AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2743600047
Éditeur : Payot et Rivages (01/02/1996)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :

Les frères Fletcher sont des professionnels du vice et de la corruption et règnent sans partage sur l'ouest de Londres. Mais si Jimmy Swann, arrêté par la police, se met à table, c'est la prison pour tout le monde. Mais Jack Carter n'a pas dit son dernier mot.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Pippolin
  04 février 2015
Ted Lewis a trouvé en la personne de Jack Carter le guide idéal pour emmener le lecteur dans le Londres des truands, des brutes, des putes et des fripouilles qu'il connait si bien.
Grâce à une intrigue assez lâche, on suit Jack Carter pour une virée dans les tripots et les arrières boutiques, occasion de rencontrer une galerie de personnages patibulaires, médiocres, parfois pathétiques et de découvrir les combines des pros de l'arnaque. Pas de course poursuites ici, de rebondissement de dernière minute ou de fausses pistes pour égarer le lecteur, Ted Lewis nous explique les rouages de l'organisation du monde du crime. Froid, précis et efficace. Comme Jack Carter.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   17 mars 2018
Peter est le genre d’homo qui ne se contente pas de prendre son plaisir avec d’autres garçons, il faut également qu’il le tire des filles. En le voyant, je repense à une jeune femme croupier qu’il avait emmenée chez lui une fois. Je l’avais revue deux jours plus tard, quand elle avait trouvé enfin le courage de revenir au club pour prendre sa paye, car il n’était pas possible qu’une personne à ce point défigurée puisse s’asseoir à une table de jeu et encourager les joueurs à miser leur argent. Je me souviens très bien d’elle. Elle avait même été obligée de s’acheter une perruque, parce que Peter lui avait coupé presque tous les cheveux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   17 mars 2018
C’est un coup monté. Le préfet de police connaît déjà l’existence de cette photo. Quelle aubaine pour lui, le préfet incorruptible qui coupe la branche pourrie de l’arbre, en agissant immédiatement, suspension dans l’attente d’une enquête. Déclarations à la presse pour lui permettre de faire étalage de sa droiture devant tout le monde. Et bien évidemment, je démissionnerai avant l’enquête, uniquement pour prouver qu’il a raison. Il n’y a pas trente-six solutions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   17 mars 2018
Si les portes sont fermées, ce n’est pas dans la crainte d’une descente de flics ; il arrive très souvent qu’un flic soit de la partie. Simplement, certains gros joueurs aiment être prévenus, par le claquement des portes, que quelqu’un va entrer ; de cette façon, si ce quelqu’un est une personne qu’ils préfèrent éviter, ils peuvent se préparer à cette éventualité.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Ted Lewis (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ted Lewis
Get Carter Trailer (2000)
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1681 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre