AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756418676
Éditeur : Pygmalion-Gérard Watelet (11/05/2016)

Note moyenne : 4.27/5 (sur 65 notes)
Résumé :
Son leitmotiv ? Ne jamais révéler ses faiblesses. Et pour atteindre son but, Sonia ne se ménage pas. Que personne ne connaisse son vrai visage lui convient parfaitement. Même ses plus proches amies voient en elle une fille légère, frivole et décomplexée. Photographe d'art, il n’y a que dans ses clichés que le secret affleure la surface…
Lorsque les fantômes de son passé ressurgissent, menaçant de détruire ses remparts, elle panique. Mais c’est sans compter le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (43) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  04 octobre 2016
Une tasse de café , (des bonbons), et hop , j'attrape ce livre dans le rayon nouveauté de ma médiathèque , je ne résiste jamais à Georges ...
Mais les effets du café ayant fait leur effet , je suis super énervée. What else? Why ?
Carton rouge pour la maison d'édition qui ne spécifie pas sur la quatrième de couverture qu'il s'agit d'un premier tome et donc quand vous arrivez à la dernière page , votre coeur fait Arghhhh ! Parce que c'est pas humain de laisser les deux héros du bouquin en fâcheuse posture ,sans prévenir la lectrice ....
Dans "Hors de portée" , Georgia Caldera nous avait présenté Scarlet ,dans " Hors de question", c'est sa copine Sonia qui est à l'honneur .
Cette dernière est photographe , et au cours d'une soirée , elle rencontre Axel , dans l'entreprise d'Aidan Stern (le fiancé de Scarlet) .
Ils n'ont rien en commun , elle est riche, artiste , vit dans les beaux quartiers et en apparence tout va bien pour elle .
Lui est un hacker , dort dans sa voiture et n'est pas vraiment très sociable .Il a besoin d'un toit et elle a besoin d'un coloc' ...
Bon, c'est une romance, pas un livre de chick-lit , donc : pas d'humour . D'habitude , je n'aime pas ce genre littéraire , je le trouve souvent trop cul- cul , mais là, j'avoue que je me suis laissée emporter par la plume légère de Georgia Caldera , réaliste, douce et moderne .
Le jeu du :"je suis attirée /mais ça va pas être possible " est très , très plausible , à cause du passé de Sonia . C'est le" petit plus "du roman, qui met un peu de profondeur dans l'histoire .
Quand à moi, je vais être "obligée"(!) de continuer cette série (Tome 3 : Hors de contrôle"), et la barista Georgia , va devoir écrire mon prénom sur le grand gobelet en carton ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
Nadou38
  31 décembre 2017
Acheté lors d'une promotion numérique, «Hors de question» trainait dans ma PAL depuis plus d'un an. Ayant déjà lu et apprécié plusieurs ouvrages de Georgia Caldera, je me disais que l'occasion de m'y pencher arriverait bien à un moment ou un autre.
Et ce fut le cas ces derniers jours, ayant besoin d'une lecture douce et sucrée, une romance ne demandant pas trop d'investissement, pour finir l'année (entre deux réunions de famille)...
Sauf que j'aurais dû me méfier de l'écriture de miss Georgia, elle sait s'y prendre la coquine pour nous happer dans ses romans. Elle écrit très bien. C'est direct, moderne, fluide et surtout très efficace : un vrai «page-turner», difficile de le lâcher.
Dans cet opus, on suit la rencontre entre Sonia, jeune femme photographe d'art, qui semble un brin frivole et croqueuse d'hommes, et Axel, ex-hacker dont les cicatrices sur le visage et le corps laissent imaginer un passé plutôt tumultueux.
Une rencontre improbable, certes par leur milieu social très différent, qui va pourtant évoluer vers une histoire amoureuse, mais pas sans obstacles. En effet, on découvre au fil des chapitres, les différentes casseroles que chacun de nos chers protagonistes essaient de cacher depuis plusieurs années, et tout l'enjeu va être pour eux de parvenir à dépasser ces obstacles...
Je l'avoue, j'aime bien de temps en temps ces lectures un peu guimauve qui font chaud au coeur, et là, j'ai clairement accroché et ai déjà commencé à lire la suite, «Hors de contrôle», car je veux savoir comment tout cela va se terminer...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Colombedelesperance
  26 mai 2016
Bon. Je me pose, je rassemble mes idées, mes émotions, et j'essaie de taper mon avis sur un roman qui m'a vraiment, vraiment touchée, et que j'ai lu en commun avec April, the seven (♥). Je crois même qu'on frise le petit coup de coeur, parce que j'ai regardé et je regarde encore ce roman avec amuuur.
Le premier tome de Hors de Question (comment ça, vous ne saviez pas que c'était un tome 1 ? Ravie de vous renseigner !) nous permet de faire la connaissance de Sonia, une jeune femme très belle, mais qui semble avoir tissé sa vie autour de mensonges. Elle se cache derrière une attitude qui ne lui correspond pas, à cause d'un passé qu'elle veut oublier. Jusque-là, tout s'est relativement bien passé. Jusqu'à ce qu'Axel déboule dans sa vie, perce ses secrets et devienne beaucoup plus important qu'il ne l'avait imaginé. Mais elle n'est pas la seule à tirer les chaînes de son passé…
Ce résumé est pourri, comme d'habitude, mais il est difficile de vous donner des éléments qui vous fassent envie sans pour autant vous spoiler quoi que ce soit, parce que ce serait vraiment très dommage. Il y a tant à découvrir et à apprécier, dans ce premier tome ! Tant pour se laisser imprégner et bouleverser !
Commençons par ça : les sentiments, tiens. Quand j'ai débuté le roman, j'ai très vite remarqué que Georgia Caldera présentait beaucoup les ressentis de ses personnages. Un peu plus loin, j'ai constaté que je me laissais prendre au jeu et que tout ceci me transperçait littéralement. Les mots me percutaient, trouvaient un écho puissant dans mon être, et c'était aussi magnifique que dévastateur.
Pourquoi ces contraires ? Parce que Sonia et Axel sont des personnages complexes, auxquels il est très difficile de ne pas s'attacher, pour lesquels on ne peut pas ne pas compatir ou simplement réagir à ce qui leur arrive. Ça a beau être assez rapide, l'auteur prend le temps de développer chaque petit pas en avant ou en arrière pour que nous, nous ne ressentions pas tellement ce décalage. En prenant du recul, on se dit que oui, c'est rapide. Mais que c'est trop intense, trop soudain pour que ça ne soit pas naturel. Il y a quelque chose, et on veut toujours aller plus loin.
Je vous parle de naturel, mais pourtant, le parcours de nos deux héros est jalonné d'obstacles. À cause de ce qu'ils ont vécu, à cause de l'environnement, à cause des blessures qui rejaillissent… Georgia Caldera nous a présenté des personnages complexes mais terriblement réalistes, et les réactions de chacun m'ont vraiment, là aussi, percutée et m'ont paru vraies. On n'est jamais dans la facilité : ce n'est pas un roman à l'eau de rose où on passe par « serre-moi dans tes bras, je me sens mieux, et deux secondes après, je te dis que je t'aime et que je ne veux plus jamais me séparer de toi ». Non, pas du tout ! Parfois, c'en est même frustrant, parce qu'on redécouvre la magie et la difficulté d'une telle relation.
Parallèlement à cela, on découvre le passé d'Axel, de Sonia, bien que celui d'Axel arrive plus tard. Et on ne peut pas rester indifférent. Pas possible. C'est révoltant, meurtrissant et… tellement de trucs. Quand je vous dis que ce roman vous prend à parti, c'est pas une blague, loin de là. c'est parfois même chaotique, comme ça le serait dans la réalité. C'est juste et difficile.
Malgré tout ce que je vous présente ici, il émane une douceur, un espoir et une lumière incroyable de ce roman. Entre les lignes, les remarques de chacun, l'envie d'avancer, les rires qui peuvent être échangés… ce roman est à la fois une bouffée d'oxygène et un uppercut. Et on en redemande. On veut toujours plus. Tant qu'on n'aura pas eu droit au point final, on attendra en faisant le pied de grue. J'ai même envie de découvrir tous les autres romans de Georgia Caldera, maintenant !
Il faut aussi que je vous parle de plusieurs choses, encore. Oui, cette chronique est longue. Mais quand c'est bien, il faut le dire, c'est tout !
Bref. On retrouve plusieurs références plutôt sympathiques dans ce bouquin, et j'ai beaucoup apprécié que l'univers professionnel de chacun soit mentionné et étoffé. Ça nous les rend encore plus proches. L'entourage des deux personnages principaux a de quoi nous faire réfléchir aussi, mais ça, c'est mon point suivant.
Si je vous ai dit que les personnages ne pourraient pas vous laisser indifférent… j'incluais aussi l'entourage moins proche. Je ne dirais pas qui, mais après avoir tremblé et ressenti autant de bonheur que de frayeur et de tension dans mes tripes, je peux vous dire que j'ai découvert la colère et la haine. J'en ai été jusqu'à rédiger une liste de tortures pour deux personnages en particulier. C'est la première fois que ça m'arrive ! (et j'ai pas été tendre, c'est un fait)
Alors ? Que n'ai-je pas encore abordé ? La plume ? La fin ? Mh. La plume de Georgia Caldera a été une superbe découverte pour moi. Elle m'a paru juste, pleine de sensibilité et elle a très bien su imprégner dans ses mots les caractères d'Axel et de Sonia : les deux voix sont sensiblement différentes, et je sais que c'est un défi, donc chapeau ! Mention spéciale pour les titres de chapitres qui m'ont pas mal réjouie ! Quant à la fin, j'avais anticipé les possibilités, mais j'avoue que je me suis laissé envahir par une foule d'émotions contradictoires que j'ai eu du mal à gérer (d'où la liste de torture). C'est à la fois déroutant et génial, parce que ça veut dire que le roman vous a mis sens dessus-dessous et qu'il va vous falloir du temps pour en sortir.
Et puisqu'il faut que j'arrête, avant d'écrire un roman sur le roman, bien que j'aie encore 20'000 trucs à raconter… Hors de Question 1 est une merveilleuse découverte pour moi, un petit coup de coeur qui m'a chamboulée, pulvérisée de l'intérieur, tant par l'intensité de la relation Sonia/Axel, pleine de lumière et d'espoir, que par les ombres qui planent autour d'eux et qui m'ont tout aussi bien percutée. Leur histoire est difficile, mais vraie, profonde et travaillée. La plume vous transporte, vous transmet des émotions poignantes… il est impossible de ne pas succomber, je crois. Il va me falloir la suite dès qu'elle sortira !
Ce sera donc un petit coup de coeur pour moi et un 20/20 ! Merci, Georgia, infiniment, c'était incroyable !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire-une-passion
  02 janvier 2017
Voilà une suite de série que je voulais lire depuis un moment. Même s'il est vrai que l'on suit un nouveau couple, il n'empêche que le premier opus m'avait beaucoup plu, et que la suite m'intriguait beaucoup. J'ai donc sauté sur l'occasion dès que je l'ai vu (ainsi que son petit frère) dans la bibliothèque de mon amie l'Eden des Rêves. Et ce que je peux dire, c'est que Sonia et Axel ont réussi à vraiment beaucoup me toucher. Même si je n'ai pas ressenti l'engouement de beaucoup, il n'empêche que j'ai apprécié cette lecture, à tel point que j'ai enchaîné dans la foulée avec la suite.

Sonia a un leitmotiv qui lui permet d'avancer dans sa vie, sans pour autant se confier et montrer qui elle est vraiment. Pour ses amies, elle est une fille légère, frivole, et cela lui va parfaitement. En réalité, elle est loin d'être ce qu'elle prétend et cache un lourd secret qu'elle n'a dévoilé à personne. Jusqu'au jour où ses démons du passé ressurgissent et où tous ses souvenirs lui reviennent en tête. Elle pourrait sombrer de nouveau, si ce n'est qu'elle va croiser la route d'un mystérieux inconnu, qui lui aussi est hanté pour son passé et sera d'un soutien indéniable pour lui, et elle pour lui. Ils vont se trouver alors qu'ils ne cherchaient pas forcément à faire de rencontres. Mais vont-ils, l'un comme l'autre, réussir à véritablement aller de l'avant ?

Je vous avoue qu'en commençant ce tome 2, je ne sais pas pourquoi, mais je m'attendais à une romance drôle, fraîche et simple. Eh bien, je me suis lourdement trompée, et tant mieux, dans un sens, parce que malgré l'aspect très sombre de l'histoire, on ne peut s'empêcher de s'attendrir et de s'attacher à Sonia et Axel. Ils sont chacun hantés par leur passé, et quand ce dernier refait surface, ils ne s'attendent pas à ce que cette bombe les sorte de leur zone de confort. Ils ne s'attendent surtout pas à faire la rencontre de quelqu'un qui peut comprendre l'autre comme personne ne le pourrait.

En fait, le gros point fort de cette romance, c'est que rien n'est simple. Tout le long de ce tome, ils s'apprivoisent, tentent d'apprendre à se connaître, s'engueulent, s'attendrissent, se détestent. Bref, nous sommes plongés dans un maelstrom de sentiments qui nous prend aux tripes et ne nous lâche qu'une fois le dernier mot lu. Et encore. La fin est tellement difficile à accepter, qu'on ne peut s'empêcher de foncer et de lire la suite (j'étais d'ailleurs bien contente de pouvoir enchaîner!). Il est assez difficile de décrire vraiment ce qu'on ressent à cette lecture, mis à part de l'angoisse, de la tristesse, de la peine, de la pitié, de la colère, mais aussi les sentiments contradictoires : de la douceur, de la poésie, de la tendresse, de l'amour. C'est tout un mélange qui se marie tellement bien, qu'on tourne frénétiquement les pages sans s'en rendre compte.

Mais en réalité, ce qui m'a véritablement touchée, c'est le caractère d'Axel. En fait, Axel tout court. Et c'est là que je me dis que d'avoir des chapitres de son point de vue était une très bonne idée, mais surtout très importante. Car sans cela, je sais que je serai passée à côté de quelque chose de fondamental : lui. Parce qu'être dans sa tête, c'est voir au-delà des apparences, et au-delà de l'homme qu'il veut faire croire qu'il est : grognon, violent dans ses paroles, irréfléchi, imbu de lui-même et très solitaire. Cependant, on se rend vite compte qu'il est totalement cet opposé. Il m'a fait craquer, parce qu'il est doux, à l'écoute, patient, amoureux et très famille.

Quant à Sonia, elle m'a touchée dans un autre sens. On avait l'impression d'avoir devant les yeux une enfant qui découvre le monde des adultes : dur et impitoyable. Alors, bien évidemment qu'elle est adulte et qu'elle a vécu des choses, mais justement, ce qu'elle a vécu l'oblige à tout recommencer, à se trouver, s'accepter et s'aimer tel qu'elle est. C'est un chemin long, difficile et semé d'embûches. Mais auprès d'Axel, elle réapprend peu à peu à vivre.

Un autre point qui m'a énormément plu : c'est le fait que certes c'est une romance, mais l'auteure a crée cette espèce de huit-clos, qu'elle transforme peu à peu en cocon, en bulle de douceur, où seuls Sonia et Axel ont accès. Dès qu'ils sont tous les deux, l'extérieur est oublié, il n'existe plus, il n'y a qu'eux deux. Que leur présent et leur futur. Que l'envie de se connaître plus.​

​En résumé, c'est un second tome qui m'a beaucoup touchée par son thème, la poésie qu'il dégage, mais surtout l'intensité des émotions qui nous embarque dans un ascenseur émotionnel assez violent par moment. Axel et Sonia sont très attendrissants, même si parfois ils peuvent avoir des réactions inattendues, mais c'est aussi ça qui rend l'histoire on ne peut plus réelle. Au-delà de cette romance, l'auteure fait passer des valeurs importantes dans la vie de tous les jours : amitié, amour, confiance, pardon, apprentissage de soi, s'aimer et ne pas penser aux regards des autres. Elle parle de tout cela, mais avec beaucoup de respect et de douceur à la fois. C'est un second tome rempli de poésie, et qui est vraiment très agréable à lire, malgré l'ambiance pesante qu'il peut faire ressortir.
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Sunnydale
  14 septembre 2016
Sonia a tout pour elle, beauté, fortune, une vie parfaite sur le papier. Mais ce que personne ne soupçonne, c'est qu'elle joue la comédie à sa famille et ses amies, elle se barricade derrière des murs pour se protéger et surtout pour ne pas montrer qui elle est réellement. Un seul regard avec un jeune homme défiguré dans un café l'obsède. Et quelle surprise quand il croise de nouveau sa route ! Elle n'arrive pas à comprendre pourquoi elle a besoin de lui et pas seulement pour son projet artistique.
Axel, hacker et dessinateur de talent à ses heures perdues, va être en arrêt devant la perfection de Sonia et surtout saisi par la peine cachée derrière son regard troublant. Un échange de bon procéder va lier ces deux êtres. Sonia, pour se sentir en sécurité va l'héberger et Alex a besoin d'un endroit pour se poser. Ils vont apprendre à cohabiter, à se connaître. Un seul regard échangé peut à tout jamais changer la destinée de deux personnes qui avaient besoin qu'on leur éclaire le chemin vers le bonheur…
Le gros point fort de ce livre est le duo Axel et Sonia. Ils sont juste parfaits dans leurs imperfections. L'auteure nous dépeint des héros incroyables, tellement bien travaillés, différents, mais complémentaires. Elle, parfaite en façade, mais dont le coeur et l'âme se fissurent une fois la porte fermée de son appartement. Tout en apparence, Sonia cache son plus grand secret aux yeux des autres. Mais sa carapace va se fendiller face à Axel qui la voit comme personne jusque-là et arrive à lire en elle d'un simple regard, d'une simple écoute.
Axel, héros torturé au grand coeur (un grand frère parfait), avec ses cicatrices qui repoussent le monde extérieur va tomber sous le charme de cette beauté glaciale, elle lui fera ressentir des émotions comme jamais, les petits papillons n'ont pas fini de voler. J'ai hâte de découvrir l'origine de sa peine bien enfouie, les raisons de ses cicatrices qui servent de remparts pour éloigner les autres. Pas à pas, ils vont s'apprivoiser, doucement, une certaine confiance va s'installer et ce sera un travail de longue haleine pour Axel. Les deux m'ont émue. J'ai vraiment craqué pour eux, ils m'ont juste conquise. Axel a les mots justes.
Je trouve que Georgia Caldera a une écriture poétique. On est suspendu à ses mots. Sa plume hypnotique nous emmène avec charme jusqu'au point final. Sa façon d'écrire est remarquable et ne fait que magnifier cette histoire. Je reste sans voix face à son talent de conteuse. Elle m'a conquise, ce tome est un coup de coeur ! Son talent n'est plus à démontrer, une belle auteure de romance qui sait émouvoir nos coeurs, nous faire vibrer et rêver.
La fin est rude, car elle nous laisse en panique. Je peux comprendre que l'auteure a voulu développer cette histoire sur deux tomes, car cette romance est un long apprentissage. Il faut le temps de mettre en place brique par brique cette confiance pour recoller des coeurs blessés.
Moi aussi, je veux écrire un souhait sur l'ardoise magique : Georgia, ne nous faites pas trop attendre pour découvrir la suite de l'histoire d'Axel et Sonia !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   02 octobre 2016
- " Valar Morghulis" Sonia, déclara Elena . Désolée, mais tu étais sur mon chemin . [...]
- "Valar" quoi ?[...]
- "Valar Morghulis", tout homme doit mourir tôt ou tard . "Le Trône de fer ", quoi, rétorqua Elena , comme si ce genre de référence était évident pour tout le monde .
Commenter  J’apprécie          120
LesliebookaddictLesliebookaddict   30 mai 2016
Tu fais erreur si tu penses que tu peux tirer quoi que ce soit de poétique de ma sale tronche de paumé. Aucun morceau de mon âme ne mérite d'être dévoilé. Tout y est noir et dégueulasse. Tu te casserais les dents à chercher ce qu'il y a à sauver dans tout ce bordel, alors autant être clair tout de suite. Je te l'ai dit, je ne suis pas quelqu'un de bien et je n'ai rien de bon à t'offrir, et surtout pas à l'objectif d'une artiste telle que toi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
KateLineKateLine   18 mai 2016
— Il y a quoi, une espèce de malédiction qui t’oblige à être un gros connard tout le temps ou c’est naturel ?! se surprit-elle à lui balancer.
Axel battit des paupières, visiblement déstabilisé.
Tant mieux, parce qu’elle refusait d’endurer sa mauvaise humeur plus longtemps.
Quelques secondes s’écoulèrent avant qu’il pince les lèvres, puis se détourne pour prendre un paquet de biscuits sur le plan de travail et le ranger dans un placard.
— Naturel, j’en ai peur, répondit-il placidement, tandis qu’il se tenait baissé, hors de vue. Une malédiction impliquerait qu’il existe un moyen d’y remédier. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
KateLineKateLine   18 mai 2016
— Parce que derrière un appareil, tu penses qu’on ne te voit pas ? l’interrogea-t-il. (…) Si tu révèles un petit bout de l’âme des gens avec tes photos, tu mets à nu la tienne dans chacune, poursuivit Axel en l’observant fixement. Mais c’est toujours le prix de l’art, non ? Toute magie a un coût. Et plus elle est exercée avec talent, plus le tarif est élevé. Je ne suis pas expert, mais je peux néanmoins affirmer que tu es de ceux pour qui la facture est exorbitante. Même si, peut-être, tu l’ignores.
Une émotion bizarre prit soudain le pas sur tout le reste et l’angoisse reflua doucement.
N’était-ce pas là le plus beau compliment qu’on lui ait jamais adressé ?
Le plus poétique, assurément… le plus touchant également.
Mais qui diable était l’homme qui se tenait en face d’elle ? 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
KateLineKateLine   18 mai 2016
— J’aimerais savoir, tu imagines vraiment que je suis le genre de filles à me prostituer pour obtenir ce que je veux ?! s’enflamma-t-elle, perdant subitement patience. 
(…)
— Non, certainement pas. Et ce n’est absolument pas de cette façon que je vois les choses. Tu me demandes l’inconcevable, Sonia. Un degré de confiance et d’intimité que je suis incapable de t’accorder. Je me contente de faire pareil, voilà tout. Je réclame seulement une contrepartie de même valeur. Mon impossible contre ton impossible. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Georgia Caldera (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Georgia Caldera
À l'occasion de la sortie de son nouveau roman "Hors de question" aux éditions Pygmalion, Georgia Caldera vous fait quelques confidences sur la genèse de son livre.
"Hors de question" de Georgia Caldera, le 11 mai 2016 aux éditions Pygmalion
Retrouvez-nous sur les réseaux : Page Facebook : https://www.facebook.com/ed.Pygmalion/ Twitter : @ed_Pygmalion Instagram : @ed_Pygmalion Spotify : ed_pygmalion
Georgia Caldera : Site : http://www.georgiacaldera.com/ Blog : http://www.lafilleauxcheveuxbleus.com/ Facebook : https://www.facebook.com/georgia.caldera
autres livres classés : secretsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3499 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..