AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782352946649
888 pages
Bragelonne (23/08/2013)
4.25/5   79 notes
Résumé :
Rand al'Thor va vers le Cairhien avec les Aiels pour contrer les Aiels Shaidos de Couladin. Egwene explore le monde des Rêves avec l'aide des Matriarches Aielles. Elle y apprend le renversement de Siuan Sanche du trône d'Amyrlin par Elaida. Elle informe Nynaeve et Elayne qui se réfugient dans un cirque pour échapper à Galad. Siuan avec Min, Leane et Logain retrouvent les Aes Sedai opposées à Elaida à Salidar, mais Gareth Bryne est à leur poursuite car elles ont romp... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
4,25

sur 79 notes
5
4 avis
4
4 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis

Tachan
  26 janvier 2020
Cette relecture de la saga phare de mon adolescence n'en finit pas de m'enchanter avec un tome encore une fois bourré d'action où les personnages avancent bien. Robert Jordan ne perd pas le cap et fait sans cesse avancer son histoire, avec peut-être moins de surprises que les dernières fois, mais avec toujours le même esprit retord quand même, ce qui rend la lecture toujours passionnante. Je vais donc essayer de vous en parler sans trop spoiler.
L'intrigue se découpe essentiellement en 3 axes dont 2 qui vont se rejoindre dans ce tome. le grand absent est par contre Perrin qu'on ne voit pas mais comme ce n'est pas non plus mon personnage préféré, surtout à cause de Faile, il ne m'a pas manqué. A l'inverse, j'ai beaucoup aimé la mise en avant de Mat, la prise d'assurance de Rand et les affaires de nos chères Aes Sedais et Sagettes.
Rand est désormais un Car'a'carn installé à la tête des Aiels, son but est désormais de traquer et éliminer Couladin, le chef Aiel rebelle qui cherche à prendre sa place. On va donc suivre ses préparatifs, sa façon de commander les Aiels, les concessions qu'il va devoir faire, les décisions qu'il va devoir prendre, etc. C'est classique et pourtant passionnant, surtout que viennent s'y mêler beaucoup d'éléments plus personnels tels que ses sentiments naissants pour Aviendha, sa méconnaissance de la société aielle ou encore les souvenirs de Lews Therin qui commencent à venir le hanter. On ne s'ennuie pas un instant en le suivant et Rand grandit vraiment, je trouve, même si sa maîtrise du pouvoir est encore bien trop souvent le fruit du hasard. En attendant, il nous offre deux grands moments dans ce tome : la bataille contre Couladin où on a l'impression d'être sur le terrain avec lui et ses officiers à suivre les différentes manoeuvres (merci Mat !), et l'attaque des Réprouvés avec un duel assez surprenant. Rand et ses amis se débarrassent à nouveau de plusieurs Réprouvés mais Rand est rattrapé par la souillure et ses souvenirs, de plus il est à la tête de plus en plus de cités, ce qui promet vraiment pour la suite.
Face à lui, Robert Jordan nous propose également de suivre Elayne et Nynaeve dans leur combat contre l'Ajah noire. J'ai trouvé que leur intrigue s'embourbait un peu et qu'elles perdaient trop de vue le combat qu'elles devaient mener. le duo ne fonctionne pas super bien, Elayne étant très agaçante et sachant à merveille réveiller les vieux démons de Nynaeve, ce qui donne envie d'en prendre une pour taper sur l'autre. Cependant, elles voyagent, font des rencontres très intéressantes, développent leurs pouvoirs, notamment en lien avec le Tel'Aran'Rhiod (le monde des rêves). J'ai aimé voir l'intérêt grandissant d'Elayne pour la fabrication et le fonctionnement des objets de pouvoirs, et celui de Nynaeve pour la guérison. J'ai aimé les voir s'affirmer l'une et l'autre et prendre part aux combats. J'ai été plus agacée, une fois de plus par la partie romance et rougissements de jeunes filles que je trouve très mal faits dans la série...
Enfin, reste la troisième partie de l'intrigue qui va rejoindre celle de nos Aes Sedais en herbe, c'est celle de leurs aînées qui ont quitté la Tour suite à la prise de pouvoir d'Elaida. On ne les voit pas beaucoup mais le peu où on les suit, l'intrigue se révèle passionnante, à la fois parce que c'est très politique mais également parce que ce sont des personnages haut en couleurs, à l'image de Siuan et Leane et de leurs aventures avec Gareth Bryne, l'ex de la mère d'Elayne. Tout cela donne un savoureux mélange drôle et sérieux à la fois, qui se complexifie encore quand nos deux jeunes Acceptées reviennent au bercail. On sent vraiment qu'on n'est qu'au tout début de ceci.
Et je n'oublie pas les personnages dont j'ai tu les noms jusqu'à présent mais qui nous offrent encore de beaux moments dans ce tome, même si parfois on a aussi envie de leur crêper le chignon. Pèle-mêle, j'ai beaucoup aimé le rôle d'Aviendha et des autres Sagettes qui n'hésitent pas à tenir la dragée haute aux hommes comme aux Aes Sedais. Je me suis amusée de voir Egwene prendre un tel bec vis-à-vis de ses anciennes camarades. Elle commence à prendre une toute autre stature. J'ai été surprise de voir à l'inverse Moiraine apprendre à se faire plus discrète et moins insistante auprès de Rand. En plus, elle nous livre l'une des grandes surprises du tome ! J'ai été triste pour Lan dans ce tome qui est bien trop effacé. J'ai beaucoup aimé l'arrivée de Brigitte qui apporte du sang neuf et ça m'a fait du bien de retrouver des têtes connues, montrant que le monde est bien petit. Tout cela donne vraiment le sentiment de suivre une petite famille certes hétéroclite mais dont on aime chaque membre justement pour ses particularités.
Franchement l'histoire est vraiment bien rythmée cette fois. le tome a démarré sans temps mort, nous embarquant d'emblée dans les aventures des uns et des autres. Parfois on passe de longs moments sans revenir à un pan de l'intrigue mais vu que ce qui se passe est passionnant, on ne regrette pas. J'ai aimé qu'on approfondisse le rôle de Rand auprès des Aiels mais aussi en tant que Dragon Réincarné et Car'a'carn. J'ai beaucoup apprécié l'importance prise par le Monde des rêves dans l'intrigue en général, montrant ainsi les différentes possibilités qu'il a à offrir et il y en a. J'ai trouvé qu'en général le développement de l'aspect magique de l'histoire était bien mené, avec un Rand qui commence à basculer, un Mat qui commence à exploiter ce qu'il a gagné et les filles qui gagnent énormément en assurance avant de se prendre un retour de bâton. C'est très astucieux pour garder l'attention du lecteur.
Ainsi, je me suis peut-être encore plus attachée aux personnages dans ce nouveau tome et j'ai été passionnée par leurs aventures aux quatre coins du globe avec en même temps le sentiment d'un certain recentrage bienvenu de l'intrigue. Décidément, j'adore ce qu'a fait Robert Jordan ici !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Guardians
  10 août 2018
LA ROUE DU TEMPS est une saga d'une vingtaine de romans de fantasy, alors sachez vous vous embarquez dans une longue aventure :-)
La trame est la suivante :
Rand, fermier découvre qu'il a une grande destinée car il est la réincarnation du dragon, guerrier-aventurier légendaire.
Le jeune fermier va donc devoir mener les armées de la Lumière (qui se rassemblent en apprenant son existence) vers la bataille finale contre les ténèbres avec l'aide ses amis Mat et Perrin qui eux aussi vont se découvrirent un don.
L'univers de ce roman est riche et très varié. Que ce soit par les contrées traversées, les peuplades qui y vivent, les traditions des unes et des autres, sans oublier la magie et les monstres qui servent les ténèbres.
Je ne vous cache pas que la saga souffre de longueur et que le nombre de personnages est important (logique vu le nombre de romans) et leurs noms difficiles à retenir.
Mais certains personnages ont une réelle consistance, il y a du travail d'écriture qui les rend intéressants, captivants : Perrin, Matt, Nynaeve sans oublier Egwene ou encore Elayene, Aviendha. (oui, les noms sont parfois compliqués à retenir, je me suis parfois un peu arracher les cheveux... mais on en a vu d'autres).
Mais cette saga est à lire entière ou pas, moi je n'ai pas été au bout happé par d'autres romans tout aussi intéressants, mais je n'exclus pas d'y revenir un jour !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Winslow54
  21 juillet 2019
Un bon tome, mais plus en dents de scie.
Tout ce qui concerne Rand, Mat, Egwenne, Moiraine et les Aiels m'a beaucoup plu Par contre, la partie Nynaeve et Elayne est vraiment beaucoup moins bonne. Elle condense, je trouve, pas mal des défauts de Jordan. Il y a des bons passages et des choses intéressantes (notamment ce qui concerne Birgitte et Moghedien). Mais c'est inutilement long et répétitif, surtout concernant les états d'âme de Nynaeve.
Je pense comprendre ce que voulait faire Jordan : c'est en gros le livre de la douche froide pour Nynaeve, qui va enfin comprendre qu'elle n'est plus sage-dame, mais la façon de le raconter est assez maladroite.
Surtout, Nynaeve devient vraiment une caricature d'elle-même. C'est dommage, car je l'appréciais vraiment dans le deuxième tome . Et enfin, je ne suis vraiment pas fan de l'idée de la Ménagerie…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MarieC
  12 mai 2014
La suite d'une saga monumentale... et il faut se rendre à l'évidence, au bout d'à peu près 4 000 pages, le lecteur s'essouffle. A moins que ce ne soit l'auteur ? J'ai eu la sensation que ce tome tirait en longueur. A la différence des précédents, pas de nouveaux personnages (sauf deux ou trois chapitres sur la reine Morgase, que j'aurai aimé voir davantage), et l'apparition de Birgitte. L'action est concentrée dans les derniers chapitres. du coup, beaucoup (trop) de passages sur le mauvais caractères des personnages, un humour redondant sur l'incompréhension entre les hommes et les femmes. Les personnages n'y gagnent si en clarté ni en attrait.
Reste donc le plaisir de retrouver un univers maintenant bien connu, et l'espoir de découvrir enfin comment tout cela va se finir. La fin est tout de même haletante, je crois que je lirai la suite pour avoir le fin mot de l'histoire... mais après une petite période de carence pour oublier la petite déception qu'a représenté ce tome pour moi.
Commenter  J’apprécie          30
sangravealexandre
  10 août 2018
Ce tome est la suite d'une superbe série, malgré tout, un problème majeur reste fortement présent: les relations homme-femme. L'incompréhension est sympathique quelques instants mais elle devient vite insupportable. du côté des hommes tout va bien, ils trouvent les femmes étranges mais sont respectueux le problème c'est les héroïnes (principalement le trio Egwene Elayne et Nynaeve) elles ne font que cracher sur les hommes en les traitants tout juste d'êtres humains, elles ne parlent que de contrôler ces êtres bornés et instables(pour dire même Elayne veut prendre Rand pour champion afin de le faire obéir au doigt et à l'oeil ). Bref, il y a dans ce roman deux camps encore plus marqué que le bien et le mal: les femmes et les hommes.(Et malheureusement les hommes finissent bien trop souvent par être manipuler (avec quelques lignes de l'auteur pour quand même rappeller que la femme en question aime bien l'homme)
Les réactions sont les bienvenues , n'hésitez à poster une réponse pour que je puisse voir vos avis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
irwingeltimeirwingeltime   17 novembre 2017
Voyant le regard glacial de Sulin, il n'alla pas plus loin. Mais il se tourna pour sonder l'obscurité, la colère venant altérer le Vide comme une sorte de souillure. Ainsi, si une des Promises était tombée, c'était censé ne lui faire ni chaud ni froid ? Eh bien, c'était raté !
Une chute éternelle dans un néant infini... Avant de mourir de faim ou de soif, perdait-on la raison ?
Commenter  J’apprécie          20
ShenandoahShenandoah   28 octobre 2013
Wishing she could scratch, Morgase also wished that the other woman had not taken her so to heart about the dress not fitting very well. Stuffing the low-necked gown away under the bed, her old nurse had muttered some saying about displaying wares you did not mean to sell, and when Morgase claimed she had just made it up, her reply was : "At my age, if I make it up, it's still an old saying."
Commenter  J’apprécie          10
lehibooklehibook   22 décembre 2019
Alors qu'il l'étranglait, il tenta d'ignorer ses gargouillis et le vacarme de ses talons raclant le plancher .Elle lui planta ses oncles dans les mains ,mais il ne se laissa pas distraire .Même les yeux ouverts , il voyait Teodora , comme chaque fois qu'il tuait une femme.Il adorait sa sœur , mais elle avait découvert ce qu'il était vraiment ,et elle n'aurait pas tenu sa langue...
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Robert Jordan (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Jordan
La Roue du Temps - Bande-annonce officielle | Prime Video
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2017 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre