AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2810705933
Éditeur : Presses universitaires du Midi (06/12/2018)

Note moyenne : 3/5 (sur 3 notes)
Résumé :
La Garonne et le canal du Midi ont représenté des axes historiques majeurs de communication, formant un système de navigation inachevé autour de Toulouse. La capitale régionale absorbait l’essentiel du fret et contrôlait le commerce d’entrepôt des produits descendus des Pyrénées et de leur piémont.

Son association au canal du Midi a laissé espérer une dynamisation du trafic grâce à la mise en relation de la Provence, du Languedoc et de l’Aquitaine. Ma... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
moussk12
  04 janvier 2019
C'est un ouvrage collectif que les Editions Méridiennes m'ont offerte dans le cadre d'une opération Masse Critique de Babelio. Je les en remercie tous.
C'est un très bel ouvrage de Jean-Michel Minovez, professeur et auteur de plusieurs livres sur l'histoire de la Garonne. Il a ici collaboré avec les élèves et professeurs de la licence professionnelle Edition de l'université de Toulouse.
Ce qui m'a tout de suite frappé, c'est la beauté de sa couverture, le plaisir de tourner les pages d'un papier doux et épais, le nombre et la diversité de photos, de reproductions de peintures et gravures et de plans anciens ou plus récents, qui rendent le parcours du livre plus qu'agréable. J'ai beaucoup aimé aussi la conception graphique et l'équilibre entre le texte et l'image.
L'histoire de la Garonne et de la navigation autour de Toulouse nous est contée depuis les prémices d'une activité fluviale au 17e siècle jusqu'à son déclin fin 19e - début 20e siècle, supplantée par le circuit ferroviaire, capable de transporter marchandises et personnes en plus grand nombre, mais aussi de manière plus sûre. Parce qu'au fil de la progression des échanges commerciaux, la Garonne et le canal du Midi ont été plus que dangereux. Meurtrier ! Et le développement démographique de la ville rose a fait augmenter le nombre de malchanceux qui ont perdu la vie dans ses crues; la dernière datant de 1875.
Pourtant, dès le début, des travaux ont été réalisés pour endiguer les crues, aménager les quais , les ports étant importants à Toulouse. Mais soit trop tard, soit pas suffisamment. Et petit à petit, les routes et le train sont venus balayer plusieurs siècles de navigation commerciale.
Depuis quelques décennies, la Garonne traversant Toulouse et le Canal du Midi font preuve d'un regain d'intérêt et d'aménagements pour le touriste à la recherche de belles promenades. Mais il n'y sera plus jamais question de commerce à grande échelle.
Malgré un sujet qui de prime abord m'intéresse peu, j'y ai appris beaucoup de choses et je n'aurais jamais imaginé qu'un fleuve soit autant chargé d'histoire.
Un beau livre à découvrir pour les amateurs ou non, pour sa qualité visuelle mais aussi pour l'incroyable travail de recherches de ses concepteurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
jeandubus
  13 janvier 2019
Garonne et canal du midi
(le système de navigation autour de Toulouse)

Je relisais récemment « le tour de la France par deux enfants » qui était un des rares livre que possédait mon grand-père, et qui traitait (entre autre) du canal du midi, de l'ingénieur Riquet et de ses obsédantes recherches pour relier la méditerranée à l'océan atlantique.
Comment franchir de Sète( Cette) à Toulouse cette impressionnante montagne noire. Monter et descendre en bateau sur le même canal ?
J'ai donc saisi l'occasion que m'offrait masse critique pour découvrir ce « beau livre » traitant d'un tel sujet.
Un beau livre, avec un très beau papier, pas trop lourd, jolie main douce, bien illustré avec un procédé de reproduction iconographique et une typographie sans défaut.
Si on se limite à feuilleter l'ouvrage, on s'imagine que tout est là : le canal les écluses, les retenues d'eau pour alimenter l'ouvrage hydraulique d'Est en Ouest, Saint Ferréol, les aqueducs, les constructions connexes, les plans. L'essence de l'ingénierie depuis plus de trois siècles…
Las, le centre d'intérêt se déplace complètement sur la Garonne entre les Pyrénées et Toulouse et sur cette dernière en particulier qui visiblement est passée à côté d'un grand projet. Et ceci de l'origine à nos jours. Fleuve indomptable la Garonne n'a jamais vraiment participé au développement de Toulouse qui s'est contentée de faire tourner des moulins, fixes ou flottants et d'attendre que les grumes veuillent bien arriver librement depuis la montagne avec les dommages inévitables que ce transport hasardeux impliquait sur les berges et leurs habitants.
On peut raisonnablement s'interroger sur ce qu'aurait provoqué la construction d'une sorte de canal de Suez entre Sète et Bordeaux, sur l'urbanisation et l'industrialisation induites par un tel évènement qui sans doute heureusement n'a pas eu lieu si l'on observe les développements excentriques et monstrueux de nos villes contemporaines.
Pour autant le canal du midi n'existe que par son activité réduite et ne mérite aucune attention dans cet ouvrage rédigé par un collectif d'enseignants et d'étudiants qui faute de traiter la science hydraulique se noient dans les notes et les renvois abstrus (plus de 300 notes pour 150 pages photos et plans compris) :
Page 106 : « Quant aux droguets du Volvestre, une partie est expédiée par la Garonne à la fin du XVIII° siècle (note 191) > p 157, note 191: BMC,ms.N°93,1788, Fb25,r° (C'est sans commentaires et certaines notes même renvoient à la bibliographie)
Ce procédé ne trompe personne, qui vise à étayer en digressions littéraires et graphiques une analyse confuse qui comme souvent l'a fait le fleuve impétueux déborde de son lit et l'auteur de l'ouvrage jean Michel Ginovez involontairement submergé dans les contradictions
Ici un bas-relief, la deux assiettes, ou encore une vue du port de Marseille nullement concerné par le sujet.
D'autres villes comme Bordeaux ou Londres ont intelligemment exploité leurs rivages après leur avoir tourné le dos pendant des siècles. Et c'est assurément l'image d'un progrès urbain.
A Toulouse, on réserve exclusivement les inondations à la rive droite et on se concentre sur le capitole.
Adieu donc au canal et bon vent aux élucubrations universitaires destinées aux rayons poussiéreux d'une bibliothèque sans lecteurs.
La conclusion est terrible d'une photo qui montre « le canal du midi coupé de son débouché dans la Garonne ou la victoire de l'autoroute sur la voie d'eau » et cette phrase encore plus déprimante en terme d'ultime constat : « Toulouse qui est presque toujours demeuré un noeud de circulation incomplet en la matière, voit alors le trafic, ses quais et ses ports s'endormir doucement ».
Sans parler du projet inepte de l'architecte Joan Bosquets qui, pleine page, nous présente pour tout avenir, un mail vide vaguement arboré, en forme de parking de supermarché avec la statue de Riquet en perspective censé illustrer son ambition de remettre » l'eau au coeur de la ville ». Quelle blague !

C'est peu dire que si le flacon est agréable le contenu est un poison.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
mogador83
  26 décembre 2018
Un bel ouvrage richement illustré qui nous entraîne sur les bords de la Garonne et tout au long du canal du Midi pour comprendre l'histoire de ses lieux et de ses aménagements à travers les siècles. J'ai beaucoup aimé les images et plans permettant de bien localiser les lieux évoqués et en comprendre l'ambiance. le texte reste malgré tout très technique et peu aisé pour une néophyte de ce secteur comme moi... j'ai regretté des phrases complexes et j'ai eu du mal à lire la deuxième partie du lire. Merci à la masse critique pour cette découverte intéressante!
Commenter  J’apprécie          70
autres livres classés : fleuveVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Noms de famille et la nature

Noms; trois ont pour origine le bois, mais un quatrième est l'intrus, lequel?

Dubreuil
Bosh
Combescure♧
Wood

10 questions
83 lecteurs ont répondu
Thèmes : Noms de personnes , nature , montagnes , métier d'autrefois , animauxCréer un quiz sur ce livre