AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Bailhache (Traducteur)
ISBN : 2253071706
Éditeur : Le Livre de Poche (01/01/1995)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 40 notes)
Résumé :
Serpent est une guérisseuse. Formée depuis sa plus tendre enfance à soigner les gens de maux tels qu'empoisonnements, fièvres, maladies plus ou moins bénignes, grâce à une synergie entre elle et ses trois serpents, elle apporte bénévolement ses services à ceux et celles qui croisent son chemin, comme tout guérisseur qui se respecte. Car cette année, elle doit aller faire son expérience de guérisseuse dans l'inconnu, et faire son chemin dans le grand désert. C'est au... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
fnitter
  19 avril 2015
Roman culte et multiprimé, le serpent du rêve a obtenu les prix Hugo, Nébula et Locus en 1979 (ce qui est assez rare pour être signalé).
L'histoire se situe après un holocauste nucléaire où l'humanité éparpillée, tente de se reconstruire doucement.
Serpent est guérisseuse et se sert de serpent génétiquement modifiés pour soigner. Lorsqu'un de ses serpents meurt, elle doit partir à la recherche d'un nouveau serpent, rare et précieux.
L'auteure laisse de côté quasiment tout le background et ne s'embarrasse pas du pourquoi et du comment de son univers. Elle ne propose d'ailleurs pas non plus de solution.
Dans un style très accessible toute en finesse, poétique et très "beau", l'auteure se concentre sur l'histoire des personnages et de leurs sentiments. Au détriment de l'action diraient certains, mais cette dernière, absente, n'est absolument pas regrettée..
Une bouffée de fraîcheur entre deux space opera et batailles d'extra-terrestres....
Commenter  J’apprécie          973
Philemont
  20 décembre 2012
Serpent est guérisseuse. Elle parcourt le monde, ravagé par une lointaine guerre nucléaire, en pratiquant son art à l'aide de trois serpents. Sa formation lui a en effet permis d'apprendre à modifier génétiquement leur venin, ce qui était mortel par nature devenant alors remède. Alors qu'elle soigne un jeune garçon dans un village isolé du désert, l'un des habitants, par peur, tue l'un de ses serpents, d'une espèce particulièrement rare. Mutilée dans ses capacités, Serpent doit alors se mettre à la recherche d'un autre serpent du rêve, seul à même d'assurer sa propre guérison…
Dès lors le lecteur parcourt avec Serpent cet univers post-apocalyptique dans lequel l'humanité semble avoir régressé jusqu'à la segmentation communautaire, chacune s'étant renfermée sur elle-même. Pour autant ce contexte social n'est esquissé que succinctement, Vonda N. McINTYRE préférant s'intéresser à la personnalité de Serpent dans ses moindres détails. de fait, le serpent du rêve dresse un joli portrait de femme, le personnage principal étant doté d'une force de caractère exceptionnelle et d'une sensibilité à fleur de peau. Elles lui permettent d'exercer son art avec la plus grande humanité, ce qui n'est pas sans rappeler le chamanisme des cultures asiatiques et amérindiennes.
De ce point de vue le serpent du rêve est un très beau roman sous forme d'hommage à la nature et d'invitation au rapprochement des peuples. Il démontre aussi que l'action n'est pas indispensable à l'intérêt que l'on peut porter à un récit, celui-ci étant quasiment dépourvu de tout sensationnalisme.
Pour autant, l'oeuvre n'est pas dépourvue de défauts, le premier d'entre eux étant le manque de rythme de certains passages ; ceci est certainement à rapprocher du fait qu'initialement le roman était une nouvelle que l'auteure a développé cinq ans plus tard. On pourra aussi regretter que si Serpent recueille toutes les attentions de la part de Vonda McINTYRE, cette dernière ne développe que très peu le caractère des autres personnages et les laisse à l'état d'esquisse, à la limite de la caricature.
On peut donc s'interroger sur le fait que le serpent du rêve ait obtenu trois prix prestigieux lors de sa première édition (Nebula 1978, Hugo 1979 et Locus 1979). On peut aussi ne pas se poser de questions et profiter de cette histoire pour ses qualités. Ces dernières étant indéniables, c'est la seconde option qui est sans aucun doute préférable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Acidus
  01 mars 2017
Remportant trois prestigieux prix de la Science-Fiction, les prix Nebula, Locus et Hugo, « Le Serpent du rêve » est tombé dans un oubli relatif aujourd'hui. Avec celui-ci, c'est une histoire post-apocalyptique que nous propose Vonda McIntyre. A travers un monde désolé au rude climat, on suit le parcours de Serpent, une jeune guérisseuse en quête d'un serpent rare lui permettant de pratiquer sa profession. Dès lors, l'écrivain nous convie à une sorte de road-movie littéraire dans lequel l'héroïne enchaînera les rencontres, plus ou moins bonnes.
Le lecteur découvre, au rythme de marche de Serpent, l'univers désertique lié apparemment aux conséquences d'une guerre nucléaire ; une thématique courante dans la SF, notamment durant ces années de Guerre froide. L'auteure aborde de nombreux sujets comme celui de la drogue (incarné par le serpent du rêve) et de son addiction, le retour bénéfique à la nature ou tout du moins son respect, l'importance de l'altruisme, …
Si l'intrigue est prenante et si le livre se lit facilement, on peut regretter le manque de profondeur psychologique des personnages tout comme l'absence d'une quelconque portée spirituelle. Ce n'est pas le genre de livres qui reste gravé de manière indélébile dans nos mémoires, qui nous secoue par leur intensité émotionnelle, qui nous fait réfléchir ou qui nous impressionne par l'univers créé et développé mais c'est assurément une belle histoire qui se lit avec un plaisir sincère. Il ne faut pas s'attendre à plus du « Serpent du rêve ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Tchippy
  05 décembre 2010
J'étais un peu sceptique au départ, mais en fait j'ai vraiment aimé.
L'histoire de la guérisseuse itinérante, qui soigne les patients à l'aide du venin modifié de ses serpents, a quelque chose qui me touche.
La mort de Sève, son inoffensif serpent du rêve, devient le catalyseur de sa quête pour trouver un nouveau serpent de cette espèce rare venue d'outreciel dont la reproduction est rarissime et qui manque cruellement aux guérisseurs.

On entre facilement dans un univers qui n'est finalement pas si différent du notre, où Serpent, Arevin, Melissa et les autres personnages évoluent (plus ou moins) ensemble. Ils sont attachants, on veut savoir la suite...
Je le conseille à tous les fans de SF, bien sûr, mais aussi aux amateurs de fantasy toute simple ou de romans d'aventures.
C'est ça qui est bien ,avec ce livre : d'une manière générale, non seulement il est bien écrit, mais en plus il peut plaire à tout le monde ^^
Bonne lecture !
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   19 juillet 2016
— Personne ne peut plus rien pour moi. C'est trop tard.
— Tu n'as que quarante-neuf ans. Tu peux encore rencontrer une femme que tu aimerais comme tu as aimé ma mère.
— Aie le tact de ne pas parler de ta mère.

Chapitre 5.
Commenter  J’apprécie          290
TchippyTchippy   05 décembre 2010
- Elle est très venimeuse, n'est-ce pas ? dit-elle. Plus que l'autre.
- Oui. Dès que nous serons au pays, je pourrai t'immuniser ; je ne peux pas me lencer ici dans cette opération car il faudrait d'abord te tester et je n'ai pas ce qu'il faut.
- Tu veux dire que tu peux t'arranger pour qu'elle me morde sans faire de mal ?
- Pas tout à fait. Mais elle m'a mordue plusieurs fois par erreur et je suis toujours là.
- Alors je pense qu'il vaut mieux qu'elle me sente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
TchippyTchippy   05 décembre 2010
Elle était brave et fière, comme doivent l'être les enfants. Pour la protéger d'avantage, il aurait fallu la tenir enchaînée à toi par la peur. De vivre ainsi, elle aurait cessé d'être l'enfant que tu aimais. Et il en va de même de la guérisseuse.
Commenter  J’apprécie          20
chapochapichapochapi   11 avril 2010
"il est impossible de protéger entièrement une personne sans l'asservir"
Commenter  J’apprécie          50
TchippyTchippy   05 décembre 2010
Un dôme crevé. Étrange alliance de mots. les dômes sont increvables, à l'épreuve des éléments, inaltérables. Ils existent, c'est tout, mystérieux et impénétrables.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2867 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre