AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B088RFX9LD
450 pages
Éditeur : Le Masque (01/07/2020)
3.78/5   9 notes
Résumé :
Résumé
Enfin retraitée du FBI, Brigid Quinn n’a plus qu’une ambition : mener une vie paisible.Un rêve mis à mal lorsqu’elle décide d’enquêter sur la noyade d’un adolescent de son voisinage, une affaire peut-être un peu trop vite classée accidentelle...
À cela s’ajoute un second défi : Gemma-Kate, sa nièce de seize ans, que Brigid accueille chez elle à contre-coeur. La jeune fille témoigne d’intérêts pour le moins singuliers et, très vite, lui pa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
BurjBabil
  14 août 2020
Un bon gros pavé à déguster au soleil dans une chaise longue, ou sur une plage, avec ou sans masque selon la situation et son intelligence.
L'auteure nous livre un thriller avec un personnage principal narrateur, qui joue habilement avec nos nerfs. "Mais bon sang de bois, elle ne comprend pas ou quoi ?" Tout en glissant des petits indices nous persuadant qu'elle a fini par comprendre. Mais comprendre quoi ?
C'est habile, psychologiquement bien ficelé.
Seul bémol, de mon point de vue, la médiocrité des scènes d'action pures. Il faut une surdose de crédulité pour y croire un tantinet.
Dommage car sinon, c'est très fréquentable.
Commenter  J’apprécie          493
EsseG71
  15 juillet 2020
Après le décès de sa belle-soeur, Brigid, ancienne flic du FBI, à la retraite, et son mari Carlo, ancien prêtre, accueillent chez eux leur nièce, Gemma-Kate. En même temps elle enquête sur la noyade peut-être pas si accidentelle d'un adolescent. Quand son chien est empoisonné, qu'elle commence à ressentir des malaises, Brigid se demande si elle a bien fait d'accueillir sa nièce. Ou peut-être quelqu'un veut l'empêcher de découvrir la vérité sur la mort du jeune garçon ?
Un polar que j'ai failli abandonner avant la fin, et puis cela s'appelle un revirement de situation ! Et la deuxième moitié a été dévorée. Sans regret au vu de la chute !!
Commenter  J’apprécie          30
MademoiselleMaeve
  20 septembre 2020
L'an dernier, j'avais lu La femme de paille de Catherine Arley, prix du Masque de l'année français et j'avais plutôt été emballée. Alors lorsque j'ai vu sur Netgalley le mal est ordinaire de Becky Masterman, prix du Masque de l'année étranger, je n'ai pas hésité, je me disais que cette lecture allait dans doute me procurer quelques heures de distraction bienvenues.
Brigid vient de prendre sa retraite du FBI et a bien l'intention de profiter de son temps libre avec son mari et ses chiens. Bon, elle garde quand même une activité professionnelle en tant que détective et d'ailleurs elle se voit confier une affaire sur la mort d'un adolescent par la mère du garçon qui ne croit pas à la thèse de la police. Par ailleurs, Brigid accueille sa nièce à la maison. Et finit par se mefier, car les empoisonnements commencent, notamment le sien. Si Gemma-Kate était en train d'essayer de la tuer ?
Honnêtement, je n'ai pas trouvé ce roman extrêmement bien écrit, ce n'est donc pas la plume de Becky Masterman que je vais retenir. Les personnages ne sont pas ultra attachants, n'étant pas particulièrement empathiques – et pour cause, coucou les psychopathes. Alors là, vous vous dites sans doute que pour les heures de distraction c'était loupé. Mais en fait non. Au début, j'avoue quand même que je m'ennuyais, mais pas assez pour abandonner ma lecture. Et puis, il y avait un petit truc qui me titillait. Et à un moment, j'ai senti qu'enfin il se passait un vrai truc et je me suis félicitée de ne pas avoir lâché. Parce que le roman est devenu plutôt cool – coucou les psychopathes.
Bref, le conseil que je peux vous donner si vous vous lancez dans le mal est ordinaire : accrochez-vous si vous vous ennuyez au début, il y a un moment où tout s'accélère et devient vraiment intéressant.
Lien : https://mademoisellemaeve.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Rennath
  13 septembre 2020
J'ai eu une inquiétude en démarrant le livre, car cela partait sur des réunions religieuses .. et la religion qu'elle qu'elle soit c'est rébarbatif pour moi. Mais après cela tourne au polar classique avec une héroïne bien malade ...
L'histoire est agréable à lire et les pistes nombreuses.
Je n'ai pas deviné le coupable.
C'est le tome 2 d'une série mais ce n'est pas gênant de ne pas avoir lu le premier tome.
Commenter  J’apprécie          30
Schoste65
  06 octobre 2020
J'ai eu du mal à entrer dans l'histoire et cela m'a paru long au début mais après tout s'enchaîne et donne une furieuse envie de découvrir l'issue de ce qui fût, en définitive, une intrigue très intéressante et globalement captivante
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (39) Voir plus Ajouter une citation
BurjBabilBurjBabil   14 août 2020
L’e-mail de Mallory disait : « Pas le moral. Amène-toi avec Carlo. » J’étais toujours un peu patraque, mais je savais que c’était le prix de l’amitié. Quand l’autre a besoin de vous, vous devez répondre à l’appel.
Commenter  J’apprécie          180
BurjBabilBurjBabil   14 août 2020
On dit qu’il n’y a pas de vrais souvenirs, que tout est le fruit d’une reconstruction. Parfois on ne sait plus si on a vécu les événements ou si on les a rêvés.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   08 août 2020
J’adorais Marylin et j’aurais fait n’importe quoi pour elle. Elle nous avait tous adoptés sans réserve, dans cette famille de tarés où tout le monde était flic, sauf maman. Elle m’avait appris que nous pouvions être bons et que, face à des êtres plus fragiles que du verre fêlé, rien ne vaut la douceur. Mais la leçon devait être de courte durée. Quatre ans après avoir épousé Todd, elle avait appris qu’elle souffrait d’une sclérose en plaques. Elle n’avait pas renoncé à vivre pour autant, insistant même pour avoir un enfant, contre l’avis des médecins, qui s’inquiétaient des répercussions d’un accouchement dans son état.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   08 août 2020
Après des années de solitude à ne fréquenter que des criminels et des malfrats, j’ai un mari et une amie ! On bavarde tranquillement. C’était la vraie vie, pensais-je, la vie que j’avais permis à tant d’autres de vivre pendant que je veillais sur eux. Et, contrairement à nos repas de famille, la discussion ne menaçait pas de dégénérer à chaque instant. Comment ne pas s’émerveiller devant nos éclats de rire ? J’ai gardé en mémoire les moindres détails de cette soirée, parce que c’était la dernière fois. Les rires, je veux dire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   08 août 2020
C’était une femme imposante, pas grosse mais massive. Elle était très grande et avait une manière d’accorder son rire à celui de Carlo qui ne me laissa pas indifférente. De plus près, je décelai une fine cicatrice, à peine visible, sur sa joue gauche. Sa lèvre supérieure était particulièrement charnue, et elle lançait cette lèvre proéminente en direction de Carlo tel un cheval devant un morceau de sucre. Non sans une pointe de jalousie, je songeai qu’ils formaient un couple parfait, digne d’une publicité pour le Viagra.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : fbiVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Becky Masterman (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2141 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre