AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782211211734
139 pages
L'Ecole des loisirs (30/08/2012)
3.38/5   34 notes
Résumé :
La bande à Grimme

C'était peu avant Noël, dans un parc blanc comme sucre. Assis serrés sur un banc en bois, les pauvres petits de la bande à Grimme attendent leur chef en frissonnant, tenaillés par la faim. Ils ont tous des poches ouvertes aux courants d'air, dans lesquelles leurs mains bleuies et rougies par le froid peinent à dégivrer. Le bande n'a en tête que le prochain repas et le moyen de se l'offrir, le plus souve... >Voir plus
Que lire après La bande à GrimmeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,38

sur 34 notes
5
5 avis
4
2 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis
Ils sont huit pauvres gamins inséparables. Huit enfants des rues vivant ensemble dans une roulotte en ruine. Des gosses pouilleux et sales, maigres comme des ficelles, qui crèvent de froid dans un parc blanchit par la neige. Ils vivotent en faisant quelques poches ici où là, mais les « clients » sont rares avec une météo pareille. Leur seule véritable distraction, c'est la représentation quotidienne offerte par un magicien en plein centre du parc. Un mystérieux bonhomme qui va transformer un soldat de plomb en or et faire vivre à la bande à Grimme une aventure hors du commun.

Rien de bien original à priori dans cette histoire mettant en scène des gamins des rues. Pourtant ce texte se lit tout seul. Les personnages sont attachants et on ne tombe jamais dans un quelconque misérabilisme. Et puis les ingrédients utilisés ont déjà fait leur preuve : des brigands aussi bêtes que méchants, des dialogues savoureux, une scène finale digne d'un film d'action, c'est classique mais efficace. Pour ne rien gâcher l'écriture est de qualité, dynamique, délicieusement imagée, très visuelle.

Le genre de petit roman d'aventure que l'on trouve de moins en moins dans la littérature de jeunesse actuelle. Bien dommage parce que nul doute que les lecteurs de 9-10 ans y trouveront leur compte.

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
Commenter  J’apprécie          320
Dans un parc recouvert de neige, par un froid glacial, sept enfants sont assis sur un banc ; Sucette, Fanette, les jumeaux Mako et Moka, Muffline, Sibotie et la petite Griotte. Bien serrés les uns contre les autres, ils se réchauffent comme ils peuvent en attendant leur chef, Grimme, parti en quête d'un petit quelque chose à manger.
Celui-ci revient bientôt les poches emplies d'un bric-à-brac sans nom. Seule une pièce de cinq sous attire tous les regards. Puis, Grimme leur montre sa dernière trouvaille : un soldat de plomb. Ils décident d'en faire leur mascotte et l'affublent du sobriquet Joli Sourire Banane. Ce qu'ils ne savent pas encore, c'est que cet objet va les entraîner dans une aventure incroyable qui restera longtemps gravée dans leur esprit.
Un magicien farfelu, une descente mémorable dans un magasin de friandises, une course effrénée dans les quartiers mal famés, des glissades en luge, une enquête policière, un affrontement avec deux voleurs plus bêtes que méchants, autant de situations où tous unissent force, intelligence et débrouillardise pour arriver à leur fin (faim).
Il règne dans ce roman une atmosphère à la Dickens ; des enfants livrés à eux-mêmes qui luttent pour leur survie, l'hostilité de l'hiver, les lumières de la ville et leurs tentations, la magie de Noël, la galère, l'entraide, l'amitié, les rêves aussi...
Un texte sensible, poétique, drôle, et rythmé à souhait, qui donne une irrésistible envie de retrouver cette bande d'enfants dans de nouvelles aventures.

Lien : http://lesmotsdelafin.wordpr..
Commenter  J’apprécie          210
"Bande de loqueteux, gardiens de poux, crèves-la-faim..." dans la bande à Grimme, il y a Sucette, Fanette, Griotte, Muffline, Sibotie et les jumeaux Mako et Moka, sept orphelins qui ont des habits décousus, des chaussures percées, et qui vivent leur enfance dans la misère. Ils sont bleuis par le froid, ne parlent presque pas pour s'économiser et se perdent dans des rêves qui ont tous une même image, un toit et une table garnie.
Assis sur un banc du parc sous la neige qui tombe, ils attendent Grimme et espèrent qu'il leur ramènera quelques piécettes de ses rapines. Dans la rue, on se débrouille comme on peut. Et quand il arrive, de le voir, c'est toujours un soulagement. Grimme est le plus vieux de la bande, il a douze ans.
Ce jour là, il n'a pas grand chose car il y a très peu de promeneur. Seul un petit soldat en plomb pourrait être échangé contre des pommes, mais Griotte qui le baptise Joli Sourire Banane préférerait le garder comme mascotte. Heureux de faire plaisir à la petite dernière, Grimme accepte. Dans leur monde, on ne peut pas refuser un petit bonheur quand il se présente, et d'en grappiller par-ci, par-là, comme d'aller coller son nez sur la vitrine du Palais-Bonbons, le confiseur, ou d'aller voir le magicien Nicholas Gazame qui donne ses représentations dans le parc. Malgré le froid, les spectateurs sont toujours au rendez-vous et cette fois-ci, le magicien fait participer Grimme en lui demandant d'échanger un objet pris dans ses poches contre ce qu'il va faire apparaître entre ses doigts.
Abracadabra ! la magie opère et la bande se retrouve avec cinq sous qui représentent un beau magot pour les trois prochains jours. Mais l'histoire ne va pas s'arrêter là pour eux... Peu de temps après, à la lecture d'un journal, ils apprennent que des bandits ont volé la collection d'un riche homme d'affaires, douze soldats en plomb d'une valeur inestimable, les douze rieurs.
Ils comprennent alors qu'il va falloir retrouver Gazame et lui reprendre Joli Sourire Banane pour pouvoir le monnayer auprès de son propriétaire, Henry Harrings.
A la veille de Noël, la bande à Grimme va vivre une rocambolesque aventure...

Ce roman est une très belle histoire qui nous rappelle les livres de Dickens. Poignante, mais sans trop de pathos, elle combine à la fois du suspens, de l'action et de l'humour. La bande à Grimme c'est une famille d'enfants qu'on aime dès la première page quand l'auteur décrit leurs traits de caractères, tous différents et attendrissants. Ils sont terriblement tenaces, courageux et solidaires, avec une liste de contradictions car ils sont anges et fripons, démunis et forts, blasés et candides. L'intrigue nous balade à travers la ville, dans les rues animées des grandes artères jusque dans les petites rues sombres. Il y a une certaine poésie dans les descriptions et une théâtralité dans les scènes, le trait de plume est vif, prenant, et les jeunes lecteurs ne seront pas que spectateurs, ils prendront pleinement part aux évènements qui sont le début d'une belle série à suivre...
A recommander !
Commenter  J’apprécie          80
Entre Dickens et Marie-Aude Murail !!

Six gamins des rues sympathiques et parfois drôles, un magicien, des voleurs plus ou moins doués, des objets qui ne sont pas ce qu'on croit, de l'aventure, du suspens.
Un vrai bon roman comme on aime en lire et en proposer aux jeunes lecteurs.
Commenter  J’apprécie          170
Grimme le vieux de douze ans est le chef de la bande : Fanette, Moka et Mako, Muffline, Sibotie, Griotte et Sucette, une bande de « loqueteux, crève la faim et de gardiens de poux » surnommée « la bande des Mille Poux » par les gens qui ont une cheminée, un toit et des plats de viande. Grimme est le roi des chapardeurs. A moins d'un magicien qui transformerait le contenu de ses poches en bon argent sonnant ?

C'est Noël, « le parc est blanc comme sucre », Noël partout même dans les poches de Grimme. Que vont-ils faire de tout cet argent ? Pas dormir encore le ventre creux.

Qui dit magicien, dit sombre histoire : de soldats de plomb, c'est comme ça : qui lira comprendra, sachez juste que l'aventure est au tournant et que les méchants sont vraiment méchants mais aussi très bêtes…


Lien : http://crdp.ac-amiens.fr/cdd..
Commenter  J’apprécie          140


critiques presse (1)
Ricochet
15 janvier 2013
Le petit groupe fonctionne parfaitement, rôdé par l’amitié et la solidarité. Ce sont ces valeurs et un certain genre romanesque classique (la bande d'enfants) que veut faire avant tout passer Aurélien Loncke. Un petit conte de fées hivernal à lire à partir de 9-10 ans…
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
De ses poches en lambeaux, il sortit : une clé, un morceau de ficelle, un mouchoir brodé pas trop sale (qu'il offrit à Sucette pour essuyer la morve au bout de son nez), un bonbon, un canif à manche de nacre, un bouton de gilet, une pince à cheveux (pour Fanette) et un chéquier. Cette maigre récolte les laissa tous de marbre. En revanche, la pièce de cinq sous qu'il fit danser au milieu des flocons illumina les sept visages noirs de poussière, pas lavés depuis des lustres et tellement maigres. Cette petite pièce de rien du tout, brillante comme un soleil d'été, promettait qu'une épaisse tranche de pain au sucre, par exemple, remplirait les ventres dès ce soir. Chaque coeur s'emplit alors d'une joie bienvenue, assez grande pour faire oublier les morsures de l'hiver.
Commenter  J’apprécie          140
C'est pas juste... pleurnicha Sibotie avec cette voix cassée de ceux qui n'ont rien et se retrouvent avec encore moins. Y a des gosses qui ont tout et on ne les vole jamais. Nous, on a que le magicien pour nous divertir et v'là qu'on nous le fauche. Non, c'est pas juste.
Commenter  J’apprécie          80
Les vrais copains sont une des grandes richesses de la vie
Commenter  J’apprécie          90
Elle aurait sûrement versé une larme si celle-ci n'avait pas déjà gelé au coin de son oeil.
Commenter  J’apprécie          43

autres livres classés : pauvretéVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (84) Voir plus



Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1535 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

{* *}