AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 228031469X
Éditeur : Harlequin (02/06/2014)

Note moyenne : 4/5 (sur 144 notes)
Résumé :
Beth sait que sa vie de famille ne tient qu’à un fil. Si sa mère est envoyée en prison, elle n’aura plus de foyer. Un jour, hélas, la limite est franchie… C’est ainsi que Beth part habiter chez une tante qui ne veut pas d’elle et débarque dans un lycée où tout le monde l’ignore. Sauf ce garçon qu’elle préférerait tenir à distance.
Il s’appelle Ryan Stone, et il est l’enfant chéri de la ville, le genre joueur populaire de base-ball et beau ténébreux qui ne se ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (57) Voir plus Ajouter une critique
Witchblade
  21 novembre 2016
Tome 2 de la série en compagnie de Beth et de son binôme amoureux.
Ce tome a été nettement plus long à lire car j'ai eu un peu de mal au début avec les deux personnages. Ryan se comporte comme un gamin mal dégrossi et Beth, comme une ado rebelle qui en veut au monde entier. Finalement, on s'aperçoit que l'auteur a beaucoup plus construit ces deux personnages ainsi que leur passé et leur histoire commune que dans les deux autres tomes. Comme quoi, les apparences sont souvent trompeuses surtout quand les fêlures de l'âme sont très profondes et qu'on ne trouve pas les bonnes personnes pour se reconstruire. En apprenant à mieux connaître Beth, je me suis reconnue dans certains de ces questionnements... J'ai finalement trouvé ce tome beaucoup plus difficile à lire à cause des émotions très fortes qui sont dégagées. Bien que les dernières pages soient très chargées en émotions diverses, elles ont défilé très vite tant j'avais hâte d'en connaître la conclusion.
Comme vous l'aurez compris, malgré un début difficile, ce tome a été une excellente lecture, forte en émotions contradictoires. Pendant cette lecture, j'ai appris que la trilogie s'était transformée en tétralogie. Donc dès que je peux, je continuerais la lecture de cette série très particulière qui mélange histoire de coeur avec des passés très compliqués à gérer pour ces jeunes adultes, pas forcément aidés correctement par les adultes de leur famille. Je vous conseille donc de lire cette série très sympathique si vous aimez les histoires romantiques qui se finissent bien. Pour ma part, j'achète le tome 4 dès que je peux.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
Colombedelesperance
  19 avril 2015
Take me on était une romance qui me faisait envie depuis longtemps, même si la couverture fait teeeeellement pas naturelle (il faut dire les choses comme elles sont, je suis désolée).
Dans ce nouveau roman de Katie McGarry, nous faisons la connaissance d'Haley, ancienne championne de kickboxing qui a renoncé à ce sport pour cause de passé houleux. Sa vie n'a rien de facile, mais les choses vont encore se compliquer lorsque West va se retrouver mêlé à un combat pour sauver son honneur. Elle ne le connaît pratiquement pas, mais il l'attire réellement. Elle ne veut pas l'approcher, mais elle se doit de l'entraîner. West, quant à lui, est impulsif, et depuis ce qui est arrivé à Rachel, sa soeur, il ne sait plus où il en est. Tout son univers bascule, et il semble que seule Haley soit en mesure de remettre les choses en place… et surtout de lui permettre de survivre au défi qu'il a relevé.
Je vais m'arrêter ici, sous peine de spoiler quelque chose ou de rendre l'ensemble encore plus pourri. Je ne parviens pas à trouver les bons mots, c'est frustrant !
Pourtant, j'aimerais pouvoir vous raconter avec précision cette nouvelle histoire d'amour qui m'aura transportée du début à la fin ! C'est douloureux, difficile et pourtant tellement magique et enivrant ! C'est soft, mais aussi violent par les sentiments parfois exprimés, bref, ça ne peut pas vous laisser indifférent !
J'ai tout de suite accroché avec les deux personnages. Ils sont déterminés, passent par des épreuves plus que difficiles et on les comprend. On éprouve beaucoup de compassion pour chacun d'eux, même si souvent, on a envie de les secouer comme des bananiers récalcitrants, ou des pruniers entêtés. Vous les voyez faire des erreurs, et pourtant, vous ne leur en voyez pas parce que vous êtes avec eux et que ces choix, quelque part, vous les faites avec eux.
Le roman à deux voix remporte encore un franc succès de mon côté. Pas une fois je n'ai eu l'impression qu'il s'agissait de la même personne qui parlait, alors qu'il n'y a qu'une auteure ! Et pas une fois je n'ai eu cette impression de déjà-vu avec les précédents romans. Chaque personnage est unique et Katie McGarry sait parfaitement trouver les mots pour leur donner corps et vie. Je suis subjuguée, comme toujours ! Subjuguée et cette histoire m'a à nouveau coupé le souffle.
Elle m'a coupé le souffle parce que j'ai fait la connaissance de deux héros totalement éprouvés par la vie et qui vont encore traverser de sacrées trucs. Aussi parce que la romance est électrique, sexy, et qu'elle reste dans le niveau que j'aime : pas de sexe. Ça monte en température, sans dépasser les limites, et même avec un frôlement de mains, mais je vous jure, j'avais les papillons !
Cette romance m'a aussi totalement collée au mur à cause des enseignements qu'elle nous transmet. Enfin, je ne dirais pas que ce sont des enseignements. Mais on observe une très belle leçon de vie, et nous sommes libres de la prendre en compte ou non. Les combats que l'on mène tous les jours ne sont pas forcément les bons, et il est important de distinguer ce qui en vaut la peine ou non. Franchement, c'est magnifique !
Haley et West ont tous les deux des caractères un peu… forts, dirons-nous. Ils luttent néanmoins tous les jours de diverses façons, en portant sur leurs épaules des fardeaux qu'ils ne devraient même pas observer dans leur vie. Ils essaient cependant toujours de rester dans le droit chemin, selon leurs idéaux et selon ce qui leur paraît juste. Je trouve ça excellent !
Dans Take me on, les choses ne sont pas évidentes et se mettent doucement en place. Doucement, oui, mais chaque fois qu'il se passe même un micro élément pour faire avancer le cheni, vous retenez votre souffle. C'est exactement le genre de bouquin qui vous faire dire « non, mais je vais aller jusqu'à la fin du chapitre », puis « non, mais je peux pas rester sur cette phrase, là, il se passe quoi, après ? Allez, encore un chapitre ». Et au final, vous en avez englouti 5 et c'est encore pire : vous passeriez bien la nuit à lire s'il ne fallait pas se lever pour aller bosser !
Je crois que je pourrais raconter encore tellement de choses.
En conclusion, un roman qui m'aura subjuguée, même s'il n'aura pas terminé en coup de coeur. le couple Haley/West m'a transportée et m'a fait vivre des moments intenses, jamais trop osés, juste épicés et sexy, avec des papillons au rendez-vous, des sentiments parfois violents et des situations complexes. Des héros avec de forts caractères, prêts à renoncer à eux-mêmes pour ceux qu'ils aiment, qui doivent apprendre qu'il y a des combats qu'il faut mener et d'autres abandonner. Une superbe histoire d'amour qui aura du mal à vous laisser indifférent, faites-moi confiance !
Ce sera donc un 18/20 pour moi ! (mais c'était trop bien. Il faut le lire. Si, si, je vous dis qu'il faut absolument le lire)
Petit mot sur la nouvelle Crossing the lines que l'on trouve dans l'édition que je possède : C'est une nouvelle bien sympa, juste comme il faut, et on s'attache bien aux personnages, même si c'est court, une nouvelle. Il y a pour moi exactement le nécessaire voire même plus, et ça m'aura fait voyager et attendri pendant encore quelques pages en plus, toujours sur cette narration à deux voix que j'admire encore une fois. On sait bien que ça ne se passerait pas aussi bien en vrai, il y a là cependant aussi de quoi tirer de jolies leçons et avoir le smile à la fin de sa lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Hillel
  24 février 2014
Vous souvenez-vous de la très touchante histoire d'Eccho et Noah dans "Hors Limites", ces deux écorchés vifs, ces deux jeunes gens particulièrement malmenés par le destin qui s'étaient trouvés et ne s'étaient jamais quittés... Nous suivons à présent l'histoire de Beth, celle qui partageait cette chambre miteuse dans le sous sol de sa tante avec Noah et Isaiah, ses deux compagnons d'infortunes. Un trio inséparable d'amis, de frères. Nous commençons le roman au moment où, comme à leur habitude les trois amis sont saouls et même défoncés pour oublier leur vie minable dans le sous sol qui est leur petit nid. Noah et Eccho sont blottis, et rien ne sera plus comme avant depuis que cette fille a pris le coeur de leur ami. Beth, de plus en plus proche d'Isaiah, qui est son refuge, son ancre lorsque tout va mal, continue de dériver. En pleine nuit elle reçoit un appel, comme d'habitude elle se rend auprès de sa mère, une femme complètement soumise à l'alcool et à un compagnon qui la frappe. Alors que Beth tente de raisonner sa mère d'aller se coucher une dispute violente a lieu entre cette dernière et son compagnon, la police arrive, et Beth prend l'entière responsabilité des dégâts pour éviter à sa mère de finir en prison. Alors, venu d'un passé qu'elle tentait d'oublier, Scott, le frère de son père, un jeune homme qui a réussit dans la vie, vient proposer un marché: soit Beth vient habiter chez lui sous ses propres règles, soit sa mère trinque pour tous ses délits... Beth est obligée d'accepter, voulant protéger sa mère coûte que coûte. C'est à contre coeur qu'elle doit tourner le dos à ses meilleurs amis, à sa mère, à sa vie...
Elle vient ainsi s'installer dans une petite ville "bien propre" et sans scandale. Beth va devoir affronter le regard interrogateur de tous, la méfiance et même le mépris de la femme de son oncle. Mais surtout Beth devra faire face au regard plus qu'intéressé de Ryan, ce talentueux joueur de base-ball, pour qui les défis rythment sa vie tranquille. Ryan, jeune homme "parfait", ne perd jamais un défi. Aussi, lorsque ses amis le mettent au défi d'obtenir le numéro de Beth, ou mieux de sortir avec elle, une aventure commence pour les deux ados. L'une est rebelle et grande gueule, l'autre le gendre idéal... Entre les deux c'est électrique!
J'ai aimé retrouver les amis de Noah, Beth et Isaiah. J'ai aimé avoir quelques brèves nouvelles du couple Noah/Eccho que j'avais tant aimé dans "Hors limites". J'ai réellement aimé retrouver cette narration alternant les points de vue à chaque chapitre. Un coup le point de vue de la fille, un coup le point de vue du garçon. Ce style fluide, ces courts chapitres qui se suivent et nous tiennent en haleine.
Par contre je n'ai pas du tout été autant touchée, autant embarquée dans cette histoire. j'ai trouvé que la romance entre les deux jeunes héros tournait en rond, se faisait un peu trop languir, un peu trop prévisible. Là où je frémissais, où je pleurais à chaudes larmes dans le premier tome, emportée par une histoire bouleversante et magnifique, je n'ai pu ressentir les mêmes émotions. Ce ne fut pas pour moi un beau coup de coeur comme "Hors limite" et j'avoue en avoir été déçue. Non pas que le livre ne soit pas bon, mais il manquait un petit quelque chose, cette profondeur, cette émotion brute, qui nous prenait aux tripes dans le premier volet. Peut être que le côté lisse de Ryan, le beau blond que tout réussit, les clichés de lycéens, m'ont un peu laissée de marbre. Peut-être que la très belle amitié entre Beth et Isaiah m'a vraiment touchée, mais n'étant que secondaire, j'en aurait aimé davantage. Chose que j'espère retrouver dans un tome consacré à Isaiah. Car ce dernier est attachant à souhait.
Quant à Beth, oui elle est piquante, oui elle est attachante, oui elle est rebelle... Mais je l'ai trouvé progressivement trop soumise. Tout au long du roman elle passe de l'écorchée vive qui envoie tout le monde balader, à la gentil élève modèle qui va au bal du lycée avec son petit copain si populaire... Bref, j'aurai aimé qu'elle mette un peu plus le feu dans le cadre bien propre de cette petite ville, de ce lycée, qu'il ait un peu plus de répliques mordantes... Mais bon...
Enfin il y a son histoire avec sa mère, et celle de Ryan avec sa famille, qui sont certes touchantes, mais qui ne m'ont pas autant retournée que lorsque j'avais suivi le passé d'Eccho ou la relation de Noah et de ses petits frères.
Alors effectivement si l'on compare, cela peut paraître une histoire plus fade, plus gentille, plus prévisible. Sinon ce tome peut se lire sans avoir lu le premier volet, et pourra très aisément plaire aux fans de romances young-adult!
Lien : http://leslivresdalily.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Walkyrie29
  20 juillet 2014
Ce roman fait suite à Hors Limites et tout comme son prédécesseur promet un bon moment de lecture.
Beth, look provocant, cheveux teints en noir et langage souvent vulgaire, vit désormais avec Noah et Isaiah chez sa tante Shirley. Elle garde malgré tout un oeil protecteur sur sa mère, alcoolique, régulièrement battue par son petit ami, Trent. Alors qu'elle passe récupérer sa mère ivre morte pour la énième fois dans son bar habituel, cette dernière pète les plombs et explose la voiture de Trent à coups de batte de baseball. La police intervient au moment où Beth voyant sa mère en danger sous les coups de Trent, ramasse la batte et le menace. Elle est accusée à tort et arrêtée pour destruction du bien d'autrui. Son oncle Scott, qu'elle n'a pas vu depuis des années, choisit ce moment pour intervenir et lui poser un ultimatum : soit elle vit avec lui selon ses règles et oublie son ancienne vie, soit il dénonce sa mère à la police. Beth n'a donc pas le choix et accepte de s'installer à Groveton, petite bourgade familiale tranquille. Là, elle fréquente le lycée et local et se voit obliger de fréquenter Ryan, l'un des grands sportifs populaires qui semble bien trop sûre de lui.
Deux personnalités diamétralement opposées dont la relation commence par un défi puis peu à peu par l'apprentissage de la confiance.
A l'image de Noah, Beth est le maillon faible, l'élément problématique en apparence, pauvre, aux graves problèmes familiaux entre alcool et drogue. Beth ne croit plus au bonheur, à la simplicité de la vie et encore moins à l'amour. Abandonnée par un père drogué et violent, battue régulièrement par les petits amis de sa mère, élevée par une mère alcoolique irresponsable qui n'assume pas son rôle maternel et abusée par un ex petit ami, elle fuit dans l'alcool et les shootes libérateurs entourée de Noah et d'Isaiah. Sa vie à Groveton va profondément l'a changée et petit à petit une nouvelle vie s'offre à elle. Difficile cependant de ne pas regarder en arrière et faire de nouveau confiance. Beth est au début très agressive, trop même, usant d'un langage vulgaire, pour être pleinement appréciée, systématiquement sur la défensive dès que quelqu'un s'ouvre à elle. Un côté parfois agaçant de sa personnalité meurtrie, mais on finit par s'y attacher, se sensibiliser pour ce personnage mal aimé et comprendre son attitude. Sa relation avec Ryan va la changer, lui redonner espoir, lui offrir de nouvelles perspectives et la rendre un peu plus "docile".
A l'image d'Echo, Ryan semble être le gosse de riche bien sous tout rapport et qui a tout, sportif de talent mais aussi au talent artistique indéniable. Malgré cette image de perfection, Ryan cache aussi des problèmes familiaux sensibles ; un père et une mère qui se déchirent depuis l'annonce de son grand frère sur son homosexualité. Cela n'entrant pas dans les convenances locales, Mark a été banni du foyer familial. Malgré tout cela, il fait bonne figure pour ses parents mais se libère peu à peu du joug paternel pour prendre conscience de certaines choses. Ryan fait parti de ces personnages souvent trop "lisse" : blond, sportif, carrure d'athlète, issu d'une famille aisée, polie, très respectueux de la gente féminine, meneur et respecté, bref il semble bien trop parfait et pourtant ce personnage masculin atypique dans ce genre de roman est vraiment très attendrissant ! Personnellement, j'ai adoré son côté "bon gentleman", ses discours poétiques et réfléchis, son respect de Beth. Enfin un personnage masculin qui n'entre pas dans la catégorie des "Bad boy", bien au contraire. Mature pour son âge, il doit faire face aux pressions ambitieuses de son père, à l'aveuglement de sa mère et aux discours réalistes de son frère. Avec Beth, il va ouvrir les yeux, apprendre à affirmer ses envies, ses ambitions et se mettre en position de conflits pour les faire accepter.
Katie McGarry nous offre donc encore une belle romance young adult sur fond de sujets sérieux : alcool, drogue, abandon, homophobie… mais aussi les rumeurs menaçantes, les réputations détruites et les apparences souvent trompeuses. le tout menant à une histoire d'amour entre un sportif populaire et une "skateuse" rebelle. C'est souvent violent, sensible, parfois amusant mais c'est surtout une rafales d'émotions et de sentiments qui ne laissent pas insensibles. L'écriture simple de l'auteure et le choix de narration à deux voix permettent de s'immerger dans la tête de chacun des personnages et de dévorer ce récit. Il n'y a peut-être pas le côté nouveau du premier tome mais l'inversion des rôles (une fille infréquentable et un garçon bien sous tout rapport) nous change très agréablement !
En bref, un roman qui mérite toute notre attention ! La fin nous laisse entrevoir une suite avec le personnage d'Isaiah, meurtri et blessé par le choix de Beth, suite que je suis très impatiente de découvrir !
Lien : http://songesdunewalkyrie.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Megworld
  16 juin 2014
"Prêts à tout" est la suite de "Hors limites" mais les deux tomes peuvent se lire indépendamment. N'ayant pas le premier, je n'ai eu aucun mal à comprendre l'histoire puisque l'auteure change de personnages. "Prêts à tout" est une romance mais pas seulement. Katie McGarry aborde des thèmes durs et actuels et nous montre que les enfants ne sont pas voués à répéter les erreurs de leurs parents. Je remercie Romy et les éditions Harlequin pour cette lecture à la fois belle, touchante et dramatique.
Katie McGarry a choisi une double narration. Nous sommes donc tantôt dans la tête de Beth, tantôt dans celle de Ryan. Je lis énormément de romances et la plupart du temps, nous avons une histoire d'amour entre la jeune fille sage (en apparence!) et le bad boy. Ici, c'est tout le contraire. Katie McGarry n'a pas choisi la facilité, elle n'a pas hésité à inverser les rôles, quitte à créer un Ryan à l'opposé des héros habituels.
Beth est donc une adolescente "à problèmes". Depuis la disparition de son père, elle a changé. La fillette blonde qui aimait les rubans s'est transformée en une rebelle associable. Beth a grandi trop vite, elle a dû prendre soin de sa mère alcoolique et au lieu de se concentrer sur les études, elle a travaillé pour payer les factures. Beth est déstabilisante et il m'a fallu un moment avant de cerner le personnage. Elle boit, fume, se drogue et jure comme un charretier. On se demande comment est Beth sous ses airs de dure à cuire et nous allons le découvrir progressivement. Au contraire, Ryan est le sportif populaire. Pourtant, loin d'être un cliché sur pattes, il a un caractère bien trempé et une détermination sans limite. Sa famille se déchire depuis le coming-out de son frère, mis à la porte par leur père. Ryan se croit libre car ses parents ne lui ont jamais rien interdit mais en réalité, il n'a aucun libre-arbitre.
Les deux jeunes semblent imcompatibles (et pourtant!). Ils ne viennent pas du même milieu, n'ont pas la même vie ni les même intérêts. Dès leur rencontre, ils vont se détester, aveuglés par leurs préjugés. L'auteure prend son temps et il faudra patienter pour que les carapaces se fissurent et laissent place aux sentiments.
J'ai aimé la romance et... le reste. La famille est importante et j'aurais aimé que Katie McGarry développe davantage la relation entre Beth et son oncle Scott. J'aurais voulu suivre de plus près leur cohabitation. Scott est le frère de son père et quand il obtient la garde de Beth, l'adolescente ne pense qu'à s'enfuir pour retrouver sa mère, une alcoolique battue par son compagnon. L'auteure ne ménage pas ses personnages. Alors que l'alcoolisme, la drogue et la violence imprègnent le quotidien de Beth, le mensonge, la manipulation et l'homophobie détruisent la vie de Ryan.
"Prêts à tout" n'est pas moralisateur, Beth n'est pas irréprochable, loin de là. Katie McGarry n'a pas voulu faire passer des messages comme "la drogue c'est mal" mais plutôt que le destin n'existe pas et que les enfants peuvent suivre une voie différente de celle de leurs parents, faire leurs propres choix et se construire eux-même.
Certaines scènes sont dures et reflètent une réalité pour de nombreux jeunes. On peut comparer ce roman à la trilogie Irrésistible de Simone Elkeles, qui se déroule dans un autre milieu dangereux : celui des gangs. Katie McGarry a une écriture simple mais efficace. J'ai différencié sans peine les deux points de vue car l'auteure a pris soin de les faire parler différemment.

Pour conclure, "Prêts à tout" a été une très bonne lecture. Katie McGarry m'a convaincue avec cette histoire et j'ai maintenant hâte de lire l'histoire de Noah et d'Echo. J'ai envie de découvrir ces deux personnages, qui m'ont l'air d'être aussi écorchés que Ryan et Beth...

4/5
Lien : http://megworld.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (56) Voir plus Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   24 janvier 2017
Vivre, c'est comme être enchaîné au fond d'une mare les yeux grands ouverts sans pouvoir respirer. J'aperçois des images déformées de lumière et de bonheur, j'entends des rires lointains, mais tout ça est hors de ma portée et je reste bloquée au fond, à étouffer. Si la mort est l'inverse de la vie, alors j'espère que la mort est semblable à un flottement.

(Beth).
Commenter  J’apprécie          260
zoe18zoe18   29 décembre 2014
Nos noms sont annoncés dans les haut-parleurs et Ryan me guide sur le terrain. Des cris hystériques s’élèvent des gradins, tout particulièrement de l’endroit où sont rassemblés Lacy, Chris et Logan.
- Quand tu auras gagné, dit Ryan, n’oublie pas que tu m’as dit que tu garderais la tiare sur ta jolie petite tête toute la nuit.
Brusquement, je me rends compte que je tiens le moyen d’obtenir exactement ce que je voulais. Nous nous arrêtons en plein milieu du terrain et je me tourne vers lui.
- Embrasse-moi, dis-je. Pas juste un petit bisou. Un vrai baiser.
Ryan balaie du regard les tribunes pleines à craquer autour de nous.
- Pardon ?
- Moi, Beth Risk, je te mets au défi de m’embrasser devant tous ces gens.
Les yeux de Ryan pétillent tandis que le sourire plein d’assurance qui me fait chavirer le cœur se dessine sur ses lèvres.
- Attends, attends. Il faut m’offrir quelque chose en contrepartie, si je gagne.
Je lève les yeux au ciel.
- Bon, d’accord. Alors, si je remporte le titre de reine du homecoming, ce qui n’arrivera pas, je m’engage à porter cette satanée tiare pendant toute une semaine.
Il prend délicatement ma tête entre ses mains. Ses lèvres murmurent quelque chose contre les miennes, me mettant au supplice. Quelque part, je prie pour qu’il ne le fasse pas, mais il se met à me mordiller la lèvre inférieure. Sa bouche s’ouvre bientôt et nos lèvre s’animent pleines de flamme.
Entre deux respirations, nous entendons alors nos noms ; nous somme proclamés vainqueurs. Je sens les lèvres de Ryan sourire :
- Mission : Possible. J’ai gagné.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
WitchbladeWitchblade   26 janvier 2017
Combien d'entre nous encore sauvent-ils les apparences ? Combien d'entre nous font-ils semblant d'être quelque chose qu'ils ne sont pas ? Mieux – ou pis –, combien d'entre nous auront-ils un jour le courage d'être eux-mêmes sans se soucier de l'opinion des autres ?
Commenter  J’apprécie          252
WitchbladeWitchblade   25 janvier 2017
Ses propositions d'amitié, ses sourires, ses mots gentils – tout ça n'était qu'un jeu. Au fond de moi, je le savais bien, mais quelque part, je ne pouvais m'empêcher d'espérer. Je me suis autorisée à espérer. Beth, l'idiote de service qui fait encore une erreur idiote. Résumé de ma vie.
Commenter  J’apprécie          180
WitchbladeWitchblade   24 janvier 2017
Le silence revient, ce qui me va très bien. Nos silences ne sont jamais embarrassés. À la différence des filles, les garçons n'ont pas besoin de parler en permanence.
Commenter  J’apprécie          220
Videos de Katie McGarry (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Katie McGarry
Pushing the Limits author Katie McGarry
autres livres classés : jeune adulteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Hors Limites, de Katie McGarry

Comment s'appellent les personnages principaux?

Echo et Jack
Elise et Nathan
Echo et Noah
Beth et Isaiah

9 questions
83 lecteurs ont répondu
Thème : Hors limites de Katie McGarryCréer un quiz sur ce livre
.. ..