AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782375740026
568 pages
Éditeur : MxM Bookmark (26/08/2016)
4.44/5   35 notes
Résumé :
« Il n’y a pas de hasard. Il n’y a que ce qu’on déclenche ou pas. »

Après avoir déserté le palais de Ferin le soir de ses noces, Ren se tourne à présent vers un avenir incertain. Guidé par Hosgard, le jeune homme part en quête de réponses et au-devant de nouveaux mystères. Loin de la lumineuse capitale d’Infeijin, son chemin le mène aux confins de l’île de nuit, en des terres sauvages et reculées, peuplées de créatures plus dangereuses et puissantes ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
4,44

sur 35 notes
5
12 avis
4
2 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Lilylelfe
  05 septembre 2017
Tout d'abord un grand merci à MxM Bookmark pour ce service presse qui fut une vraie belle découverte… J'avais déjà été intriguée par ce roman, dont la couverture m'attirait, et dont on m'avait parlé en bien. J'ai sauté sur l'occasion de la sortie du tome 3 pour découvrir la série.

Après avoir dévoré le tome 1, je me suis jetée sur ce second tome avec enthousiasme, et, une fois plongée dedans, je n'ai pas pu m'arrêter. Ce sont pourtant des romans conséquents, mais ce n'est pas un obstacle, au contraire, c'est un vrai plaisir de voir les pages se tourner en sachant que l'histoire sera dense, longue, savoureuse.
Je ne sais pas exactement pourquoi, mais malgré tout, j'ai eu un peu plus de mal à me replonger dans ce second opus. Pas que cela m'ait désintéressée, j'étais bien dedans, mais au début, quelque chose manquait un peu de dynamisme. Sans doute la solitude de Ren, l'absence de Ryhad que, je ne pense pas avoir besoin de le redire (ou alors si, je le redis ?) j'ai adoré dans le premier tome. Je craignais le départ de Ren à la fin du premier volume. Je ne voulais pas qu'il parte sans Ryhad, je ne voulais pas un tome 2 intégralement sans Ryhad !! Ils sont tellement beaux ensemble, et leur relation est tellement riche, piquante et acidulée, que ça m'attristait énormément.
Mais rassurez-vous, on voit Ryhad de bien des manières dans ce tome 2. Il est rédigé encore une fois intégralement du point de vue de Ren, sauf le bonus de fin qui m'a agréablement surprise, et qui raconte les évènements, justement, du point de vue de Ryhad. Si j'ai trouvé ce point de vue un peu moins bien maîtrisé que celui de Ren, il est tout de même un vrai plus, plonger dans le désarroi, la colère, le désespoir de Ryhad était un beau cadeau que nous a fait l'auteure. Pour le reste, nous découvrons la force du lien qui unit Ren et Ryhad, et l'auteure en joue et nous offre de belles pages de tristesse, de souffrance, de confusion, de tendresse et d'érotisme grâce à cette chaine si solide, qu'ils font tout pour sauvegarder.
Mais faire tout pour la sauvegarder suffira-t-il à permettre à nos deux amoureux malheureux de rester en symbiose ? Ren suit son propre chemin, il s'éloigne, et la douleur de l'éloignement n'est pas qu'émotionnelle, elle est aussi physique, et terrible. Pire encore peut-être, elle l'empêche de se concentrer tout à fait sur sa mission. Mais Ren tient à ce lien plus que tout au monde. Pourtant, le monde, justement, risque de basculer dans les ténèbres d'une guerre sans pitié, et de sombrer s'il n'est pas capable de relever les attentes que les dieux ont placées sur lui…
Toujours accompagné d'Hosgard, le renard, qui s'avère en fait être une belle surprise, voilà donc Ren en cavale, loin de son époux nouvellement acquis, à la recherche de l'Ermite dans un coin du monde bien trop rigoureux pour lui : les Terres Blanches, contrée des elfes noirs et accessoirement toujours sous la neige. Les dieux soient loués, dans ce pays, les fruits poussent même en hiver. Ren ne mourra donc pas de faim. Mais de froid ? Heureusement, Hosgard veille, et l'Ermite ne tardera pas à montrer le bout de son nez… qu'elle a fort joli. Eh oui, l'Ermite est une femme ! Je ne vous en dirai pas plus, je me permets ce spoiler car on la découvre dès le début de ce tome 2, au bout de quelques pages seulement, mais pour le reste, Vike est un personnage mystérieux, rempli de secrets et débordant de vie, que vous découvrirez par vous-mêmes à la lecture de ce second opus. C'est un personnage pour qui j'ai eu tout de suite une grande affection. Son esprit, pris d'assaut par les dieux qui lui ont envoyé des visions, n'est plus tout à fait clair, mais ça ne la rend que plus attachante. Elle est capable d'un immense sérieux comme de la plus totale désinvolture, elle parle clairement ou par énigmes, selon ses humeurs trop fluctuantes… Mais elle est douce, gentille, attentionnée, et comme Ren, on s'attache à elle immédiatement.
Hosgard est l'autre personnage incontournable de ce second opus. Je ne vous dirai pas grand-chose sur lui, à part que les apparences sont parfois trompeuses. Encore un personnage rempli de surprises, et pas des moindres ! C'est un allié fidèle, féroce et dangereux, un vrai soutien pour Ren, plus encore, un guide et un ami.
Si Ren démarre sa quête en solitaire avec un renard géant pour « seul » allié (vous l'aurez compris, ce n'est pas n'importe quel allié), il sera mené à rencontrer bien des gens de ce monde, à découvrir des lieux que peu avant lui ont foulé sans y perdre la vie. Messager des lunes, sa mission est double : acquérir les pouvoirs des six dieux de ce monde (le septième étant le dieu sombre, si l'on peut dire) et rallier les peuples sous une seule bannière pour se préparer au pire : une immense guerre est en vue, contre des monstres horribles, qui vous feront frémir rien qu'à leur évocation. Je ne vais pas vous spoiler cette partie de l'histoire, qui de toute façon est plutôt complexe, je laisse le soin à Vike de vous donner tous les éléments nécessaires à la compréhension de ce qui se prépare et de ce qu'il faudra que Ren accomplisse pour sauver le monde d'une tourmente sans pareille. Je dois avouer avoir été un peu partagée, malgré tout, sur l'histoire de Vike. À mes yeux certains éléments sont un petit peu tirés par les cheveux ou trop « faciles ». Rien qui n'ait gâché ma lecture, ceci dit. Juste une sensation que les éléments concernant l'histoire du monde et la tourmente à venir auraient pu être un peu plus travaillés, qu'ils y auraient gagné en cohérence.
Mais on ne s'arrête pas sur ce qui, dans cette grande saga épique et émouvante, est finalement un détail. Une fois le récit de Vike, on se concentre sur l'essentiel : Ren doit apprendre à maîtriser la magie. Mais… attendez, un humain peut-il maîtriser la magie ? D'après Hosgard, oui. Et c'est là qu'on en découvre un peu plus sur cet univers, mais également sur la puissance du lien qui a uni Ren à Ryhad. Ren n'est peut-être plus si humain que ça, et avec sa mission auprès des lunes, ça risque de ne pas « s'arranger ». Pas que ce soit négatif, mais le prix à payer pour ce pauvre garçon qui, à la base, n'avait rien demandé et, rappelons-le, a été capturé et enlevé de son monde d'origine, est immense. Peut-être même bien trop grand pour lui… et pour nous, pauvres lecteurs, qui souffrons avec lui. Quand je dis souffrir, je n'ai pas précisé qu'une rivière de larmes m'avait débordée à un certain moment de l'histoire. Je suis passée de l'horreur de ce qui se préparait, à la tristesse la plus totale. Et pourtant, la plume de l'auteure est pleine de surprises. Malgré les pertes subies par Ren (et quelles pertes, même s'il gagne autre chose, d'absolument merveilleux !), nous commençons à le connaitre, notre petit prince au coeur de guerrier, il ne renonce jamais ! Et même quand il ne sait pas contre quoi il se bat, ni pourquoi il se bat, il se bat quand même ! Il se bat pour la vie, il se bat pour la liberté, il se bat pour l'amour. Jamais vraiment pour lui-même, même si, évidemment, il tâche de survivre et de garder la tête haute en toutes circonstances… Ren, à chaque page, a encore grandi dans mon estime, vraiment… Quel brave petit bout d'homme !
Je ne suis pas la seule à être admirative envers notre héros. Les personnages qu'il va rencontrer au cours de ce second opus très épique éprouveront tout un panel d'émotions à le découvrir et à le côtoyer, mais aucun ne sera pas fasciné par lui. Lui, l'humain qui se dresse face aux puissances de ce monde, qui ose les aborder, leur parler, et ce avec ironie et impertinence ! Lui, la frêle créature gorgée d'une magie que personne ne comprend vraiment, porteur d'une prophétie à laquelle personne ne voulait croire… Autour de lui, le monde gravite, on ne l'apprécie pas toujours, mais il ne laisse personne indifférent. Surtout pas Norhan ! Je ne peux pas parler de ce second tome sans évoquer mon nouveau coup de coeur, Norhan, le lycae, un personnage qui ne peut pas laisser de marbre… pas même Ren ! Vous verrez, c'est parfois hilarant ! J'ai hâte de retrouver notre lycae dans le troisième opus, et d'y découvrir la suite des aventures de Ren qui sont loin d'être achevées… Parviendra-t-il à remplir sa mission ? À ce stade de l'histoire, après tout ce qu'il a traversé, on n'en doute pas vraiment, mais la menace qui se dresse en face de lui est terrible et gronde dangereusement, alors je m'attends à bien des retournements de situations dans ce tome 3 et je crains aussi, énormément, pour le lien qui lie Ren et Ryhad… Tiendra-t-il, malgré la séparation, la distance, les épreuves ? On le souhaite, de tout coeur, même si Norhan a su nous séduire, on veut retrouver Ryhad, on veut qu'il retrouve Ren, et qu'ils ne se quittent enfin plus jamais !
Aurélie, pour la Livrothèque
Lien : http://lalivrothequeblog.wee..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
monparadisdeslivres
  01 septembre 2016
Dans le premier opus des Chroniques de Ren, l'auteur Faith Kean avait fait forte impression. Et bien pour cette suite, elle s'est surpassée… Car « Messager » est tout simplement époustouflant…
Nous retrouvons Ren, notre jeune humain qui doit poursuivre sa destinée. Sauver ce monde qui n'est même pas le sien et qui lui est hostile. Et pourtant, c'est dans ce monde d'Infeijin qu'il a trouvé la chose la plus précieuse qu'il n'ait jamais eu. Et malgré la douleur et la culpabilité, il va s'enfuir pour se lancer dans cette quête insensée… allant jusqu'à faire ce cruel sacrifice …
Avec une plume fluide, captivante et addictive, l'auteur nous offre une suite à couper le souffle. Entre Sentiments forts, Révélations, Amitié, Alliance, Magie, Tensions, Souffrance, Divinité et Danger. On n'a pas le temps de s'ennuyer un seul instant. Une intrigue brillamment construite et qui est en corrélation avec la trame de l'histoire. Un ton palpitant. Un rythme soutenu. Pas de temps mort. On plonge dans ce monde peuplé de Divinités, de Vampires, d'Elfes, de Lycaes, de Mages et d'Esclaves Humains. Cet univers est si particulier et si fascinant par son décor, ses mythes et ses légendes que l'on en devient ACCRO. Et quand arrive la fin, on en redemande ENCORE !
Chose exceptionnelle ici. C'est que l'histoire est surtout accès sur le personnage de Ren et l'histoire de ce monde mystérieux. Et cela n'est nullement dérangeant. Bien au contraire. Ah notre petit humain est toujours égal à lui-même. Impétueux et qui n'a pas sa langue dans sa poche. Et pourtant, on s'attache de plus en plus à notre petit prince qui a gagné en maturité et qui prend conscience de ses sentiments pour Ryhad soupir* soupir* soupir*.
De nombreux personnages vont faire leur entrée. Tous ont leur importance dans cette quête. Trois vont retenir votre attention. L'Ermite, un elfe assez extravagant. Hosgard, un renard qui vous réserve bien des surprises. Et enfin Norhan, un prédateur séduisant…
La cerise sur le gâteau ? le bonus à la fin…. Il regorge d'informations importantes et stupéfiantes. Vous n'allez pas en revenir. Je suis toujours sous le choc…
En bref, « Messager » est une suite plus que réussie. C'est MA-GIS-TRAL ! Faith Kean a une nouvelle fois frappé fort. Elle a joué avec nos nerfs du début jusqu'à la fin. Et l'on passe un inoubliable moment. Un Fantasy Remarquable. Et je n'ai qu'une hâte découvrir la suite à venir. Et je sens que cela va être l'Apothéose… Alors rendez-vous en 2017 !
Lien : http://wp.me/p5AuT9-1Ve
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Yoda_Bor
  13 octobre 2016
Si on pouvait concevoir le premier tome comme le début d'une belle histoire entre Ren, l'humain fait prisonnier, et Ryhad, prince héritier du royaume vampire d'Infeijin, ce deuxième volume prend une toute autre direction.
Suite aux informations données par Eïen, le consort du roi, Ren décide de quitter le palais le soir de ses noces pour aller à la rencontre de l'Ermite, accompagné d'Hosgard, le dieu renard.
Il va faire la rencontre de Vike, et toutes les explications lui seront enfin fournies sur le rôle qu'il a à jouer dans la tragédie qui se met en place.
Ce voyage est un excellent prétexte pour partir à le découverte des autres royaumes et, dans ce deuxième tome, nous allons découvrir deux d'entre eux.
On commence tout d'abord par le pays gelé des Elfes, l'ancienne patrie d'Eïen, puis Ren part ensuite pour l'empire désertique des Loups-Garous.
A chacune de ses étapes, Ren découvre un nouvel univers et rencontre les dieux et les habitants de ces contrées.
J'ai donc parcouru avec beaucoup de curiosité ces nouveaux lieux dévoilés mais aussi les personnages dont Ren fait la rencontre.
J'ai aimé faire la connaissance de Norhan, le loup séducteur, mais j'ai aussi beaucoup apprécié découvrir Kiyran, l'oncle de Ryhad, sous un autre angle.
On s'éloigne énormément de la romance du premier tome pour partir dans quelque chose de plus épique, de la fantasy avec des Elfes, des Loups-Garous, de la magie, des dieux qui veulent intervenir sur le monde et une aventure dans laquelle Ren, ce petit humain, va se retrouver embarqué.
La séparation entre les nouveaux époux aurait pu être lourde et sans beaucoup de sens. Mais Faith Kean a réussi à la rendre particulièrement cruelle et j'ai souffert aux côtés des deux amants.
Heureusement, quelques instants de pause permettent parfois de souffler un peu.
Je me languis déjà du troisième tome, que ce soit pour découvrir les Mages, qui m'intriguent beaucoup, mais aussi pour assister aux retrouvailles de Ren et Ryhad.
Lien : https://yodabor.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Chimminnie
  15 août 2020
La lecture du tome a été, pour moi, plus complexe que prévue.
La fin du tome 1 nous laisse sur un désir vivace de lire la suite de cette trilogie et j'ai cédé à cette envie avec l'espoir de retrouver la même dynamique que ors du tome 1 mais ça n'a pas été le cas.
J'ai trouvé le début très lent et très long. Toute la partie avec Vik et Caïn est d'une lenteur déroutante même si elle sera utile pour la suite, je m'attendais vraiment à plus de peps. Il en va de même avec la rencontre des Elfs. Une chance, une nouvelle vague un peu plus entraînante arrive avec les quêtes chez les loups. Toute fois il n'y a, à mes yeux, que la deuxième partie de l'ouvrage qui est plus dynamique.
Dans ce tome il y a peu la présence de Ryhad, ce qui est particulièrement frustrant comme il est lui aussi un personnage essentiel du roman. Heureusement le bonus à la fin de ce tome rattrape un peu le coup.
J'ai été agacé par la demande de Luta, qui pour moi enterre totalement le tome 1 et toute la construction de la relation entre Ryhad et Ren. Ça laisse un goût amer et un sentiment d'inutilité de la lecture du tome 1.
La fin de ce tome laisse arriver le tome 3 sur le thème d'un combat à venir mais surtout d'une possible réconciliation avant l'apocalypse démoniaque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ilfioredelmale
  30 avril 2017
C'est avec beaucoup de joie que j'écris ces mots. Autant avais-je pu adorer le tome 1 face à l'histoire qui m'intriguait et à l'humour de Ren et Ryhad qui ne cessait de se chercher des poux ainsi que de leur lien qui se formait, autant, j'ai été transporté par ce tome 2 !
Il y avait de l'aventure, de la créativité, de l'imagination, de l'humour (beaucoup à mon goût et pour mon grand plaisir), de nouvelles amitiés, de nouveaux personnages riches en couleurs, des difficultés, beaucoup de souffrance, tout pour un excellent tome.
On en apprend plus, on comprend mieux, certaines vérités sont dévoilés (mention spécial pour le point de vue de Ryhad, on a bien pu voir la portée de ses sentiments pour Ren), certains maux résolus, d'autres toujours pas et la menace qui grandit et se fait plus forte...
La quête de Ren est belle, noble mais les sacrifices qu'il a dû faire étaient déchirants ! Pauvre Ryhad, il souffre de multiple façon et même si d'un certain point de vue
je sais que ce n'est pas la faute de Ren et qu'en temps normal il ne regarderai pas Norhan, d'un autre côté je ne peux pas m'empêcher de lui en vouloir.
J'attends le tome 3 avec impatience ! si je ne me trompe pas, ce sera le dernier alors j'espère qu'il sera phénoménal !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
IlfioredelmaleIlfioredelmale   01 mai 2017
— Je suis une fine lame, j’ai des connaissances en matière des Bêtes que tu n’as probablement pas, quant à ma compagnie, elle va te devenir indispensable, mon garçon !
Indispensable ? Certainement pas ! Ce type m’avait tout l’air d’être une vraie pipelette ! Il allait me taper sur les nerfs. Cela dit avec un peu de chance, il se ferait bouffer par le premier lycae venu.
— Pourquoi voudrais-tu m’accompagner et mettre ton épée à mon service ?
— Premièrement, tu as fait pousser un arbre sous mes yeux. Un humain doué de magie, on n’avait jamais vu ça ici ! Deuxièmement, t’accompagner me permettra de vivre une nouvelle aventure trépidante !
Il éteignit ce qu’il restait du feu d’un coup de botte, écrasant les braises sous le cuir de sa semelle.
— Troisièmement, les Dieux m’ont mis sur ton chemin, mon garçon. Il n’y a pas de hasard en ce monde, ton ton histoire le prouve, tout est affaire de destin. Tu étais donc destiné à me rencontrer !
— Cruel destin…
Il ne tint pas compte de ma remarque et s’avança vers son sac, se préparant au départ comme si je l’avais autorisé à nous suivre. Je me tournai vers Caïn qui semblait n’avoir aucun intérêt pour la situation.
— Qu’est-ce que tu en penses ?
— Qu’avec un peu de chance, il se fera dévorer rapidement.
Je souris, songeant que l’ancêtre et moi étions bien sur la même longueur d’onde.
— Devrions-nous essayer de le semer ?
— Non, ce bougre est peut-être inconscient, mais il pourrait nous être utile.
— Vraiment ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
IlfioredelmaleIlfioredelmale   30 avril 2017
— Tu sais bien que je peux me défendre et que je ne peux pas mourir.
— Une fois dévoré par les loups, quel corps Jiirva pourra-t-il ressusciter ?
Je n’avais pas pensé à cet aspect des choses.
— Comment survivent-ils si leurs terres sont vraiment stériles ?
— Ils volent aux villages des frontières ou attaquent mes postes de garde, les convois marchands sont leur principale cible.
— Ils ne doivent pas boire de sang pour vivre ?
— Parce que tu crois qu’ils se limitent aux cargaisons de vivres ? Ce sont mes gens qui disparaissent, et ils ont plus de sang dans le corps et plus de chair sur les os que de vulgaires lapins.
C’était de plus en plus rassurant. De la chair donc. Bien, j’en avais peu sur moi, à peine suffisamment pour un repas, alors… Ok, c’était des conneries, ils essayeraient de me bouffer dès qu’ils me verraient. D’un autre côté, une telle puissance, une telle faim, une telle rage devaient les habiter. Quels guerriers redoutables feraient-ils sur un champ de bataille ! Je n’osais imaginer ce que devaient donner leurs doubles maléfiques, de l’autre côté du Rideau d’Hosgard. À quoi devait ressembler la version sombre de ce genre de créature ?
— Je trouverai un moyen.
— Tu veux dire que tu vas… improviser ?
— Un truc du genre, ouais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
IlfioredelmaleIlfioredelmale   01 mai 2017
Je crus voir les babines du renard s’étirer en un sourire amusé, alors que son pelage prenait l’eau à vue d’œil. Il ne faisait pas froid, mais les nuages que je voyais au loin ne présageaient aucune éclaircie.
— Infeijin possède un temps estival presque toute l’année… Mais c’est aussi le pays de l’orage, des pluies de printemps et des vents tièdes venus du Sud.
Humide, certainement. Orageux, effectivement. Vents chauds, absolument… Estival ? Me prenait-il vraiment pour un idiot ? Je rangeai ma cape de fourrure dans mon sac sans fond et en sortis un manteau en cuir, assez long et pourvu d’une capuche pour me protéger de la pluie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
IlfioredelmaleIlfioredelmale   30 avril 2017
Brëvian et ses hommes nous encadrèrent complètement tout en nous guidant à travers la forêt jusqu’au campement où ils avaient laissé leurs chevaux. Brëvian voulut que je monte avec lui, sans doute pour me garder à l’œil, mais Caïn s’interposa aussitôt. Cela ne plut pas à notre capitaine, la tension était telle que cela aurait pu suffire à déclencher le combat. Mais Brëvian décida de laisser tomber. Je ne pus malheureusement rien faire pour Vike qui fut forcée de monter avec l’un des soldats. Toutefois, son état d’esprit un peu chaotique semblait mettre son cavalier plus mal à l’aise qu’elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
IlfioredelmaleIlfioredelmale   30 avril 2017
— Alors, où comptes-tu aller ?
— Les Terres Stériles, le royaume des lycaes.
— Bien, tu renonces à parcourir le pays des illusions pour te jeter droit dans l’enfer du désert.
— Je sais que leur terre est morte… Néanmoins, je dois leur rendre une petite visite.
— Tu vas te faire hacher menu et bouffer en moins d’une journée.
— Quoi ? Ils sont pires que toi ?
Ma plaisanterie tomba à l’eau devant son air si sérieux. Elle ne baratinait donc pas cette fois. Ce n’était pas rassurant, mais qu’importe, je devais m’y coller quoi qu’elle dise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1857 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre