AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070378463
277 pages
Éditeur : Gallimard (24/06/1987)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Dionnée est une belle catin, vieillissante. Stan, un journaliste coulé par le jeu. Amin, un poète de talent vivant en clochard. Qu'ont-ils en commun ? Rien, sinon un besoin effréné d'argent, qui devrait résoudre tous leurs problèmes. D'où leur fascination pour l'or de Baal, un trésor entreposé dans la Central Bank de Beyrouth. Ils vont monter ensemble et réaliser le plus grand casse du siècle en avril 76 : 50 millions de dollars. Même identifiés, les auteurs du cass... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Pecosa
  02 février 2020
« Dans l'amour comme dans le renseignement, il n'y a pas de morale. », et visiblement, dans les braquages non plus.
Dionée Haddad est une belle quadragénaire libanaise en mal d'argent. Et l'argent, elle sait justement où le trouver, par exemple, 50 millions dormant bien au chaud dans la Banque Centrale du Liban, à Beyrouth. Mais voilà, nous sommes en 1976, et le pays est en proie à une violente guerre civile.
Ce casse impossible est bien plus audacieux que celui de la banque d'El Ksour de Mahdia, ambiance Les Morfalous. Dionée, brillante et séductrice a une idée, proposer le coup à Stan Vaucelles, journaliste à l'AFP, flambeur invétéré toujours flanqué de son chauffeur druze Jammal.
Les deux associés doivent s'assurer de la coopération de Farouk Habib, capitaine de l'armée libanaise et as des explosifs, qui vit à la colle avec Marie, une Palestinienne recherchée par les Soviétiques, Grégoire, un bailleur de fonds manipulé, ou encore Archibald Dawson, un spécialiste des chambres fortes, Amin, un poète qui ne vit que pour voir ses pièces jouées à Paris, ou l'incroyable père Antoun, prêtre et chef d'une milice chrétienne.
L'or de Baal, paru dans les années 80, est signé Jean Larteguy, ancien officier d'active, correspondant de guerre en Azerbaïdjan, en Israël, en Palestine, Corée, Indochine, Algérie etc etc, et lauréat du prix Albert-Londres.
Il connaît son sujet, et nous livre une description hallucinante du Liban ravagé par la guerre où le monde entier semble s'être donné rendez-vous, et par pour les meilleures intentions du monde: dans les forces libanaises, les Phalanges, les Gardiens des Cèdres, l'Armée du Liban Libre, l'Armée du Liban Sud.. il y a aussi le Mossad, l'Armée de Libération de la Palestine, le Front populaire de la libération de la Palestine, les Syriens, les Russes, les Iraniens, le Hezbollah, le PKK et j'en passe…
Et au milieu de cette mosaïque surarmée, il plante une trame solide dans laquelle le culte du veau d'or vaut bien toutes les manipulations et les audaces. On reconnaît dans le roman le coup de patte du journaliste, avec des formules qui font mouche: « Mais qu'étaient les Druzes, sinon les alliés et les ennemis de tout le monde », ou bien « Venons-en au fait, ou notre réunion risque de tourner au congrès socialiste ». Bref, du bon polar, qui n'a pas vieilli.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          629

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
PecosaPecosa   02 février 2020
La reconnaissance est un sentiment tiède qui se dissout comme le sucre dans le thé. L'amour, tant qu'il dure, est violent, exclusif, capable de tous les sacrifices.
Commenter  J’apprécie          230
PecosaPecosa   02 février 2020
Si un Libanais, obligé de quitter son pays, se lance dans les affaires, il ira aux Etats-Unis, jouer en bourse à Londres, garer ses fonds, à Genève. En revanche, s'il souhaite se distraire, se reposer, attendre, il restera à Paris.
Commenter  J’apprécie          162
PecosaPecosa   02 février 2020
- On a dit que le Liban était une terre promise, soupira Farouk.
- Oui, dit Stan, mais hélas promise à trop de monde.
Commenter  J’apprécie          270
liberligerliberliger   12 octobre 2012
Toutes les révolutions finissent dans les casernes, même si elles commencent ailleurs.
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
Video de Jean Lartéguy (3) Voir plusAjouter une vidéo

Jean Lartéguy
- Jacques CHANCEL s'entretient avec Jean LARTÉGUY, journaliste et écrivain : le lien fort entre les deux métiers de journaliste et d'écrivain. Ses grands reportages. Sa jeunesse. Comment il s'est engagé dans l'armée au début de la guerre 39-45. Ses débuts journalistiques. Son engagement en Corée. Ses activités de correspondant de guerre en Corée et en Indochine. Ce qu'il pense de la...
autres livres classés : beyrouthVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2161 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre