AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9522737194
Éditeur : Atramenta (30/10/2015)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Ce livre reprend les autres livres déjà parus, c’est le meilleur de ce que j’ai fait auquel j’ai rajouté des inédits, plus quelques dessins originaux.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
mcd30
  20 juillet 2019
L'essentiel c'est un recueil tout simple qui vous touche en plein coeur. Frédéric Marcou nous offre la compilation de dix années de sa vie avec ses joies et ses moments sombres mais l'auteur à le sens du bonheur, même si ça n'est pas toujours facile.
La magie et la beauté surgissent de situations simples mais il y a souvent de la malice, de l'humour. L'auteur nous dévoile son mal-être face à une société qui manque souvent d'humanité.Les poésies sont lumineuses, après viennent les fameuses invention du professeur Fred qui pourrait faire du bien à tant de monde mais qu'il n'exploite pas car elle pourraient être mal utilisées. Viennent ensuite trois nouvelles assez surprenantes.
L'essentiel est un excellent recueil qui nous permet de découvrir l'univers de Frédéric Marcou avec des mots pour exorciser la douleur, des mots pour apaiser les maux et des mots d'amour car la plus belle des revanches quand la vie ne fait pas de cadeaux est de continuer d'aimer.
Merci à Frédéric Marcou pour ce SP riche en émotions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
coquinnette1974
  14 mars 2018
Je remercie chaleureusement Frédéric Marcou pour m'avoir envoyé son ouvrage L'essentiel.
Nous trouvons ici des poésies, des nouvelles, mais également des dessins de Vincent Demongodin. Il s'agit d'un recueil et je dois avouer que je l'ai trouvé très intéressant.
J'ai été touché par certains textes, moins par d'autres mais l'ensemble m'a plu.
J'ai aimé les poèmes : Lettres à une amie ; Ah les filles ! ou encore Juste un sentiment comme ça. Les rêveries d'un poète solitaire m'ont également touché.
J'ai apprécié les inventions de Fred, des chroniques très bien écrites.
Ces textes sont bien écrits, je trouve la plume de l'auteur emprunte de sensibilité. C'est touchant, et même si je ne suis pas du tout une grande adepte de la poésie, ce qui m'a le plus plu dans ce recueil ce sont les poèmes !
Je vous invite à découvrir cet auteur, et je mets avec plaisir quatre étoiles à L'essentiel.
Commenter  J’apprécie          110
marylinestan
  17 février 2018
L'univers de Frédéric Marcou est un tourbillon de mots, jetés en l'air, accrochés à des rimes, dans un geste de magicien désireux de révéler derrière les sombres apparences des lumières porteuses de sens et de joie.
Son Essentiel est une alchimie complexe de textes poétiques écrits à différentes périodes, de chroniques loufoques menées tambour battant par l'inénarrable et très inspiré Professeur Fred –sans doute un clone de l'auteur échappé d'un laboratoire clandestin- auxquels succèdent trois nouvelles de belle facture qui laissent augurer une prochaine tangente vers des textes plus proches du format roman.
Dans ces précieux bouts de vie, l'auteur se livre et délivre des messages denses, colorés comme de subtiles auras, avec une sincérité et une sensibilité à fleur de peau.
Commenter  J’apprécie          110
Neeneeson
  05 juin 2018
Je remercie l'auteur pour m'avoir proposé son recueil de poèmes, cela m'a permis de me replonger dans la poésie ça faisait longtemps. C'est très aéré au niveau de l'écriture et du texte, j'ai adoré parcourir tout ces poèmes.
Les poèmes racontent un peu les étapes d'une vie d'auteur, sûrement de la vie de l'auteur lui-même (jeunesse, premiers amours, grand amour, enfants, bonheur). Ce sont des thèmes où finalement nous pouvons tous s'identifier. Malgré mon peu de connaissances dans la poésie j'ai pris du plaisir à parcourir toutes ces lignes, toutes ces rimes qui sonnent bien à l'oreille. On découvre la difficulté d'être auteur de nos jours.
L'auteur nous raconte aussi que le manque d'inspiration est quelque chose de très difficile pour chaque auteur. J'ai aimé toutes les métaphores qui sont présentes dans les poèmes, et oui j'ai ressorti mes cours du lycée ! J'ai bien apprécié celle-ci : « Oser écrire et assumer ce qu'on écrit tel un oiseau qui se lance et quitte le nid pour voler de ses propres ailes ».
Il aborde aussi le sujet de la difficulté de la place de la poésie dans le monde de la lecture. de nos jours, les gens n'aiment plus la poésie ou bien ne la comprenne plus et ne prenne pas le temps de vouloir la comprendre, ce qui est bien dommage.
L'auteur parle de lui à la troisième personne en racontant sa propre vie, il ne se met pas en avant plus que ça. Ce n'est pas des poèmes pour se mettre en valeur ou autres. Ce sont des textes sur sa vie, ses expériences et ce qu'il en retient, c'était très intéressant.
Il y a pas mal d'humour qui est présent dans les poèmes, ça m'a bien fait sourire. Les inventions du professeur Fred sont juste à mourir de rire par moments. L'auteur parle de plein de maux du monde, qui pourraient être résolus avec une toute petite invention du professeur Fred. C'était hilarant j'ai adoré.
Pour conclure, j'ai vraiment bien aimé ce petit recueil de poème, j'ai pris plein de plaisir à redécouvrir ce qu'était la poésie. Merci encore !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Missnefer13500
  01 octobre 2019
Si l'auteur ne m'avait pas proposé la lecture de ce recueil de poésie et de nouvelles, je ne m'y serais jamais intéressé. D'ailleurs rien que la couverture m'aurait rebuté. Oui je sais je suis assez rigide sur les thèmes, à mon sens, accrocheurs
Je ne suis pas une grande fan de nouvelles, un peu plus de poésie, mais ce n'est pas mon genre de prédilection. D'autant qu'évaluer des poèmes reste assez complexe, tant ils traduisent les sentiments personnels d'un auteur. de ce fait l'on peut ne pas aimer, sans que pour autant cela traduise un manque de talent du poète.
On peut évaluer le style s'il respecte certains codes , mais pour cela maîtriser les différents styles, sonnets, alexandrins etc, et j'avoue que j'en suis loin, et d'ailleurs l'auteur ne les respecte pas vraiment à ce qu'il semble. Néanmoins, Frédéric Marcou a su me toucher à travers ses textes qui vibrent de sentiments très personnels. Certains sont drôles, d'autres touchants et l'on ne peut que deviner que l'auteur n'a pas une vie pas toujours facile et le besoin de poser certains maux/mots.
D'autres textes traitent de thèmes bien sérieux et contemporains avec cependant une touche d'humour, et pourtant si Fred L inventeur pouvait créer certaines petites machines ....
Un recueil plaisant qui traite d'amour, d'amitié, de blessures, de la vie tout simplement qui incite à réfléchir que notre propre vision du monde et des relations humaines.
Mon texte préféré : La lettre de motivation
Merci à Frédéric Marcou pour cette expérience livresque
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
mcd30mcd30   26 juillet 2019
Au temps du cœur

Parce que même les fleurs fanent,
Et que l'on préfère les faire en plastique...

Parce que la guerre fait partie de l'être humain,
Et que les bombes sont fabriquées en démocratie...

Parce que la maladie fait grandir,
Et que je suis toujours malade...

Parce que la souffrance apporte beaucoup,
Même si je la déteste...

Parce que les maux, si l'on y survit,
Apportent avec le temps allié de grandes récompenses...

Parce que tout n'est ni noir, ni blanc,
Et que le gris a tendance à dominer le monde...

Parce qu'il n'y a jamais d'absolu,
Et que l'on peut vivre même avec un handicap...

Parce que tant que l'on est en vie,
On peut grandir...

Parce que, parfois, on préfère mourir,
Même si c'est de dépit...

Parce que même la compétition a ses limites,
Et que la victoire est amère...

Parce que quand on a tout donné,
Quelqu'un en profite...

Parce que si l'on ne rêve pas un tout petit peu,
D'autres le feront...

Parce que si l'on n'avait pas le cœur,
Il n'y aurait que la terreur...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
mcd30mcd30   19 juillet 2019
Bouts de vie

...
Vous allez me dire : Comment peut-on briser l'âme ?
Eh bien, c'est assez simple. Il suffit d'un peu de fureur violente, de "cris psychiques", comme on les appelle. C'est un art très sournois : apprendre à terroriser les personnes par la voix, rien que par la voix.
Quand une personne se met à hurler de fureur devant vous, votre âme quitte votre corps aussi facilement que le ferait un ballon emporté par le vent. Vos yeux s'exorbitent pendant un certain temps. Cela vous fait mal. C'est physique. Perdre son âme est une chose très physique et réelle.
(p. 41)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
mcd30mcd30   18 juillet 2019
Lettre à une amie

Je ne veux pas écrire des mots qui blessent
Alors je vais essayer d'écrire des mots chantés,
Des mots enchanteurs.
...
Commenter  J’apprécie          110
mcd30mcd30   19 juillet 2019
Les fragrances magiques

Papier administratif

Trouver une personne, j'en conviens
Une personne de confiance : j'ai cherché
Dans mon entourage, même familial...eh bé !
Il n'y avait rien. (p. 53)
Commenter  J’apprécie          20
mcd30mcd30   19 juillet 2019
L'amour est l'encre du poète (p. 73)

Inspiré par les sens
Commenter  J’apprécie          81
Videos de Frédéric Marcou (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Marcou
Chronique « Voyage au pays de l’envie ». Il faut regarder la vidéo à 8 : 50.
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
775 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre