AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791025745588
297 pages
Editions addictives (21/01/2019)
4.11/5   32 notes
Résumé :
Un bad boy, une fille parfaite? Un amour impossible ?***Étudiante à Yale, Jane est aussi brillante que superbe. Rien ni personne ne l?empêchera jamais d?atteindre ses objectifs ! Le dernier en date ? Séduire le mec idéal pour passer un merveilleux réveillon dans la famille de celui-ci, loin de son quotidien peu reluisant.Sa cible : Matt Rives, fils à papa un peu écervelé qui tombe immédiatement sous son charme. Tout devrait se dérouler comme prévu? Sauf qu?il y a St... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
4,11

sur 32 notes
5
5 avis
4
8 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

(JENNI) : Les apparences ne sont pas toujours ce qu'elles sont... Une histoire troublante et perturbante qui nous entraîne dans un tourbillon de soutien par les proches et amis qui peuvent devenir une famille si on le décide...

Vénale et prétentieuse, Jane est détestable au plus haut point. Tout chez elle dans sa façon de faire nous agace. Elle se cherche un partenaire « idéal » qu'elle prendra plaisir à sélectionner par son statut social... complètement superficielle ? Oui elle l'est et elle l'assume parfaitement, elle veut se trouver le mec qui lui mangera dans la main et qui prendra plaisir à l'entretenir. Elle pose son dévolu sur Matt, qui répond bien comme il faut à ses critères. Parfait fils à papa qui tombe dans ses filets... le problème c'est qu'il traîne derrière lui son arrogant et exécrable demi-frère Stan qui voit clair dans le jeu de Jane !

Il va prendre plaisir à la faire enrager et fera n'importe quoi pour gâcher ses plans avec celui qu'elle convoite pour qu'il n'obtienne pas ce qu'il veut. Il l'a a l'oeil sans qu'elle le sache et ne compte plus la lâcher...

J'ai eu du mal sur le début du livre à accrocher car on ressent le jeune âge des personnages, ce qui rend certains passages juvéniles et plats… Mais il ne faut pas lâcher car par la suite on s'y fait et finalement il ne m'a pas été possible d'arrêter ma lecture avant d'avoir atteint la dernière page car je me suis laissé porter par l'histoire de Jane et Stanislas, au point de la lire d'une traite pour comprendre ce que l'auteure a cherché à faire de ces deux-là…

Entre désir, provocation et manipulation... difficile de s'y retrouver et d'y donner de la tête pour nos protagonistes ! Ils vont s'affronter et se livrer bataille où va se mêler un rapport de force entre proie et prédateur...

Les deux se livrent une guerre sans merci où ils chercheront à faire plier l'autre. le souci c'est qu'ils se révulsent autant qu'ils s'attirent mais le reconnaître serait laisser l'autre gagner et avoir le dessus. Pourtant Jane possède une monnaie d'échange contre lui et pourrait le faire chanter... sauf qu'il pourrait bien être la clé à tous ses problèmes…

Si sur le début du livre on n'apprécie pas trop la jeune femme, l'auteure lève le voile sur elle pour la révéler un peu plus de page en page. On découvre alors qu'elle s'efforce aujourd'hui de se comporter comme tel car elle a mis des années à se reconstruire pour mettre des barrières entre elle et les types dans le genre de Stan, ce qui nous donne envie de creuser pour en savoir plus sur son passif... Ainsi on comprend mieux ses réactions et comportements.

Pour ce qui est de Stan on a au départ du mal à comprendre son excès de rage, à être irritable sur tous les fronts. Il y'a une colère en lui qu'il ne parvient pas à canaliser hormis lorsqu'il est dans son élément à savoir le droit et le hip hop pour lui permettre de décompresser en se défoulant. Confiant dans sa rencontre avec J, il pense pouvoir la commander pour arriver à ses fins sauf qu'elle sait inverser la vapeur pour mener la barque et tirer les ficelles.

Comme dit l'adage « Tel est pris qui croyait prendre ! » Finalement, ils sont autant amochés l'un que l'autre et méritent tous les deux un gros câlin...

Avec cette histoire l'auteure change quelque part les codes en donnant à son personnage féminin du caractère et une hargne à toute épreuve pour se battre et accéder à ses objectifs. Normalement habitué à ce que le Bad boy ait le dessus et agisse pour séduire de manière stratégique sa partenaire, ici les personnages vont se laisser séduire mutuellement, tout en se mettant à l'épreuve l'un et l'autre pour former une team capable de beaucoup de choses !

Love to hate you' c'est une ambiance électrique avec des tempéraments de feu, le tout décrit par une plume très agréable qui nous plonge dans des passages qui vont attendrir et chambouler notre petit coeur de lectrice !


Lien : https://wp.me/p6618l-gku
Commenter  J’apprécie          00

Love to hate you est une bombe à retardement. Elle surprend au moment où on l'attend plus… J'ai eu une belle frayeur (n'est-ce pas Tatiana ?). Il faudra s'armer de patience pour découvrir toute la beauté et la profondeur de cette trame.

Au tout début, on se pose des questions si on ne s'est pas trompée de choix de lecture devant des protagonistes un brin immatures et dont la tendance à se crêper le chignon énerve. Deux protagonistes qui paraissent peu profonds et antipathiques. Mais au détour d'une page tout bascule. Leurs personnalités évoluent crescendo et vers le meilleur. Stan et Jane cachaient bien leur Jeu. Avec leurs masques imperméables, ils ont trompé leur monde et je suis tombée dans le panneau aussi !

Jane Doe, abandonnée à sa naissance, et élevée dans des foyers hostiles, heureusement pas tous, se dissimule derrière des fantasmes matériels, se fond dans la masse sociale pour prendre ce que lui est dû et dont elle a été privé. Frondeuse, bimbo aguicheuse, profiteuse et d'un mauvais caractère. Voilà le message qu'elle envoie à son entourage. Un personnage d'un superficiel exaspérant.

Quant à Stan, c'est le genre de mec qui se pavane avec ses muscles saillants et qui ne parle qu'avec ses gros bras. le Bad boy bagarreur qui n'a rien dans le ciboulot. Celui qui aime intimider les autres juste parce qu'il peut. L'image qu'il renvoie n'est pas reluisante. Jusqu'à là, rien de captivant et les personnages ne font pas rêver.

Mais à ma grande surprise, tels les papillon qui sortent de leurs chrysalides, l'histoire s'avère de plus en plus palpitante et captivante. J et Stan, se mettent à nu révélant enfin leurs vrais visages. Montrant tous les deux des personnalités plus affirmées, plus émouvantes et attachantes. ( Pour J, je dirai plutôt attachiante). En fait, tous les deux ont de lourds passifs, et c'est leur façon de se préserver, de mettre les gens à distance et surtout camoufler leurs fêlures et leurs fragilités. Des visages qui leur permettent aussi d'atteindre leurs objectifs.

J est désespérément seule et ne cherche qu'à se faire une place dans ce monde qui privilégie le superficiel. Quant à Stan, il bout d'une colère dévastatrice, a du mal à communiquer et gérer ses émotions. Il veut réussir sans l'appui d'un père qu'il a passé toute son enfance à détester. Plaider devant un tribunal pour des causes même les plus perdues, lui tient à coeur. Pour cela, il faut qu'il se concentre sur son objectif ni ne se laisse distraire. Avec l'arrivée de J, Stan voit ses projets d'avenir chamboulés. Ou pas ! Plaider sa cause auprès d'une J intransigeante, méfiante et dotée d'un fichu caractère, sera la plus importante plaidoirie de sa carrière !

Stan et J ont un long de chemin à parcourir pour s'apprivoiser, se retrouver et gagner en confiance ! A deux, ils pourront reconstruire la famille dont ils ont été privés. En tout cas, Stan, est prêt à sauter le pas. En ce qui concerne J, ce n'est pas gagné d'avance !

Love to hate you est une histoire qui commence avec un haussement de sourcils mais finit avec un grand sourire de satisfaction. Je ne sais pas si Emily Jurius est une joueuse de poker mais elle a tenté un coup de bluff et elle l'a bien réussi !

Une histoire qui vaut le détour de découvrir. Une romance à thématiques bouleversantes. Elle traite des thèmes difficiles tels : Les relations parentales en dérive et le manque de communication, l'abandon, la maltraitance infantile et la difficulté de surmonter le deuil d'un être cher ! Tout un tas d'ingrédients à vous faire fondre !

Merci à toi Emily pour cette jolie et émouvante romance et merci à Carole des éditions Addictives pour l'envoi du service presse !


Lien : https://lesetoilesdesbibliot..
Commenter  J’apprécie          00

En commençant ma lecture je me suis tout de suite attachée à J ( Jane ), qui après une enfance difficile décide de prendre en main son destin en entrant à l'université. Son but ? Se remplir la tête mais pas que, puisqu'elle souhaite à tout prix rencontrer un étudiant riche qui l'invitera dans un premier temps pour les fêtes de Noël et qui pourquoi pas lui offrira par la suite la vie sereine dont elle rêve !

Mais c'est en s'attardant un peu trop sur un de ces garçons-là, qu'elle va tomber ( au sens propre comme figuré 🤣 ) sur Stan, ce jeune homme arrogant, qui remplit toutes les cases de ce qu'elle déteste, enfin ça c'est ce qu'elle croit car encore une fois les apparences sont trompeuses, n'oubliez pas que de la haine à l'amour il n'y a qu'un pas..

Ils vont devoir apprendre à se faire confiance mais également à s'apprivoiser et plus si affinités 😉 alors y parviendront-ils ?

J'ai énormément apprécié ma lecture, la plume de l'auteure a su me transporter avec légèretés aux côtés des personnages, ses personnages dont elle a su faire ressortir le meilleur en ajoutant toujours une touche d'émotion. Il n'y a aucune longueur, tout ce que l'auteure a retranscrit nous permet de visualiser les scènes sans surplus. Les sujets abordés sont touchants surtout cette histoire avec les jumeaux et ce qui va en découler par la suite. Bon je crois que vous l'aurez compris c'est un coup de coeur ♥

J'ai retrouvé tout ce que j'aime, de la fille avec du caractère ( ouf pas une niaise qui pleure tout le temps ), à ce garçon pénible qui va tout bouleverser en tombant IN LOVE ..

Blague à part 🤣( j'ai aussi beaucoup rigolé grâce au « Miss Couille » )

Alors si vous n'avez pas encore succombé c'est le moment &#xNaN;

Commenter  J’apprécie          10

Je suis plutôt mitigée sur ce livre. J'ai trouvé le début beaucoup trop long et sans grande importance et puis à l'arrivée des jumeaux je n'ai plus lâcher le livre pour connaître la suite. . . Nous rencontrons Jane qui est une jeune étudiante de 18 ans à Yale et qui a déjà tout prévu pour sa vie future c'est à dire se trouver un mari plein au as. Évidemment cela ne va pas se passer comme prévu quand elle fait la connaisance de Stan, demi-frère de son copain actuel. le comportement de cette demoiselle, m'a fait levé les yeux aux ciels un nombre incalculable de fois, comment peut on être si superficielle en apparence et être avec un garçon juste pour avoir un standing de vie. D'ailleurs parlons-en de ce garçon Math .. il ne sert à rien. Son personnage n'est pas assez développé comme tout les personnages secondaires de ce livre malheureusement. . . Quant à Stan, je me suis attaché à lui et à son histoire même si au départ son petit côté bad boy m'a exaspérée. On apprend vite à voir au delà de cette carapace. J'aurai aimé que le côté danse soit un peu plus développé parce que j'aime ça tout simplement et cela aurait rajouté un petit plus à ce livre. . . J'aurai voulu qu'il y est plus de pages ou une suite parce que là j'ai un goût d'inachevé, il me manque quelques choses, plus d'informations sur le procès à venir, sur la découverte de sa mère ect .. . . L'écriture est fluide et une fois dedans on se laisse entraîner sans voir passer les pages. C'est une bonne romance sans prise de tête malgré le début trop long. . .

Commenter  J’apprécie          10

Voici le premier roman de Emily Jurius que je découvre grâce à mes recherches minutieuses toujours en quête de nouvelle pépite littéraire !

Et bien, je ne suis pas du tout déçue et je vais vite commander d'autres de ses romans!

Lu d'une traite en quelques heures, j'ai beaucoup aimé!

Dans « love to hate you », l'héroïne est Jane, une jeune orpheline de 18 ans, très jolie et prête à tout pour rencontrer le « bon parti »à Yale. Un caractère fort, très dynamique et une beauté renversante!

Et de l'autre côté, il y a Stan, étudiant en droit surdoué, look élimé bad boy tatoué loin du costard Armani fantasmé de Jane mais un charme indéniable et surtout une très belle repartie !

L'alchimie est là dès le début ! Provocations, défis et affrontements mais surtout une tension sexuelle à faire pâlir Anastasia et Christian 😉!

J'ai adoré la plume d'Emily … L'histoire est bien construite, très fluide et les personnages ont du relief ! Une grande tendresse va naître entre eux pour notre plus grand bonheur.

Pas loin du coup de coeur !

Peut être qu'un petit épilogue à distance aurait permis de mettre 5 étoiles!

Si vous souhaitez passer un bon moment, foncez !

Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation

– Tu es mal à l’aise de me voir ici.

– Faux.

– Et en même temps, ça t’excite.

– Faux.

Ses yeux sont rivés aux miens et j’avance vers elle. Jane ne bouge pas mais je ressens la tension qui émane de son corps. Elle me désire au moins autant que je la veux et je meurs d’envie de lui arracher ce foutu peignoir.

– Tu as envie de moi.

– Faux.

Sa chambre est minuscule et, en trois pas, je suis près d’elle. Alors que j’approche encore mon visage du sien, je lui souris et je ne sais même pas pourquoi. Elle sourit aussi et je me retrouve bête. J’ai l’habitude de draguer des nanas et elle se défend comme elle peut. Mais quand je vois son visage s’illuminer et qu’elle se cache presque, ça me rend plus grand et plus petit à la fois. Comme si dans son sourire se cachait quelque chose de bien plus important que moi et que l’effet que je lui fais.

Commenter  J’apprécie          20

Et en plus, au risque d’écorcher la belle image que tu as de ma vie, pour avancer, mieux vaut avoir un joli cul qu’un bon cerveau. Et tu sais pourquoi ? Les hommes ne voient pas plus loin que le bout de leur nez et l’âme est bien plus insondable que les fesses.

Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : vendreVoir plus





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4783 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre