AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782330011406
288 pages
Éditeur : Actes Sud (15/05/2013)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Smoky raconte la vie d'un cheval au début du xxe siècle, de sa naissance à ses vieux jours, dans les vastes espaces du Nord-Ouest américain. Au départ, Smoky ne connaît que la vie en troupeau et la liberté, hormis une brève et brutale rencontre avec l'être humain. De cet épisode, il garde une forte crainte des hommes. À quatre ans, Clint l'attrape et reste émerveillé par sa beauté. Si Smoky est particulièrement sauvage, Clint parvient, avec patience, respect et comp... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
belette2911
  27 août 2014
Il est des chevaux qui vous marquent plus que d'autres, des chevaux qu'on oublie jamais. On a beau en avoir monté beaucoup, en avoir croisé des tas, et pourtant, comme le dit si bien Buck Brannaman : "Il y en a un, un jour, qui croise notre route, (…) ce cheval est unique".
Ceux qui sortent du lot ne sont pas les plus gentils ou les plus faciles. Que du contraire, ce sont souvent les plus dangereux et les plus difficiles à monter qui ont toute notre attention, notre affection… Je vous le confirme. Celui que j'ai le plus aimé fut celui qui me mit par terre et qui manqua de me tuer plusieurs fois, mais jamais par méchanceté.
Ce qui est arrivé à Clint, débourreur professionnel de chevaux dans le ranch "Rocking R" lorsqu'il aperçu le cheval gris souris dans le corral, bon nombre de cavaliers l'ont ressentit. On le voit et on sait que c'est CE cheval là.
Clint est un débourreur qui sait qu'il ne faut pas "briser" un cheval, mais se faire accepter par lui. Ses méthodes sont douces, mais fermes et, entre lui et le cheval, naît tout doucement une amitié profonde. Tout dans le respect.
Le cheval gris souris sur lequel il a jeté son dévolu est baptisé Smoky, mais le lecteur le savait déjà puisqu'il a eu le bonheur de suivre le cheval depuis sa naissance jusqu'à son arrivée parmi les hommes du ranch, à l'âge de cinq ans afin d'être travaillé (même s'il y est déjà venu vers ses 6 mois, pour le marquage).
Petite particularité du récit, l'histoire de la vie du cheval est racontée de son point de vue, mais pas à la première personne. Ce petit artifice du narrateur donne un résultat plus que convaincant car l'auteur s'y connaissait en matière de chevaux, de leur mode de vie, il les avait vécu à leurs côtés et travaillé avec eux toute sa vie.
De plus, le roman est agrémenté par des dessins de l'auteur. Très bien fait, d'ailleurs !
Bien avant les nouvelles méthodes de dressage prônée par de grands cavaliers western, le cow-boy Clint sait que, grâce à sa patience et à sa douceur, il parviendra à ses fins avec Smoky.
Durant 5 ans, il va participer aux roundups (rassemblements des bêtes), monté sur Smoky à qui il apprend le métier. Et le cheval apprend vite, il aime ça et a confiance en son cavalier. Uniquement monté par Clint car il ne tolère personne d'autre. Smoky est un "one-man horse", "le cheval d'un seul homme".
Si la première partie du texte qui voit grandir Smoky au milieu du troupeau est agréable à lire, la deuxième partie l'est tout autant car on voit le cheval progresser, sans que le récit soit monotone pour autant. Ça se dévore tout seul en une après-midi, d'un coup (290 pages).
Le pire survient lorsque Smoky est volé. Cette partie du récit est plus violente, elle fait mal au coeur du lecteur car Smoky devient une véritable machine à tuer. En perdant son cavalier et on tombant sur un homme sans pitié, quelques chose s'est cassé en lui.
La soumission du cheval, tout à la fin, est particulièrement poignante. J'en ai eu les larmes aux yeux.
Roman de grands espaces, il est plus à conseiller aux amoureux des chevaux, à ceux qui aiment les récit de "nature writing" ou les récits dans le genre de "L'appel de la forêt", "Croc-Blanc"… Pour les lecteurs incultes en matière de chevaux, il y a un petite glossaire à la fin pour mes mots que vous ne connaitriez pas.
Moi je l'ai dévoré avec un état d'esprit que peu auront car Smoky m'a fait penser au cheval qui m'a le plus marqué dans ma vie de cavalière.
C'était mon préféré, celui à qui j'ai tout appris, celui qui ne demandait qu'a apprendre de nouvelles figures, alors que les autres râlaient ferme dès qu'on leur demandait de placer leur tête.
C'était aussi le plus "chaud" en ballade, étant donné que c'était un entier (étalon non reproducteur). le plus agressif avec les autres mâles, castrés ou non, le plus fougueux, le plus violent, celui qui a failli m'envoyer rejoindre mon Créateur, mais aussi celui qui arrivait au triple galop lorsque j'entrais dans la prairie.
Celui qui m'a laissé le plus grand vide lors de son départ vers d'autres pâturages, ceux qui sont éternels… Comme Clint, j'ai souffert de ce vide, mais Clint, lui, il a retrouvé son Smoky, moi, je n'en retrouverai jamais des comme lui.
Une belle lecture qui me laisse avec une grande douleur dans la mâchoire…

Lien : http://thecanniballecteur.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
alc
  30 décembre 2013
Smoky / Will James
Actes Sud
"Il y en a un, un jour, qui croise notre route, (...) ce cheval est unique" Buck Brannaman
Un poulain voit le jour, un matin de printemps, dans un troupeau sauvage de l'Ouest américain au début du XXe siècle. Insouciant, il découvre les sensations de la vie en liberté, avant d'un jour croiser la route de Clint. Ce cowboy commencera par le débourrer, le dresser dans le respect mutuel, et deviendra le seul à pouvoir le monter. Un lien incroyable va se tisser entre ces deux complices, qui dépendent l'un de l'autre : un cowboy n'est rien sans sa monture et doit lui faire une confiance infinie, mais le cheval doit se soumettre sans arrière-pensée à son cavalier, même dans des situations où son instinct lui dicte de fuir.
Un poulain d'exception va se confronter à un homme qui l'admire et reconnaît ses qualités.
Will James (1892-1942) est connu comme écrivain et illustrateur aux États-Unis. Fasciné par le Far West, il part travailler en 1907 dans des ranchs. Il mènera ensuite une vie de cowboy houleuse, deviendra cascadeur à Hollywood, servira dans l'armée américaine. Partant du principe que dans une vie de « horseman » on ne rencontre qu'une seule fois le cheval avec lequel on vivra des moments, des sensations d'exception, il raconte l'amitié de toute une vie entre un homme et son mustang nommé Smoky. Véritable plaidoyer pour les chevaux, cette histoire est encore aujourd'hui considérée outre-Atlantique comme la plus belle histoire de cheval jamais écrite.
Publié en 1926 aux Etats-Unis, dans une collection pour la jeunesse, ce classique de la littérature équestre est traduit pour la première fois en français dans une collection pour adultes chez Actes Sud. Préfacé par Buck Brannaman (le chuchoteur qui a inspiré le roman d'Evans : l'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux), ce roman est un hymne à la complicité entre un cheval et son cavalier – un cowboy respectueux de sa monture d'exception.
Il plaira tant aux ados passionnés d'aventures qu'aux adultes cavaliers respectueux de leur monture. Personnellement, je suis sous le charme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
melajeh
  27 décembre 2019
Un très beau livre qui nous emmène dans les contrées sauvages de l Ouest américain à la rencontre d un cheval hors du commun. Si la première moitié du livre m a emballé , la seconde est un peu plus dure mais écriture est magnifique .
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
alcalc   30 décembre 2013
Il se passe des choses très surprenantes dans le cerveau d'un cheval. Des choses qui ne se manifestent pas tant que ce n'est pas le moment.
Commenter  J’apprécie          10
fannyvincentfannyvincent   03 février 2014
Lorsque l'homme se mit en selle, Smoky assista pour la première fois à un combat entre l'un des siens et la créature à deux jambes.
Commenter  J’apprécie          10
fannyvincentfannyvincent   02 février 2014
Il ne s'appelait pas encore Smoky et, d'ailleurs, ce nom ne lui aurait pas convenu puisqu'il était entièrement noir à la naissance.
Commenter  J’apprécie          00
fannyvincentfannyvincent   24 septembre 2013
Vu la manière dont sa mère et le troupeau s'efforçaient de le distancer, Smoky comprit qu'il s'agissait d'une autre sorte d'animal.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : chevauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les indiens d'Amérique du Nord

Publié pour la première fois en 1970 aux États-Unis, ce livre de Dee Brown retrace les étapes de la Conquête de l'Ouest et les massacres des indiens entre 1860 et 1890 :

Enterre mon corps Wounded Knee
Enterre mon cœur à Wounded Knee
Enterre mon âme à Wounded Knee
Enterre mon esprit à Wounded Knee
Enterre mon scalp à Wounded Knee

10 questions
159 lecteurs ont répondu
Thèmes : conquete de l'ouest , far-west , western , ute , navajos , Nez Percé (Indiens) , comanche , Apache (Indiens) , Cheyennes (Indiens) , Sioux (Indiens) , indiens d'amérique , littérature américaineCréer un quiz sur ce livre