AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 978B095TQKV9G
267 pages
Jouvence (24/08/2021)
4.63/5   43 notes
Résumé :
Un hymne à la vie et à l’amitié, ô combien précieuse !

Dire que tout oppose Pauline, femme mûre un peu trop parfaite, Pascale, mère au foyer mal dans sa peau, et Laura, jeune trentenaire au redoutable franc-parler, relève de l’euphémisme. Leurs chemins de vie, leur rapport au monde, mais aussi leurs objectifs… absolument tout les sépare. Hormis un détail : elles vont s’inscrire à un club de course à pied et n’auront d’autre choix que de faire équipe !... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
4,63

sur 43 notes
5
27 avis
4
5 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Sarahfolledelecture
  08 novembre 2021
Laura, Pascale et Pauline ne se connaissent pas et n'ont pas grand-chose en commun… Si ce n'est le fait de s'inscrire un jour dans le même club de course à Annecy, où elles vivent. Ah Annecy ! Mes vacances de cet été, rooo très belle ville et le lac… bon je m'égare un peu…
Bref je disais, Michel leur coach, un personnage aussi original que bienveillant, va les regrouper toutes les trois ensemble pour leur séances d'entrainement… Malgré toutes leurs différences, une belle histoire d'amitié, de soutien et de révélations débute !
Quel joli roman, très prenant et addictif ! J'aurai pu continuer à lire encore et encore des pages et des pages supplémentaires des tranches de vie de ces 3 drôles de dames. J'ai vécu avec elles leurs joies, leurs chagrins, leurs victoires… Certains passages sont bouleversants et la plume de l'auteure si poétique nous procure encore plus d'émotions. Giulia nous délivre un beau récit sur l'amitié entre femmes, les liens familiaux parfois complexes et le deuil.
Tous les personnages de ce roman m'ont plus. Laura et son sacré sens de la répartie ! Pascale, cette chouette maman aussi douce que forte, qui forme avec son mari Laurent un couple si solide et amoureux ! Cela fait rêver… Mention spéciale pour Georges, un vieil homme aveugle à qui la belle Pauline va faire la lecture chaque semaine. Je me suis prise d'affection pour ce beau duo. Que de beaux portraits !
Après avoir lu ce livre, qui a pour fond la course, j'ai eu carrément envie de me mettre au sport. Pour l'heure, j'ai juste ressorti mes baskets !
Je remercie sincèrement Giulia Larigaldie qui est une femme abordable et sympathique pour m'avoir offert la lecture de son livre. Il me laissera un doux souvenir.
Enfilez vos baskets, courrez vite vous le procurer puis lovez-vous contre votre chéri et savourez ce livre plein d'espoir et… de vie !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
dannso
  23 septembre 2021
Je me souviens d'une question de notre cher Jeanfrancoislemoine qui nous demandait quelle influence pouvait avoir une couverture sur un choix de livres. Je crois que c'est la couverture qui m'a fait cocher celui-ci dans la liste Masse Critique de Septembre. Et puis le lieu, Annecy et son lac et ses montagnes environnantes dont j'ai aimé retrouver les noms au cours de ma lecture.
Trois paires de tennis, pour trois femmes très différentes : elles s'inscrivent dans un club de course et vont faire équipe. Ce n'est pas leur choix, elles n'ont pas grand-chose en commun, mais elles vont se découvrir pendant ces quelques mois où elles vont partager leurs foulées. Quelques mois qui vont pour chacune être l'occasion de remise en question et de changements.
C'est un récit sur l'amitié féminine, cette amitié qui va éclore entre ces trois femmes au cours de leurs courses en commun puis s'approfondir dans d'autres moments d'échange. On les découvre peu à peu, on les apprécie plus ou moins, on se réjouit ou on est triste de ce qui leur arrive. J'ai beaucoup aimé Pascale, mère de famille pas trop sure d'elle, le personnage le plus fouillé à mon avis, le plus complet, dont l'histoire m'a totalement convaincue. J'ai trouvé les deux autres personnages moins nuancés, et leurs histoires moins ancrées dans le quotidien, un peu artificielles dans certains comportements.
Un récit qui alterne entre moments joyeux, et moments tristes, On sourit, on compatit, on les plaint. L'écriture est douce, l'auteure nous fait partager la tendresse envers ses héroïnes et les quatre cents pages du roman se lisent rapidement, malgré quelques situations un peu tirées par les cheveux (ainsi le choix de Georges…)
Cependant, j'ai trouvé la fin moins réussie, très déçue par les révélations finales sur le passé de Pauline, je n'ai pas compris comment ces évènements avaient pu l'amener à couper les ponts complètement avec son passé : réaction qui m'a semblé vraiment excessive. Dommage, j'avais apprécié le personnage et son engagement dans le bénévolat.
Une lecture agréable pour laquelle je remercie Babélio et les Editions Jouvence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          271
Ashlie
  22 avril 2022
Suite à ma dernière lecture, j'avais besoin d'un petit break Feel Good pour positiver.
Quoi de mieux qu'un joli petit coup de pied avec ce titre pour avancer et se remettre en route ?
Cela m'a également confirmé que les Feel Good un style littéraire dont je me détache de plus en plus avec maintenant le besoin de découverte d'autres ouvrages qui me remue et me malmène du début à la fin… Bien que ce livre soit agréable, les goûts changent.
Mais je vais me garder tout de même 2-3 feel good sous le coude en cas de besoin !
Étant donc en transition sur le style de littérature, ce livre est pour moi un joli tremplin vers d'autres aventures.
La citation citée par l'auteure résume parfaitement cette transition si bien tombée : « C'est toujours ainsi dans ces moments de transition : déjà parti, mais pas encore arrivé. Un moment entre deux, un moment de trait d'union. »
Avec ce livre, j'ai enfilé mes baskets et j'ai couru aux côtés de Pauline, Laura et Pascale. Trois protagonistes qui ne se seraient peut-être pas rencontrés ailleurs.
À travers les mots, on ressent la douceur de Giulia Larigaldie. L'auteure manie sa plume avec légèreté et fluidité en dressant les jolies portraits de ces trois femmes qui reflètent la réalité en nous projetant facilement dans leur vie.
Comme disait notre cher ami poète Jean de la Fontaine :
« Rien ne sert de courir, il faut partir à point ».
Une lecture qui fait du bien ! Alors, si vous avez envie d'essayer, je n'ai plus qu'à vous dire « À vos marques. Prêts. Feu. Partez ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          293
unedoucelecture
  02 janvier 2022
À toi Laura, femme de caractère mais au grand coeur,
À toi Pauline, femme au passé douloureux mais au futur plus heureux,
À toi Pascale, maman, épouse et soeur, je partage ta peine.
Merci de m'avoir fait découvrir se livre merveilleux, qui m'a fait un bien fou.
En ouvrant ce livre, jamais je n'aurais pensé autant voyager, passer par autant d'émotions. Me reconnaître surtout..
Nous partons à la rencontre de Laura, grande voyageuse et avec un sens de la repartie de folie.
Pascale, mère de famille forte et motivante.
Puis Pauline, la femme au grand coeur et au douloureux passé.
Ces trois femmes, qui au premier abord n'ont rien en commun, vont finir par se lier d'amitié grâce à la principal activité qui les lient : la course.
En passant par des moments de joies, a des réflexions profondes et aux instants difficiles. Ces femmes vont se découvrir, se retrouver, se battre pour être de meilleures versions d'elles mêmes, en se soutenant et se motivant. Des femmes aux grands coeurs et inspirantes.
Un livre qui ne m'a pas laissé indifférente, on se reconnaît on se sent inclus.
J'aurais apprécié rencontrer ces trois drôles de dames pour parcourir un bout de chemin avec elles quand j'en ai eu besoin.
Il s'agit de maladie, de deuil. Mais surtout : de reconstruction..
Un magnifique livre, sur le développement personnel, que je vous recommande chaudement. Vous n'en sortirez pas indemne.
Un coup de coeur.
merci à l'auteure pour sa confiance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Maureenbooks
  25 avril 2021
Une belle leçon de vie... pas si bien commencée.

Ici nous faisons la connaissance de 3 femmes avec des vies bien distinctes tout cela dans le décors d'Annecy. Pauline, jeune quadragénaire célibataire, qui vient d'emménager en ville.
Laura, qui est en relation avec Alain, reviens d'un voyage à l'autre bout du monde et qui reprends son emploi a0res une pause de 5 mois. Ainsi que Pascale, maman de 2 enfants et mariée à Laurent qui s'occupe de son foyer. Chacune de ces femmes à un moment donné va décider de s'inscrire dans un club de course à pied, Michel l'entraîneur, les mets ensemble pour créer le groupe. Au fil des jours ,elles vont se lier d'amitié malgré les différences qui les sépare. En effet, d'un côté nous avons la l'intrépide Laura, de l'autre la réservée Pascale et enfin la bonne copine Pauline. Chacune d'entre elle traîne des casseroles et elles vont devoir affronter les problèmes de la vie seules, mais elles ne soupçonnent pas le pouvoir de l'amitié et de la course à pied.

J'ai été bouleversée par ce roman. En effet, il arrive à un moment de ma vie où les problèmes que rencontrent nos 3 copines trouvent échos aux miens et c'est compliqué à gérer.
En effet, ici il est question de maladie inconnue, de maladie enfantine, mais aussi de deuil et de reconstruction après celui-ci. Mais aussi il est question d'espoir, de remise en question, de famille, de chose à affronter pour en ressortir plus fort.
Au début j'ai eu beaucoup de mal à me plonger pleinement dans cette histoire, mais au fur et à mesure de ma lecture et grâce aux petits évènements que l'auteure nous distille je m'y suis plongée corps et âme. Au travers des histoires du groupe de course, on se dit que l'auteure est forcement passée par ces moments difficiles tellement il y'a de l'émotion dans sa plume. Certes, un peu d'humour et beaucoup d'amour y sont distribués mais c'est avant
tout un récit assez triste et bouleversant.
Côté personnages, je me suis prise d'affection pour Pascale la maman. En effet, elle est dévouée à sa famille malgré la maladie de son frère qui le touche à 40 ans. Elle s'efforce d'avancer et se passionné pour la peinture qui lui permet d'extérioriser les sentiments qui l'animent. Elle a trouvé en Laurent, son mari, la personne qui lui correspond totalement et j'ai été touchée par cette relation fusionnelle. Pauline, quant à elle, je l'ai trouvée un peu pâle, sans vraiment de caractère à vouloir servir de tampon dans les situations difficiles. En effet, elle va faire la lecture pour les enfants à l'hôpital, pour leur donner un peu de réconfort entre ces murs aseptisés et cette partie m'a beaucoup bouleversée.
On apprends qu'à la toute fin ses secrets, mais je dois dire que cela ne m'a pas vraiment touchée. Et enfin, Laura que j'ai trouvé trop sûre d'elle, à vouloir rabaisser tout le monde quand elle parlait de ses voyages. Son histoire avec Alain ne m'a pas paru touchante, et son histoire de famille non plus. Par contre son engagement à la fin est le point final à ses aventures.
Et enfin le fil conducteur de ce récit, qui était la course à pied est très très trouvé.
En effet, elle permet de se fixer des objectifs et de ne pas les perdre de vue, surtout quand on est entouré des bonnes personnes. Paradoxalement la course à pied les à rapprochées malgré tout ce qui les différencie et les éloigne.

Au final, vous l'aurez compris c'est un récit bouleversant, auquel je ne m'attendais pas du tout et que j'ai beaucoup apprécié. Une belle leçon de vie malgré un début très long.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
AshlieAshlie   14 avril 2022
Ils étaient maintenant assez à l'aise l'un avec l'autre pour parfois laisser s'installer le silence entre eux, compagnon amical et discret.
Lire une livre bien écrit à voix haute représentait pour elle une grande source de satisfaction. De même que boire un bon vin ou un grand café C'était un plaisir gourmand, profondément épicurien. Elle était heureuse de partager ce plaisir avec quelqu'un comme Georges.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
AshlieAshlie   13 avril 2022
Pauline commença la lecture du livre. George ne bougea pas. On n'entendait plus que le son de sa voix de soprano : la rondeur des collines, la douceur des vallées et les cimes escarpées de ses intonations. Même les murs semblaient s'incliner, comme pour mieux écouter. La vieille horloge en oublia de craquer, et le plancher centenaire de grincer.
Commenter  J’apprécie          191
DALLAZUANNAAldoDALLAZUANNAAldo   17 octobre 2021
un joli bouquet de soleil, de fraîcheur et de vie , avec quelques flashs sur les Andes, la Bourgogne mais surtout Annecy et sa région .
Tout est simple dans ce livre ; c'est la vie de tous les jours qui nous est contée avec ses joies et ses peines, ses espoirs aussi . Le style est agréable, poétique, les caractères bien campés jusqu'aux personnages secondaires qu'on aimerait mieux connaître . La fin arrive trop vite mais quelle fin !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
loreengoppertloreengoppert   06 avril 2022
J'adore ce livre ❤ Il m'a vraiment fasciné. Très bonne lecture ! Bref, je m'en lasse pas et je le recommande à 1000 %.
Commenter  J’apprécie          10
pfabingpfabing   25 mars 2018
Savoir regarder, c'est savoir aimer
Commenter  J’apprécie          11

autres livres classés : coursesVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
852 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre