AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782958035525
580 pages
Auto édition (28/03/2022)
4.15/5   10 notes
Résumé :
L'un redoute le silence, l'autre en a fait son allié.

Ethan est un étudiant presque comme les autres. Il souffre de ce handicap invisible qui fait de ses journées un enfer et le coupe du monde.
Il n'arrive pas à accepter sa différence. Et voilà qu'arrive Johan, Johan qui ne sait que s'amuser par peur d'aimer, et qui réveille quelque chose qu'Ethan ne voulait pas ressentir.
Ça fait un peu trop pour un seul homme, non ?
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Kochka94
  28 mars 2022
Ethan est un adolescent de 17 ans comme les autres. Parents divorcés, un peu en conflit avec son père qui ne le comprend pas, il est comme ses deux frères un peu plus jeunes que lui très proche de sa mère, avec qui ils vivent. Il aime les jeux vidéos, célibataire il a eu une petite amie, il est un étudiant sérieux et assidu, qui n'aime pas trop faire la fête, les endroits bruyants et agités. Car Ethan, depuis quelques mois, souffre : il entend de moins en moins, s'isole, en ayant un peu marre de devoir demander à son entourage de répéter, de devoir répondre à côté ou au pif aux vannes que se font les adolescents… C'est épuisant, ces migraines, ces acouphènes, cette attention permanente qu'il doit porter à tout et à tous. Et le dernier diagnostic du médecin n'arrange pas les autres : il faut l'appareiller et la famille a déjà du mal à boucler les fins de mois. Bref, c'est pas la joie.
Ce jour là, quand il s'assoie au premier rang de l'amphi, il envoie bouler un peu vertement les deux étudiants qui discutent à côté de lui et qui l'empêchent de se concentrer, d'entendre… il ne sait pas encore que sa vie toute entière vient de prendre un nouveau chemin.
Johan a 20 ans et est en première année de fac. Pour oublier, pour s'oublier, il a choisi de ne pas évoquer ce passé qui le ronge, qui le bouffe, il camoufle tout sous un vernis bien lisse de gars qui charme, qui séduit, qui fait la fête, qui boit, qui consomme, sérial baiseur comme ses potes l'ont surnommé. Ses potes qui gardent malgré tout un oeil vigilant sur lui, pour l'empêcher d'aller trop loin.
Ce jour là, quand il s'assoie au premier rang de l'amphi, il plaisante avec sa meilleure pote, Neyla, sur leur dernière soirée, sur le plan cul de Neyla, … et ils se font remonter les bretelles par le gars à côté d'eux, parce qu'ils font du bruit. Magnifique d'ailleurs le gars, le genre grand brun baraqué aux yeux clairs, le genre baraqué et musclé avec un regard un peu perdu. Neyla craque d'ailleurs pour ce regard de chaton et décide qu'ils vont l'adopter, qu'il va devenir leur pote. Et Jo est plutôt d'accord avec ça, d'ailleurs, quand Neyla a décidé quelque chose, fou serait celui qui s'y oppose.
Ethan va alors se retrouver embarqué dans cette bande de potes un peu barges, au franc parler et à l'humour dévastateurs. Et se retrouver fort troublé par ce blond sublime aux yeux noisette, qui souffle le chaud et le froid.
J'avais beaucoup aimé le premier roman de cet auteur, Trois amis sans histoire, et je me suis plongée avec curiosité dans l'histoire, avec un peu d'appréhension, quand on a aimé un premier opus, on se demande toujours si le deuxième va être à la hauteur. Je ne vais pas faire durer le suspens : j'ai adoré ! D'abord, quelle merveilleuse surprise de découvrir que Dans le silence se passe dans le même univers que le premier : même s'il n'est pas nécessaire de l'avoir lu, je ne peux que FORTEMENT le conseiller (je sais, quand j'aime, je suis pas très subtile). J'ai retrouvé avec plaisir ces 3 andouilles, ce barman taiseux, Issun le cousin diabolique…
L'auteur a su ajouter à cette galerie de personnages déjà forte en couleurs une autre bande de potes, arrivant à dépeindre avec autant de talent des adolescents proches de la vingtaine qu'il avait réussi à dessiner des trentenaires un peu paumés, à la croisée des chemins.
Quelle bonne idée aussi de nous offrir, sous forme de bonus, de suite, quelques paragraphes du point de vue d'autres personnages qu'Ethan, nous éclairant alors mieux sur la personnalité de chacun, sur une autre façon de percevoir certains moments.
Qu'est-ce que j'ai aimé partager ces quelques mois aux cotés de toute cette petite bande, suivre leurs histoires, leurs échanges, leurs interactions, leur amitié, leur tolérance. Je me suis bidonnée devant certains dialogues, j'ai adoré les petites références à la pop culture, passant facilement des Cités d'Or à Bryan Adams, des Avengers à Stendhal. J'ai été touchée par Ethan et Johan, par leurs erreurs, par leurs forces et leurs faiblesses, par leur tendresse et par leur amour. Sans voyeurisme, avec beaucoup de sensibilité et de naturel, l'auteur aborde la question de l'acceptation, qu'elle soit de son orientation sexuelle, de son handicap ou de son passé et de ses erreurs.
Bref, méga coup de coeur pour ce roman, de même que pour cette couverture épurée et douce, visiblement un talent de plus à mettre au compte de l'auteur. Il semblerait que d'autres romans dans le même univers soient prévus et je serais sans aucun doute au rendez-vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          54
nanonoel
  14 mai 2022
Je tiens d'abord à remercier l'auteur pour sa confiance. Un service presse concernant un auteur qu'on lit pour la première fois est toujours un peu spécial, oscillant entre crainte de la déception et joie de la découverte...
Avant de commencer à discourir pendant des heures, mettons les choses au clair : je suis très loin d'être fan du Young Adult ou New Adult, la question n'est pas encore tranchée. Et encore plus loin d'aimer les pavés ! Par contre, j'aime toujours autant découvrir de nouveaux talents, surtout quand ça se passe aussi bien ! Car on nous annonce 665 pages... qui auraient dû me faire fuir en courant !!! (Mais heureusement, je ne suis pas sportive et de toute façon, je ne l'ai vu qu'après avoir pris ce SP !!)
Mais tout ça ? C'était avant !
Un pavé ? Indubitablement ! Et pourtant, je n'ai absolument pas vu les pages défiler ! du YA ? Ah oui ! Sans conteste ! Des étudiants, à peine majeurs pour certains, nous remémorant nos jeunes années de folies, fêtes et bêtises en tous genres, mais également habitées des peurs, doutes et parfois mal-être qui paralysent... (on a tous connu ça, certains depuis beaucoup plus longtemps que d'autres mais ça ne s'oublie pas !) Qu'est-ce que je les ai aimés ces adultes en devenir ! Tous ! Et passionnément ! Un groupe d'amis incroyablement attachants, drôles, tendres (ou pas) et d'un dynamisme fou ! Et au milieu de ces amis, un peu (beaucoup ?) déjantés quand même, il y a deux âmes abîmées, Ethan et Johan, luttant contre le handicap pour l'un et ses démons pour l'autre. Deux garçons qu'on a envie de serrer dans nos bras constamment, trop choupinous pour notre propre bien ! Et comme si ça ne suffisait pas de craquer totalement pour ces deux-là, il y a la douce Neyla (j'ai dit la douce ???), la copine qui ne mâche pas ses mots (mais qui mord si besoin !) et qui pourrait très bien faire genre, "je me balade avec ma pelle et mon fouet, mais ça n'étonne personne ! Normal, je suis la reine de la provoc et du coup de pied au c*l !! Ça vous dérange ? Hé bien, je ne vous retiens pas ! » Les filles de cette histoire sont d'ailleurs exceptionnelles ! Elles apportent un plus indéniable d'espièglerie, d'insolence et de rentre-dedans ! Elles n'ont pas froid aux yeux et savent ce qu'elles veulent ! C'est totalement rafraîchissant ! Si on ajoute à ça l'humour décalé de Jo et les répliques jouissives qui parsèment ce récit, vous comprendrez que je ne me suis pas ennuyée un seul instant ! Pire (ou mieux ? Je ne sais plus !) j'ai déjà pris l'autre roman de l'auteur pour le lire… Bon, allez, avec beaucoup d'optimisme, on va dire que je le lirai avant… la saint glinglin ? Pour le coup, même si commencer par celui-ci n'est pas dérangeant, je pense qu'on profite encore plus de l'histoire en commençant… par le commencement (c'est bizarre comme parfois, faire les choses dans l'ordre n'est pas si surfait !) Donc, pour ceux qui ne suivent pas, privilégiez de lire d'abord Trois Amis sans Histoire et embrayer ensuite avec celui-ci… Et profitez. Régalez-vous. Riez. Pleurez.
Et aimez ce récit sans temps mort, servi par une belle plume, fluide, enlevée, sensible et drôle. Suivez avec plaisir la vie tumultueuse d'étudiants qui se cherchent et prenez avec eux le chemin difficile de l'acceptation de soi, de son homosexualité, son handicap ou son passé. Découvrez ce sujet guère conté, celui d'un handicap invisible, la surdité, et ses conséquences sur la vie sociale et la psyché (sujet par ailleurs très bien cerné et je parle en connaissance de cause !). Et émerveillez-vous de ce roman qui est, certes, une histoire d'amour, mais surtout une formidable leçon de courage et d'amitié. Sans oublier que c'est une ode aux Chatons… (à chacun le sien…)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Maliyanna
  21 septembre 2022
On ça faire la rencontre d'Ethan. C'est un jeune étudiant qui est isolé du reste du monde. Il n'a pas d'amis et préfère rester avec sa famille que les autres. Habituellement, il n'est pas aussi renfermé sur lui-même, mais depuis qu'il a appris qu'il allait devenir sourd, il s'isole. Cependant, lorsque Johan et sa bande d'amis s'incrustent dans son quotidien, beaucoup de choses vont changer. Ethan va s'ouvrir aux autres et surtout va découvrir l'amour.
C'est un beau livre de presque 600 pages, mais qui se lit très facilement et on ne voit pas les pages défilés, enfin je ne les ai pas vu défilés. J'étais tellement absorbée pat ma lecture qu'il m'étais difficile de m'en détacher parfois. Juste quand j'allais à l'entraînement j'avais du mal à lâcher mon tel et à me préparer. Je voulais juste continuer ma lecture et découvrir ce qui allait se passer entre les personnages.
Que ce soit eux ou l'histoire en elle-même, tout est passionnant. On découvre au fur et à mesure le passé des personnages, leurs faiblesses, leurs forces, mais également leurs désirs profonds. J'ai beaucoup aimé la façon dont les différents sujets ont été amené et donc l'histoire a évolué.
On est sur une vraie évolution du début jusqu'à la fin et cela prend du temps ! Oui du temps et c'est génial. Ethan accepte son handicap, il accepte aussi son homoséxualité, il coupe le lien avec des personnes novices pour lui. Cette évolution se fait progressivement et j'ai aimé la voir petit à petit. Tout comme Johan. Au début on découvre que c'est un coureur, qui enchaîne les relations dans lendemain et qui ne se voit pas en couple avec un homme. D'ailleurs il le dit "les mec pour la baise et les meufs pour le couple". Autant dire qu'avoir une relation suivi avec Ethan ce n'est pas envisageable pour lui.
Je ne vais pas vous révéler la fin, mais l'évolution de Johan est belle. Il apprend à dépasser ses peurs et à faire confiance. C'est un personnage qui m'a touché et que j'ai trouvé magnifiquement bien écrit. J'avais hâte d'en savoir plus sur lui et la fin du livre est juste une bénédiction pour cela 😍. Je ne veux pas dévoiler,mais ceux qui l'ont lu savent de quoi je parle. J'ai adoré cette dernière partie à l'histoire. Elle met en avant chaque personnage et c'est juste génial. On les découvre d'une manière différente et j'ai adoré cela.
Je crois que je pourrais passer des heures à parler de ce roman tellement je l'ai trouvé génial. Je regrette tellement de l'avoir lu aussi rapidement, mais en même temps j'étais tellement frustrée à chaque fois que je devais m'arrêter. C'est une lecture magnifique. Ethan m'a fait vibrer par son caractère, son engagement et lui tout simplement.
Oui cette critique n'est qu'élogieuse, mais comment trouver du négatif quand on a devire un livre comme je l'ai fait ? On ne peut tout simplement pas et c'est mon cas ici. Si je devais choisir un point négatif,ce serait de ne pas avoir eu plus du point de vue de Johan. Mais c'est faible comme point noir.
La chose dont je suis certaine c'est que je vais continuer de suivre D. Kaaen et que je vais lire le livre déjà paru dans cet univers parce que je veux trop continuer de découvrir sa plume et ses personnages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AlyhiiaBooks
  12 avril 2022
Dès le chapitre 2, j'ai été conquise ! J'aime Ethan et même Johan m'a directement touchée même si on ne le connaît pas de suite.
Ethan ou chaton, est un jeune homme intelligent qui pour sa santé a besoin de silence. Il a du mal à se faire des amis car les autre le juge comme un connard arrogant. Tout cela juste parce qu'il parle très peu et s'isole souvent. Mais en fait il est tellement attachant ! On peut avoir confiance en lui et compter sur lui. Il va rencontrer des gens intéressant !!!
Tout d'abord Johan, ce jeune plein dévie, plein de propos sexuels et chauds et pleins de secrets. Faire la fête est le meilleur remède pour guérir sa douleur. Mais Ethan va lui montrer qu'il n'y a pas que des mauvaises personnes.
Ils sont tellement cute et mignon et adorable et beaux et choux ! Je les adore 😍😍❤️❤️
Ensuite Ethan va rencontrer Nour et la bande d'amis. Nour me fait tellement rire, il joue les pitres pour détourner l'attention mais il a des réflexions intelligentes ! Et la bande d'amis est tellement soudés, s'en est très beau et ça fait rêver !
Mais surtout il y a Evie et Chewie!!! Je répète IL Y A EVIE ET CHEWIE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Rien que quand j'ai vu leurs noms j'ai succombé! Et attention on parle de crêpes et de crème aux marrons !
J'ai beaucoup aimé les sujets abordés. Ils sont touchants et assez lourds. Johan a vécu des choses tellement horrible et triste. Mais il s'est relevé comme il a pu et il a toujours son sourire. Ethan quand à lui souffre de l'isolement à cause de son handicap.
Ici on peut voir la cruauté et la méchanceté des gens quand ils ont peur ou qu'ils ne comprennent pas des choses.
Ce roman parle aussi des amours adolescents ou lorsqu'on est jeune 18-20 ans. Des conséquences qu'une relation peut avoir sur une personne et même si c'est considérer comme « un amour de jeunesses »
.
Un vrai délice. Lui aussi fera parti de ma bibliothèque papier !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
HanLecteur
  26 juillet 2022
J'ai adoré ce thriller psychanalytique pour 4 raisons :
- le genre assez rare qui met en scène des séances entre un e présumée coupable de meurtre et un psy
- l'originalité du scénario : une meurtrière mutique, un psy qui fait la démarche d'être recruté dans son établissement pour tenter de la faire parler ; en parallèle le psy qui a vécu lui même une enfance perturbée par un père violent et vit une histoire compliquée avec son épouse qui le trompe
- le dénouement final qui donne tout son sens au scénario et qui reste crédible contrairement à nombres de polars ou la fin se veut surprenante et tombe dans l'invraisemblance
- le style d'écriture à la fois précis dans ses descriptions (approche analytique) et orienté vers l'action des protagonistes ; le mixage équilibré entre les histoires parallèles du psy, avec sa patiente, avec son épouse et l'insertion de pages du journal intime de la meurtrière ; quelques aphorismes souriants : " Pour travailler dan cet établissement, vous n'êtes pas obligé d'être fou, mais cela peut aider ..."
Je l'ai lu en une 1/2 journée, avec quelques coupures, ce qui est très rare chez moi.
Je suis resté muet devant tant de talent ... comme la meurtrière !
Pour moi, c'est un roman exceptionnel, sans doute du aux qualités de l'auteur : diplômé et ancien praticien en psychanalyse, scénariste, et à la densité créative des premiers romans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          03

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
ladalineladaline   14 novembre 2022
Chez Étienne, soft, sans chichis. Il fit tout d’un coup le rapprochement avec le nom du cocktail maison du bar : Tiens-le bien ! Ça avait beau être très loin de ce qu’il écoutait, il avait quand même quelques vagues connaissances de vieilles chansons.
Commenter  J’apprécie          10
ladalineladaline   14 novembre 2022
Avait-il envie d’être seul dans une voiture avec Johan pour finir par parler de ce qu’il s’était passé ? Ou feraient-ils comme la plupart des mecs, tant qu’on n’en parle pas, ça n’existe pas ?
Commenter  J’apprécie          10
Kochka94Kochka94   27 mars 2022
– J’ai hâte de voir comment le tas s’est multiplié comme par magie en l’espace de cinq petites minutes, soupira-t-elle.
– C’est étrange en effet, ajouta Mathieu sans le moindre sourire.
– Flippant même, continua Ethan. J’l’ai jamais senti cette maison, y’a un truc louche.
– Ouais, des ados. C’est complètement démoniaque ces sales bêtes, ironisa leur mère.
– Jette-nous du sel ! blagua Ethan
– Ou des herbes de Provence, tant que ça reste dans le domaine des condiments, c’est bon, non ? dit Mathieu. »
Ils éclatèrent de rire à l’évocation du péché coupable de leur mère : deux frères chasseurs de monstres qui n’hésitaient pas à recourir au sel de table. Chris leur caressa à chacun le haut du dos avant de monter s’occuper de la pile de linge. L’aîné des frères pria pour ne pas l’entendre hurler… Peine perdue.
« Ethan ! cria-t-elle. La prochaine fois que tu me mets une semaine de linge d’un coup, je te fais laver tes fringues au vieux lavoir de la ville ! À poil ! P’tit con, va ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Kochka94Kochka94   27 mars 2022
– J’ai appelé le service handicap de l’université. Ils ont proposé de te trouver un tuteur. Ils ont pensé à une deuxième année qui s’appelle Zia. J’ai laissé ton portable, ils lui communiqueront et elle t’appellera.
– Et Esteban et Tao, c’est pour bientôt ? »
Sa mère ouvrit grands les yeux.
« Mais c’est quoi, ces réfs années quatre-vingt ?
– Ta faute, m’man.
– J’assume. Ça va aller, trésor ? »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Kochka94Kochka94   28 mars 2022
« Laisse faire le rigolo. J’t’aime bien, Barton, mais tu vois, j’ai un odorat raffiné.
– Barton ? interrogea Nour.
– Hawkeye est malentendant dans certains comics, expliqua Zia. Et en plus, vu le caractère sombre du personnage, ça correspond pas mal à notre gars, non ?
– J’préfère chaton, ronchonna Neyla, inquiète que son surnom passe à la trappe.
– Sinon, j’ai un nom, mais bon, comme tout le monde s’en fout… »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : franchiseVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Valeurs des temps et des modes

Il frappa à la porte, l'ouvrit, entra et salua tout le monde.

Passé simple - L'habitude
Passé simple - Actions successives
Passé simple - Actions longues
Passé simple - Valeur descriptive

25 questions
75 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre