AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782755623482
360 pages
Éditeur : Hugo et Compagnie (10/11/2016)
4.26/5   34 notes
Résumé :
Dixon pensait avoir trouvé enfin un équilibre dans sa vie sentimentale. Lui, le psychiatre un peu cynique, qui enchainait les aventures sans lendemain, avait découvert en Madison, celle avec qui il envisageait de faire sa vie. Quant à Madison, fragilisée par un traumatisme dans son enfance, elle apprenait à s'épanouir auprès du seul homme en qui elle avait confiance. Mais Dixon a été obligé d'accepter le pacte proposé par Juliet, lui donnant ainsi un dangereux pouvo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
4,26

sur 34 notes
5
12 avis
4
8 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Ninie067
  23 novembre 2016
Tout d'abord je tiens à remercier Stéphanie et Hugo & Cie pour m'avoir offert l'opportunité de lire ce livre en m'accordant leur confiance.
Monica James nous promettait quelque chose de totalement dépaysant avec sa duologie, habituellement il n'est pas question de dire qu'on aime les choses vulgaires et dégradantes dans les romances, et là, nous n'avons pas seulement des pécheurs transgressant volontairement ou non les lois divines, nous avons également un psychiatre rompant assez fréquemment son code de déontologie médicale.
L'auteur nous proposait un chemin tout tracé depuis le début en nous offrant une porte de secours, une route permettant de faire revenir un pécheur sur le droit chemin. Vous pouvez vous douter que j'étais donc très impatiente de découvrir la suite des aventures de Dixon et Madison, car j'avoue que je ne voyais pas trop comment l'auteur Monica James allait pouvoir sortir Dixon des emmerdes dans lesquels il s'était fourré. Et je vous assure que ce ne sont pas des petits problèmes de rien du tout.
On le quittait alors que Juliet le menaçait de divulguer leur relation à Madison, elle venait également de lui avouer qu'il était le père de l'enfant qu'elle porte. Juliet est passée maître dans l'art du chantage et Dixon a beau avoir changé depuis sa relation avec Madison, il n'en reste pas moins un homme dominé par ses pulsions sexuelles.
Dixon s'enfonce dans les mensonges pour sauvegarder sa liaison avec Madison, malgré sa culpabilité il plonge tête baissée dans l'illusion malsaine que tout va pour le mieux avec sa bien-aimée, mais Juliet est perfide et la seule solution qu'il lui reste afin de l'empêcher de s'en prendre à sa relation avec Madison est d'employer la manipulation. Dixon n'est pas tendre, il se joue de l'addiction de Juliet, de ce besoin constant de reconnaissance, d'affection et d'amour dont elle a nécessité pour se sentir exister. J'ai presque eu de la pitié pour elle.
Madison a également le courage de changer la donne depuis sa rencontre avec Dixon, il lui a prouvé qu'elle pouvait se sentir en confiance et protégée avec lui, elle se laisse aller et s'ouvre au plaisir qu'elle ressent en sa compagnie, malgré cela elle manque de confiance en elle, elle sent Dixon s'éloigner. Et lorsque la vérité éclatera, la confrontation sera dure et les conséquences terribles pour chacun d'eux.
Ces quelques citations donne sens à l'histoire.
« Errare humanum est, perseverare diabolicum » ce qui signifie « L'erreur est humaine, l'entêtement [dans son erreur] est diabolique. » Sénèque
« Venia dignus error is humanus » ce qui signifie « Chaque erreur humaine mérite le pardon. » Tite-Live
« is Cuiusvis errare: insipientis nullius nisi, in errore perseverare » ce qui signifie « C'est le propre de l'homme de se tromper ; seul l'insensé persiste dans son erreur. » Cicéron
J'ai essayé de me mettre à la place de Madison et j'ose croire que je serais capable comme elle de miséricorde envers toutes les personnes qui lui ont fait du mal, mais je suis en rogne pour tout ce qu'elle a subit. Néanmoins, Dixon étant un homme intense qui vous touche psychologiquement, je lui aurais tout pardonné. J'ai énormément aimé la fin inattendue du roman qui m'a laissé imaginé plein de choses totalement fausse, je me suis sentie aussi bête que Dixon, et j'ai bien ri à cause de cela.
Vous l'aurez compris j'ai été séduite par cette série qui sortait de l'ordinaire, Monica James est une auteur adorable qui m'aura fait aimer les personnages hors du commun, inoubliables et terriblement pervertis. Alors si vous avez envie de changement et de découvrir une nouvelle série qui prône le non respect des règles, qui suscite les sensations fortes et nous prouve que l'homme est humain et non pas parfait alors cette duologie est faites pour vous, sinon passez votre chemin , vous risquez d'être rebuté par les actes pernicieux de ces personnages.
Lien : http://thereadinglistofninie..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Marlene_lmedml
  18 novembre 2016
Avant de commencer ce second tome je me suis posé mille questions.. le premier opus m'avait vraiment fait ressentir énormément d'émotions. Je dois dire que dernièrement c'est une saga qui sort totalement du lot. Grâce à une auteure qui assume de nous plonger dans un monde où le péché domine la morale et la raison. Et c'est bon d'assumer de ne pas être totalement une bonne personne.
Et dans cette suite c'est bien de cela qu'il s'agit.. Coup de projecteur sur notre Dixon.. Qui est-il réellement ? Est-il capable de changer et de ne plus être dominé par ses pulsions sexuelles ? Madison a-t-elle réussi là où toutes les autres ont échouées ?
Dixon se retrouve dans une situation délicate avec l'ultimatum que Juliet lui a soumis à la fin du tome précédent. Il est coincé, soit il dit toute la vérité à Madison et il risque de la perdre.. Soit il joue sur les deux tableaux au péril de la perdre.. Dans les deux cas il joue gros.
Je vous avoue j'ai eu peur et imaginé de nombreux scénarios.. tous plus frustrants les uns que les autres. Je ne savais pas du tout quels choix l'auteures allait faire et j'ai eu peur d'être déçue par l'attitude de Dixon, qui je vous le rappelle a quand même un passé assez tumultueux sexuellement parlant.
Monica James se démarque une fois de plus avec cette suite qui n'aurait pas pu être plus parfaite. Toutes mes craintes ont été balayées dès le prologue.. J'ai eu foi en Dixon. Cette homme qui m'a fait craquer autant qu'il m'a énervée dans le début de l'histoire. Dixon c'est un homme parfaitement imparfait. Son parcours est atypique, il a fait des choix de vie qui ne le caractérisaient que sur une courte période de son existence. Mais Dixon s'assume pleinement et c'est ce que j'ai trouvé formidable. Dixon incarne le péché par excellence. Sa métamorphose sera progressive, il change et en même temps il reste le même parce qu'il ne faut pas déconner, être mauvais c'est méchamment excitant ^^ Je suis encore plus tombée sous son charme avec cet épilogue.
Monica James mène son scénario d'une main de maître en usant des forces et des faiblesses de chacun. Elle met en lumière des personnages avec des caractères très humains et nous fait ressentir beaucoup d'émotions. Son histoire est psychologiquement intense, elle vous poussera à vous demander sans cesse ce que je vous feriez à la place de Madison. Est-il possible de tout pardonner par amour ?
Bien entendu, les personnages secondaires se dévoilent pour nous rendre spectateur de leurs vies riches en rebondissements. Hunter entre en jeu, plus séduisant que jamais et je me demande bien si on aura la chance de le connaître d'avantage dans un roman qui lui serait consacré. Madison m'a émue et je l'ai trouvé très courageuse. Elle mûrit au contact de Dixon, elle assume sa toute nouvelle part de féminité et c'est vraiment plaisant à suivre. Juliet, quant à elle, reste égale à elle-même.. Je n'ai pas réussi à développer de la sympathie pour elle même si je l'ai plains plus d'une fois.. Dylan et les parents de Madison complètent l'intrigue et la rendent très prenante. Pino, le père de Dixon, un Italien pur souche touché par la vie apporte vraiment beaucoup de charme et de poids à l'histoire personnelle de Dixon.
Le talent de l'auteure a fait ses preuves avec cette saga. Mais maintenant étant accro des sensations qu'elle m'a fait ressentir j'ai cruellement besoin de savoir que je vais pouvoir la lire à nouveau. L'intensité de ce tome à eu raison de tous mes sens qui ont été mis à fleur de peau.. L'auteure sait comment éveiller le désir chez ses lecteurs, rien que d'y penser je frissonne. Les scènes érotiques vous vendront du rêve, subjuguée par l'amour naissant entre Madison et Dixon. Provoquant en moi une excitation fulgurante. Comme une traînée de poudre ce fut une explosion des sens.
Un moment de lecture délicieux tant sur le fond que sur la forme.
En bref, ce second tome a répondu à toutes mes attentes. Madison et Dixon sont merveilleux dans leur histoire atypique. le péché est toujours au centre de l'histoire et Monica James en joue. Elle joue avec ces lecteurs comme si nous étions devenus ses petites marionnettes. Rythmé et haletant cet épilogue clôt à merveille cette saga hors du commun.
Cette lecture en trois mots :
Délicieuse, addictive et émouvante.
Lien : https://lmedml.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Oreeddc
  17 novembre 2016
L'amour est-il vraiment plus fort que tout ? Peut-on réellement tout pardonner ? C'est avec ces deux questions primordiales que je me suis lancée dans la lecture de ce dernier tome d'Addicted to Sin et c'est le coeur léger que je referme cet épilogue amplement satisfaite par la direction que Monica James a donnée à son histoire.
Le moins que l'on puisse dire c'est que nous avions laissé Dixon dans une situation des plus délicates….. le pauvre n'a pas fini de se faire un sang d'encre. Rongé par la culpabilité, enseveli sous les remords, c'est un homme totalement perdu qui nous fait face. Ses intentions sont nobles mais que d'erreurs vont être faites. Poussé par son besoin de protéger Madison, il va se retrouver pris au piège de ses mensonges refusant la vérité par peur de perdre son ange. J'ai vraiment eu envie de le secouer plusieurs fois en le voyant s'embourber dans cette situation, j'ai eu envie de l'aider lorsqu'il a pensé trouver la solution, puis j'ai eu envie de l'épauler lors de ses révélations. J'ai été charmé par cet homme totalement désespéré, par sa façon de ne pas vouloir faire de mal à celle qui a su voir au-delà des apparences, celle qui a su le toucher au plus profond de lui-même. Grâce à ce tome, on plonge dans les méandres de son esprit et on se prend à espérer que des sentiments si forts ne puissent pas rester vains.
Madison est assez surprenante dans ce nouvel opus. J'avais en tête l'image de la jeune femme naïve qu'elle m'avait laissé mais, elle a su m'épater par sa force et son courage. J'ai pris beaucoup de plaisir à la voir s'ouvrir à Dixon, à la voir s'épanouir puis affronter ses démons. Elle se livre sans détour, se confesse malgré la douleur et la peur que ravivent ses souvenirs. Elle évolue constamment et on se prend à lui souhaiter de trouver enfin le bonheur seule ou accompagnée. Je me suis vraiment prise d'affection pour cette jeune femme aussi belle à l'intérieur qu'à l'extérieur.
Malgré notre envie de les voir heureux, on ne peut pas oublier les menaces qui pèsent sur leur couple. Juliet est bel et bien là plus sournoise et manipulatrice que jamais. C'est un personnage des plus intéressant par les sentiments contradictoires qu'elle nous fait ressentir. On adore la détester et pourtant on ne peut s'empêcher de se dire qu'elle ne peut pas être si mauvaise, qu'elle est tout simplement désespérée. Autant vous dire qu'elles vous réservent encore bien des surprises.
Manipulation pourrait être le maître mot de ce tome. Il nous montre la face la plus sombre de ses personnages, nous prouve que l'on peut être prêt à tout perdre pour la personne qui compte réellement. le chantage, les regrets, l'amertume se côtoient pour prendre en otage le lecteur et lui administrer une bonne dose de sueurs froides.
Que dire de l'écriture de Monica ? Je suis encore charmée par sa façon d'interpréter les choses et de nous les retranscrire. Elle sait comment capter l'attention du lecteur et lui faire ressentir une pléiade d'émotions toutes aussi intenses les unes que les autres.
C'est vrai qu'il est toujours triste de quitter des personnages aussi touchants mais j'ai la satisfaction d'avoir lu une histoire déroutante et surtout bien différente des « standards » de la romance. Si le premier tome vous a captivé nul doute que vous serez de nouveau épaté par cet épilogue.
Lien : http://www.voluptueusementvo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Luxnbooks
  12 novembre 2016
On peut dire que la fin du tome précédent avait réussi à mettre nos nerfs à rude épreuve, j'ai eu la joie de découvrir cette petite merveille en avance dans ma boîte aux lettres, alors il était pour moi inconcevable de le mettre de côté. Je dois dire que la découverte du premier tome avait une très belle surprise et je suis ravie d'avoir mis mes a priori de côté pour plonger dans cette histoire déconcertante.
Les personnages de Madison et Dixon sont fascinants et la notion de bien et de mal revient souvent. Pour le psychiatre, Maddy est sa rédemption, il le dit lui-même il a rarement pris les bonnes décisions, alors rencontrer cet ange remet pas mal de chose en perspective. Au début du roman, on ne peut pas dire que Dixon est renvoyé l'image d'un homme bien et certains de ses choix dans ce tome, ne sont pas nécessairement les bons. On a juste envie de le voir assumer ses erreurs et d'arrêter de s'enfoncer, car il faut dire ce qui est, il s'est creusé sa propre tombe et Juliet le pousse un peu plus dans ce trou.
Madison va s'avérer être beaucoup plus forte qu'on ne l'aurait imaginé et bien qu'il ne pense pas mérité une femme comme Maddy, Dixon est la raison pour laquelle la jeune femme s'épanouit de jour en jour et il lui réapprend à vivre sans crainte. On pourrait la croire naïve, mais c'est surtout un personnage avec un coeur magnifique et la voir s'ouvrir comme elle le fait est tellement touchant. Protéger la jeune femme va s'avérer une décision facile à prendre et même si cela veut dire risquer de tout perdre. Juliet va dévoiler une autre facette de sa personnalité et montrer son vrai visage.
En bref, qu'est-ce que le bien et le mal ? Monica James nous a mise face à un ange et un démon, toutes les deux attirés par un simple mortel. Il est difficile de cataloguer Dixon, car tout simplement il n'est qu'un homme. Face à la tentation, il a prit de mauvaises décisions et lorsqu'il a été confronté à ses erreurs, il a prit la décision de s'en sortir pour pouvoir être digne de la femme de sa vie, mais au final ses choix discutables, ne font pas de lui un homme mauvais. Ce qui compte c'est d'en être arrivé là aujourd'hui et rien que pour les possibilités qu'il a offerts à Madison, il mérite d'être apprécié.
Un second opus qui n'est pas de tout repos pour nos deux héros, j'ai été complètement conquise par les rebondissements et je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer, difficile de le lâcher avant d'avoir eu le dernier mot. J'imaginais la fin un peu différente, au cours de ce mois d'attente de nombreuses hypothèses me sont venus et même si je suis totalement en amour devant ce récit, j'aurais aimé une confrontation plus violente, car j'ai trouvé la fin pas assez cruelle, même si elle est assez satisfaisante. Je ne peux que recommander cette suite qui saura contenter les fans du premier opus et faire monter la tension.
Lien : http://wp.me/p4u7Dl-2Pv
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MelieGrey
  04 décembre 2016
J'étais tellement impatiente de lire ce second tome, surtout après la fin de la saison 1 qui laissait présumé qu'il serait explosif.
Et même si j'ai mis vraiment longtemps pour le finir en parti parce que j'avais des exam', je l'ai vraiment vraiment adoré ♥
On retrouve l'histoire où on l'a laissé. Dixon est coincé avec Juliet, qui lui fait du chantage, et Madison dont il est en train de tomber amoureux. Juliet fait tout pour que sa vie soit un enfer et c'est difficile pour lui, parce qu'il veut protéger Madison à tout prix. Mais dans le même temps, il y a le risque que Mady découvre tout et le quitte.
Juliet est une peste, encore pire que pendant le premier tome. Elle sait très bien comment manipuler les gens, et elle le fait à la perfection avec Dixon. Et, pour le coup c'est vraiment méchant, ma scène préférée est sans doute la dernière où elle apparait vraiment. Franchement, ce personnage est affreux...
Madison change énormément dans ce tome. Elle est très fragile et en même temps elle fait tout pour aller mieux. Elle se repose beaucoup sur Dixon, mais en même temps leur couple tient à un seul fil pendant une très grande partie du roman. J'ai adoré ce personnage féminin que je trouve juste adorable.
Dixon est un parfait crétin ! Désolée, il fallait que je le dise. Non, vraiment j'ai adoré ce personnage, je comprends tout ce qu'il fait et pourquoi il le fait, même s'il y a beaucoup de choses qui sont mal. Je peux même pas lui en vouloir en fait, parce qu'il a toujours une vraiment bonne raison : protéger la femme de sa vie. Et puis, au moment où il veut se racheter, c'est quand même splendide ce qu'il fait. J'ai adoré me plonger dans ses pensées, et je l'ai adoré lui. Comme le roman est rédigé de son point de vue, très majoritairement, je l'ai vraiment compris. Dans ces circonstances, je ne pouvais que l'aimer ♥ #BookBoyFriend
L'histoire est palpitante. On oscille sans cesse entre les deux parties de la vie de Dixon, en voyant tout ce qu'il fait. Et je me demandais à chaque instant à quel moment tout allait exploser. Je suis souvent passé du rire aux larmes, me demandant comment tout allait finir. C'était vraiment passionant de suivre leur histoire et de la voir se dérouler sur plusieurs mois, et pas sur quelques jours, je trouve que cela apporte du réalisme. La fin était peut-être un peu rapide, j'aurais voulu en savoir plus sur leur histoire par contre, même si je sais qu'ils seront heureux, je trouve que cela manque.
L'écriture de l'auteur est vraiment géniale, je n'ai eu aucun problème à me plonger dans ce second tome et dès que j'avais cinq minutes pour lire les pages défilaient à toute allure. J'ai vraiment apprécié.
En bref, une très bonne lecture pour ce second tome, avec des personnages que j'ai vraiment apprécié et une intrigue très intéressante ♥
Lien : http://meliegrey.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
Ninie067Ninie067   23 novembre 2016
J’enlève mes lunettes et me masse la base du nez. Comment vais-je pouvoir me sortir de cette situation ? Je serai assis à table avec d’un côté, la femme que je vénère et de l’autre, celle que je hais, et elle essaiera sans doute de me branler discrètement sous la nappe.

Je suis baisé. Et pas dans le bon sens du terme.

— Ne t’inquiète pas, Tracey. Tu sais que ça te fera du bien.

Je relève brusquement la tête, dérouté, car j’ai l’impression d’assister à une scène de L’Exorciste. Ce que je vois n’est que l’apothéose de ma semaine.

— Mademoiselle Kibard ? demandé-je, totalement déconcerté de me trouver désormais face à l’ours aveugle, Boucle d’or ayant disparu derrière lui.

L’ours danse devant son visage, chaque mot prononcé accompagné d’un mouvement des hanches de la peluche de très mauvais goût.

— Tracey n’est pas là. C’est Johnny. Tu veux la baiser ?

— Pardon ?

Je suis à la fois horrifié et un peu amusé.

— Tu m’as bien entendu. Elle aime qu’on la prenne brutalement.

L’ours en peluche se met à s’agiter avec vigueur, juste pour souligner ce qu’il vient de dire, au cas où je n’aurais pas compris son inquiétante allusion.

Je passe une main sur mon visage.

Alors que Johnny l’ourson détaille les abus subis par Tracey dans son enfance, je m’enfonce un peu plus dans mon siège. Mais j’écoute et fais semblant de m’y intéresser, car ce n’est qu’un jour normal de plus au bureau.

— Tu peux la toucher. Elle aime ça.

Non seulement cet ours parle, mais en plus c’est un maquereau.

Oh mon Dieu.

Ma tête bascule en arrière en signe de défaite.

Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
mymy37mymy37   16 décembre 2016
-Pino ? qu'y a-t-il ? demande Pat en se penchant vers lui. Mais il ne me quitte pas des yeux et murmure :
- fottuto idiota.
Les médecins se tournent vers moi interloqués.
- qu'est-ce qu'il vient de dire ?
Je ne sais plus si je dois rire ou pleurer. Je ne m'attendais pas à ce que les premiers mots de mon père soit ceux-là. De toute façon, je suis heureux qu'il parle à nouveau.
Je me mets à rire nerveusement et réponds.
- il vient de me traiter d'idiot !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mymy37mymy37   16 décembre 2016
-Bon, je te préviens, c'est une opération de secours. Sors de ton lit et va prendre une douche. On sort, lance Hunter fermement.
-Non.
_ Tu n'as pas le choix, Dix. Si tu ne mets pas les pieds hors de ce lit, j'y mets le feu.
Pour prouver qu'il ne rigole pas, il attrape mon briquet et l'allume.
J'observe la flamme qui vacille et je n'aime pas du tout le regard déterminé qu'il affiche.
- d'accord, tu as gagné, espèce d'enfoiré qui se mêle des affaires des autres.
Je lui jette un coussin et me relève lentement. Tout tourne dans la pièce, j'ai besoin d'un instant pour retrouver mon équilibre. Une fois que je me sens capable de marcher droit, je me relève , ignorant mes muscles qui protestent. Je passe devant Hunter qui se pince le nez.
- putain tu pues !tu es sûr que tu es encore vivant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   13 novembre 2016
- Bien sûr que je t'aime. Je n'ai jamais aimé et n'aimerai jamais quelqu'un plus que toi.
Je me laisse aller contre lui.
Je sais que c'est naïf de ma part, mais je n'ai pas envie de me confronter à la réalité - du moins pas encore.
Commenter  J’apprécie          20
MelieGreyMelieGrey   04 décembre 2016
Je ne peux pas attendre une seconde de plus. Je m'empare alors de l'assiette de Hunter où il reste un morceau de gaufre.
- Hé !
Avant qu'il n'ait le temps de protester, j'enfourne la gaufre dégoulinante de sirops. Je mastique si vigoureusement que je manque de me décrocher la mâchoire. Je suis aussi à deux doigts de m'étouffer, mais je finis par l'avaler. Puis je vide son verre de jus d'orange d'un trait; Je termine en me frappant la poitrine pour aider le tout à passer. Enfin, je m'essuie la bouche du revers de la main.
- Voilà, ton petit-déjeuner est terminé. Maintenant, on y va.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : psychologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
350 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre