AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 103060004X
Éditeur : Béatitudes (12/05/2015)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Mariam Baouardy (ou Bawardi) est fille de la Galilée, de famille pauvre et très croyante. Orpheline à 3 ans, adoptée par son oncle, sa vie devient une succession étonnante de manifestations surnaturelles dignes d une Catherine de Sienne ou d un Thérèse d Avila, depuis les stigmates jusqu aux combats singuliers contre Satan. D où lui vient cette sagesse délicieuse, enfantine et forte, qui la fait aimer de tous ? D où lui vient ce feu d amour qui la brûle ? Pour elle ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
domisylzen
  09 octobre 2015
Bouquin masse critique. Merci Babelio. Merci aux éditions Béatitudes.
C'est d'un oeil neutre que j'aborde cette biographie d'une Sainte que je ne connais pas. Je ne suis adepte d'aucune religion mais j'ai tout de même un énorme engouement pour la spiritualité.
Je pense, d'ailleurs, ne pas être le seul à ignorer son Histoire.
Mariam est née dans une famille pauvre de Galilée, au proche orient, à la mi-temps du dix-neuvième siècle. Ses douze frères ainés sont morts en bas âge. Les parents décident de partir en pèlerinage à Bethléem, pour prier Dieu et la Vierge Marie. Neuf mois plus tard, Mariam arrive. Un frère suivra. Ses parents décèdent quand elle a trois ans, elle sera élevée par un oncle. Très vite des manifestations surnaturelles se produisent, présence de la grâce divine.
Très orienté religion catholique, normal une religieuse qui parle d'une autre religieuse, ce bouquin contient pourtant une mine d'informations dont certains livres de développement personnel ne font même pas mention.
A froid une pensée de ce livre me revient : "sois content". Elle fait écho à quelques mots, de deux messages reçus quelques jours plus tôt. L'un venait du Valais, l'autre du fin fond de la Bretagne. Ces mots me revenaient sans cesse comme un leitmotiv : "n'attend rien", "je prends ce que l'on me donne".
Puis ils se sont mis en place, d'un coup : n'attend rien, sois content de ce que l'on te donne. Cette phase est arrivée à point nommé. Je la garde précieusement.
Merci les p'tites poulettes. Oh pardon, merci soeurs Mariam et Emmanuelle. Merci chères Amies de Babelio.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Taraxacum
  15 octobre 2015
Merci à Babelio et aux éditions Béatitudes qui , par le biais de Masse Critique, m'ont permis de découvrir cette biographie de Mariam Baouardy, qui portait le nom de soeur Marie de Jésus Crucifié en religion. C'est agréable pour une fois de lire une biographie qui ne compte l'importance d'une personne ni dans les fortunes réalisées ou perdues, ni dans la gloire atteinte, ou les morts provoquées par ses décisions... Non, simplement une biographie sur une femme très pauvre, d'origine libanaise, la seconde personne appartenant à l'Église catholique grecque à être canonisée, qui a touchée le monde par sa bonté, sa piété... L'écriture y est simple, sans effet de style, sûrement pas la plus belle que j'ai lue mais néanmoins plaisante et claire.
Est-ce que c'est une biographie qui pourrait toucher un agnostique ou uniquement un livre pour un public catholique, ou plus globalement chrétien? Sincèrement, je ne sais pas trop: le mysticisme de Mariam leur semblera sans doute inappropriée, la mode en France étant plutôt de brandir la religion comme un gros mot, sans parler de la vie de pauvreté et de prières des religieuses, tellement éloignée du monde moderne.
Cependant, je pense qu'un lecteur à l'esprit ouvert peut, quelque soit ses opinions religieuses, y trouver son bonheur, pour les raisons que j'ai citées au dessus: après toutes ces biographies de militaires, fussent-ils de génie, de stars, ou d'hommes politiques plus préoccupés de placer leurs amis que de la chose publique, Mariam est une bouffée d'oxygène, et ce qu'on croit aux stigmates qu'elle a portés ou pas !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LUCIEROY
  24 septembre 2015
Je tiens à remercier Babelio pour m'avoir sélectionnée pour la dernière Masse Critique et pour l'envoi de ce livre.
Après lecture, je suis perplexe !
En effet, le livre raconte la vie de Mariam, une petite arabe qui a subi beaucoup de mauvaises choses dans la vie et qui , malgré son jeune âge, a toujours été protégée par Dieu !
Le livre raconte son histoire de sainte, puisqu'elle a été reconnue par le pape pour ses bienfaits !
Mais, personnellement, j'ai été vite lassée de le lire !
Trop religieux à mon goût !
On aime ou on aime pas, c'est selon !
Je conçois que des personnes peuvent aimer ce genre de livre, mais je ne m'attendais pas à ce méli-mélo !
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
domisylzendomisylzen   08 octobre 2015
Où est la charité, Dieu est aussi. Si vous pensez à faire le bien pour votre frère, Dieu pensera à vous. Si vous faites un trou pour votre frère, vous y tomberez; il sera pour vous. Mais, si vous faites un ciel pour votre frère, il sera pour vous
Commenter  J’apprécie          120
TaraxacumTaraxacum   15 octobre 2015
Je pense à la manière dont se développent toutes les formes d'assurance dans notre monde occidental. On passe des heures à chercher les assurances les plus rassurantes: on va assurer sa maison, on va assurer sa santé (ce qui est tout à fait normal), on va assurer ses bijoux, ses voyages, on va jusqu'à assurer son chien ! On dépense une énergie incroyable à s'occuper de ces choses. Certes, elles ont leur place, c'est évident. Mais comment peut-on assurer ses bijoux ou sa maison et négliger de penser, ne serait-ce qu'une minute dans la journée, à la vie éternelle, à cette éternité qui attend chaque mortel en ce monde? C'est absurde !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
domisylzendomisylzen   15 octobre 2015
Notre société veut tout expliquer par la science, elle veut expliquer l'homme par les mécanismes psychologiques. Elle est rivée sur la recherche du bien-être, ce qui la plonge dans les affres du mal-être !
Commenter  J’apprécie          70
domisylzendomisylzen   13 octobre 2015
Ce n'est pas moi qui choisis l'enfer pour vous, vous faites ce choix vous-mêmes. Pas une âme ne se perd sans que je lui aie parlé mille fois au cœur.
Commenter  J’apprécie          70
domisylzendomisylzen   26 septembre 2015
Le "moi" est ce qui perd le monde. Ceux qui ont le "moi" portent la tristesse, l'angoisse avec eux.
Commenter  J’apprécie          100
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
749 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre