AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226315365
Éditeur : Albin Michel (03/06/2015)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 12 notes)
Résumé :


Ignace Bronchon reçoit un télégramme de son oncle écossais. Ce dernier, qui ne se sent pas très en forme, souhaite faire de son neveu son héritier.

Si peu en forme à vrai dire, qu’avant même qu’Ignace ait eu le temps de répondre, un nouveau télégramme arrive pour annoncer sa mort. Ignace ne s’étant pas manifesté, c’est Lester qui devient l’héritier et embarque pour l’Écosse en compagnie d’Adèle, direction le château de son défunt gran... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Noctenbule
  10 juin 2015
Notre famille un peu particulière décide de changer d'air en Ecosse et pourquoi pas rencontre Nessie. Bien entendu, les vacances ne vont pas du tout se passer comme prévue mais tout va bien finir pour notre plus grand plaisir.
L'histoire débute dans le manoir Vranstock, à Livid City, dans l'Illinois aux Etats-Unis. On retrouve Adèle I Vranstock qui a fait d'ailleurs construire ce manoir en 1874 et même si elle est morte en 1911, elle continue de le hanter. Elle vit en compagnie d'Ignace Bronchon, ancien écrivain raté toujours ronchon et Lester Perrance qui a été adopté par les deux autres habitants. D'ailleurs tous ensemble, ils écrivent les aventures du 43, rue du Vieux-Cimetière qu'ils envoient à leurs lecteurs par la poste par trois chapitres.
Voilà qu'un jour Ignace reçoit un télégramme international de son oncle, Mick MacBronchon, lui demandant de venir le voir en Ecosse, très rapidement car il sent sa fin proche venir. Suite à un ancien différent, il refuse de se rendre à l'étranger. Mais voilà, son oncle va mourir et c'est Lester Perrance qui va hériter du château situé à quelques pas du fameux lac du Loch Ness. Avec Adèle, il décide de se rendre sur place pour découvrir ce lieu et puis c'est important d'être curieux. En parallèle, la bibliothèque propose de vivre une nouvelle aventure avec "Un compagnon pour les vacances". Tom Set propose d'héberger un animal issu de l'animalerie de la ville pour l'été pour changer un peu. Une bel acte qui va permettre G. D. Cage de pouvoir partir enfin en vacances. Rien ne va bien se passer et presque tous le monde va être déçu de son compagne éphémère.
Lester lui va partir et avait choisi comme compagnon une très vieille tortue. Il ne veut pas la laisser à Ignace alors il va la cacher dans sa valise pour l'emmener avec lui en Ecosse. Mais voilà qu'un horrible bonhomme veut acheter son château à un prix totalement dérisoire. Alors lorsqu'il apprend de façon totalement interdite, que la tortue vaut un très gros montant si l'animal venait à disparaître, il n'hésite à l'enlever et propose le montant comme prix d'achat du château. le pauvre Lester va devoir céder pour ne pas imposer une telle somme à sa nouvelle famille.
Mais rassurez-vous le vilain James Alfrick va être puni pour ces actes de malveillances. La tortue, Mister Poe, va être sauver et elle est tellement heureuse, qu'elle sourit tous le temps, tout comme l'oncle de Bronchon. D'ailleurs, elle va être le symbole du Rigolorium du loch Ness, centre du rire pour aller mieux. Une succession de bonnes choses va arriver pour le plus grand plaisir de nos héros et bien entendu du lecteur.
Une pointe de déception de lecture de ce dernier roman qui peut s'expliquer vu que je suis trop grande. Des questions pragmatiques vont me venir à l'esprit comme comment une tortue peut respirer dans une soute de l'avion où sont le bagages? pourquoi en vouloir à son oncle pour si peu? Où pourquoi tous les animaux adoptés sont-ils si horrible alors que bien des animaux cherchent une maison avant de devoir trépasser. Je pense que cela reste vraiment une question d'âge. Sinon nos héros sont toujours aussi adorables et attachants. J'aime toujours autant la structure du livre avec les échanges de lettres, les interventions écrites du fantômes, les articles de presse et même les échanges web. Je suis sous le charme. Alors même si je trouve quelques petits facilités dans l'histoire, j'ai dévoré le livre.
Une nouvelle aventure toute particulière et toujours aussi gentille. On prône l'amour, l'amitié, la famille et la curiosité. C'est bon parfois de prendre un bol de douceur et d'innocence.
Lien : https://22h05ruedesdames.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Jangelis
  30 octobre 2015
Toujours autant de plaisir à lire cette série. Ce n'est pas évident de continuer dans la même veine, sans qu'on ne s'ennuie au bout du 7e tome.
Toujours un régal de passer d'un courrier à un extrait de journal, puis à une conversation par mail ou à un aérogramme.
Et en plus, nous voici cette fois transporté au bord du Loch Ness, ce que j'ai bien apprécié.
Un retour dans le passé d'Ignace, et aussi d'Adèle, avec un zeste de psychanalyse, et toujours beaucoup d 'humour bien sûr.
J'ai proposé le mois passé à ma petite-fille (en CM1) de commencer la série, qu'elle ne connaissait pas.
Même enthousiasme de sa part que de la mienne, elle me dit l'autre jour : vivement qu'arrive le tome 7, et justement, il arrivait. Elle l'a dévoré avant de me le passer.
Et quelle tristesse, je découvre qu'il d'agit du dernier.
Ils vont bien nous manquer, Adèle, Lester, Ignace, et tout Livid City.
Commenter  J’apprécie          60
murielan
  30 juin 2015
Nouvelle aventure de notre famille pas comme les autres. Cette fois-ci, suite au décès de l'oncle d'Ignace, Lester se retrouve seul héritier d'un château au bord du Loch Ness. Adèle et Les embarquent donc pour l'Ecosse tandis qu'Ignace, resté au manoir Vranstock, s'évertue à écrire un épisode de son enfance qui l'a rend ronchon. Mais sur place, tout n'est pas si rose : James Alfrick, promoteur, veut détruire le château familial pour le transformer en Loch Vegas. Adèle et Les ne vont pas se laisser faire...
J'aime toujours autant les romans de cette série épistolaire : l'humour et les jeux de mots, la famille et les valeurs d'entraide en sont les points forts.
Ce qui m'a plu dans cet épisode c'est d'en apprendre plus (enfin) sur l'enfance d'Ignace mais aussi sur les extraordinaires aventures qu'a vécu Adèle dans sa jeunesse.
Et puis, cette fois-ci, l'histoire est rattachée à un mythe connu de tous, celle du monstre du Loch Ness...
Encore une réussite !
Commenter  J’apprécie          50
NicolasFJ
  06 juin 2015
J'avais prévu de lire lentement ce tome final afin de le savourer pleinement, mais c'est raté ! Je l'ai avalé d'une traite, comme les précédents ! Tant pis, je n'aurais qu'à relire toute la série de temps en temps pour y retrouver la tonne de sourires, d'idées folles et merveilleuses et de personnages attachants qui habitent au 43, rue du Vieux-Cimetière.
Commenter  J’apprécie          90
lolzgrave
  14 mars 2019
Dernier tome de la série, je trouve qu'il la fini bien. L'histoire est basée sur la légende du monstre du "Loch Ness". Ceci commence bien mais je trouve qu'il répète l'incident dans le livre de "Le fantôme hante toujours deux fois". Il y a moins de jeux de mots avec les noms des personnages. Toutefois, l'humour est toujours présent dans le livre. La fin est très "rude". Pour un fanatique de la série (semi moi) l'histoire ce fini bien (les jugements ne son pas les mêmes). Bonne lecture! (si vous le lisez.)
Commenter  J’apprécie          50

critiques presse (1)
Ricochet   02 septembre 2015
Que d'imagination, jusqu'au bout du septième et dernier tome !
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
JangelisJangelis   30 octobre 2015
Cher Monsieur Bronchon,
J'ai de mauvaises nouvelles à vous annoncer. Il nous est impossible d'assurer la tortue pour dix mille dollars. Cependant, nous pouvons vous vendre une police qui vous permettrait de recevoir six dollars si l'animal venait à disparaître ou subissait un quelconque préjudice.
Commenter  J’apprécie          30
NicolasFJNicolasFJ   06 juin 2015
Je viens de terminer la version finale de mon testament. Les précédentes n'étaient que des coups décès. Ha, ha !
Commenter  J’apprécie          80
lolzgravelolzgrave   12 mars 2019
IL ne viendra jamais à votre Loch Vegas, il est néophobe.
Commenter  J’apprécie          62
autres livres classés : loch nessVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

43, rue du vieux-cimetière

Comment s'appelle le fantôme de la maison ?

Monique
Adèle
Ignace Bronchon

10 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : 43, rue du vieux cimetière : Trépassez vote chemin de Kate KliseCréer un quiz sur ce livre