AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811210652
Éditeur : Milady (23/08/2013)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Avec sa beauté éblouissante et sa réputation sulfureuse, Anthony est redouté par les hommes et désiré par les femmes. Pourtant, ce liberté patenté est éperdument amoureux de Célia. Promise à un autre quelques années auparavant, la jeune femme est désormais veuve. Sa mère s'est mise en quête d'un bon parti pour la remarier, mais cette fois-ci, Anthony est prêt à tout pour conquérir le coeur de sa belle, et il va mettre à profit ses talents de séducteur...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
kangouloup
  19 mai 2016
Une petit romance historique à l'eau de rose ne peut faire de mal à personne.
Le roman raconte l'histoire d'un séducteur qui tombe amoureux d'une débutante au cours de sa première saison et qui tente de gagner son amour après son veuvage.
Soyons honnête, il y a des longueurs comme il y a des passages vraiment agréables à lire.
Au final, on a passé un bon moment même si on a nettement l'impression de lire un Harlequin à la sauce historique. Un lecteur averti en vaut 2!
Commenter  J’apprécie          50
Ninie067
  02 décembre 2013
Pour celles et ceux qui ne le savent peut-être pas, les romances historiques sont un de mes genres de lecture préférés. Allez savoir pourquoi ? Peut-être pour les délicieuses robes des ladys ou tout simplement la cour qui est faite, lorsqu'un gentleman se prend d'affection pour une gentille lady ... Les choix sont nombreux et variés ;)
En tout cas c'est donc avec plaisir que j'ai acheté ce livre il y a quelques jours et j' ai donc profité de ce week-end 100% romance pour le commencer.
Nous commençons le livre avec la première saison à Londres de Célia, soeur du Duc d'Exeter. Comme toute jeune fille convenable, elle est à la recherche du grand amour, et c'est avec plaisir que la demoiselle est courtisée par de nombreux gentlemen. Lors d'un bal, elle est sauvée in extremis d'un baiser, d' un homme galant un peu trop entreprenant, par Anthony Hamilton.
Anthony est un ami du frère de la demoiselle, et ressent une certaine attirance pour Célia. Après plusieurs semaines d'hésitation, il décide donc de prendre son courage à deux mains et de demander au Duc l'autorisation de pouvoir faire la cour à sa jeune soeur. Mais il a déjà accepter la demande de mariage d'un autre.
Nous continuons donc l'aventure avec le journal de Célia, qu'elle tient pendant son union avec Mr Bertram. Au bout de 4 années son mari décède suite à la maladie, célia retourne donc auprès de sa famille qu'elle n'a pas vu depuis son mariage.
La duchesse douairière trouvant sa fille trop renfermée sur elle-même depuis son retour, décide d'organiser une partie de campagne avec quelques amis. Anthony Hamilton y est convié par son ami David, le frère de Célia.
Célia retrouve le sourire au fil des semaines grâce à Anthony, mais un complot se joue contre lui. Et la seule qui osera prendre sa défense n'est autre que Célia.
C'est un roman rafraîchissant de douceur, avec une jolie petite intrigue, histoire de donner du piment. Et elle mérite la bonne note de 5 étoiles pour moi.
Lien : http://thereadinglistofninie..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
everalice
  20 février 2014
Celia, jeune veuve blessée par sa vie maritale, est devenue un peu méfiante et désabusée. Elle ne se rend pas tout de suite compte qu'elle est en train de tomber amoureuse de son ami d'enfance. Quant à Anthony, confronté dès ses 15 ans à la rudesse d'un monde qui ne lui pardonne rien, il s'est complètement fermé aux autres, à tel point qu'il ne vit plus que sur les apparences, sans plus tenter de se justifier auprès de quiconque. S'il semble être un vaurien et un débauché, le "Rake" du titre VO, A Rake's Guide to Seduction, c'est sur un mode à la fois tranquille, triste, et élégant.
Mon sentiment
J'ai aimé retrouver dans ce troisième tome la même simplicité qui m'avait tant plu dans le premier tome : les héros, Celia et Anthony, ne sont pas les plus beaux, les plus riches, les plus scandaleux, ou du moins, ne semblent pas de ces êtres d'exception qu'on croise la plupart du temps dans la romance historique. Même si Anthony fait tourner bien des têtes féminines et même si Celia est la soeur privilégié d'un duc. Ces deux personnages m'ont vraiment beaucoup plu, par leur douceur, leur naturel, la grâce de leurs relations qui se construit à petits pas,et qui, lorsqu'elle s'enflamme donne lieu à de belles scènes passionnées.
J'ai donc aussi beaucoup apprécié cette simple histoire d'amour : comment Anthony reconnaît ses sentiments pour Celia, comment, peu à peu, il ose s'engager dans sa conquête, avec délicatesse et bienveillance, comment elle sort de sa chrysalide de jeune veuve triste et amère pour s'apercevoir qu'elle l'apprécie, qu'elle l'aime, et que finalement, c'est lui, l'homme de sa vie.
Toute en douceur et en élégance, Caroline Linden sort parfois des sentiers battus, tant ses personnages, même les secondaires -à une exception prêts, avec l'introduction un peu maladroite d'un vilain, agissent de manière naturelle, sans rien d'excessif ou d'outré.
Ainsi, la série se clôt joliment, avec pratiquement toute la famille Reece autour des héros. Quel plaisir de les retrouver !Ce roman est une réussite, avec, ce qui ne gâte rien, une belle traduction à la clé, très fidèle à la VO. Un grand merci, Milady !
Par contre, comme il n'est fait mention nulle part des tomes précédents, j'ai bien peur qu'ils ne soient pas traduits : dommage, surtout pour le tome 1 qui aurait mérité une VF, à mon avis. Oui, quel dommage pour les non-anglophones...
Lien : http://leslecturesdeveralice..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Otsuki
  03 juillet 2015
J'ai ressorti un livre que j'ai lu il y a un petit moment déjà: Petites leçons de Séduction de Caroline Linden. Comprenez que mon talent douteux consistant à commencer les séries par les tomes 2 ou 3 a frappé le jour où j'ai acheté ce livre. En effet il s'agit plus ou moins de la suite de Ce que veulent les gentlemen. Plus ou moins car ne pas avoir lu le tome précédent ne gêne en rien la lecture de cette oeuvre, e je déplore donc le manque d'indications à ce sujet....
Nous suivons les aventures de Célia, jeune soeur de Marcus, qui après un mariage d'amour qui a mal tourné, s'en revient chez sa mère et ses frères. Anthony, un ami de David (le second frère), qui avait à l'époque demandé la permission de lui faire la cour, hélas trop tard (sans qu'elle le sache), semble être la seule personne capable de tirer Célia de sa dépression...
En premier lieu, l'histoire débute lors du mariage de Célia avec un autre homme, et bien que je trouve l'idée plutôt intéressante, j'ai trouvé dommage que tant de page soient consacré à tant de désespoir.
L'auteur affiche un talent certain dans le développement des sentiments des héros (Célia et Anthony) et peu à peu on se rend compte qu'ils s'aiment tendrement l'un et l'autre. Bien que l'on sache qu'ils sont attirés l'un par l'autre dès le début (c'est une histoire d'amour après tout), les sentiments évoluent doucement, sans traîner en longueur. de même l'auteur a su rendre les émotions des héros communicative: on ressent la déception d'Anthony lorsqu'il apprend que Célia va se marier, et la culpabilité ressentie par Célia vis-à-vis de son beau-père.
Une histoire touchante et émouvante à lire absolument.
Lien : http://littlereeder.canalblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mara
  17 mars 2016
Je clos la trilogie consacrée à la famille Reece avec ce tome 3. Il est consacré à Celia, la jeune soeur de Marcus et David. Au début du roman, elle choisit de se marier par amour, sans savoir qu'Anthony, un ami proche de son frère est amoureux d'elle. Lorsqu'elle se retrouve veuve après des années, le jeune homme n'a pas l'intention de la laisser partir une seconde fois…
Bon, je ne suis définitivement pas faite pour les romans de Caroline Linden. Je n'ai rien ressenti lors de ma lecture. A aucun moment, je n'ai cru à la relation entre Celia et Anthony. Pas d'alchimie entre les deux personnages. Et puis l'histoire traîne en longueur.
Vous l'aurez compris, je n'ai pas été emballé par ce tome 3, tout comme je ne l'avais pas été par le début de la série. Il manque un petit quelque chose pour que je sois convaincu par l'histoire que propose Caroline Linden
Lien : http://lemondedemara2.canalb..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
Ninie067Ninie067   02 décembre 2013
Rosalind, duchesse douairière d’Exeter, risquait dangereusement de perdre son sang-froid.
La charmante partie de campagne qu’elle avait organisée avec tant d’espoir était complètement gâchée après la malheureuse débâcle de la veille. Sa propre fille, surprise dans une situation extrêmement compromettante avec un débauché notoire ! Pis encore, un débauché contre lequel elle la mettait en garde depuis plus de dix ans. Rosalind avait autorisé David à inviter le jeune homme à Ainsley Park bien des années auparavant, parce que son beau-fils lui avait assuré que son ami n’avait nul autre endroit où aller pendant les vacances. Même si le jeune Langford – impossible pour Rosalind de se le représenter sous un autre nom, peu importe comment il se faisait appeler désormais – ne s’était jamais plus mal comporté que les autres amis de David, il y avait toujours eu quelque chose en lui qui l’avait rendue méfiante. Elle avait l’impression que même s’il se trouvait en compagnie de David et d’autres jeunes gens, il ne faisait pas vraiment partie de la bande, qu’il était en quelque sorte distant. Elle avait toujours estimé qu’il était une sorte de loup solitaire, et avait fini par demander à David de ne plus l’inviter afin de protéger son agnelle qui grandissait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   25 septembre 2013
Au clair de lune, les changements sur son visage n’étaient plus aussi frappants. En fait, elle était tout aussi belle que dans son souvenir – peut-être même plus encore. Elle n’avait plus l’exubérance de la jeunesse, mais le chagrin n’avait pas détruit sa beauté. Il avait élimé la douceur, plus innocente et plus ronde, et lui avait laissé une mystérieuse qualité qui la rendait encore plus attirante à ses yeux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   25 septembre 2013
Quel imbécile il faisait – et mièvre de surcroît ! – à se tenir là et à se languir d’une femme qu’il n’avait pas vue depuis quatre ans, qui ne se souvenait peut-être pas de lui. Et ce n’était même pas de l’amour qu’il avait ressenti. C’était de l’affection teintée de désir. De bien maigres bases pour renouer le contact.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   25 septembre 2013
« Pourquoi moi ? » avait-elle demandé, comme si quelqu’un avait besoin d’une raison pour l’aimer. Elle était belle, et délicieusement désirable. Elle était généreuse et bienveillante – sans conteste la personne la plus gentille que connaissait Anthony. Elle avait des manières raffinées et elle était charmante, loyale et passionnée, forte et aimante. Elle était même fortunée, avec des relations, ce qui importait peu pour Anthony, mais il savait que ces atouts ne manqueraient pas d’attirer les hommes vers elle comme les abeilles vers le miel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   25 septembre 2013
Un mariage est malheureux lorsqu’il n’y a pas ou peu d’affection et de respect entre les époux, repartit-il. Une simple complicité chaleureuse, même, fera que chacun s’intéressera davantage au bonheur de l’autre, et de fait, fera que chacun s’efforcera de ne pas ruiner ce bonheur. Une femme malheureuse fera des choses qu’une femme même modérément satisfaite ne ferait jamais.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Caroline Linden (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Caroline Linden
autres livres classés : romanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3379 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre