AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Loïc Mangin (Autre)Roland Lehoucq (Autre)Jean-Sébastien Steyer (Autre)
EAN : 9782383880370
Alpha (15/06/2022)
3.95/5   19 notes
Résumé :
Il manquait une clef essentielle pour comprendre le monde de Tolkien : la science. On connaissait le formidable écrivain, créateur de mondes, inventeur de langues, on découvre le botaniste, le paléontologue, le géologue, le passionné d'archéologie et de chimie. En autodidacte des sciences, Tolkien a beaucoup observé et s'est posé mille et une questions sur la faune, la flore, les courants marins, les volcans.
Voilà ce qui rend si crédibles ses univers imagin... >Voir plus
Que lire après Tolkien et les sciencesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Voilà un ouvrage dont il est difficile de rédiger mon avis car il y a pour moi un décalage entre le public visé annoncé (grand public) et le contenu effectif de l'ouvrage. Mon ressenti a été la majorité du temps : « il faut bac+12 en Tolkien et dans toutes les sciences (dures et humaines) pour comprendre ce livre ». J'ai un bon bagage en Tolkien et suis docteur en science et pourtant je n'ai pas compris l'intégralité de ce qui était dit. Une bonne partie des chapitres n'a clairement pas été vulgarisé. C'est loin d'être mauvais mais c'est très très pointu.
Niveau éditorial, on est avec un très bel objet livre, avec une mise en pages magnifique et des illustrations superbes. J'émettrais juste un petit bémol au sujet de la relecture qui a laissé passer un mélange d'ancienne et nouvelle traduction qui donne un ensemble un peu étrange. J'ai particulièrement apprécié le chapitre comparant les nains et les hyènes en se basant sur la perte des différences visibles entre mâle et femelle. On apprend et comprend des choses aussi bien sur l'oeuvre de Tolkien que sur la nature réelle et cela quelque soit son niveau de formation. Il est particulièrement clair. D'autres chapitres sont bien vulgarisés mais ce n'est malheuereusement pas le cas d'une grande partie.
Niveau construction, on a une succession d'articles indépendants, ce qui a des avantages et des inconvénients. Il n'y pas de croisements ni de liens entre chapitres, des éléments sont redondants, d'autres se contredisent… D'un côté le lecteur peut être frustré de ses éléments, d'un autre ça lui permet de se faire une idée de ce qu'est un volume scientifique : on a les conclusions de différents experts qui au vu des connaissances actuelles ne sont pas toujours d'accord.
Pour la redondance, l'effet est surement atténué, si on le lit petit à petit ce qui est la vocation d'un tel ouvrage. C'est un très beau livre, qui devraient combler les collectionneurs. II est plaisant à lire mais j'insiste avec ma mise en garde il est très pointu : par exemple, ne l'offrez pas à un ado, il sera déçu car il ne comprendra pas sa lecture.
Commenter  J’apprécie          10
Lorsque j'ai réservé ce livre à la bibliothèque, je ne m'attendais pas à un tel pavé.
L'univers de Tolkien y est décortiqué en long en large : les peuples, le bestiaire, les objets, la géographie... tout est analysé par le prisme de l'oeuvre de Tolkien, par la vie de Tolkien lui-même, ses inspirations mais aussi par les adaptations cinématographiques.
C'est parfois (ou assez souvent plutôt) lourd à lire tellement les auteurs vont loin dans l'analyse et dans des explications scientifiques assez compliquées. On recherche les liens entre la Terre du Milieu et notre Terre, on analyse le climat des différentes contrées, on essaye de comprendre si le climat correspond véritablement à la description faite par Tolkien, on découvre la biologie des Hobbits (mais pourquoi ont-ils des grands pieds ?), on compare les Oliphants avec nos éléphants, on fait appel à la sociologie, la psychologie, la géologie, la climatologie...
Bon, je ne m'étale pas plus sur ce livre très riche en informations et en analyses scientifiques diverses : les méga fans de Tolkien, s'ils ont une fibre scientifique, vont adorer ce livre. Pour les autres (fan mais pas assez érudit), comme moi, vont s'arrêter sur quelques parties plus proches de ses intérêts que d'autres.
Les illustrations sont belles mais peu nombreuses tellement les auteurs sont généreux dans leurs propos.
Commenter  J’apprécie          30
Tolkien semble devenir de plus en plus célèbre et mythique chaque jour… Et pour cause ! Ce qui fait la force d'un univers légendaire, d'une mythologie, c'est sa cohérence, sa richesse. Tolkien, professeur érudit de la prestigieuse Université d'Oxford, avait pour ambition de créer de toutes pièces une « mythologie Anglaise ». « le Seigneur des Anneaux » n'est donc pas seulement un récit de fiction, mais c'est l'histoire du tournant le plus décisif de l'histoire d'un monde légendaire bien vaste et qui ne se limite pas aux Terres du Milieu et à la Comté de Frodon et Bilbon…

Avec « Tolkien et les sciences« , 38 experts scientifiques de disciplines aussi variées que l'astrophysique, la paléontologie ou la psychanalyse, la médecine ou la botanique, la climatologie ou la géomorphologie, etc, se penchent sur cet univers, à travers les différents écrits de l'auteur. le tout rehaussé des superbes illustrations d'Arnaud Rafaelian, bien connu des lecteurs de la revue d'histoire naturelle « ESpèces » dont je vous recommande vivement la lecture d'ailleurs.
La crédibilité scientifique d'une oeuvre est ce qui la rend grandiose et fascinante. C'est aussi tout l'art de la science fiction que d'inventer des univers scientifiquement documentés. Cela pourrait sembler moins évident avec la Fantasy de Tolkien et pourtant…
On serait tenté il est vrai de dire que les sciences et la littérature « féérique » de Tolkien sont aussi incompatibles de le Feu Secret de Gandalf le Blanc (enfin le Gris, il n'est pas encore blanc lorsqu'il s'adresse au Balrog de la Moria…), aussi dénommé « flamme d'Anor » et le Feu Sombre du Balrog, la flamme d'Udûn…

Alors je vous le dis tout de go, si vous êtes réfractaire aux sciences et souhaitez rester bien confortablement installé dans votre platonique caverne, ne continuez-pas cette lecture : « repartez dans l'ombre, vous ne passerez pas ! »

En revanche, si votre curiosité n'a d'égale que celle de quelque Hobbit du bourg de Touque, voici une nouvelle approche de l'oeuvre du maître, passionnante pour les amateurs de Tolkien autant que pour les scientifiques amateurs de littératures imaginaires. Un ouvrage « préciiiiiiiiieux » dirait Gollum…

Un livre pour les gouverner tous, un livre pour les trouver et dans les ténèbres les lier au pays de la science où s'étendent les nombres …
Lien : http://les-carnets-dystopiqu..
Commenter  J’apprécie          40
Un beau livre très poussé pour les fans de l'univers de J.R.R. Tolkien !

Je tiens à remercier les éditions Belin pour l'envoi de ce beau livre. Je suis passionné par la création de mondes imaginaires, mais aussi, et surtout, de la découvertes de contrées fantastiques. J.R.R. Tolkien est un inspirateur des plus connus, et il me tarde d'en savoir plus sur son univers, décrypté par des scientifiques de tous horizons !
Lien : https://www.acaniel.fr/tolki..
Commenter  J’apprécie          01

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
(…) le mithril présente la ductilité du cuivre, la conductivité thermique de l’argent, la dureté des meilleurs aciers, la légèreté du titane ou de l’aluminium, la beauté du platine et le prix de l’osmium ou du lutétium… bref, le mithril est un condensé de tous ces éléments réunis, sans équivalent réel, même si l’American Chemical Society a nommé mithril un alliage yttrium-argent.
Commenter  J’apprécie          20
Le choix de l’immortalité supprime immédiatement tous les autres choix de vie et provoque un ennui infini plus douloureux que la dépression unipolaire. La tâche d’un médecin d’elfe aurait été de pousser ses patients au choix de la mortalité.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Roland Lehoucq (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roland Lehoucq
Après une pause de quelques mois, la chaîne YouTube du Bélial' reprend enfin du service ! Pour bien commencer l'année, l'équipe du Bélial' fait le point : quel bilan éditorial tirer de 2023 ? Quels projets pour 2024 ? On vous dit tout ! Une rencontre en compagnie d'Olivier Girard (rédac'-chef de Bifrost et boss du Bélial'), Pierre-Paul Durastanti (Mr Pulps), Roland Lehoucq (Mr Parallaxe) et Erwann Perchoc (Youtubeur du dimanche). Illustration : Alexander Andrews / Unsplash
autres livres classés : scienceVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (67) Voir plus



Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
408 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..