AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Jean Esch (Traducteur)
EAN : 9782869305007
266 pages
Payot et Rivages (02/10/1991)
3.19/5   8 notes
Résumé :
"La tête du cercueil était exactement au centre de la fenêtre en saillie; le cercueil coupait la pièce en deux, on avait placé une chaise juste à côté. je m'approchai et regardai à l'interieur du cercueil. Il y avait longtemps que je ne l'avais pas revu. La mort ne faisait pas une grande différence."
Jack Carter est employé par "l'entreprise" londonnienne de Gerald et les Fletcher. Quand il apprend qu'on a retrouvé la voiture de son frère Frank au pied d'une ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
YannMarcDrieu
  25 août 2021
Quatre jours dans la pègre anglaise.
Malfrat au service d'un clan londonien, Jack Carter est de retour dans sa ville natale du nord de l'Angleterre à l'annonce du décès de son frère. Ville post-industrielle, celle-ci est corrompue jusqu'à l'os: clans véreux, petites frappes, casinos louches, pubs sous emprise, flics ripoux... et Jack l'a connait comme sa poche. Suspectant le meurtre de son frère, il va mener sa propre enquête en s'immergeant de nouveau dans ce miasme mafieux, jusqu'à lever une sombre histoire de pornographie...
Le récit est incisif et décrit sans détour des personnages médiocres, paumés, imprégnés d'alcool et de mesquinerie... Nous suivons Jack, de jour comme de nuit, à travers cette ville désargentée, d'un endroit glauque au suivant sans perdre haleine au fur et à mesure que l'intrigue s'éclaircit, et que vengeance se fasse!
Commenter  J’apprécie          130
Sylviegeo
  28 octobre 2014
Première phrase: La pluie pleuvait. Voilà le ton est donné. Dans la pure lignée des Chandler et du polar noir, celui-ci est un vrai de vrai noir ! Dans ce récit, on touche à tout: prostitution, trafics (petits et gros), porno. extorsion ,corruption, flic véreux, ect. .Tout y passe sans que nous n'ayons le temps de reprendre notre souffle. Des bagarres, des poursuites, du sang, ça cogne dur! Tous les personnages sont de petites frappes ou de vrais de vrais "durs à cuire". ( Et qu'est-ce que ça fume là-dedans ! oufff Une cigarette n'attend pas l'autre. ) Nous sommes "réellement" dans les années '70, dans une ville du nord de l'Angleterre, une ville industrielle, ouvrière, où se développe une véritable classe moyenne. Une ville où tout, casinos, bars, dancing, bains, policiers, mairie sont contrôlés par 2 ou 3 clans de la pègre locale. Ce qui m'a fait sourire ce sont les "attitudes" que se donnent les personnages: les costumes, les coupes de cheveux, la tenue, le langage tout pour avoir l'air d'un petit mafieux. Intéressant aussi les constats exprimés par de petites , mais efficaces phrases telles : "Valse jusqu'à dix heures. Bagarre jusqu'à une heure". Ou encore "Peter avait l'air de Brixton à minuit". Pour le genre noir et si vous êtes amateur, c'est donc à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
eireannyvon
  01 mars 2010
Le retour de Jack.
Ted LEWIS.
Fiche le camp Jack....*
Il y a plusieurs années j'avais vu un film dont le nom était « La loi du milieu » avec Michael Cain.
J'ignorai à l'époque que ce roman avait servi de scénario. Je ne savais pas d'ailleurs qu'un écrivain britannique du nom de Ted Lewis existait. Je me suis un peu rattrapé depuis.
Prenons un décor idyllique, enfin pour ce genre de roman! Une ville du Nord de l'Angleterre entourée d'aciéries et, où, comme l'indique la première phrase du livre : la pluie pleuvait.

Lien : http://eireann561.canalblog...
Commenter  J’apprécie          00


autres livres classés : Roman policier noirVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2336 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre