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          700
jeunejane
  03 décembre 2019
Au cours de step, Alice, 39 ans, fait une chute et tombe sur la tête.
Elle est emmenée en ambulance et rapidement se rend compte grâce à ses proches qu'elle a oublié 10 ans de sa vie.
Elle se croit enceinte de son premier enfant alors qu'elle en a 3. Elle est amoureuse de son mari alors qu'elle est sur le point de divorcer.
Ce qu'elle découvre d'elle-même ne la ravit pas : une femme superficielle, vivant pour la façade.
Elle a une soeur, Elisabeth qu'elle snobait depuis un petit temps. Celle-ci essaie désespérément d'avoir un enfant. Son combat humain la rend très sympathique et vulnérable à la fois.
Le thème de l'amnésie est très souvent exploité dans les romans mais ici, le style est original avec une narration très vivante ainsi que la construction entrecoupée par les lettres de la soeur à son psy, les réflexions de l'arrière -grand-mère sur la toile.
C'est un roman bien agréable à lire, le premier de Liane Moriarty que j'apprécie, je l'avoue. Il faudra peut-être que j'approfondisse la lecture de l'auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          666


critiques presse (1)
LaPresse   15 février 2019
Un roman divertissant qui contient les ingrédients qui font le succès de l'auteure : des personnages féminins forts et une intrigue qui sait nous tenir en haleine. On imagine déjà le film ou la série.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (51) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   08 avril 2019
L'amour naissant, c'est excitant et grisant. Léger et pétillant. Tout le monde peut aimer de cette façon. Mais l'amour , après trois enfants, une séparation, un quasi divorce, les blessures qu'on s'inflige, les pardons qu'on s'accorde, les moments où l'on se lasse, ceux où l'on n'arrive à se surprendre, après avoir vécu le pire comme le meilleur, eh bien cet amour là est indicible. Il mérite un autre mot.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          251
petitsoleilpetitsoleil   10 mars 2019
Les photos révélaient que Gina et Mike avaient deux jolies petites filles aux cheveux bruns (des jumelles, peut-être), du même âge que Tom environ. Sur certaines, les enfants jouaient tous ensemble, dévoraient d'énormes tranches de pastèque, s'éclaboussaient dans la piscine, dormaient les uns contre les autres sur les canapés.
Les deux familles étaient parties camper ensemble. Apparemment, ils avaient séjourné régulièrement dans une maison en bord de plage d'où la vue sur l'océan était imprenable.
Des vacances entre amis. Une piscine. Du champagne, le soleil, des éclats de rire.
Une vie de rêve.

Mais peut-être que n'importe quelle vie a l'air merveilleuse si on ne voit que les albums photos.
Face à un appareil photo, les gens sourient docilement, la tête penchée
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
iris29iris29   04 avril 2019
Et puis, ce soir, on regarde les informations. Ils montrent des images de cyclone en Birmanie. (…)
La caméra filme les alentours avant de revenir sur la mère qui est maintenant recroquevillée par terre, gémissante, le poing dans la bouche. Le reporter annonce qu'elle vient d'apprendre que les secours arrêtent les recherches, trop risquées.
Cette femme vit le pire moment de son existence et moi je mange des chips au maïs devant la télé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
iris29iris29   06 avril 2019
Il y a eu :
Le patron : " C'est votre choix de faire une FIV, vous n'avez pas la grippe que je sache, alors non, je ne signerai pas votre demande de congé maladie."
La tante : " Détends-toi, va te faire masser. Si tu n' arrives pas à tomber enceinte, c'est parce que tu es trop tendue." ( Classique .)
Le frère ( avec son gosse qui hurle derrière lui ) : " Tu fantasmes complétement sur la vie avec les enfants. Tu vois pas le boulot que c'est."
La cousine : " Ma pauvre chérie. Je comprends tout à fait ce que tu traverses. Moi, ça fait six ans que j'essaie de terminer mon doctorat."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          135
jeunejanejeunejane   03 décembre 2019
- Oui. D'après toi, on devrait faire un saut dans un pays du tiers-monde et revenir avec un joli petit orphelin, comme Brad et Angelina.
...
Après un moment de silence, Alice demanda : " Brad et Angelina sont des amis à vous ?"
Elisabeth s'étrangla de rire. Tu as même oublié les potins people, à ce que je vois !
Commenter  J’apprécie          230

Videos de Liane Moriarty (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Liane Moriarty
Extrait du livre audio "Neuf parfaits étrangers" de Liane Moriarty lu par Colette Sodoyez. Parution CD et numérique le 17 février 2021.
https://www.audiolib.fr/livre-audio/neuf-parfaits-etrangers-9791035402273
autres livres classés : amnésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

À la recherche d'Alice Love de Liane Moriarty

Qui est le "Haricot" ?

Tom LOVE
Olivia LOVE
Madison LOVE
Nick LOVE

10 questions
27 lecteurs ont répondu
Thème : À la recherche d'Alice Love de Liane MoriartyCréer un quiz sur ce livre

.. ..