AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782081269996
352 pages
Éditeur : Flammarion (11/09/2013)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
À 22 ans, Xavier est abordé par un jeune prêtre. Ce religieux fait partie de la Légion du Christ, une communauté créée en 1941 au Mexique par un prêtre devenu une icône : Marcial Maciel. Séduit autant qu'intrigué, Xavier s'engage.
Il découvre un système bien loin de ce qu'il imaginait, fait d'interdits et d'humiliations. Au terme de sept années de doutes et de souffrance, il parvient à prendre une fuite salvatrice.
Peu de temps après, le scandale éclat... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Luniver
  20 janvier 2015
La Légion du Christ, créée au Mexique par Marcial Maciel dans les années 40, se donne pour but de former des prêtres pour l'Église Catholique. Elle se distingue rapidement par son dynamisme et son développement rapide dans de nombreux pays. Protégée par de nombreux papes admiratifs, dont Jean-Paul II et Benoît XVI, la Légion est toujours influente dans l'Église aujourd'hui, contrôlant notamment l'organe de presse Zenit.
Xavier Léger dresse pourtant de la Légion du Christ un portrait nettement moins brillant. Attiré par la prêtrise depuis son plus jeune âge, il est contacté par un légionnaire qui, à force d'exhortations frôlant le harcèlement, le convainc de s'engager. La formation s'avère rapidement éprouvante : discipline militaire, occupation permanente, peu de sommeil, espionnage et délation encouragés et surtout, interdiction de critiquer ses supérieurs en quoi que ce soit. le doute, les interrogations sont considérés comme des péchés qu'il faut combattre à tout prix. le contact avec sa famille est réduit à trois coups de fil par an et une visite de trois jours, son courrier est lu par ses supérieurs avant d'être transmis. Il incorpore finalement une armée de robots, bien habillés, souriants et très présentables, mais incapables de faire autre chose que de régurgiter les nombreuses leçons apprises par coeur.
Il faudra plusieurs années pour que Xavier quitte cette communauté aux méthodes très sectaires, malgré la certitude d'atterrir en Enfer pour sa désertion. Des contacts marquants avec le monde réel, et des manipulations un peu trop grossière, comme la tentative d'extorquer de l'argent à ses parents, auront finalement eu raison de son emprisonnement psychologique.
La séparation définitive avec la Légion survient peu après la mort du fondateur en 2008. Les révélations sur Maciel pleuvent : attouchements sur des mineurs de ses institutions, maîtresses entretenues avec l'argent de la communauté, viol de ses propres enfants, mensonges en tout genre, escroquerie, etc. le Vatican enquêtera sur la Légion quelques mois dans le but de corriger son fonctionnement avant de la laisser poursuivre ses activités.
Pour Xavier et d'autres victimes, cette enquête n'est que de la poudre aux yeux. Des archives montrent en effet que la hiérarchie de l'Église était au courant de ces accusations depuis longtemps. Mais la Légion est influente, riche et grande pourvoyeuse de prêtres : il ne fallait pas entacher sa réputation. On aurait donc étouffé ces affaires le plus longtemps possible, pris quelques sanctions quand ce silence devenait intenable devant le flot des accusations, puis laissé reprendre le cours des choses une fois le scandale terminé. Comportement de l'Église qui a déjà été dénoncé plusieurs fois lors d'affaires similaires.
On ne peut qu'être triste pour l'auteur en refermant ce témoignage. Prêt à investir sa vie dans une institution, il la voit tour à tour le malmener, l'humilier, le trahir, … et en tournant vers les autorités supérieures, il découvre que tout cela avait leur bénédiction. Je manque toutefois de points de comparaison pour évaluer la Légion (quel est le parcours ordinaire pour devenir prêtre ?). Mes chances d'intégrer une communauté religieuse sont plutôt minces, donc ce témoignage n'aura pas beaucoup d'impact pour moi, mais espérons qu'il puisse éclairer les personnes en questionnement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          154
lourit
  22 septembre 2013
Un témoignage aussi courageux qu'impressionnant. INDISPENSABLE !
Nous sommes plongés avec une sidération croissante à l'intérieur d'un mouvement "religieux" qui présente toute les caractéristiques d'une secte, présente à travers la planète et proche du pouvoir du Vatican (protection de tous les papes depuis la création de la "Légion" en 1941, en particuliers des derniers, Jean-Paul II et Benoît XVI). A peine croyable et pourtant vécu de l'intérieur... Au-delà du fait religieux (qui accroît la sidération), une analyse d'une remarquable justesse sur la mécanique pernicieuse des mouvement sectaires, sur leur redoutable capacité d'emprise progressive et souvent irrémédiable, source de dégâts considérables sur de nombreuses vies en quête de quelque chose (ici, d'élévation spirituelle dans le sillage du Christ). L'emprisonnement mental est fortement ressenti à travers le parcours de l'auteur au sein de cette "Légion du Christ", ainsi que la force exceptionnelle, le courage, nécessaires pour en sortir, certes blessé (psychologiquement) mais suffisamment tenace pour remonter la pente jusqu'à la rédaction de cet ouvrage éclairant, l'objectif étant d'éviter de nouvelles nombreuses vies brisées (vies brisées de "légionnaires", avec ruptures familales, amicales...). Puisse-t-il y parvenir : c'est tout le "mal" qu'on lui souhaite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LuniverLuniver   18 janvier 2015
Il est [une lettre du père Maciel] qu'il est difficile d'oublier ; une lettre du 15 juillet 1949 qui se termine ainsi :
"Le cœur est traître et nous devons être vigilants jusqu'à soixante-doute heures après notre mort, afin qu'il soit entièrement pur et appartienne uniquement à Dieu. Si la change lui semble lourde et si la tristesse semble l'envahir, souvenez-vous du cri du Légionnaire : HEIL CHRISTUS !!!"

Fanatisme outrancier ? Humour de mauvais goût ? Inconscience ? Je me pose ces questions quand une image s'impose à moi : celle de Gérard Jugnot jouant l'infâme collabo dans "Papy fait de la résistance", et hurlant des "heil !" hystériques devant les SS. Et soudain, j'éclate de rire, surprenant mes frères légionnaires dans une chapelle jusqu'ici plongée dans le silence. J'étouffe mon fou rire comme je peux, mais c'est plus fort que moi. Tous regardent avec mépris le perturbateur et je dois sortir, de toute urgence, pour me calmer et reprendre mes esprits. Cette réaction fut peut-être un dernier instant de lucidité. Dans un état normal, j'aurais fui ; je suis resté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LuniverLuniver   19 janvier 2015
Avant de sortir, je regarde une dernière fois l'agent, droit dans les yeux, et je lui dis ; "I will pray for you" (je vais prier pour vous)... Ce qui en langage légionnaire pourrait se traduire par "sale con" !
Commenter  J’apprécie          110

autres livres classés : sectesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
179 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre