AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2259221831
Éditeur : Plon (11/06/2015)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Peter Faber, soldat allemand, s'apprête à épouser une femme qu'il n'a jamais rencontrée, il ne connaît d'elle que son nom, Katherina Spinell, et la photo qu'elle a envoyée. Pour elle, c'est la garantie d'une pension de veuve s'il meurt au front ; pour lui, la promesse d'une permission de dix jours. Pendant cette courte lune de miel, les jeunes mariés découvrent qu'ils se ressemblent et s'assemblent bien plus qu'ils ne s'y attendaient. Lorsque Peter retrouve le champ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
lunatic57
  31 juillet 2018
Un roman historique avec comme cadre la seconde guerre mondiale, vous l'avez compris on aime assez avec Madame Ourse. Ce qui m'a intriguée dans ce roman, c'est que nos personnages sont plutôt du « mauvais » coté. J'ai rarement lu de roman décrit de ce point de vue.
Le début est assez original : Katherina et Peter, qui ne se connaissent pas s'unissent après l'échange d'un courrier et d'une photo. Pour lui, c'est l'opportunité d'avoir une permission et pour elle, une éventuelle pension de veuve en cas de drame. Contre toute attente, Katherina et Peter se prennent de tendresse l'un pour l'autre, ces 10 jours de permission deviennent 10 jours de bonheur, de découvertes et d'amour. Les familles respectives semblent peu réjouies de cette situation, mais le père de Katherina en profitera tout de même pour présenter son nouveau gendre à des personnes « influentes » du parti. Il est alors temps pour Peter de rejoindre sa troupe. le reste du roman va nous décrire la vie des soldats qui prennent route pour la Russie, et la vie des civils restés en ville.
Il est difficile de s'attacher à ces personnages qui ont « choisi » leur camp. Mais avaient-ils vraiment le choix? J'étais mal à l'aise à certains passages du roman: comme par exemple quand la famille de Katherina s'approprie l'appartement d'une famille juive, dont on peut imaginer la destinée ou lorsque Peter abat sans sourciller des villageois afin de se nourrir. La famille Spinell saura s'entourer des « bons » Allemands et profiter ainsi de beaucoup de choses. En parallèle, Peter avance en Russie, nous décrivant alors l'enfer de la guerre, des attaques, le froid, la faim. Les mois passent, les échecs se succèdent pour l'Allemagne. Katherina et ses proches commencent à perdre pas mal de choses, le malheur s'abat sur eux. Pourtant, j'ai été difficilement touchée par leur sort. Après tout, ne l'ont ils pas mérité ?
C'est un roman dur, difficile qui amène beaucoup de questions sur le courage et la lâcheté, sur le fait de devoir choisir. le final est juste terrible, glaçant. Un roman prenant et très bien écrit.
J'ai beaucoup pensé au fil de la lecture à la chanson de Goldmann, si j'étais né en 17 à Leidenstadt avec ces paroles :
» Aurais-je été meilleur ou pire que ces gens
Si j'avais été allemand ? «
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lect71
  28 mai 2018
Il est des cas de conscience qui amènent les gens aux limites du possible pour poursuivre leur vie malgré l'énormité du poids de leur souffrance.
Ce roman en est la preuve.
Luttant faussement contre leurs principes mais se complaisant dans la doctrine, une famille se trouve unit par un mariage arrangé et désunit par la marche suicidaire d'une dictature guerrière. Nous sommes en pleine phase d'ascension du conflit tristement connu.
Des combats et atrocités de l'armée hitlérienne aux luttes vengeresses du monde de l'Est, c'est le décor de Faber, professeur d'école mais soldat avant tout. Berlin et ses fastes, privilèges réservés aux dignitaires et sympathisants à la cause, voilà celui de Katharina.
Deux destins qui seront enchaînés à d'autres.
Les accords des uns, devenant les désaccords des autres, ponctuent deux destinées unies par la même volonté de s'en sortir.
La peur de faire, la crainte de ne pas faire, le besoin d'être dans la ligne fixée, la nécessité de ne pas suivre les directives, entraînent les personnages dans la spirale du reniement de soi-même.
Immoralité, égoïsme, sincérité, apologie, sectarisme, violence, amour, des mots qui sont comme les armes rencontrées, des symboles forts et terriblement dévastateurs.
Belle écriture pour ce récit qui donne une lecture addictive.
Une fin atroce ou libératrice après une faim plus matérielle.
Le monde humain sur sa face la plus sombre mais aussi celle plus révélatrice du désespoir physique et psychique.
Un livre qui nous attache et nous retient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BiblioFoxy
  14 juillet 2017
Une lecture que j'ai beaucoup aimé même si certains passages sont un peu longs (surtout les descriptions de la vie de Peter au front).
L'auteure nous plonge dans cette période de guerre avec brio. Contrairement à d'autres romans sur cette période, nous sommes ici au coeur de l'Allemagne Nazie.
En tant que lecteur, on est transporté par ce récit et on ressent les émotions de chaque personnage. On en vient à avoir de la compassion pour Katherina et Peter (ou leur famille) qui font pourtant parti du système nazi.
L'échange de lettres entre Katherina et Peter est poignant. C'est déroutant de se sentir à se point touché par leur vie alors qu'ils ont des comportement révoltant. Une histoire qui porte donc à la réflexion. Aurions-nous fait la même chose à leur place ?
Je ne suis pas très habitué à lire des romans historiques mais je recommande fortement cette lecture.
Commenter  J’apprécie          30
ingridfasquelle
  18 septembre 2015
Audrey Magee a travaillé pendant douze ans comme journaliste. Elle a collaboré notamment aux quotidien The Times, The Irish Times et The Guardian. Promesses aveugles est son premier roman.
Grandiose, puissant, épique, Promesses aveugles est un roman cru, brutal mais sublime. Comme seuls les meilleurs romans historiques savent le faire, il parvient à ranimer le passé et à plonger le lecteur dans l'horreur et l'absurdité de la Seconde Guerre mondiale.
Tandis qu'on frissonnera de peur et de dégoût à la lecture du récit terrifiant de Peter, simple soldat subissant les pires affronts de l'hiver russe sur le front est, à proximité du bourbier de Stalingrad, on s'indignera de l'insouciance et l'égoïsme confortable de Katharina et de sa famille, restés vivre à Berlin. Ces derniers n'hésiteront pas à faire jouer leur réseau de contacts et à s'enfoncer toujours plus profond dans les arcanes du système nazi pour satisfaire, sans scrupule ni regrets, leur confort et leurs ambitions. C'est révoltant !
Mais grâce à l'histoire de ces Allemands ordinaires, soldats ou civils, qui tentent coûte que coûte de survivre en temps de guerre, Audrey Magee interroge finalement le lecteur ce qu'il serait prêt à accepter (par faiblesse plus que par véritable opportunisme d'ailleurs) dans pareille situation. Qu'aurions-nous fait ? Tenaillés par le froid, la faim et l'angoisse de perdre ses proches, la réponse est moins simple qu'elle n'y paraît ! D'ailleurs, l'auteure se garde bien de tout jugement ! Elle laisse, tout simplement, le lecteur se passionner pour ce couple d'Allemands, entraînés par le cours de l'Histoire dans une vie qu'ils n'ont pas choisie et qui ne sera malheureusement pas à la hauteur de leurs rêves de bonheur... C'est tellement poignant, tellement bouleversant que l'on se surprend à compatir au sort de ces personnages pourtant tout acquis à la cause nazie !
Promesses aveugles est un roman déchirant, admirablement écrit, à dévorer d'une traite !
Lien : http://histoiredusoir.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
akhesa
  15 juillet 2016
Tres bel ouvrage,empreint de beaucoup de realisme
Une tres belle preuve d'amour qui se trouve aneantie par les vainqueurs de la guerre!
On se laisse emporter par le recit,et on transit autant que les personnages
Reussi et vite lu,un bon moment de lecture bien que la fin nous emeut !
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : années 40Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Audrey Magee (1) Voir plus




Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
888 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre