AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782351005880
Éditeur : Carabas (04/11/2009)

Note moyenne : 2.75/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Un as de la cambriole se déguise en loup-garou pour dissimuler son visage lors de ses méfaits. Jusqu'à ce qu'ils rencontrent de drôles de concurrents...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
MonsieurHyacinthe
  29 juillet 2018
Voler, à Montpellier, grimé en loup-garou, c'est possible. J'en ai fait l'expérience. Mais il faut pas miser sur le pactole. On déniche plus d'emmerdes que de bijoux. Je remercie d'ailleurs la prison de me laisser libre accès à Babelio pour cette chronique.
Dingue, les ressemblances avec ma vie ! Comme moi, le perso principal est un voleur professionnel. Comme moi, il passe peu l'aspirateur. Il marche sous la pluie, joue aux échecs, aime Juliette Binoche et déteste Louis de Funès, boit plus que de raison et est amoureux d'une inaccessible donzelle qui se prend pour Audrey Hepburn. Décidément, les voleurs ont la vie dure de nos jours. Et je ne vous parle pas des mythomanes...
BD douce-amère sur les rêves inaboutis, Jason prend le temps de poser ses personnages. Le livre brasse des envies en perte de vitesse, l'impossibilité de dire les choses, le mal de vivre, la difficulté de la séduction. Les personnages sont touchants, bancals, une belle tranche de jeunesse désoeuvrée. En cela, le portrait brossé est porteur d'un fond social sans fioritures, parcimonieux et pas appuyé, le classieux reflet d'une époque. J'apprécie la tentative.
Les moments de vie au sein de Montpellier façonnent le côté humain et commun du personnage : oui, finalement, le vol est l'apanage de tous. En chacun de nous, un rapineur sommeille. Alors, laissez-vous aller à vos penchants tabous, et dérobez ce bouquin dans toutes les bonnes boulangeries, manquerait plus que vous l'achetiez...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
chocobogirl
  18 avril 2011
Jason (Jon Arne Sæterøy) est un dessinateur norvégien qui habite Montpellier depuis quelques années. Pas étonnant donc qu'il y situe un de ces albums. L'histoire est, quant à elle, beaucoup moins banale.
Le héros, Sven, a de nombreux point communs avec l'auteur : citoyen scandinave, il a vécu à Bruxelles avant d'atterrir à Montpellier. Mais Sven est également représenté sous la forme d'un loup. Passionné de dessin et d'échec, notre héros se transforme également en cambrioleur les nuits de pleine lune. Grace à un masque de loup-garou, il réussit à effrayer les habitants et à les détrousser sans risque. Tout fonctionne pour le mieux, jusqu'au jour où de vrais loup-garous viennent lui demander des comptes...
C'est sur ce scénario tout simple que se base l'album : un cambrioleur qui se fait chopper par ceux qu'il imite frauduleusement. On le suit tout d'abord dans ses escapades nocturnes sur les toits, puis dans son quotidien quelque peu banal. Les menaces des vrais loup-garous se font jour mais Sven continue ses actions nocturnes. Mais cette idée un poil surréaliste est également un prétexte pour parler des rapports entre Sven et Audrey, une proche amie et voisine de palier. A travers leurs relations, on comprend que Sven est amoureux d'elle alors que cette dernière est lesbienne...
Les personnages sont des animaux anthropomorphiques comme on le retrouve dans les autres albums de Jason. L'ambiance est simple, les dialogues peu nombreux. On sent le poids des silences et des non-dits qui pèse sur notre héros. Néanmoins quelques échanges humoristiques apparaissent comme celle-ci entre Sven et un ami :
Sven:"Tu fais quoi en ce moment ?"
Ami:"Je mate le cul des filles."
Sven:"Ca peut pas faire de mal."
Ami:"Leurs seins aussi."
Sven:"Un vrai boulot quoi..."
Ami:"L'escalator est la plus grande invention de tous les temps. Quand t'es derrière une fille et que l'escalator monte, t'es juste au niveau de son cul. Et quand il descend et que tu regardes la fille qui monte dans l'autre sens, tu as une vue plongeante sur son décolleté. "
Sven : "Faudra que j'essaie"
Ami : "Tu devrais"
Le rythme du dessin est très lent. le graphisme est assez géométrique, carré et les traits sont sobres. Les couleurs assez tranchées animent les planches et donnent du relief à l'histoire. Les connaisseurs de Montpellier pourront retrouver quelques lieux ou monuments de la ville mais celà de manière tout à fait subtile.
Première découverte de Jason pour ma part, je dois dire que cet album ne m'a pas complètement convaincue. Mélange de fantastique et de quotidien, on se retrouve malgré tout devant une simple tranche de vie et l'histoire d'un amour non partagé. Une histoire agréable à lire certes mais qui ne mène pas très loin.
Lien : http://legrenierdechoco.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Foxfire
  08 octobre 2019
Toujours curieuse de ce qui se fait en matière de B.D indépendante de tous horizons, j'ai eu envie de m'intéresser au norvégien Jason et j'ai donc emprunté ces « loups-garous de Montpellier ». Mauvaise pioche, je suis passée complètement à côté de cette B.D.
Tout était là pour me plaire : un trait très épuré, une mise en couleurs simple, une histoire originale, des personnages décalés, une tonalité légèrement mélancolique… Et pourtant la sauce n'a pas pris. Je suis restée hermétique à l'humour déployé et surtout j'ai trouvé que cette B.D ne racontait rien du tout. J'ai trouvé l'ensemble finalement assez creux.
Je ne sais pas si ce titre est représentatif du travail de Jason, je ne le saurai jamais car je ne vais pas poursuivre ma découverte de l'auteur et en rester à cette unique lecture.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MonsieurHyacintheMonsieurHyacinthe   29 juillet 2018
"(...)
- T'as déjà vu des films avec Louis de Funès ?
- Un ou deux.
- Tu le trouves drôle ?
- Je crois qu'il faut être français pour le trouver drôle.
- Et avoir vu ses films petit.
(...)"
JASON, Les loups-garous de Montpellier, 2009, Carabas (p. 20).
Commenter  J’apprécie          10
MonsieurHyacintheMonsieurHyacinthe   29 juillet 2018
"(...) je me pose toujours la question de savoir à quel moment un homme doit ouvrir son parapluie. (...)"
JASON, Les loups-garous de Montpellier, 2009, Carabas (p. 10).
Commenter  J’apprécie          10
MonsieurHyacintheMonsieurHyacinthe   29 juillet 2018
"(...)
- Tu fais quoi en ce moment ?
- Je mâte le cul des filles.
- Ça peut pas faire de mal.
(...)"
JASON, Les loups-garous de Montpellier, 2009, Carabas (p. 7).
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : alternativeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3794 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre