AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782803624218
48 pages
Éditeur : Le Lombard (02/05/2008)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 11 notes)
Résumé :
À Londres, Nigel détient le pouvoir d’exaucer les souhaits de n’importe qui. Un jour, il est plongé au cœur de la guerre millénaire entre l’humanité rationnelle et les créatures féeriques…
Un récit de fantasy urbaine où le quotidien se teinte de merveilleux.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
cicou45
  03 février 2014
Malgré la pile impressionnante de livres que j'ai reçu pour mon anniversaire, je ne peux néanmoins pas manquer à mon devoir, à savoir de lire en priorité les ouvrages que mon mari m'avait empruntés à la médiathèque et qui, eux, contrairement à ceux que je possède désormais et qui m'appartiennent, doivent être rendus assez rapidement car, probablement réservés par d'autres lecteurs. C'est donc en me fiant à mon mari que j'ai découvert cette série mais je ne sais pas si la médiathèque le possède dans son intégralité. Donc, c'est au risque de rester sur ma faim que j'ai lu ce premier tome. Mon avis est partagé. Certes, il parle d'un monde que j'adore dans lequel se retrouvent fées, gobelins, elfes noirs et toutes autres créatures fantastiques et les dessins sont extrêmement bien travaillés et pourtant, je n'ai pas particulièrement accroché en ce qui concerne l'histoire. Impression de déjà vu, déjà lu, je ne saurais dire !
Tout se déroule à Londres, mais dans un Londres que nous ne connaissons pas puisqu'il est peuplé d'êtres fantastiques et recèle des endroits complètement imaginaires. Nigel Grant, le personnage principal, se croyait jusqu'alors un londonien comme les autres si ce n'est qu'il est faussaire de métier (avouez déjà que ce n'est pas très courant)...bref, dans sa vie d'homme (puisqu'il n'imaginait pas qu'il en aurait ou être autrement), il savait qu'il était en danger puisqu'il a des obligations envers ceux pour qui il travaille mais ce n'est que très récemment, suite au suicide de son nouveau collaborateur, qu'il courrait un danger bien plus grand encore et qu'il était loin de s'imaginer.
Et si Nigel n'était tout simplement pas celui qu'il croyait être, à savoir un simple humain ? Si, au contraire, il était quelqu'un (ou quelque chose si vous préférez...pour ceux qui ne croiraient pas aux légendes) bien plus important pour tout le peuple féerique qui habite le coeur de Londres ? Vous ne me suivez pas bien ? C'est normal, moi-même j'ai eu un peu de mal au départ en me lançant dans cette aventure mais je crois que la meilleure solution pour que vous compreniez là où je veux en venir, c'est que vous lisiez vous-même ce premier tome et que vous me disiez vos impressions...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Yvan_T
  23 novembre 2020
Ce premier tome de la série Wisher inaugure de bien belle manière cette nouvelle collection « Portail » de Lombard et nous emmène dans « l'urban fantasy » en introduisant contes et légendes dans un univers contemporain.
Sébastien Latour fait démarrer son récit dans un cadre londonien remis au goût du jour, en compagnie de Nigel Grant, un jeune homme inventif qui réalise les souhaits les plus divers de ses clients contre paiement. Lentement, à l'aide de fées, gobelins et autres, il va introduire une bonne dose de fantasy à cet univers contemporain et plonger Nigel et le lecteur dans ce combat ancestral qui oppose les créatures féeriques (au bord de l'éradication) aux humains.
Ce premier récit est excellemment dosé et pose les bases de cet univers accrocheur. Policiers, services secrets, créatures féeriques et le dernier des djinns viennent rythmer cette histoire qui va nous conduire dans les sous-sols de Londres.
Le dessin du jeune italien de Giulio de Vita ("James Healer") parvient admirablement bien à combiner le réel et le fantastique, mais connaît encore quelques problèmes au niveau de la colorisation trop sombre de certaines cases, ce qui rend leur lecture difficile. A noter également que cette bande dessinée est offerte avec un petit hologramme sympathique de Nigel.
Un premier tome très prometteur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Erik_
  05 septembre 2020
Après un excellent premier tome, l'histoire va prendre une autre direction beaucoup plus fantastique comme on pouvait s'y attendre. Il est dommage de ne pas avoir su conserver cette ambiance de ce Londres moderne et captivant qui coexiste avec un monde peuplé d'êtres elfiques.
C'est comme si on avait réuni une sorte d'Harry Potter avec Merlin ainsi que le monde des mille et une nuits dans une cité en plein essor architectural. Il faut dire qu'on s'attache très vite avec la personnalité de Nigel qui va naviguer entre réalité et fiction.
La suite aura moins ce côté mélange des genres qui faisait tout le charme. Si on ajoute la rupture de l'unité graphique et de la colorisation au fil des tomes, cela fait baisser incontestablement la note. Oui, car cela valait 4 étoiles au départ. On retombe dans quelque chose de réellement manichéen donc de classique mais efficace.
Commenter  J’apprécie          00
niluge
  11 juillet 2014
Bon ça m'a rappelé un peu Neverwhere, mais juste dans l'idée d'un second londres un peu caché et magique. Dans cette BD se mélange mythologie et monde réel est c'est très sympa. Rythmé et drôle. Un dessin très sympa bien rythmé aussi.
Commenter  J’apprécie          10
LaureduMiroir
  19 septembre 2009
Ce premier tome de Wisher plante le décor d'une intrigue qui ma fois est plutôt intéressante : » Depuis des siècles, un puissant groupe qui se veut le défenseur de la ...
Lien : http://autrecotedumiroir.net..
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Lecturejeune   01 décembre 2008
Lecture jeune, n°128 - À Londres vit Nigel Grant. Il est beau, jeune et expert en objets d’arts. Forcément, il attise la curiosité, notamment celle de John Karfeld, agent de police, ainsi que celle d’un mystérieux homme en noir. Nigel se sent épié, ce qui développe son sentiment de claustrophobie. Soudainement, il se retrouve malgré lui dans une guerre qui oppose les hommes aux créatures féeriques. Et seul le dernier djinn pourrait sauver le monde des fées, mais personne ne sait où il se trouve...

Ce premier scénario de Sébastien Latour est dynamique et captive l’attention du lecteur. Le rythme augmente crescendo. L’auteur fait référence à nos contes en les modernisant et nous tient en haleine jusqu’à la dernière case. L’humour et le charisme des personnages amplifient le plaisir de la lecture. Le graphisme de Giulio de Vita joue sur le décalage entre la représentation réaliste du XXIe siècle et l’intrusion de créatures anciennes. Seules les couleurs un peu sombres nuisent au confort de lecture, espérons que ce défaut disparaîtra dans les prochains tomes.

Sébastien Féranec
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
cicou45cicou45   03 février 2014
"Quand tu n'as plus rien, on ne peut plus rien te prendre, seule compte alors la richesse du coeur..."
Commenter  J’apprécie          170
Erik_Erik_   23 septembre 2020
Quel que soit le souhait qui te motive, l'important est que tu demeures patient.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
autres livres classés : féériqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1703 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre