AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2352945585
Éditeur : Bragelonne (23/03/2012)

Note moyenne : 4.09/5 (sur 33 notes)
Résumé :
Vingt ans avant les événements de L'Oeil du monde, Moiraine n'est qu'une jeune femme qui va bientôt passer les épreuves pour devenir Aes Sedai. Mais les temps sont troublés. Au pied des murailles de la cité de Tar Valon, face aux armées ennemies, se dresse un défenseur hors du commun, un guerrier qui se bat avec le coeur d'un roi sans couronne. Les destins de cette magicienne et de cet homme d'armes se mêleront lorsque naîtra un enfant du destin, celui que certains ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Nepenthes
  27 décembre 2012
Critique dans le cadre de Masse Critique spécial BD : critique de la version comics.
Il y a un certain temps que j'ai acheté les premiers tomes de la Roue du Temps (avant que Bragelonne ne réédite le cycle avec une nouvelle traduction) et je ne les ai toujours pas commencé, à ma grande honte...
Aussi, lorsque le dernier Masse Critique spécial BD offrait la possibilité de remporter la préquelle en version comics, je me suis dit que c'était l'occasion de plonger dans l'univers de Robert Jordan et d'avoir ainsi une petite introduction à cette immense cycle de fantasy.
Au final, j'ai dévoré cette BD et je me suis fait happée par l'univers de Jordan. Je m'attendais à un univers très violent (surtout vu les premières planches) mais au final, l'intrigue autour des Aes Sedai m'a convaincu du contraire. La petite introduction du début sur l'histoire de la Roue du Temps permet de s'immerger doucement dans l'univers et de donner quelques éléments clés aux lecteurs qui, comme moi, n'auraient pas encore lu les romans.
Certes, j'ai quand même été un peu perdue par moment ; des noms qui me semblaient sortir de nul part, des intrigues auxquelles je ne comprenais pas tout. Cela vient sans doute du fait que je n'ai pas encore lu les romans, mais aussi de l'adaptation bande dessinée qui nécessite des coupes et des adaptations pour que cela tienne sur les planches.
De manière globale ceci dit, j'ai bien suivi l'histoire, j'en ai compris les tenants et les aboutissants. L'adaptation en BD est une très bonne idée selon moi, car en ce qui me concerne, je trouve qu'il y a toujours une forme visuelle, un aspect presque cinématographique dans la littérature. Mettre des visages sur les personnages sans avoir à passer par les parfois interminables descriptions physiques, quel bonheur ! Petit bémol cependant : j'ai trouvé que beaucoup de personnages se ressemblaient dans leur dessin, du coup un peu difficile parfois de s'y retrouver sur qui est qui.
Concernant le dessin, j'aime beaucoup le style comics adopté dans cette adaptation. A noter quand même que le dernier chapitre (chapitre 8) est très en dessous niveau qualité du dessin : j'ignore si ça vient de l'impression ou d'un changement de dessinateur. Toujours est-il que le dessin est un peu flou, les personnages pas toujours ressemblant aux images dans les précédents chapitres, beaucoup moins nets. Moi qui aime les gros plans sur les visages et les regards des personnages, dans ce dernier chapitre, il en ressort vraiment une impression de dessin inachevé, bâclé.
Dernier point noir : les cases de narration. Une écriture vraiment trop petite ! Les bulles sont de taille normales, mais j'ai parfois dû rapprocher le livre pour discerner correctement les mots dans les cases rectangulaires de la narration, même avec mes lunettes !
Hormis cela, c'est une très belle découverte et cette préquelle m'aura définitivement motivé pour me lancer dans les pavés qui composent les tomes de la Roue du Temps. Ce comics est une belle mise en jambe, qui permet de se plonger dans l'univers et l'ambiance très rapidement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Ptitetrolle
  05 janvier 2013
C'est avec Nouveau Printemps que je découvre pour la première fois l'univers de la Roue du Temps. le premier tome de cette grande saga m'attend sagement dans ma bibliothèque (et désormais dans ma liseuse) depuis plusieurs années... sans que j'ai jamais franchi le pas. Je me suis dit que ce comics, qui se déroule avant les évènements relatés dans La Roue du Temps, pourrait être une bonne introduction à cet univers et peut être me convaincre de franchir le pas et de me lancer dans ce grand classique de la Fantasy.
Verdict ? Si j'ai apprécié le voyage, celui-ci n'a néanmoins pas été suffisant pour me rendre véritablement enthousiaste concernant La Roue du Temps. Il a su éveiller ma curiosité, c'est sûr, mais sans pour autant me pousser à me ruer sur le premier tome de la saga. Pourquoi ça ?
Principalement parce que l'univers et l'intrigue m'ont semblé très classiques et sans grande originalité pour le moment : un cataclysme qui a provoqué un schisme au sein des Aes Sedai, ordre de magiciens très hiérarchisé et séparé en différents clans reconnaissables à la couleur de la cape portée par ses membres, et surtout une prophétie sur un homme n'ayant rien de moins que le destin du monde entre ses mains... Mais peut être devrais-je aussi noter que si cet univers me paraît si classique, c'est bien parce que La Roue du Temps est une des sagas les plus connues en Fantasy, et qu'elle a dû être une source d'inspiration et un modèle pour de nombreux autres auteurs du genre, au même titre que le Seigneur des Anneaux ou La Belgariade. Rien d'étonnant donc à ce que le monde développé par Robert Jordan semble avoir un peu pris la poussière.
Malgré ce petit bémol, j'y ai trouvé des points positifs : ce qu'il y a d'appréciable dans cet univers, ce sont toutes les intrigues qui semblent se dérouler à la fois entre les Aes Sedai et le monde extérieur, mais aussi et surtout au sein même de cet ordre. Un élément d'autant plus intéressant que ces intrigues se cristallisent autour du fameux jeune homme de la prophétie...
Finalement, même si cette lecture ne m'a pas emporté au sommet de la Fantasy, elle est, je pense, une bonne introduction à la saga et pose très bien les bases de l'histoire, les relations entre les différents personnages et les jeux de pouvoir existants au sein des Aes Sedai. On comprend alors très bien l'enjeu pour Moiraine, l'importance de retrouver ce garçon qui pourrait signifier aussi bien la destruction du monde que sa survie.
A propos des dessins, je dirai qu'ils m'ont vraiment plu sur le premier tiers du livre, et qu'ils m'ont vraiment déplu sur la fin. Je ne sais pas si c'est dû à un changement de dessinateur, mais les personnages ne ressemblent plus du tout à ce qu'ils sont dans les premières pages, le dessin est beaucoup moins en finesse et le visage de Moiraine en particulier est beaucoup plus dur.
A noter aussi, j'ai bien apprécié le glossaire à la fin du comics, qui nous permet de saisir en quelques pages certains éléments clés de l'univers de la Roue du Temps.
En Bref :
Ce comics est une bonne introduction à la célèbre saga de la Roue du Temps. Il permet au lecteur néophyte de comprendre les éléments clés de l'histoire à venir, nous faisant découvrir certains personnages phares (notamment Moiraine) et le fonctionnement des Aes Sedai, tout en prenant connaissance de la fameuse prophétie du Dragon Réincarné, fil conducteur de la saga. Si les jeux de pouvoirs qui semblent se jouer au sein des Aes Sedai ont retenu mon attention, j'ai néanmoins trouvé l'intrigue très classique, avec de nombreux éléments inexpliqués, sûrement dû au format comics. J'ai aussi noté une dégradation de la qualité du dessin sur la fin (dû au changement de dessinateur ?).
A lire pour ceux qui voudraient avoir un premier aperçu de l'univers de Robert Jordan avant de se lancer dans sa célèbre saga, ou au contraire pour les fans de la Roue du Temps !

Lien : http://lecturestrollesques.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
RosenDero
  11 avril 2016
Lan est un guerrier, il porte un hadori et possède le pouvoir du ko'dil, il commande à ses hommes et les mène à la victoire sur le champs de bataille. Oui, mais lorsque une armée ennemie, bien supérieure en nombre, tourne, apparemment sans raison, les talons aux sons de cors invisibles, Lan soupçonne que quelque chose d'inhabituel se trame dans le monde.
Dans le même temps, au sein de la Tour Blanche, chef lieu des Aes Sedai (de grandes prêtresses craintes de tous) et de leurs aspirantes (Acceptées et Novices), deux Acceptées — Moiraine et Siuan — sont témoin, bien malgré elles, d'une scène exceptionnelle : une grande magicienne de l'ordre, aux pouvoirs divinatoires, révèle dans un ultime spasme que l'Enfant de la Prophétie — celui-là même qui sauvera le monde — approche.
Dans le plus grand secret, un recensement des nouveaux-nés est alors mis en place par la Chaire d'Amyrlin afin de ne pas rater cette naissance et de mettre la main sur cet Enfant qui anéantira les Ténèbres.
Moiraine et Suian vont-elles devenir des Aes Sedai ? La Tour Nlanche va-t-elle retrouver de son éclat perdu ? L'Enfant va-t-il être retrouvé ? Les bouleversements attendus sont-ils proches ? Pourquoi plusieurs soeurs censées retrouver l'Enfant meurent-elles dans de mystérieuses circonstances ? Et, au fait, quel est le rapport entre Moirain et Lan… ?
Il faudra le lire pour le découvrir !
———
J'ai été très emballé par ce livre dès le commencement.
Pour une préquelle, j'ai trouvé que les informations étaient distillées d'une excellente manière. D'ailleurs, si à un moment du récit il est possible que le néophyte se retrouve complètement perdu, il suffit de continuer la lecture jusqu'à la fin du tome pour que tout s'illumine et que le tableau se dessine clairement. Plus facile à dire qu'à faire ; mais il faut s'accrocher.
L'intrigue, ou plutôt les intrigues imbriquées, sont plaisantes, crédibles et bien amenées.
Les personnages sont dépeints d'une excellente manière, ont une psychologie poussée et, bien que parfois à la limite de la caricature, ils ne sont pas restreints à leurs caractéristiques premières ; au contraire, ils semblent évoluer.
Le monde et l'univers paraissent complets et recherchés, certaines zones d'ombres planent toujours par manque d'information, mais il est normal de ne pas tout découvrir dès le tome 0. Ça ne donne que plus de raisons de se mettre à lire la saga dans sa totalité.
Le style de l'auteur est clair et compréhensible, le vocabulaire n'est pas des plus compliqué. J'ai rencontré certaines coquilles dans ma version numérique (incompatiblité de liseuse ?) mais ça n'a rien à voir avec le travail de l'auteur.
Bref, ce sont un univers prometteur et une intrigue digne d'intérêt que j'ai découverts là.
Une attente, un espoir ? Ne portant pas de réel intérêt pour les "héros" décrits ici mais bien pour l'intrigue qui les dépasse, j'espère que la roue du temps passera au premier plan, que les évènements sauront se dérouler en toute indépendance, et que l'auteur nous fera grâce de certains Deus Ex Machina improbables censés sauver les "gentils".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Skarn-sha
  20 janvier 2013
C'est avec grand plaisir que, grâce à Babelio, je peux découvrir une partie de l'univers de la roue du temps au travers de cette bande dessiné relatant les évènements antérieur de vingts ans à ceux de la série.
Les premiers tomes attendant encore bien sagement dans ma PAL, cela fait une excellente préquelle.
Niveau intrigue, cette introduction est assez classique dans le genre: un ordre de magiciens avec toute sortes de classes, de nombreuses races, une prophétie annonçant la naissance de l'élu que tout le monde recherche et qui va, en bien ou en mal, bouleverser l'équilibre du monde.
L'histoire tienne en haleine sans temps morts mais ne révolutionne pas les classiques du genre.
De plus, j'ai beaucoup apprécié l'aspect comics mais je regrette que la qualité ne soit pas constante au fil du livre. Je crois qu'il s'agit d'un changement de dessinateur et c'est fortement désagréable.
Le glossaire, en fin de livre, bien que pas spécialement utile, est assez agréable et bien illustré.
De plus, je trouve que l'idée de présenter cette introduction sous forme de BD est bonne. En effet, sous la forme d'un roman, on se serait retrouvé, comme dans Dette d'Os de Terry Goodkind, avec un roman d'une centaine de pages au maximum et un peu déçu d'avoir payé aussi cher.
Au final, sans être le must de la fantasy à trouver dans la bibliothèque de tous, c'est une bonne introduction pour qui souhaiterais se lancer dans le cycle de la roue du temps.
Quand à savoir si elle inciterait ou non à lire ou pas la série, je ne pense pas. Je l'ai d'avantage perçu comme un bonus.
Il serait à conseiller à ceux qui veulent lire la saga ou ceux qui l'ont déjà lu. Indépendamment de celle-ci, elle ne présente que peu d'intérêts.
Lien : http://lombredeskarnsha.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Mondaye
  23 février 2016
Une bonne petite préquelle.
L'intrigue est certes un peu lente, mais l'univers est comme pour le reste de la série bien développé.
Les personnages sont creusés et attachants, et montrent des facettes qu'on ne leur connaissait pas encore pour ceux ayant déjà lu le reste de la série.
J'en viens à ce point particulier: je pense que pour éviter pas mal de petits spoilers il est préférable de la lire après avoir lu au moins les 3-4 premiers tomes de la série.
C'est du moins ce que j'ai fait de mon côté, ayant lu la quasi totalité en français avant de recommencer par ce livre en anglais.
J'en profite pour dire que même si l'intrigue est complexe et si le langage relativement soutenu, c'est une lecture qui peu se tenter en ayant un niveau d'anglais correct.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
RosenDeroRosenDero   08 avril 2016
Mais, s’ils étaient présents par centaines dans le complexe, les fonctionnaires travaillaient à leur propre rythme, et ils supportaient mal qu’on les bouscule. Après que Moiraine leur eut suggéré d’aller plus vite, ils semblèrent même ralentir, comme s’ils avaient mal compris le message.
Commenter  J’apprécie          20
RosenDeroRosenDero   03 avril 2016
Lan eut une moue dubitative. Certains hommes du Sud avaient une notion très particulière de la politesse. Comme parler sans mettre pied à terre et sans avoir pris la peine de se présenter.
Commenter  J’apprécie          30
liannelianne   31 décembre 2014
Des douves asséchées défendaient l’accès de la cité, elle-même protégée par trois murs circulaires dotés chacun d’une seule porte surveillée par une citadelle. La Flétrissure étant beaucoup moins proche qu’à Canluum – et le trafic dix fois plus dense –, les sentinelles se montraient peut-être moins vigilantes, mais traverser le pont du Soleil Levant demandait cependant pas mal de temps. Dans un flot de chariots, de charrettes et de piétons – un double flot, en réalité, puisqu’on entrait et sortait par là de la ville –, il fallait savoir s’armer de patience.
Pour une fois, justement, Lan semblait en manquer. Une fois à l’intérieur du premier mur, il slaloma entre les véhicules des marchands avec un manque de retenue peu coutumier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
liannelianne   31 décembre 2014
La robe allait à merveille à Moiraine, qui ne s’en étonna pas. La Tour Blanche, disait-on, en savait plus long sur une initiée que sa coiffeuse ou sa couturière. Depuis son arrivée, la jeune femme n’avait plus ni l’une ni l’autre, mais elle espérait bien que ça changerait. Au moins pour la couturière. Avec le temps, elle s’était habituée à porter les cheveux défaits. En revanche, avant de quitter Tar Valon, il lui faudrait plus que quatre robes, et dans un matériau plus noble que la laine. La soie coûtait peut-être les yeux de la tête, mais elle était extraordinairement seyante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AstaAsta   30 mars 2016
La Roue tisse comme elle l'entend, et nos vies ne sont que des fils, mais la Trame reste l'oeuvre de la Lumière.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Robert Jordan (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Jordan

La roue du temps de Robert Jordan : bande-annonce
À l'occasion de la sortie du tome 6 de La roue du temps aux éditions Bragelonne, nous vous proposons une version légèrement corrigée du trailer. La roue du temps tourne et les Âges passent,...
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1313 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre