AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2371020494
Éditeur : Lumen (02/07/2015)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Widdershins, bien éprouvée par ses derniers démêlés avec le monde des ténèbres, a quitté la cité de Davillon et ses fidèles amis. En compagnie d'Olgun, le dieu mineur qui ne manque ni de malice ni de ressources, l'intrépide voleuse s'en est allée sur les routes de Galice. Partie en quête de réponses, d'apaisement, la jeune fille va vite déchanter : les intrigues politiques et religieuses ne sont pas l'apanage de sa ville natale. En souvenir d'un vieil ami, Shins se ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
meygisan
  10 août 2017
C'est avec un plaisir non dissimulé que je retrouve l'univers de Widdershins, après l'avoir délaissé au profit d'un Lovecraft ou d'un Marion Z Bradley, mes lectures du moment. Je retrouve le style si particulier de l'auteur, qui n'a malheureusement pas évolué dans le sens où son humour, quelques fois de bonne inspiration, se révèle encore une fois plus souvent lourd que léger. Cet humour est principalement exprimé par la bouche de son héroïne qui est pour le coup caractérisée en partie par celui ci. Quelques touches auraient suffit à donner à l'ensemble un ton léger mais l'auteur insiste et nous en gratifie à un point tel qu'on se demande s'il ne prendrait pas ses (jeunes) lecteurs pour des imbéciles. Cet aspect de son écriture nuit à l'histoire, qui si jusque là s'en sortait avec les honneurs, présente peu d'intérêt. L'auteur se contente se décrire une suite d'événements et de péripéties qui n'éveillent pas plus d'émotions que la simple curiosité. Alors qu'on pouvait s'attacher à Widdershins dans les deux premiers volets de cette triolgie, je constate avec stupeur que ce n'est plus le cas ici. Sans doute est ce dû au manque de cohérence et de profondeur de son personnage principal. Même si son combat intérieur, lié à la culpabilité qui la ronge depuis la mort de Julien, la rend intéressant, il aurait été bien vu d'approfondir encore le sujet sans rester en surface en se contentant de simples citations sans vraiment d'accroche émotionelles et encore moins de saveur.
Au soritr de ce roman, il me reste une impression de succession de combats qui se ressemblent, même si l'effort fourni par l'auteur pour proposer et décrire les affrontements et autres duels est loin d'être ennuyeux, un amalgame de situations mises les unes à la chaîne de l'autre, sans véritable fond scénaristique qui maintient le tout dans une cohérence, une logique. Il manque cruellement une accroche dramatique.
Et pourtant, ce roman se lit bien, on ne s'ennuie pas ( pour peu que l'on sache à quoi s'attendre avant de commencer) et on aime suivre les pas de cette Widdershins, qui réussit tant bien que mal à nous séduire.
On nous promet un quatrième tome.... Qui lira verra....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Lectureavie
  02 juillet 2015
Je remercie une fois de plus les éditions Lumen pour ce partenariat !
Pas de spoilers sur les tomes précédents !
Widdershins, c'est une saga que j'adore, depuis le 1er tome. le 2ème tome m'avait encore plus transportée, et m'avait fait passer par une multitude d'émotions !
Alors quand j'ai vu que ce tome 3 sortait – avec encore une fois une sublime couverture – je me suis jetée dessus !
Pendant tout ce tome-ci, on sent une tristesse, presque palpable. Rien n'est pareil, ni pour Widdershins, ni pour… le lecteur.
Après la fin du tome 2, comment aurait-il pu en être autrement ? Elle m'avait dévastée, purement et simplement. On devrait interdire aux auteurs de faire des fins comme ça !
On retrouve donc notre amie Widdershins, toujours accompagnée de son fidèle « dieu de poche », comme elle aime l'appeler : Olgun.
Dans ce tome-ci, on dirait plus comme une enquête policière, en fait. On cherche un coupable, on essaie de deviner… C'est très intéressant, parce qu'on voit une autre facette de Widdershins. Et on se creuse la tête en même temps !
Ce n'est maintenant plus un secret : j'adore Widdershins ! Elle est vive, intelligente et surtout très drôle ! Elle est aussi assez naïve, mais c'est pour ça qu'on l'aime ! Si le personnage principal était autre, l'histoire serait vraiment moins bien.
Comme je le disais plus haut, on sent vraiment une tristesse omniprésente, même si elle est plus ou moins voilée selon les passages. Je ne vous spoile pas, ce serait vraiment nul de ma part.
Malgré tout, Widdershins reste assez fidèle à elle-même. Elle a vécu des choses horribles, bien trop horribles pour une jeune fille comme elle, et elle continue d'être forte malgré tout.
Elle est très altruiste, et je l'admire énormément pour tout ce qu'elle fait !
J'avais donc vraiment super hâte de lire ce livre, et lorsque je l'ai commencé, j'ai refait brusquement irruption dans ce monde, en Galice pour retrouver Widdershins. Qu'est-ce que ça fait du bien !
Sincèrement, son univers m'avait vraiment, vraiment manqué !
Ari Marmell a vraiment eu une super idée : originale et intéressante, je suis tombée sous le charme !
Avez-vous déjà vu un personnage principal aidé par son propre dieu ? Pas moi !
Encore une fois, la plume de l'auteur a su m'ensorceler. Je n'arrivais plus à lâcher le livre !
L'action monte de plus en plus, et on se retrouve comme dans les tomes précédents avec une fin… de malade ! (je n'ai pas trouvé d'autre expression désolée)
La fin n'est pas courte, elle est développée, haletante, stressante, prenante ! C'est une superbe (dans le sens bien écrite, ne vous méprenez pas xD) fin !
En réalité, je ne sais pas vraiment quoi vous dire d'autre. Je ne veux surtout pas vous spoiler, même sur les autres tomes, c'est donc assez compliqué !
Il faut vraiment que vous commenciez cette saga. Pour moi, c'est une des meilleures en fantasy !
Pourquoi ? Eh bien, il y a de l'action, mais aussi énormément d'humour et d'ironie ! Et ça, c'est un mélange que j'apprécie puissance 1000 !! Sincèrement, que demander de mieux après ça ?
Encore une fois, j'ai été emportée dans l'histoire, je l'ai vécue avec les personnages ; je l'ai adoré !
Je remercie les éditions Lumen d'éditer cette saga qui est vraiment une pure merveille !
Question personnages, bon j'ai évidemment adoré Widdershins et Olgun, mais ça je l'ai déjà dit ! On fait la connaissance d'un nouveau personnage, Cyrille. Pour tout vous dire, je l'ai vraiment détesté au début, tout simplement parce qu'il était trop bête, naïf, mais surtout parce qu'il prenait la place d'un de mes personnages préférés du tome 2 !
Puis au final je me suis fait à lui, mais je n'irai pas jusqu'à dire que je l'ai vraiment apprécié. Il est bien trop maladroit pour moi !
Je m'excuse auprès de vous pour cette courte chronique, mais franchement, je n'ai pas d'autre chose à dire… Quand un livre est super, il est super, c'est tout ! ^^'
EN CONCLUSION, un livre tout simplement génial !
Quel bonheur de retrouver Widdershins et Olgun, nos héros si intrépides et attachants !
Encore une fois, Ari Marmell nous offre un chef d'oeuvre de fantasy !
Cette saga est à lire absolument si ce n'est pas déjà fait !! ;)
Lien : http://lectureavie.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lire-une-passion
  13 juillet 2015
RISQUE DE SPOILERS DES TOMES PRECEDENTS !
Ayant adoré les deux premiers tomes, il me tardait de pouvoir lire cette suite. Même si au départ j'étais un peu perdue pour retrouver ce qu'il s'était passé précédemment, j'ai vite été remise dans le bain, grâce aux quelques retours en arrière de l'auteur, qui n'étaient pas là pour déplaire ! Je ressors donc de cette lecture contente avec l'envie de lire la suite, en espérant qu'elle est pour bientôt !
Widdershins a fuit Davillon, après les récents événements qu'elle a vécu. Elle a aussi laisser ses amis de côté, pour pouvoir enfin traquer son ennemi en toute tranquillité. Toujours accompagnée de son fidèle Dieu Olgun, elle est partie explorer les routes de Galice. Elle va vite se rendre compte que les manigances et les conspirations ne surviennent pas que dans sa ville natale, mais bien au-delà. Elle va devoir faire preuve de bravoure mais aussi de patience pour découvrir tous ces secrets cachés aux yeux de tous et démêler des affaires vieilles de plusieurs années.
Ce que j'ai tout d'abord apprécié retrouver dans ce roman, c'est l'humour de Widdershins. Même si elle est déterminée à mettre un point final dans tout cet imbroglio, elle n'exclut pas son sarcasme mit parfois à rude épreuve. En compagnie d'Olgun, elle n'est pas au bout de ses surprises, qui lui aussi a un certain répondant qui fait beaucoup rire et qui permet d'illuminer un peu cette ambiance morose qui se profile à l'horizon. Même si on n'entend pas Olgun parler, on le comprend très bien, car Widdershins, à sa manière, nous traduit ses paroles. J'ai donc remarqué que l'auteur c'était nettement amélioré de ce côté-là. On voit l'évolution et la confiance qu'il prend de plus en plus dans cet univers pas si simple que ça.
Du côté des personnages, l'on en trouve des nouveaux qui seront ou non de fidèles alliés à Widdershins. Derrière des complots de haute stature, elle devra essayer de faire confiance à des inconnus pour essayer de démêler tout cela et surtout d'en sortir vivante. Cependant, pendant qu'elle essaye de mettre un peu d'ordre dans ce bordel, on voit revenir l'un de ses ennemis, déterminé à la tuer pour de bon.
Encore une fois, j'ai apprécié l'ambiance que nous offre l'auteur. À la fois humoristique et stressant, on n'a pas vraiment le temps de souffler et on est happé par les aventures qu'elle vit. Même si parfois j'ai trouvé que des passages étaient assez longs, ça ne m'a pourtant pas ôté l'envie d'en savoir plus et de connaître le fin mot de l'histoire... qui n'est pas encore au goût du jour. Ce que j'ai aussi aimé, c'est que même si elle n'est plus à Davillon, nous avons le droit à de petites interludes qui nous permet de voir ce que deviennent les personnages que l'on a déjà côtoyé dans cette ville. Et l'on peut dire qu'ils ne vivent pas non plus d'amour et d'eau fraîche !
J'ai aussi pu apprécier le fait que la mentalité de Widdershins grandit. Pas qu'elle était gamine dans les précédents tomes, mais... elle devient tout de même plus adulte et se rend compte que les décisions prises à la va-vite ne sont pas toujours les meilleures. Même si elle est sûre de ce qu'elle est et ce qu'elle fait, qu'elle a un tempérament fort, elle se remet aussi parfois en question, faisant d'elle une personne presque réelle, tout du moins véritable.
En résumé, un tome 3 que j'ai beaucoup apprécié de part l'action et la psychologie des personnages. J'ai aussi aimé que l'on sache ce que deviennent les personnages à Davillon et ce qu'ils doivent supporter pour survivre. L'ambiance est plus noire et l'angoisse est constante. À travers des complots et des manigances, Widdershins grandit et comprend qu'elle doit prendre des décisions qui ne seront pas forcément bonnes à prendre. On la voit à la fois forte et faible, ce qui la rend plus crédible. Une suite qu'il me tarde de lire, vu la fin qui nous est dévoilée !
* Je remercie les éditions Lumen et Emily pour leur confiance ! *
Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Aelynah
  21 juillet 2015
Après les sombres événements du tome 2, Widdershins a décidé de quitter Darellon et de voir le monde. Elle avait besoin de s'éclaircir les idées, se retrouver peut être aussi.
Et c'est donc accompagnée du seul Olgun, son divin compagnon qu'elle a parcouru la Galice et que ses pas plus que son envie l'ont conduit à Lourveaux et plus particulièrement devant le tombeau de son ami William de Laurent, ancien archevêque de Chevareaux.
Destin, coup de pouce divin, envie profonde, elle ne le sait mais la situation l'a conduite en ce temps et ce lieu pour une bonne raison : un complot est en marche.
De leur côté à Darellon, ses amis vont voir et subir une ancienne connaissance revenue pour se venger.
Conspirations, complots, actions en tout genre, ce troisième opus nous remet dans le bain sans même nous laisser le temps de mettre notre bouée.
Ari Marmell reste égale à elle-même et nous campe toujours ses personnages avec le même brio et le même attachement.
Widdershins, malgré les épreuves passées, malgré la douleur qu'elles lui laissent en plein coeur, est toujours la première à partir en chasse ou en lutte contre les conspirations. Olgun sur son épaule pourrait-on dire et leur connivence toujours aussi pleine d'humour et de sarcasmes nous entraîne à leur suite.
Un nouveau personnage, maladroit, impétueux et de noble naissance de surcroît va lui traîner aux basques. Son besoin de reconnaissance va le mener dans des embrouilles dont il se serait bien passé mais la présence de Widdershins et une fierté peut être mal placée vont le forcer à poursuivre dans cette voie.
Leur complicité imposée va voir la patience de Shins mise à rude épreuve et des dialogues hauts en couleur apparaître entre elle et son divin compagnon.
Égale à elle-même, elle va trouver des indices là où personne n'en cherche, s'attirer les foudres du gang de bandits du coin et même solutionner les conspirations locales. Pourtant, et c'est là tout l'humour de l'auteure, Shins est absolument aveugle à tout romantisme ou sentiment amoureux. Cela va occasionner des situations cocasses et des yeux levés vers le ciel de la part d'Olgun.
Cet épisode, jouant à la fois sur le tableau de Shins dans la bourgade d'Aubier, fief des Delacroix mais aussi dans les ruelles mal famées de Darellon va nous entraîner dans des complots toujours plus sombres sous la plume affûtée à l'excès d'Ari Marmell.
Et si vous pensiez que cela en finirait là, vous avez, tout comme moi, eu tort.
La noirceur s'étend sur Darellon et appelle Shins à elle.
La suite de ses aventures nous promet encore de multiples actions d'éclat mais surtout, peut-être des révélations intéressantes et surprenantes.
Alors lancez-vous à la poursuite ou à la suite selon votre camp de notre voleuse au grand coeur et frémissez sous les frimas d'Aubier ou sous le regard glacé de Calanthe.
L'aventure est au rendez-vous et n'attend que vous!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ice-Queen
  30 juin 2015
J'étais ravie de retrouver notre voleuse préférée, après le final déchirant du deuxième opus. L'attente a été longue !
Widdershins n'a pas refait surface à Davillon depuis les évènements tragiques qui l'ont poussée à partir et n'a pas l'intention d'y retourner pour l'instant. Ses pas vont la conduire à travers la Galice et, malgré elle, elle va se retrouver mêlée à une intrigue qui la dépasse. Tout semble se liguer contre elle, mais elle s'acharne pour honorer la mémoire d'une personne qui lui était chère. Olgun et Widdershins vont devoir franchir leurs limites et faire preuve d'ingéniosité afin de venir à bout de cette histoire où tout se mêle : politique, rivalités familiales, redoutable troupe de brigands avec selon les rumeurs un sorcier dans ses rangs, etc.
Pendant ce temps-là, à Davillon les choses ne vont pas si bien que l'on aurait pu le croire. La ville est en train de tomber aux mains d'une ennemie puissante et Shins est bien loin de s'en douter…
Je n'ai pas trop voulu résumer, car franchement ce serait dommage de trop en dire. Il FAUT lire ce troisième opus. Je me suis vraiment régalée ! Je trouve que, dans cette saga, les tomes sont vraiment de mieux en mieux. J'avais aimé les deux premiers, mais celui-là était encore au-dessus des précédents.
Je vais commencer par les personnages. Widdershins est vraiment différente. Si elle a toujours son caractère légendaire, son manque de savoir-vivre qui la rend attachante et son sens de l'humour qui m'aura bien fait sourire une fois de plus, elle se montre également plus humaine et plus fragile par moments. Je me suis vraiment sentie plus proche d'elle, plus touchée par ce qu'elle traversait. Malgré la carapace qu'elle a tenté de se construire pour oublier tout ce qui lui était arrivé, on se rend compte qu'elle est bien plus sensible et va même jusqu'à craquer parfois.
Olgun, son dieu de poche, est fidèle à lui-même. Toujours le mot pour rire et pour mettre Widdershins hors d'elle. Je l'ai trouvé plus proche d'elle, à sa façon il est devenu un véritable ami pour la voleuse. Leur connexion se renforce, pour le meilleur comme pour le pire !
Les nouveaux personnages que l'on découvre ici sont tous très intéressants, notamment au sein de la famille que Shins va tenter d'aider contre le gré de la plupart de ses membres. Un jeune noble en particulier – que je ne nommerai pas pour préserver la surprise – était franchement attendrissant malgré sa maladresse.
La plume d'Ari Marmel est toujours aussi agréable et juste. Il sait nous entrainer dans le feu de l'action et faire palpiter notre coeur au même rythme effréné que celui de Widdershins.
Je suis toujours agréablement surprise par les intrigues complexes et passionnantes que l'auteur arrive à créer et celle-là ne faisait pas exception. Il introduit quelque chose d'énorme pour la suite, mais ce troisième opus ne se contente pas d'être une introduction, c'est bien plus que cela ! Je me suis retrouvée plus rapidement emportée par l'histoire et j'ai été tenue en haleine jusqu'au bout. Il m'a été impossible de poser le livre sans avoir le fin mot de l'histoire ! Dès que j'avais cinq minutes devant moi, j'en profitais pour me plonger dans cet univers à la fois imaginaire et criant de réalité. du coup, je n'ai absolument aucun point négatif à citer. Si ce n'est pas un véritable coup de coeur, ce n'est pas passé loin et j'ai vraiment hâte de lire la suite ! J'espère que les choses finiront par s'arranger un peu pour Shins et qu'elle décidera enfin de cesser de jouer les loups solitaires !
Je vais m'arrêter là, j'ai vraiment peur d'en dire trop ! Ce n'est jamais facile pour un troisième tome !
En résumé, ce tome est une véritable réussite ! Je l'ai largement préféré aux deux premiers que j'avais déjà beaucoup appréciés. Je me suis laissée emportée par l'histoire et par la justesse des mots d'Ari Marmell. La sensibilité toute nouvelle de Widdershins m'a émue et j'ai adoré retrouver son sens de l'humour et son caractère si particulier. L'auteur m'a bluffée une fois de plus, car je n'ai pas pu deviner la fin, ni même un seul début de piste, avant de l'avoir lue. Bref, j'ai hâte de lire la suite maintenant et je vous le conseille fortement !

Lien : http://les-lectures-de-ice-q..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Elbakin.net   28 juillet 2015
Une acquisition efficace, si vous savez bien sûr à quoi vous avez affaire avant de vous lancer tête baissée.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
Lady_KLady_K   08 juillet 2015
- Olgun ? [...] Comment se fait-il que la moitié des gens que je rencontre essaient de me frapper ?
Une pause.
- Oui, oui, je sais, tu n'as pas besoin de me le dire. Parce que l'autre moitié ne me connait pas encore assez bien. Ha, ha, ha ! Très drôle. Fais-moi penser à t'abandonner dans un panier sur le perron d'un orphelinat.
Commenter  J’apprécie          100
orbeorbe   19 juillet 2015
Pas d'allié. Pas de refuge. Pas de foule où disparaître. Aucune idée de l'endroit où elle devrait aller, ni, quand bien même, de l'itinéraire à suivre pour y parvenir.
Certes, elle avait connu des situations plus critiques. Mais pas récemment.
Commenter  J’apprécie          110
meygisanmeygisan   10 août 2017
Ce fut assez. Une rage sans bornes remplaça la douleur dans le hurlement de Cyrille, qui trancha d'un coup sec la gorge de son adversaire.
Le jeune homme resta un long moment debout, vacillant. Une seule pensée, d'une étonnante lucidité, lui traversa alors l'esprit: Je viens de tuer mon premier homme. Son sang me dégouline sur le visage et la poitrine, et pourtant je n'éprouve rien. Sans la douleur et l'horreur, il en aurait été tout autrement, sans doute.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
maylibelmaylibel   08 août 2015
Dis-moi, Olgun, je me demande : les dieux ont-ils une raison particulière de ne pas donner un cerveau à tout le monde ? Est-ce que c’est censé être drôle ? Ou y a-t-il simplement eu rupture de stock à un moment donné ?
(p. 221)
Commenter  J’apprécie          70
maylibelmaylibel   08 août 2015
Dis donc ! Je n’y suis pour rien si tu n’étais pas prêt ! Tu n’as qu’à pas laisser la divinitude de cet endroit te ralentir. En quel honneur devrais-je attendre que… Bien sûr que si, ce mot existe ! La preuve, je viens de l’employer !
(p. 16)
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : voleursVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1163 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre