AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782371023741
466 pages
Lumen (13/04/2023)
3.72/5   116 notes
Résumé :
467 pages
Pour sortir avec la star du lycée, il faut d'abord la retrouver...

Chloe Green n'est plus qu'à un cheveu de la victoire. Forcée par ses deux mères à quitter les plages de sa Californie adorée pour entrer dans un lycée d'élite du fin fond de l'Alabama, elle s'est appliquée, toutes ces années durant, à esquiver les regards curieux de ses camarades et à résister farouchement à l'administration étroite d'esprit de l'établissement. Ce qui... >Voir plus
Que lire après I Kissed Shara WheelerVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (37) Voir plus Ajouter une critique
3,72

sur 116 notes
J'aime bien les livres policiers, j'aime bien les romans pour ados, aussi je m'étais dit qu'avec ce titre, je tenais peut-être un roman sympa, mais il n'était pas pour moi...

Tout commence avec un jeu de piste, à travers des petites envellopes roses que trouveront trois lycéens, cherchant la star du lycée qui a disparu. L'un est son, petit-ami, l'autre est son voisin, et la troisième est sa rivale la plus coriace en termes de notes excellentes. Et s'ils veulent la retrouver, c'est qu'elle les a tous embrassés, juste avant de disparaître et ils en sont tous amoureux (à première vue...).

Je me disais que le coup des envellopes à dénicher dans des endroits improbables , ça pouvait être sympa, d'autant que certaines, pour les trouver, peuvent rapporter pas mal d'ennuis, mais je me suis retrouvée avec un roman pour ados " sautillant" ! du genre à oublier qu'il est sensé être un roman policier, contenant plein de mystére pour évoluer vers quelque chose que je ne soupçonnais pas : un jeu de pistes dont la raison d'être est une histoire d'amour homosexuelle, avec des adolescents plus occupés à découvrir qu'ils sont gays, se le voir confirmé, découvrir le maquillage, manger, déambuler dans les couloirs de leur établissement, risquer gros, se rebeller, manger...

A la fin du roman, l'autrice explique qu'elle aurait voulu qu'il éxiste des romances gays quand elle était ado, qu'ils y ont droit aussi. je suis bien d'accord avec elle, mais mon grand âge a fait que je ne me suis pas sentie concernée . En dehors de cette louable attention, je me suis ennuyé copieusement avec ce livre, la quête des envellopes roses ne s'accompagnant pas d'un suspens, insoutenable, la partie "policière " ne couvrant que la moitié du roman.
Il y a autre chose qui ne fonctionne pas : ces adolescents vivent dans un état très religieux, le lycée l'est aussi, ils sont donc sensés ne pas pouvoir vivre, s'exprimer etc.. comme ils le veulent , mais j'ai trouvé que ce lycée était fantastique ! Ils créent des comédies musicales, le sport a l'air très présent. L'Alabama est présenté comme un état qui n' accepte pas les gays, pourtant , lorsque les deux mères de l'héroine se retrouvent à l'aéroport, elles s'embrassent comme un couple hétéro amoureux et rien ! Aucun policier, aucun regard gêné, aucune réflexion. Donc cette idée d'état intolérant et très bigot est très mal exploitée.

Des fois les romans pour adolescents touche un large public et me touche, pas celui-ci, je ne suis pas la cible.
Commenter  J’apprécie          504
L'action se situe dans un lycée chrétien protestant en Alabama. Dans cet établissement, rien ne doit sortir de l'ordinaire : ni ongles vernis, ni cheveux roses, ni jupes trop courtes. Quant à la sexualité, n'en parlons pas, filles et garçons sont vierges et hétéros. Chloé, personnage principal de ce roman rythmé et drôle, est une jeune fille brillante, elle se définit comme bisexuelle et s'amuse à provoquer le plus possible l'ire du proviseur. Il ne lui reste plus que quelques semaines avant son diplôme et elle ne rêve que d'en sortir major de sa promotion juste pour agacer une dernière fois le proviseur car sa propre fille concourt également à devenir major. Chloé déteste cette fille -Shara- véritable stéréotype vivant de la fille populaire du lycée, excellente en tout et qui sort avec LE beau garçon sportif, bien propre sur lui aussi. Pourtant, juste avant de disparaître, Shara a embrassé Chloé dans un ascenseur. Pour quelles raisons ? Décidée à en savoir plus, Chloé va mener son enquête avec l'aide de Smith le petit-ami de Shara et de Rory, l'amoureux transi de cette même Shara. Tous les trois constatent que la belle évaporée a laissé derrière elle, dans des endroits différents, des cartes roses écrites de sa main contenant des messages énigmatiques qui doivent les conduire à la retrouver.

J'ai été étonnamment surprise par ce roman, j'ai beaucoup ri devant les dialogues enlevés et les réflexions ironiques de Chloé. Derrière cette impression de normalité, un roman se déroulant dans un lycée, l'auteure déchire nos certitudes pour aborder des thèmes comme la corruption (dans la volonté d'inscrire leurs enfants dans les meilleures facs, certains parents sont prêts à tout, y compris payer), les appartenances sexuelles, le coming out et l'acceptation de soi. Une bonne surprise que je vous recommande.

Challenge Multi-défis 2023
Challenge Coeur d'artichaud 2023
Challenge Plumes féminines 2023
Commenter  J’apprécie          250
À deux reprises, Casey McQuiston a réussi à toucher mon coeur avec deux romances distinctes. À ce stade, j'avais confiance en sa plume, avec sa nouvelle romance contemporaine, qui dégageait une ambiance Pretty Little Liars.

Comme toujours avec ses livres, l'un des points forts réside dans ses personnages. du protagoniste principal aux personnages secondaires, aucun n'est laissé de côté. Ces adolescents étaient vraisemblables, et je me sentais transportée à leurs côtés dans les couloirs de ce lycée chrétien.

L'action se déroule aux États-Unis, dans une ville conservatrice où l'exubérance, l'originalité, la différence et les sexualités autres que l'hétérosexualité ne sont pas bien perçues. Dans ce décor fortement américanisé, il est mal vu de sortir de l'ordinaire, à moins de vouloir être la source de ragots et de réprimandes. Au sein de cet établissement scolaire, nous sommes confrontés à l'étroitesse d'esprit et aux normes imposées par la direction.

Personnellement, je ne suis pas à l'aise avec la religion et dans les romans, j'ai tendance à éviter ce sujet, n'étant pas très familière avec cette thématique. C'est grâce à l'humour, au sarcasme et aux réflexions ironiques de Chloé que l'autrice a réussi à me mettre à l'aise.

À travers le regard de cette lycéenne marginale, aux excellentes notes scolaires, qui se définit comme bisexuelle, CMQ bâti son trope principal : Un rival to lovers (premier que je lis) qui se déroule en deux temps. Les flashbacks nous permettent de découvrir comment ces deux jeunes élèves en sont venus à se détester et à entrer en compétition.

L'autrice réunit trois protagonistes qui, a priori, n'avaient rien pour être amis (Chloé, Rory et Smith). Pourtant, ils se rendent compte qu'ils doivent combiner les messages qui sont destinés à retrouver Shara. de là naît un trio des plus plaisants, dont la dynamique fonctionne à merveille et qui m'a souvent fait sourire. Toujours dans une ambiance d'enquête et d'énigme, on se demande ce qui se cache derrière l'image de la belle, aimable, polie et intelligente Shara. Manipulatrice ou élève modèle ?

J'ai apprécié le fait que Chloé, grâce à ce jeu de piste initié par Shara, se lance dans une recherche d'indices et ne démorde pas de son objectif. Les messages énigmatiques et leur résolution apportent un vrai rythme à la première partie du récit. La jeune fille est un personnage agréable à suivre, et son cheminement de pensée, qui était initialement manichéen, évoluait au fur et à mesure de sa prise de conscience, sans pour autant perdre de son authenticité.

Je m'attendais à être plongée du début à la fin dans une ambiance thriller, avec une disparition inquiétante et un jeu de piste intriguant qui me tiendraient en haleine de bout en bout. J'étais captée par ma lecture jusqu'à ce que la romance entre Shara et Chloé fasse son apparition.

Le départ et le milieu du roman étaient tellement captivants que j'ai été déçue de voir l'intrigue prendre une telle tournure. Les 100 dernières pages m'ont paru extrêmement longues à cause de cette romance.

On a basculé dans un tout autre registre, davantage axé sur la réflexion, les sentiments amoureux. McQuiston explore les différentes facettes de l'amitié, avec ses hauts et ses bas, ses moments de complicité et ses désaccords, ajoutant ainsi une couche supplémentaire de réalisme à l'ensemble.

Le personnage de Shara et sa relation avec son père méritaient plus d'attention de la part de l'auteure. le sujet révoltant révélé dans les derniers chapitres aurait pu être développé de manière plus approfondie par CMQ, car il était vraiment prometteur et en rapport avec l'histoire.

En définitive, Casey McQuiston a confirmé son talent pour la littérature queer, mais c'est dommage que le roman ait subi une scission aussi brutale rompant l'ambiance et le rythme du récit.
Commenter  J’apprécie          00
I kissed Shara Wheeler était le roman de Casie McQuinston qui m'enthousiasmait le plus. J'ai découvert sa plume en commençant par My dear f***ing prince, que j'avais moyennement aimé, pour ensuite découvrir One Last Stop que j'avais nettement plus apprécié. On continue dans la même lignée puisque j'ai beaucoup apprécié I Kissed Shara Wheeler, sans contexte mon préféré de l'auteurice. Je remercie énormément les éditions Lumen et Netgalley pour cette merveilleuse lecture. Si vous n'avez pas déjà découvert Casey McQuinston, qu'attendez-vous ? N'hésitez plus à découvrir I Kissed Shara Wheeler !

Chloe Green est une excellente élève qui a été forcée de quitter les belles plages californiennes pour intégrer un lycée d'élite qui se trouve dans une toute petite ville d'Alabama. Elevée par ses deux mères, dont l'une est une ancienne élève qui a marqué les esprits, Chloe Green ne passe pas inaperçue. Pour autant, la jeune fille s'est appliquée à tracer son chemin sans trop d'encombres, en résistant à l'administration étroite d'esprit de l'établissement, afin d'obtenir la place de major de sa promo. Problème : Chloe Green a une rivale de taille en la présence de Shara Wheeler - l'élève parfaite en tous points, reine en titre de l'école.

Cependant, lors du bal de promo, à un mois de la fin des cours, Shara Wheeler disparait mystérieusement après avoir embrassé sa pire ennemie dans un ascenseur, sans que celle-ci ne l'ait pressenti de près ou de loin. Ce n'est pas la seule surprise laissée par Shara Wheeler : la jeune fille a également embrassé deux autres garçons avant de se volatiliser. Les trois élèves n'ont rien en commun, hormis la disparue et les messages énigmatiques qu'elle a disséminé sur son passage ... Enragée et troublée par tous ces évènements, Chloe se dit qu'elle avait raison depuis le début : sous des apparences parfaites et raisonnables, Shara cache une personnalité bien plus complexe. S'en suit un jeu de piste aussi fascinant que troublant, où l'élève modèle va devoir sortir de sa zone de confort et s'impliquer corps et âme.

Je m'attendais à ce que l'enquête prenne plus de place dans l'intrigue du roman. Au final, celle-ci permet d'amener des éléments sur lesquels la narration va s'attarder. Si la première partie du récit est dévouée à l'enquête, la seconde partie s'intéresse aux raisons et aux conséquences de la disparition de Shara. le roman reste addictif de bout en bout, mais il est vrai qu'il y a un changement de rythme et de dynamique entre les deux parties.

C'est un roman divertissant, plaisant, qui témoigne des troubles qui agitent les adolescents, leur quête d'identité, leurs problèmes familiaux, les aléas des relations amoureuses et des amitiés. Casey McQuiston nous offre une représentation juste, attachante et complexe de l'adolescence. Je sais que certains lecteur.ice.s ont eu du mal avec le personnage de Chloe et c'est vrai qu'elle ne ressemble pas aux héroïnes habituelles : elle peut être agaçante, obstinée, aveugle, maladroite ... Mais c'est son imperfection qui m'a plu, qu'elle ne soit pas irréprochable, qu'elle fasse des erreurs, qu'elle apprenne et évolue au cours de l'histoire. L'univers de Chloe Green va s'ouvrir au cours de sa quête et c'est touchant à suivre. Elle va trouver non seulement l'amour, mais également l'amitié en des personnes qu'elle ne soupçonnait pas. On a une relation ennemies-to-lovers des plus plaisantes (une relation F/F en plus, tout pour me plaire) et on retrouve également la trope de found family, ce qui était également très plaisant. La famille de coeur de Chloe Green va s'agrandir et c'est plein d'émotion. On s'attache à Chloe, Smith, Rory, mais aussi à la meilleure amie de Chloe ... L'histoire comporte bon nombre de personnages secondaires mais chacun est facilement identifiable par le lecteur.ice, chacun a ses particularités et son histoire. le tout dressait un portrait très crédible et sincère de l'adolescence. Les personnages nous réservent bien des surprises et nous touchent plus profondément qu'on pouvait le penser.

La plume de Casey McQuinston nous permet de prendre rapidement nos repères et de s'embarquer facilement aux côtés des personnages. L'intrigue est efficace, sans être réellement surprenante. Casey McQuinston s'intéresse aux sujets de la religion et de l'homosexualité, des thèmes peu traités ensemble en YA. Cela apporte une autre dimension au récit et une plus grande profondeur. Les messages que transmet l'auteurice sont toujours pertinents et intéressants. Par ailleurs, j'ai adoré la fin : complète et satisfaisante, sans être irréaliste. Chaque personnage a sa propre conclusion, en adéquation avec son identité et tout prenait son sens.

En quelques mots, j'ai absolument adoré I Kissed Shara Wheeler, un roman qui traite justement de l'adolescence, de la quête d'identité, de la religion et de tant d'autres sujets, une histoire prenante campée par des personnages aussi intéressants que complexes. Pour faire simple, lisez I Kissed Shara Wheeler.
Lien : https://le-blog-d-eleanara.b..
Commenter  J’apprécie          10
4,75/5

Je dois avouer que je suis partit avec des aprioris.
Cependant dès le début, l'histoire est très palpitante surtout très addictive.

J'ai beaucoup aimée la plume qui est plutôt simple mais qui nous plonge dans une spirale ou on a juste envie de découvrir la suite.
Entre amitié et mystère.
Lycée et enquête, j'ai vraiment adorée ce petit mélange.
J'ai beaucoup aimée les sujet abordé par l'autrice tel que sa sexualité et surtout les dommages que la religions pouvait causer sur sa manière de s'affirmer, de pensées etc…
C'est un roman qui traite de sujet compliqué à expliquer de la bonne manière, avec les bon mots mais j'ai trouvée qu'elle l'a fait une vraiment bonne manière.
Elle à amener le sujet de la bisexualité, de l'homosexualité, de l'hétérosexualité et de la non-binarité d'une manière très douce et « innocente », comme des jeunes qui se découvre et j'ai trouvée cela vraiment adorable. Elle le présente comme cela pourrait se passer dans la vrai vie, c'est-à-dire avec des personnes sans jugement et d'autres avec des réactions plus compliqué.

Les personnages était bien développé mais j'ai trouvé qu'il paraissait parfois un peu trop « jeune » dans le sens mentalement que leurs âges.
Cependant j'ai beaucoup aimée leurs réflexions et leurs intelligence et surtout les différents caractères et sensibilité que l'autrice à peu écrire.
Le personnage de Chloé, je dois l'avouer, est assez complexe et m'a un peu dérouté. Elle est tellement obsédée par cette histoire qu'elle en oublie sa meilleure amie et cela m'a vraiment fait mal au coeur pour elle. Je ne me suis pas tellement attaché à son personnage mais en même temps je l'ai bien aimée. C'est très bizarre et contradictoire mais si vous l'avez le je pense que vous comprendrez XD
Smith est vraiment un petit coeur. au départ on pense que c'est LE footballeur imbu qui sort avec la star du lycée mais apprends on fur et à mesure qu'il est vraiment sensible, qu'il est juste un petit sucre.
Rory lui m'a vraiment touchée ainsi que son histoire. C'est un peu le personnage qui est perdu et je l'ai trouvée à la fois drôle et touchant.
Shara. Alors elle au début je l'aimais bien au travers de ce qu'on savait sur elle mais très vite j'ai déchanté et je l'ai trouvé étrange mais en même temps incomprise quelque part.
J'ai beaucoup aimée également le retournement de situation presque final. Vraiment inattendu et qui a apporter une genre d'animosité entre les personnages.

En bref une très bonne lecture très surprenante que je recommande fortement !
De plus la fin est tellement belle et tellement cosy ! un vrai rayon de soleil.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
La maison où ils pénétrent est agréable - enfin, techniquement. On se croirait dans un reportage sur les différentes façons d'interpréter la couleur beige.
Commenter  J’apprécie          80
Ça craint, je vous dis. Ça craint vraiment, cette vision qu’ils nous imposent de nous-mêmes, et nous, on se laisse faire parce qu’on pense qu’on ne peut rien faire contre. On se laisse faire pendant si longtemps qu’on ne sait même plus qui on est, on sait seulement ce qu’ils veulent qu’on soit. Et moi, je n’ai plus envie de me laisser faire.
Commenter  J’apprécie          20
La jeune femme que tu es ici n'est pas nécessairement celle que tu seras ailleurs. Et si celle que tu penses devoir être dans cette ville ne te convient pas, tu as le droit de partir. Tu as le droit d'exister. Même si ca revient à exister ailleurs.
Commenter  J’apprécie          10
What do you say when The Girl tells you that you're The Girl to her?
Commenter  J’apprécie          30
Je voulais m'assurer qu'elle ne regardait que moi
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Casey McQuiston (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Casey McQuiston
I Kissed Shara Wheeler de Casey McQuiston est en librairie. Vous hésitez à le découvrir ? Voici un petit booktrailer pour achever de vous convaincre...
autres livres classés : jeune adulteVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (321) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5254 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}