AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2235012752
Éditeur : Tallandier (28/02/1997)

Note moyenne : 1/5 (sur 1 notes)
Résumé :
"Le mari, c'est l'étranger d'hier..." assure-t-on.
Paméla va l'apprendre à ses dépens. Elle vient d'épouser Rudy, le séduisant, le taciturne Rudy. Il l'a arrachée à une existence effacée pour lui faire vivre un merveilleux roman. Elle est éperdue, amoureuse...
Le soir de leur mariage, tous deux arrivent par hasard - est-ce vraiment un hasard? - dans une mystérieuse auberge: le Manoir des Chênes. Là le roman tourne au drame.
A peine arrivé, Rudy ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
LiliGalipette
  08 novembre 2013
Paméla [Où a-t-on vu que ce prénom peut faire fantasmer les jeunes filles ? Ah, dans les années 50, peut-être…] et Rudy [Rudyyyyyyyy, dixit Paméla, dans son for intérieur] sont de jeunes mariés, juste unis du matin. Dans la puissante jaguar [attribut viril par excellence de celui qui a réussi dans une exploitation pétrolifère] du jeune homme [14 ans de plus que sa femme, quand même, ce qui lui permet de lui donner du « mon petit »], le couple se promène dans les beaux paysages de Bretagne et décide de passer la nuit dans le Manoir des chênes [comme de bien entendu, le manoir est lugubre et les hôtes sont louches]. Pour Paméla, chaque instant passé avec Rudy est un pur moment de bonheur. « Pour Paméla, qui n'avait jamais rien eu à elle, avoir Rudy était une espèce de miracle. » (p. 10) Il faut dire que Rudy l'a tirée d'une situation peu enviable [Cosette et Cendrillon, allez-vous rhabiller, vous êtes has been : maintenant, il y a Paméla]. Alors oui, pas de doute, Pam est follement reconnaissante et amoureuse. Quant à Rudy, s'il semble attaché à Paméla, il dissimule un passé douloureux [Il a un coeur d'or caché sous une carapace, of course]. « J'ai besoin de douceur… d'une présence tiède et discrète… d'une femme calme et patiente qui accueille un simple bonheur aussi simplement que je le lui offre. » (p. 80) [Fallait prendre un labrador ! C'est bien, un labrador ! C'est tiède et patient et ça se contente de quelques caresses sur la tête. Paméla aussi, cela dit…] Hélas, le couple n'aurait jamais dû s'arrêter au Manoir des chênes [Un manoir dont personne ne veut vous indiquer la route, il ne faut pas y aller !!!] puisqu'il y croise une intrigante femme rousse [à la plastique de rêve et aux yeux froids] dont les sombres desseins se nourrissent des douleurs passées de Rudy. Paméla va-t-elle voir s'éloigner si vite un bonheur si longtemps attendu [Oh noooooooon] ? Devra-t-elle renoncer à Rudy, l'homme qu'elle aime si passionnément [T'avais qu'à pas être si gourde, na !] ?
Non, ce roman n'est pas de moi. Non, ce n'est pas mon histoire. D'ailleurs, je ne m'appelle pas Paméla Alors, pourquoi, oui, POURQUOI ai-je lu ce livre à l'intrigue si mièvre et si convenue ? Non, je n'étais pas ivre. Non, je n'avais pas besoin de lecture doudou : dans ces cas-là, je prends Zola, ce bonhomme-là sachant parfaitement me mettre des papillons les yeux. Donc, disais-je, pourquoi ? Et bien parce que j'ai la mauvaise habitude de lire TOUS les livre que l'on m'offre, même si la première et la quatrième de couverture crient leur niaiserie et annoncent la nullité complète des pages qu'elles contiennent. Qui donc m'a fait ce cadeau empoisonné qui se défend d'être un Harlequin tout en jouant des mêmes ficelles ? C'est une collègue que je ne nommerai pas (mais qui se reconnaîtra puisque tous les autres collègues sont des hommes…) et dont le regard goguenard quand elle m'a tendu le livre laissait supposer que je n'ouvrirais pas ce torchon. Et ben, c'est chose faite ! Faut jamais me dire « même pas cap' » !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          148
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
LiliGalipetteLiliGalipette   08 novembre 2013
« J’ai besoin de douceur… d’une présence tiède et discrète… d’une femme calme et patiente qui accueille un simple bonheur aussi simplement que je le lui offre. » (p. 80)
Commenter  J’apprécie          80
lanardlanard   03 avril 2016
- Vous êtes le plus adorable des maris, monsieur Armitage!
- Et vous, une charmante compagne, madame Armitage.
La main reconnaissante de Paméla serra doucement le genou du conducteur. Les traits de Rudy reprirent leur gravité. Il pensait que, même si ce mariage n'avait d'autre résultats que de semer tant d'allégresse dans cette petite âme ingénue, il aurait sa raison d'être.
Commenter  J’apprécie          00
lanardlanard   03 avril 2016
Une autre vision s'ébauchait dans sa pensée, un paysage de soleil, des palmeraies, des camions peinant sur une piste de sable où se dessinaient au loin les longues carcasses métalliques des derricks.
En surimpression, dominant le paysage comme il dominait sa vie, s'imposait la grande silhouette de l'homme qu'elle aimait...

FIN
Commenter  J’apprécie          00
LiliGalipetteLiliGalipette   08 novembre 2013
« Pour Paméla, qui n’avait jamais rien eu à elle, avoir Rudy était une espèce de miracle. » (p. 10)
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : roman à l'eau de roseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3540 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre