AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2918287075
Éditeur : Mille Saisons (31/05/2010)

Note moyenne : 4/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Shell Eidonius n’est pas un détective comme les autres. Epicurien dans l’âme, ce triton accro’ aux moules hallucinogènes est le spécialiste des enquêtes biscornues.

Secondé par Geoffroy de Monthardi, chevalier courageux mais pas téméraire, et Circéonne, lanceuse de sorts diplômée de la calamiteuse E.M.A (Ecole de Magie Appliquée), Eidonius se trouve face à une sombre histoire de malédiction dans un royaume dont le sort dépend de la confiance du peuple... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Serpentine
  07 octobre 2010
J'ai adoré tout simplement, je me suis rarement autant amusée en lisant un livre de fantasy. Il est au moins aussi décapant de Pratchett ou Dufour. Merlin est un méchant qui veut dominer le monde et le detective triton a la facheuse tendance de se transformer en dragon à la moindre contrariété.
C'est dans un univers assez déjanté (il n'y a qu'à voir le résumé pour le comprendre) qu'on l'on plonge pour une sombre enquête. Les jeux de mots et situations cocasses sont omniprésentes. C'est un anti-héros marin attachant qui enchaine les bétises accompagnés d'une paire de magiciens incompétents et du nobliau pas très "brave heart".
On y retrouve des questionnements éthiques sur le chomage des tritons, la crise environnementale et financière, des moules hallucinogènes, des montagnes jaunes, un roi complètement allumé et à coté de la plaque, un méchant qui ne peut pas mentir.
Commenter  J’apprécie          180
jenny-jin
  12 novembre 2010
Le livre à peine terminé, et j'ai déjà envie de connaître la suite des aventures de ce triton pas comme les autres.
L'histoire commence avec Merlin, qui n'est pas le sage enchanteur que nous connaissons mais un tyran prêt à tout pour contrôler le monde. A celui-ci s'oppose Eidonus, détective triton de son état, Circé une magicienne et Geoffroy de Monthardi, preux chevalier, toujours prêt à voler au secours d'une gente damoiselle. Au cours d'un combat contre Merlin, toute l'équipe et Merlin se retrouvent projeter dans un autre monde via un vortex spatio-temporel. Là commence les aventures d'Eid et sa bande pour rentrer chez eux!
Si le sujet même du livre a mis un peu de temps à se mettre en place, l'histoire se lit très bien. le début m'a beaucoup fait penser à H2G2, avec son côté voyage de planètes en planètes et son humour décalé. Ensuite l'intrigue se met en place et on se retrouve au coeur d'une enquête pleines de rebondissements.
J'ai adoré l'utilisation des jeux de mots.On cherche tout le temps à associer un personnage, une situation ou un organisme à son équivalent dans la vie réelle. Chaque jeu de mots de notre langage courant trouve son équivalent poseidonien. C'est un vrai plaisir de les découvrir.
Le personnage de Shell Eidonius est une réussite. J'ai retrouvé avec lui un peu de l'ambiance des films de détectives privés à la Nestor Burma.
En conclusion, un livre vraiment agréable à lire, bien construit et une fin qui présage d'une suite!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Stouph
  25 novembre 2010
"Investigations avec un triton" est le second roman de Jess Kaan qui a par ailleurs écrit plusieurs nouvelles publiées en recueils (Dérobade, 2004), dans des anthologies (La route, 2003) et dans différents fanzines SF. Dès les premiers chapitres, j'ai trouvé le style de l'auteur agréable : facile à lire, concis et humoristique à la fois. J'ai vite eu envie de savoir ce qui allait bien pouvoir arriver aux trois personnages principaux.
Sur le milieu du roman, j'ai trouvé que cela s'essoufflait. Notamment, car le schéma directeur des péripéties se répète sensiblement : les héros vont à tel endroit, on tente de les tuer (par plein de moyens différents), tout est plus ou moins détruit, ils font le point avec leur commanditaire et paf direction un autre endroit... du coup, bizarrement, l'intrigue est plutôt linéaire, malgré une véritable recherche dans les lieux et situations loufoques (le ver zombi géant par exemple) toutes plus hallucinantes les unes que les autres. A ce propos, l'univers fantastique/fantasy m'a pas mal rappelé H2G2 (Le Guide du Routard Galactique) ou Terry Pratchett et les anales du disque-monde. Malgré ces influences visibles, l'auteur a su déployer sa part d'originalité.
Sur la toute fin, par contre, j'ai été franchement déçue. On a l'impression que l'auteur n'a pas eu le temps de finir son livre et il nous laisse donc en plan, avec une fausse fin sentant le "vous aurez la suite dans un tome 2". C'est un peu dommage car le côté enquête policière est du coup complètement gâché. Et y a rien de plus énervant pour moi que de ne pas savoir le fin mot de l'histoire, sauf quand on me laisse le choix de la fin, je pense à Shutter Island par exemple. Ici pas de choix, mais pas de fin non plus !
Enfin comme je ne l'ai pas lu régulièrement, parfois, j'étais un peu perdue... Car il se passe tellement de choses dans le roman que en le reprenant j'avais oublié les derniers événements en date. Bon heureusement, cela me revenait vite. Donc il vaut mieux le lire d'une seule traite sur quelques jours plutôt que sur un mois comme j'ai fait.
Là où j'ai par contre vraiment apprécié ce roman, c'est sur ses idées et l'intrigue politico-fantaisiste. On y retrouve des petites pointes bien senties sur l'écologie ou la politique actuelle qui m'ont fait sourire. C'est également truffé de références à la culture SF et geek... Bref je me suis bien marrée à la lecture de certains passages.
Au final, cela m'a donc laissé une impression de "c'est bien, mais peut mieux faire" surtout à cause de cette fausse fin ! Peut être l'auteur nous écrira-t-il un troisième roman que j'essaierai volontiers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Tortoise
  28 décembre 2010
J'ai mis un temps fou à le lire parce que pour moi c'était le type de livre qui demande de prendre son temps à la lecture... J'ai bien essayer de forcer l'allure, mais pas moyen.
C'est qu'il faut s'accrocher, vu l'humour et les jeux de mots en pagaille!
Le résumé peut faire peur, mais il faut seulement en retenir l'essentiel: c'est de la fantasy déjantée, ça part dans tous les sens, c'est du grand n'importe quoi absolument jouissif!
On sent quand même le truc amateur, je me suis souvent fait la réflexion que ça ressemblait vraiment à ce que je lis sur des forums comme le Monde de l'Ecriture si ça venait à être publié.
Mais c'est d'autant plus enthousiasmant.
C'est vraiment du délire travaillé aussi libre et lâché que ce qu'on trouve sur les forums d'écriture amateur, et de voir ce genre de trucs édités, ça fait du bien.
Même si c'est chez une petite maison d'édition, Mille Saison. C'est juste génial.
Mais ceci mis à part, c'est un roman drôlement bien ficelé, avec une intrigue qui tient la route, des anti-héros bien maîtrisés et un univers fantasy-sf loufoque et crédible malgré tout.
On a un langage riche et parsemé de familiarités qui coulent toutes seules et ne détonnent pas, du coup on savoure le roman d'un bout à l'autre sans jamais se lasser!
Avec ça, Eidonius est un triton très mer-à-mer qui est très vite attachant au possible, surtout au milieu de l'équipe de clampins qu'il se traîne...
Et l'auteur glisse même quelques petites réflexions frappées au coin du bon sens qui peuvent trouver un certain écho par chez nous ^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
UnKaPart
  28 octobre 2016
En le lisant, beaucoup de titres et pas des moindres me sont venus en tête. le Guide du Routard Galactique pour le vent de folie qui souffle d'entrée de jeu. Kaamelott et Sacré Graal pour l'équipe de bras cassés et le décalage constant. le texte est truffé de références (Tolequine) et s'amuse avec les codes du genre. de la vraie parodie, pas juste un patchwork à la Scary movie, pétomane et affligeant.
Situations cocasses, calembours à la Béru, univers déjanté où l'on croise dragons et bazookas, Investigations avec un Triton se situe au niveau d'un Pratchett pour l'humour et l'inventivité. Différent – et c'est ce qui fait son intérêt – mais aussi bon.
Lien : https://unkapart.fr/investig..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
StouphStouph   28 novembre 2010
Exultant comme un nain'formaticien, il montra son beau jouet.
- Messieurs, Madame, permettez-moi de vous présenter le Vizyourfas 1984. Le Vizyourfas des usines Dji.Orwell est capable de mettre un nom sur n'importe quel individu à partir des données contenues dans notre trombinoscope.
Commenter  J’apprécie          60
TortoiseTortoise   28 décembre 2010
Je crois en la culture, en l'esprit, en l'êtritude, l'union de tous, humains et créatures magiques. Depuis l'arrivée au pouvoir du père d'Arfeur, cette bibliothèque ne connaît plus l'effervescence qui la caractérisait autrefois. Les pseudo-érudits mâchent le savoir dispensé par leurs aînés et le régurgitent. Ils le critiquent, l'encensent en parlant d'hommages, mais la culture et la science reculent peu à peu. Le commun des mortels prend le livre en grippe, le considérant comme une activité uniquement chronophage, asociale. "On n'a plus le temps de lire, on n'a plus le temps de se poser. On a du travail." Cette société n'est qu'un miroir aux alouettes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
StouphStouph   28 novembre 2010
Techno-magie, union de la technologie et de la magie fondée sur l'utilisation de réseaux de communication des génies lampaires. La techno-magie est capable d'atteindre n'importe quel individu à partir de Les Bois uniquement. En effet celle-ci bénéficie d'un monopole, lequel pourrait tomber dans les cinq prochaines années.
Commenter  J’apprécie          50
StouphStouph   28 novembre 2010
Un nouvel éclair déchira les cieux et la foudre s'abattit non loin, pulvérisant un tronc. Le vent monta et colporta une fragrance malsaine.
- On dirait mon congélo ses jours de ratés ! constata Circéonne. Je me demande ce que ça peut être.
Commenter  J’apprécie          70
TortoiseTortoise   28 décembre 2010
Quelque part, j'avais l'impression d'avoir basculé dans l'un des Contes Radiophoniques de Didings ou de Tolequine, ces histoires invraisemblables en quarante-douze heures d'écoute que je m'infligeais autrefois lorsque j'étais étudiant.
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : tritonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15392 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre