AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782365401883
148 pages
Éditeur : Éditions Sharon Kena (23/10/2012)

Note moyenne : 4.18/5 (sur 56 notes)
Résumé :
Saison 1 - épisode 1 : Au clair de la Lune

Elizabeth Barrem se voit contrainte de suivre son père et passer sa dernière année de Lycée dans un trou perdu.
Comme si ce n'était pas déjà pénible, on tente de la tuer dès son premier jour à coup de... ballon.
Cet objet adulé par des milliers de fans de football sera le responsable d'une rencontre houleuse avec une montagne de muscles au sale caractère et celle d'un bad boy aussi ténébreux qu'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
Myiuki
  08 novembre 2012
J'ai sauté au plafond quand j'ai su que j'allais pouvoir découvrir ce nouvel ouvrage d'une auteur que j'affectionne tout particulièrement. Pourquoi ? Parce que je trouve qu'elle a un style inimitable et que, franchement, rien qu'après avoir lu la quatrième de couverture, j'étais déjà morte de rire et qu'il fallait à tout prix que je connaisse la suite de l'histoire ! Autant vous dire que le reste du livre est totalement à la hauteur de ce piquant résumé !
Par où commencer ? Même si c'est une "crevette" comme le dit si bien son auteur (^^), j'ai beaucoup de choses à vous dire. Alors, commençons par le commencement si vous le voulez bien. Rien qu'à regarder la couverture et à lire le titre du roman, on sait d'avance qu'on va se retrouver (encore) dans une histoire de bêtes à poils et à crocs, j'ai nommé nos amis les loups-garous. Vous pensiez que tout avait été dit et fait sur le mythe lupin, détrompez-vous, j'ai encore appris quelques petites choses tout à fait intéressantes grâce à ce roman. Bon, je ne vais pas tout vous révéler, mais j'ai adoré découvrir par exemple l'histoire de la naissance des loups-garous et des méta-chiens, c'est mystique et pour le moins surprenant, même si ça paraît logique quand on y repense après. Mais, vous saviez vous qu'il y avait des méta-chiens ? Ah si, y a ce mec, là, Sam je crois, dans "La communauté du Sud" ... Bref, j'ai trouvé ça passionnant de découvrir la "vie" en meute, ou du moins d'en avoir un aperçu, d'en apprendre un peu plus sur le pourquoi du comment de certains comportements chez les garous. Mon seul petit regret, j'en aurais voulu un peu plus, mais je pense que ça viendra dans le tome 2. En tout cas, j'ai adoré découvrir le côté "intimiste" du mythe lupin, notamment d'en apprendre un peu plus sur la façon dont se forme un couple alpha, dont se rencontre et se choisisse deux âmes soeurs méta, les "pouvoirs" que cela leur apporte, etc. C'est tout simplement fascinant. Et surtout, hyper romantique par moments ! Mon coeur de midinette a fondu comme neige au soleil avec ce bouquin ! Mais il faut dire que se plonger ainsi dans cette mythologie toute particulière qui a des codes déjà établis, c'est comme de se noyer dans un bain de testostérones. Plus mâle dominant, tu meurs ! D'ailleurs, ça ne donne qu'une envie, se rebeller, enfin par moments parce qu'au final, on l'apprécie cette ambiance. C'est tout de même un livre peuplé de garous tous plus beaux gosses les uns que les autres, qui se battent entre eux pour ... non, je ne vous dirais pas pourquoi ou je vais spoiler. Ca pourrait vous faire flipper ces montagnes de muscles qui ne parlent que de chanter à la Lune, qui grognent et vous mordent, eh bien non, on en redemande ! Pourquoi ? Parce que derrière l'image de danger et de frissons que véhicule le loup-garou, l'auteur met en avant une tendresse et une humanité sans bornes qui ne nous donne qu'une envie : les câliner ces bêtes à poils. Enfin, peut-être pas toutes non plus, y en a qu'on a surtout envie de claquer, mais mes doigts me sont trop précieux pour m'y risquer cependant ...
Parlons de ce qu'il y a de plus palpitant dans ce roman, son intrigue ! Un régal ! Alors oui, on peut sortir le "déjà-vu", c'est clair, rien que le début, la jeune fille "paumée" qui déménage dans une ville un peu "étrange" et qui rencontre des créatures "surnaturelles", ça fait un peu Twilight, mais franchement, on s'en fiche ! Par contre, le fait que le premier jour elle se fasse agressée par un ballon de foot, alors là, c'est du jamais vu et j'adore ! Ca nous met direct dans le bain. Avec ce livre vous allez rire, mais surtout vous allez vibrer ! Je m'explique. Donc, on suit Beth, fraîchement débarquée dans un nouveau lycée et qui va rencontrer le premier jour un géant blond plutôt antipathique et un "rebelle" aux cheveux noirs de jais plutôt ... entreprenant. Bien sûr, on sait dès le départ que les ennuis s'annoncent avec ces deux-là, il ne peut en être autrement. Et ce sont donc les péripéties de ces trois personnages que l'on va suivre tout au long du roman. Un vrai bonheur que de voir la "petite" Beth, surnommée "le chiot" par ses très amicaux camarades de jeu, découvrir qu'elle est entourée de "psycopathes", de "fous", qui ne parlent que de chanter à la lune, qui n'arrêtent pas de lui dire qu'elle a une drôle d'odeur ou qui se grimpent dessus pendant les heures de classes. Hum, ce lycée a tout de pittoresque, n'est-ce pas ? On aimerait sans doute y passer nos vacances ! Mais Beth est persuadée que ce sont eux qui ont un problème, elle ne comprend pas leurs moeurs ... étranges, et doit cependant s'adapter, une franche partie de rigolade, mais pas que. C'est un roman bourré d'énergie, aux rebondissements et aux révélations nombreux, ce qui fait qu'on a pas envie de le lâcher, qu'on est plongé au coeur de l'action dès le départ et qu'on a pas envie d'en sortir, on le lit le sourire aux lèvres mais il regorge aussi d'un côté sombre que j'ai beaucoup aimé. En effet, quand on se retrouve propulsée au milieu d'une bande de loups-garous en chaleur, tout ne peut pas se passer sans accrocs. Entre méprises et confusions, l'auteur nous entraîne dans les méandres des relations au sein de la meute, dans ce qu'elles ont de plus violent, de plus triste, de plus solitaire aussi. J'ai trouvé pour le coup que l'ensemble avait une certaine harmonie, on passe d'une scène sous haute tension à une scène plus tendre, plus calme, c'est très bien réglé et de fait on ne voit pas le temps passer. Oui, ça va vite parce qu'il se passe toujours quelque chose de nouveau, parce qu'il y a toujours quelqu'un pour changer la donne et nous faire basculer vers de nouvelles hypothèses, mais en même temps, c'est un récit qui prend son temps pour nouer et dénouer des relations inter-personnages tout simplement passionnantes. Je suis fan !
Ce qu'il y a de bien avec ce roman c'est qu'on s'attache tout de suite à ses personnages, que ce soit Beth, Erwan ou encore Koran, on est obligé de les adorer. Même s'ils peuvent paraître au premier abord peu profonds, voire un peu légers, en fait, on découvre vite leurs multiples facettes. Ils sont tous plus ou moins soumis à des conflits permanents, notamment entre les responsabilités, les devoirs et l'amour, ou encore entre leurs besoins, leurs envies et ce qu'on leur impose. Oui, on a qu'une envie, les voir heureux, pourtant, rien n'est moins simple. Au contraire ! Tout se complique avec l'arrivée de Beth au sein de cette étrange ville, elle déclenche beaucoup de remous et pas mal de quiproquos sur son passage. Son côté fragile de petite fille qui s'oppose à son côté femme qui ne se laisse pas faire m'a beaucoup plu, elle a du répondant, un sens de la réplique pas mal du tout et on apprécie de la suivre dans ses pérégrinations. le seul bémol de cette super galerie de personnages, c'est qu'on bascule (encore) en mode harem. J'aime moins ce côté là parce que ça me donne le sentiment de décrédibiliser l'ensemble, surtout que l'auteur va loin avec la relation qui unit Erwan et Beth ... Bref. J'ai apprécié rencontre ses deux stricts opposés que sont Erwan et Koran, attachant chacun à leur manière, même si j'avoue avoir un petit faible pour Koran ^^ On ne s'ennuie pas un instant avec eux, la plupart du temps parce qu'ils arrivent très bien à dérouter le lecteur avec leurs réactions. C'est très instinctif je dirais, on fonce, on réfléchit après. Ce côté rentre dedans est caractéristique de ces personnages, une sorte de marque de fabrique qui fait qu'on ne sait jamais où il vont nous emmener, qu'est-ce qu'ils vont bien pouvoir inventer à la page d'après, j'adore ! On va de surprise en surprise sans jamais se lasser de les voir évoluer. Un personnage qui m'a intriguée et que j'aime beaucoup pou son côté "Shakespearien", c'est Ulrich, alors là, niveau mystère on est au top du top et du coup, je suis passée en mode curieuse et j'espère bien le retrouver dans le tome 2, notamment pour savoir ce qu'il aura pensé d'Alice Royale ;) Plus sérieusement, ces personnages nous offrent des huis clos, des face à face, à la fois intenses et indomptables, on ne sait jamais quand deux d'entre eux se rencontrent qu'elle en sera l'issue. Elle est d'ailleurs parfois surprenante, ce qui n'est pas pour me déplaire ! Ils apportent grâce à leur fraîcheur et à leur dynamisme une touche supplémentaire au côté vivant du roman, à son humour mais aussi à sa complexité. Et je sais qu'ils nous réservent encore pas mal de rebondissements et de retournements de situations inattendus qui vont valoir le détour. Ils sont vraiment trop forts ! Sans doute parce qu'ils me paraissent si uniques d'ailleurs ...
Pour finir, et en empruntant une expression de jeun's, je vais vous dire ce qui me fait le plus kiffer quand je lis un livre comme celui-ci : le style ! Punaise, c'est juste un vrai bonheur que de lire ses lignes, le sourire aux lèvres, dans l'impatience grandissante de connaître la suite et de savoir ce que l'auteur a bien pu nous concocter de farfelu ou de surprenant. Je suis captivée par ses mots, tout simplement. On est embarqué dès la premières ligne dans un récit qui se lit dans un souffle, vivant, entraînant, mais surtout bourré d'humour ! C'est léger et pétillant, malgré tout, le texte aborde des sujets délicats. Je ne sais pas comment l'auteur arrive à insuffler tant de suspens et de magie dans ses textes, c'est toujours un réel plaisir que de découvrir l'un de ses ouvrages parce qu'elle a un style inimitable qui vous donne envie de vous accrocher à son livre comme une bernique à son rocher, parce qu'on a pas envie de le lâcher avant d'être arrivé au bout, parce que c'est tellement prenant, tellement surréaliste par moments, qu'on a besoin de vite savoir ce qui se passe à la page d'après. J'adore l'humour de l'auteur, ces petites piques que se lancent les personnages, les situations rocambolesques qui vous mettent le rouge aux joues ou vous donnent envie de soupirer, les références "modernes" sont juste tordantes (je me souviendrais du petit Padawan ^^). Vraiment, c'est un régal que de se plonger dans un roman qui ne vous prend pas la tête, qui vous détend, qui vous donne envie de rire, on s'évade et c'est merveilleux ! Mais, n'allez pas croire que ça s'arrête là, non. Ce roman nous donne aussi l'envie de pleurer parfois, c'est triste aussi, ça vous enrage aussi par moments. C'est un roman certes court mais chargé en émotions. Il exacerbe vos sentiments, vous implique dans l'histoire, vous la fait vivre aux côtés des personnages. Notre imagination de lecteur marche à toute allure et en même temps, ça paraît tellement réel qu'à certains moments on croirait pouvoir les toucher du doigt. C'est difficile à expliquer, mais quand on lit ce roman, on est dedans, on le vit tout simplement. On a mal, on a peur, on aime, on rit, on pleure, c'est tout un florilège de sensations et de sentiments. Oui, j'ai apprécié me plonger dans cette histoire parce qu'elle est tellement vivante que j'avais l'impression d'être devant un film. Elle vous donne envie de monter sur scène et de rejoindre les acteurs, parce qu'elle vous parle, qu'elle ne vous laisse pas indifférent, par son style si unique, par son intrigue captivante, par ses personnages tous aussi attachants les uns que les autres (à part une ou deux exceptions, mais il faut bien des "garces" aussi). Ah la la, que dire de plus, si ce n'est que cette écriture se teinte de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel pour vous offrir un tableau des plus fascinants ? Rien, je pense, il ne vous reste plus qu'à lire ce livre pour vous aussi, être emporté dans ce tourbillon de bonne humeur !
Pour conclure, je dirais qu'il s'agit là encore d'une réussite pour cette auteure qui arrive à chaque fois à me donner envie me pendre parce que je dois attendre pour connaître la suite (grrrr) ! Elle nous offre des histoires tellement passionnantes qu'on a pas envie que ça s'arrête. C'est trop court parce que c'est trop bon. Il me faut ma dose ... En plus, j'ai appris que le tome 2 était en stand-by, du coup, je passe en mode frustrée jusqu'à sa sortie. C'est vous dire à quel point je vous conseille de découvrir cet ouvrage, vous ne le regretterez pas !
Lien : http://coeurdelibraire.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Meryem-Ajr
  15 mai 2013
Après avoir refermé ce livre, mon avis reste mitigé, il ne faut pas chercher midi à 14h, c'est une romance de celle qui font fureur en milieu bit-lit.
Que dire, l'histoire est racontée du point de vue de l'héroïne, 18 ans, qui vient d'emménager dans une nouvelle ville, nouveaux lycée, nouveaux amis (amis étant un bien grand mot)...et c'est là que que les clichés commencent : évidemment il faut que les 3 principaux personnages se retrouvent comme par hasard attirés tous en même temps, oui, oui, par elle - bien sur ils sont tous sculptés comme des dieux grecs et puent le charisme et l'attraction animale a 300 km à la ronde..
Une fois ce point dépassé, on peut commencer a apprécier le roman, loin d'être un pavé, il ne fait que 150 pages, facile à lire, ponctué de petites phrases assassines et d'humour tout au long du déroulement de l'histoire.
Cela dit, vers les 3/4 du roman on commence a se dire que la pauvre Beth n'a vraiment pas de bol dans la vie avec tout ce qui lui tombe dessus...et que "trop" et bien c'est juste "trop". On aimerait bien qu'elle se secoue, hurle, se rebelle, crie et se défende au lieu de tout subir en victime catatonique.
L'intrigue à le mérite d'être assez originale et nous emmène loin des sentiers battu, malgré le fait d'être mal exploitée - n'oublions pas que ce n'est que le premier roman d'une trilogie, donc, patience, qui sait..
Pour conclure, je dirai que ce fut une lecture sympathique, mais pas particulièrement marquante, je lirais surement le 2ème tome parce qu'avec l'ending de celui là, on reste sur notre faim .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
francoiseg62
  15 mars 2013
Je viens de terminer Au Clair de la Lune, mon ami le Loup de Céline Mancellon, édité aux Editions Sharon KENA, et un seul mot me vient à l'esprit, à l'heure où j'écrit ma chronique : SUBLIME.
La première chose que j'ai aimé dans ce livre, c'est la couverture : simple et sobre, avec elle on rentre direct dans le sujet. le message est clair : on parlera de Loup et de Lune à toutes les sauces. Mais, ce n'est pas pour me déplaire.
Toutefois, ça ne s'arrête pas là. Lorsque j'ai lu en extrait, je suis dit que le chapitre 1 est un peu brouillon, mais alléchant. L'extrait s'est terminé, je n'avais qu'une envie : continuer. Et me voilà. Hier soir je me suis lancé et hop, 3 heures après, il était finit... Argh ! Frustation quand tu nous tiens.
L'histoire est belle, mais que dis-je ? fantastique ! L'héroïne, Elizabeth Barrem intègre le lycée d'un trou perdu. Mais de suite, elle est un peu victime d'harcélements surtout avec Erwan et de la Haine de Koran. Mais bien qu'Erwan ne cesse ses agissements envers elle, moi j'ai trouvé que c'était un très bon rapprochement, et je me suis amusé en lisant. Quand à Koran, au début, on a un peu de mal à le cerner. Il ne cesse de lui vouer une haine implacable, on ne comprend pas trop pourquoi. Et puis, vient l'heure des révélations, qui au passage laisse notre héroïne totalement interdite. Et puis, d'ailleurs elle refuse complètement d'y croire, elle veut juste qu'on la laisse tranquille et point final. Et même si pour le lecteur est flagrant, pour la jeune femme ça ne l'est pas du tout. Je me suis sentit perdu pour elle, j'ai même perçut sa propre détresse à un moment donné. Bien évidemment, elle ne veut pas embraser sa propre nature mais on va dire qu'elle n'a pas trop le choix au vue des circonstances.
En bref, nous avons ici un tome qui est fascinant, avec une histoire solide, une malédiction, des croisements de races dont on n'aurait même pas idée de croisé d'ailleurs (j'en dis pas plus hein ), des "je t'aime moi non plus!" et ce n'est pas pour me déplaire. J'ai particulièrement aimé cette attirance entre les deux protagonistes. Et même si j'aime beaucoup Erwan, le fait qu'ils soient ce qu'ils sont l'un l'autre et qui n'est donc pas envisageable du tout côté humain ("Mais de quoi parle-t-elle ?" Lisez le livre et vous verrez lol), m'enlève un poids. Je n'aurait pas beaucoup apprécié ce genre de relation... Milles excuses, je ne peux pas en dire plus, mais je pense que l'auteur et ceux qui ont lu, comprendront...
Les moments entre Beth et Koran sont juste délicieux ! Franchement, je me sentais trop à l'aise avc ses deux personnages, même si les "chiot !", "sale gamine" m'ont un peu agacés parfois. Ben oui, elle a quand même un prénom et elle n'y peut rien si elle est ce qu'elle est. J'attend du tome 2, beaucoup moins d'expressions de ce genre.
En quelques mots, je dirais qu'il vaut simplement le détour. Les personnages sont à portée de main, on s'y attache tout simplement même si ce n'est pas facile au début, surtout avec Koran. C'est un réel coup de coeur pour l'occasion. J'attend le 2 avec un grande impatience, parce que on reste quand même sur pleins de mystères.
Merci à l'auteur de m'avoir ouvert les portes de son univers ... J'espère ne pas attendre trop longtemps pour lire la suite
Lien : http://book-attitude.eklablo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Calimero25
  03 septembre 2017
J'ai commencé cette lecture sur le conseil d'une amie qui a adoré cette série!
Et j'ai bien fait de l'écouter!
Une excellente lecture!
On y rencontre Elisabeth qui arrive dans un nouveau lycée suite à son déménagement.
Et dès son premier jour, elle fait la rencontre d'un ballon de façon assez violente et de ce fait de la personne à qui appartient ce ballon: Erwan.
Dés le début, je n'ai pas particulièrement apprécié Erwan puisqu'il se comporte en terrain conquis auprès d'Elisabeth. Comme si elle lui appartenait déjà. Mais il s'avère que dans la suite du roman, il est assez marrant.
Par la suite, elle rencontre Koran qui s'avère être le cousin d'Erwan. Il est autoritaire, et donne une impression de total herméticité aux sentiments au début seulement.
Puis sur la toute fin, on rencontre Cahl, cousin lui aussi de Koran et Erwan. On en apprends très peu sur lui ici et j'avoue que c'est déjà le personnage qui m'intéresse le plus du fait que c'est lui qui se maîtrise le plus et qui présente le plus de respect pour Elisabeth.
Elisabeth quand a elle a un caractère bien trempé et le fait savoir. Elle n'hésite pas à jouer de sarcasme ou autre pour faire comprendre à toute cette bande qu'ils lui courent tous sur le haricot.
Il s'avère en effet, que tous ce petit monde sont des métamorphes loups et que les trois cousins ont choisis sans le vouloir Elisabeth comme âme soeur.
Du coup, leur loups la veule tous pour eux tout seul.
Un excellent début et j'enchaîne directement sur la suite!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Tsukihime
  12 juin 2013
J'attendais de mettre la main sur ce livre depuis un moment, retardant un maximum l'achat qui ne plaisait pas à mon porte-monnaie. Une fois que j'eu cédé à la tentation, je me suis précipitée dessus en tout hâte, fébrile et impatiente de pouvoir enfin lire.
J'avais apprécié d'autres écrits de Céline Mancellon, aussi je me doutais que le livre me plairait. Est ce pour cela que ce fut le cas, la méthode Coué à t-elle fonctionné ou bien la lecture est elle si bien que cela ? En tout cas, si les éléments qu'on retrouve dans cette histoire sont du déjà vu, Beth nous annonçant la couleur avec Twilight, la façon dont les choses sont traitées nous emporte et nous fait oublier le reste.
Ce n'est pas une réinvention du genre, ce n'est en rien transcendant, mais c'est agréable, addictif, drôle et passionnant. Rajoutez à ça des retournements de situation original pour le coup et vous avez un super livre, de quoi satisfaire le public en demande de romance et sensualité en tout genre. le seul soucis vient pour moi de la longueur du texte, bien trop courte on enchaîne les situations sans temps de pause ni de réflexion. Peut-être que cela aurait pu plomber le tome au final.
J'attends de pouvoir mettre la main sur le tome 2 à présent, dès que mon porte-monnaie me le permettra (quel casse pied celui-là !)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
aliaslelealiaslele   24 septembre 2014
"Koran écarta d'une bourrade Ulrich. Ses yeux m'incendiaient sur place alternant le jaune animal et le chocolat au lait.
-Pose ta tasse, Beth, ordonna-t-il d'une voix métallique.
Trop hypnotisée par son regard changeant, je ne m'exécutais pas. Agacé, il m'enleva lui-même le mug de café des mains, puis le déposa sur la table de nuit.
Là, Koran saisit ma nuque de la main droite et leva mon visage vers le sien d'une légère pression. Je me noyai dans son regard, ma louve l'implorait d'une caresse, d'un baiser. Et c'est avec une sauvagerie sensuelle qu'il accepta sa demande. Devant les deux membres interloqués de sa meute, il m'embrassa avec passion, me meurtrissant les lèvres des siennes. Lorsqu'il s'arrêta brutalement, je ressentis un froid jusque dans mes os. Koran taquina de ses dents le lobe de mon oreille, avant de chuchoter avec fièvre:
-C'est son corps que je vais prendre, mais c'est ton visage que je verrai, mon petit chiot."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MariloupMariloup   23 mars 2015
_ Bon sang! Tu es jalouse de Gina alors tu te jettes dans les bras de cette sous-merde?! Je te pensais plus intelligente...
_ Koran, tu peux bien t'envoyer le club des majorettes, suivi de celui des bigotes en goguette, sans oublier celui du troisième âge au grand complet: je m'en contrefous! L'important, là, ce n'est pas que j'ai vu Cahl, c'est qu'il a affirmé que mon père était en danger et être le seul à pouvoir m'aider... Vu cette discussion stérile, je dois avouer qu'il n'a pas tort! criai-je, hors de moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
wentworth23wentworth23   29 mai 2013
Heureusement pour poil-de-carotte que mes yeux n'étaient pas de vraies mitraillettes. Je l'aurais transformé en passoire. Je me sentais prête à exploser à la moindre remarque, limite à en arriver aux mains ..... Bref, le syndrome prémenstruel ......... en pire.
Commenter  J’apprécie          50
aliaslelealiaslele   24 septembre 2014
" C'est une mauviette qui a un balai coincé là où le soleil ne brille jamais. Ou alors il n’éprouvait rien de sincère envers toi.
-Dixit celui qui voulait forniquer avec une nana en imaginant le visage d'une autre! fis-je acerbe.
Koran en cassa le crayon en deux."
Commenter  J’apprécie          40
wentworth23wentworth23   29 mai 2013
Par curiosité, je décryptai la couverture.
– Alice Royale… Le lapin blanc ? Qu’est-ce que c’est comme genre de bouquin ?
Ulrich le referma, pour lui aussi jeter un œil à la couverture.
– Un roman d’un nouveau genre. La Bit-lit. J’aime beaucoup.
J’éclatai de rire. Il avait plus une tête à lire du Proust que de la romance paranormale.
Le méta-loup sourit.
– Je suis un incurable romantique, et c’est toujours amusant de voir comment les auteurs nous perçoivent, nous, les créatures qui ne sommes pas censées exister…
Je haussai les épaules en grimaçant.
– J’imagine que ça doit être drôle, en effet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Céline Mancellon (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Céline Mancellon
« Vous n'éteindrez plus jamais la lumière. »
PARANORMAL HUNTERS : Promenons-nous dans les bois… - Épisode 3 / Une histoire en deux parties https://bit.ly/2QQK96Q
Le témoignage terrifiant de randonneurs au sujet d'un animal gigantesque dans le parc naturel du Vercors entraine les Paranormal Hunters dans une nouvelle aventure.
Will Kemper est le fondateur de l'organisation Paranormal Hunters. Avec l'aide de Lola Martinez, la médium, d'Anton Loubert, le scientifique et de Luc Schmidt, l'assistant loufoque, ils filment des manifestations inexplicables pour les faire découvrir au plus grand nombre mais aussi pour aider les personnes faisant face à des phénomènes inexpliqués.
Les histoires de Paranormal Hunters retracent plusieurs bandes sonores originales enregistrées par les membres de l'organisation pendant leurs interventions.
Êtes-vous prêts à entendre ce qu'ils ont vécu ?
Par Céline Mancellon, l'auteure des séries best-sellers Bad Romance et Temps de lune parues aux éditions Milady et MxM Bookmark.
+ Lire la suite
autres livres classés : loup-garouVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3981 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..