AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Emmanuelle Lavoix (Traducteur)
ISBN : 2353480012
Éditeur : Le Lézard Noir (10/10/2007)

Note moyenne : 4.02/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Cet ouvrage est la première traduction en France des œuvres de bandes dessinées de Tove Jansson.
Les aventures de Moomin s'adressent autant aux enfants dès 8 ans qu'à des lecteurs adultes. Elles sont apparues, pour la première fois, sous forme de strips dans les pages du London Evening News en 1954 puis seront publiées dans 40 autres journaux internationaux.
Ce volume est le premier d'une série d'histoires écrites par elle, avant que son frère reprenne... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Nastasia-B
  07 octobre 2014
En France, il est peu ou pas connu. En Finlande, c'est une institution nationale, un peu comme Tintin pour les Belges ou Astérix pour les Français. Mumin (Moomin en anglais ou Moumine en français) s'affiche partout et il y a même un grand parc dévolu à son univers, non loin de Turku, juste en face de la résidence d'été du président finlandais. Pas un enfant n'ignore Mumin et les adultes le vénèrent comme un patrimoine national.
Né dans les années 1950 du crayon de Tove Jansson, une auteure finlandaise suédophone (les suédophones ne représentent que 8 % de la population finlandaise), Mumin, espèce de troll étrange toujours en quête d'amitié et d'un peu d'argent pour vivre, va devenir en quelques années une icône.
Pourtant, avec son faciès d'hippopotame blanc, il n'est ni très beau, ni très fort, ni très malin, ni très habile. Il lui arrive surtout des mésaventures dans un univers souvent surréaliste, mais il est terriblement attachant et l'on compatit à ses déconvenues car il est véritablement un gentil, qui se fait avoir trois fois sur quatre, mais qui de temps en temps, sur un malentendu, s'en sort très bien.
Tove Jansson parvient à créer avec une étonnante économie de moyens (trait noir et gris optique) tout un univers mi réaliste mi surréaliste tout-à-fait à part de tout ce que l'on connaît, parfois un peu cauchemardesque bien que non dénué de comique, avec un double, voire un triple niveau de lecture (enfants-ados-adultes).
Je ne sais si le fait d'être lesbienne dans des années où la société n'était pas encore prête à tout accepter est responsable du côté grinçant ou de l'humour pince-sans-rire des bandes (il s'agit au sens propre de bandes dessinées) car on sent filtrer à travers l'étrangeté de cette BD certaines angoisses, certaines revendications ou coups de gueule, certaines prises de position, non pas sur la question homosexuelle bien sûr, mais de façon générale.
Contrairement à Goscinny qui faisait se terminer ses histoires de Lucky Luke ou d'Astérix par la même dernière case, ici c'est la première case qui présente toujours en gros plan les fesses de Moumine, c'est-à-dire un cercle, dont on n'apprend qu'à la case suivante que c'est le héros penché et non un ballon ou un couché de soleil.
Bref, c'est vraiment très particulier et l'on comprend aisément que ce volume ait reçu le prix du festival d'Angoulême en 2008 dans la rubrique patrimoine.
Ce volume regroupe sept histoires de Moumine et je vous conseille de commencer par ce volume car l'on y fait la connaissance successivement des divers personnages qui constituent l'univers si spécial de cette série ; bien évidemment les Moumines eux-mêmes, outre le héros il y a aussi Papa et Maman Moumine, ainsi que la « belle » Mademoiselle Snork.
Mais il y a aussi une somme de créatures bizarres comme Snif, le meilleur ami de Moumine, sorte de kangourou roublard, Stinky l'affreuse boule de poils malodorante et grignoteuse intarissable ou Ombre, un quasi suricate de couleur noire toujours caché dans un coin des cases, ou encore les Hatifnattes, sortes de dizaines de mini bonshommes à allure d'asperges, sans oublier l'énigmatique et flegmatique Monsieur Snufkin, dont on ne sait trop dire s'il s'agit d'un homme ou d'un épouvantail à moineaux fumant la pipe.
Comment vous dire, on a le sentiment que les créateurs de Shrek, des Gremlins ou de Star Wars ont puisé abondamment dans l'univers un peu déjanté de Tove Jansson pour peupler leurs aventures de créatures bizarres. À découvrir, pour son originalité et plus si affinités, mais ce n'est là que mon avis, c'est-à-dire, pas grand-chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          735
Pierrot
  29 août 2008
D'un humour très différent de la bd belge, ou des comic strip, Moomin a un cachet vraiment unique et une manière de concevoir le monde très finlandaise. Une curiosité qui vaut le détour.
Commenter  J’apprécie          30
reve2003
  20 mars 2018
J'ai découvert le personnage Moomin dans la BD Culottée où il était retracé la vie de sa créatrice Tove Jansson. Ce premier tome est un recueil de plusieurs aventures de Moomin, sorte d'hippo tout rond, tout mignon. Les dessins sont en noir et blanc. On s'attache vite à notre héros qui a la main sur le coeur. Les histoires sont tendres et il s'en dégage une certaine poésie.
Commenter  J’apprécie          10
cocorosie30
  05 décembre 2012
BD en noir et blanc pleine de poésie et d'innocence.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   02 octobre 2012
MOOMIN :
Est-il chose plus poétique,
Que la première fleur du printemps nordique,
Bourgeonnant dans la neige de sa mère patrie !
MADEMOISELLE SNORK :
Moomin ! Les Rhododendrons fleurissent dans le sud ! L'été a commencé... la plage...
MOOMIN :
Ne me dérange pas... J'écris un poème sur le crocus nordique.
Commenter  J’apprécie          170
Nastasia-BNastasia-B   21 juin 2016
Les femmes sont imprévisibles [...]. Le comportement des mâles humains est très étrange.
Commenter  J’apprécie          545
Nastasia-BNastasia-B   22 octobre 2012
- Quelque chose m'a mordu !
- Mais, chère enfant, on ne doit pas mordre son hôte !
- Ça doit être l'éducation libre dont on parle en ce moment...
Commenter  J’apprécie          230
Nastasia-BNastasia-B   11 décembre 2012
MAMAN MOOMIN : Pardonnez-nous d'avoir mangé votre mari !
LA COCHONNE : Finalement, il était un peu ennuyeux.
Commenter  J’apprécie          210
Nastasia-BNastasia-B   07 avril 2013
MOOMIN: Chérie...
Mlle SNORK : Oui, Chéri, que dis-tu ?
MOOMIN : Rien Chérie, juste "Chérie", Chérie.
Commenter  J’apprécie          210
Lire un extrait
Videos de Tove Jansson (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tove Jansson
(en finlandais) Intervju med Tove Jansson
autres livres classés : bd finlandaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3475 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre