AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782755684704
Éditeur : Hugo et Compagnie (01/10/2020)
4.22/5   176 notes
Résumé :
Surdoué mais solitaire, Aaron n'a que cinq ans lorsqu'il manque de se noyer. Celle qui le sauve d'une mort certaine n'est autre que Fleur, une petite fille bavarde avec des millions d'amis.

Au travers de lettres échangées, les deux enfants se promettent un amour durable digne des meilleurs dramas coréens... jusqu'à ce que la vie les sépare.

Seize ans plus tard, Fleur est une écrivaine romantique mais fauchée qui a perdu toute confiance ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (86) Voir plus Ajouter une critique
4,22

sur 176 notes
5
39 avis
4
28 avis
3
11 avis
2
1 avis
1
0 avis

Saiwhisper
  23 juin 2021
Il me restait un dernier roman de Morgane Moncomble à découvrir avant de prétendre avoir dévoré toutes ses publications… Or, il semblerait que j'ai gardé l'une des meilleures pour la fin ! Que c'était génial ! Attention, j'ai bien conscience que cette romance ne plairait pas à tout le monde : l'auteure a volontairement repris tous les codes des k-drama (séries tv coréennes). Il y aura donc des moments clichés à la pelle, des quiproquos, des moments tendus et un bel happy-end qui redonne le sourire ! À travers une courte introduction, Morgane Moncomble avertit son lectorat et ne cache pas le déroulé de son livre ainsi que ses inspirations. Mieux, elle en joue ! Étant avertie, j'ai donc savouré cette histoire sans faire attention à ces éléments qui, sans ses explications, m'auraient sans doute agacée si je n'avais pas su que c'était intentionnel.
En moins d'une journée, j'ai dévoré cette délicieuse histoire d'amour pleine de rebondissements, d'engueulades, de jolis moments, de taquineries et d'émotions ! Les personnages principaux m'ont énormément plu. C'était d'ailleurs un véritable crève-coeur de les quitter… À leurs côtés, j'ai été touchée, j'ai ri et j'ai eu envie de hurler. Que de sensations diverses ! Avec autant de curiosité que de plaisir, j'ai suivi le binôme se quereller, s'apprivoiser, se chercher et s'aimer. J'aimais surtout beaucoup la menace implacable de la vérité pouvant surgir à tout moment. En effet, on découvre que les deux narrateurs se sont connus plus jeunes et sont vraisemblablement aimés. Fleur/Lilas se souvient de toute leur histoire et, dès qu'elle aperçoit son ancien premier amour, tente de se rapprocher de lui en redevenant son amie. Malheureusement pour elle, Aaron a complètement occulté son identité et ce qu'il s'est passé entre eux. Il a cependant envie de retrouver son ancienne comparse. Or, Lilas lui fait tellement penser à la petite Fleur de son enfance… Progressivement, le tandem va tisser des liens. Comme l'héroïne, le lecteur sait que le pot aux roses finira par être révélé… On attend donc ce moment avec impatience ! Et quelle surprise ! Je ne m'attendais pas à autant de secrets, ni à la nature de ces derniers. Jamais je n'aurais anticipé ces traumatismes. Rien que pour cela, mon ressenti général pour cet ouvrage est positif !
Fleur/Lilas est tout simplement adorable ! Son franc-parler, sa spontanéité, sa tolérance, sa gentillesse, sa sensibilité et sa façon d'être m'ont charmée. On comprend aisément que tout le monde veuille être son amie ! Parallèlement, Lilas est également imparfaite, indécise, râleuse, gaffeuse, craintive et entêtée. Cela fait d'elle une personne crédible et totalement attachante ! de son côté, Aaron m'a rapidement fait forte impression. Certes, il est l'archétype du beau-gosse travailleur, intriguant, introverti, contestataire, perfectionniste, cynique, taquin et solitaire. Pourtant, cela ne m'a pas empêchée de l'adorer après quelques pages. Son humour a souvent fait mouche, tandis que j'ai adoré ses failles. Les thématiques abordées à travers lui sont aussi inattendues que bouleversantes… Les personnages secondaires ne sont pas en reste, que ce soit du côté des colocataires de Fleur ou des collègues du duo. Par exemple, j'ai eu un coup de coeur pour Nicolas et sa petite-amie…
Autre point fort : l'univers dans lequel évoluent les protagonistes. Tous deux travaillent dans une boîte spécialisée dans les jeux vidéo. En outre, ils sont tous deux chargés du scénario, du concept et du design de certains personnages. du gaming, de l'écriture et du dessin… Que demander de plus ? Ce sont là trois éléments qui me passionnent… Autant dire qu'avec ce tiercé gagnant, j'étais déjà sous le charme ! Ajoutons à cela tous les bons éléments cités et la merveilleuse plume de l'auteure et vous aurez une lectrice comblée. Sans hésiter, je peux dire que j'aime le style de Morgane Moncomble de « toutes mes tentacules » ! Vivement sa prochaine sortie !!!
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          152
Beli_LivreSaVie
  11 octobre 2020
J'ai tous les romans de Morgane Moncomble dans ma bibliothèque mais je n'ai pas encore eu l'occasion de les lire. Pourquoi commencer par celui-ci ? Tout simplement car je viens d'en faire l'acquisition avec une précommande du FNR et que je n'avais pas envie de le mettre en attente, tout comme l'autre roman que j'ai commandé et que j'ai lu de suite aussi. Je découvre donc la plume de Morgane Moncomble avec ce roman, une plume grandement appréciée par celles qui m'entourent et qui partagent cette passion pour la lecture.
Quand j'ai commencé ce roman, je me suis dit « zut », parce que les passions des personnages ne sont absolument pas les miennes, elle est fan de Kdrama, tandis que lui est un fervent joueur de jeux vidéos. Des domaines que je n'apprécie pas du tout, alors j'aurai pu rester sur mes aprioris et m'arrêter mais ce n'est pas cela qui va me faire reculer, surtout que j'ai beaucoup aimé ce qu'en a fait l'auteure. En effet, elle a introduit les univers de prédilections de ses personnages de façon à happer l'attention des lecteurs, en nous menant au coeur même de la création des jeux vidéos, ou encore en nous permettant de comprendre pourquoi ils aiment tant ces passions. Les références qu'elle fait aux Kdrama en rapport avec l'histoire qui est la leur, sont bien amenées et l'immersion au coeur de cette société de création de jeux vidéos est super intéressante. Donc malgré mon peu d'engouement pour ces mondes auquel je n'adhère pas, je ne me suis pas sentie une seule fois perdue dans ma lecture, Morgane Moncomble sait faire en sorte que même une personne non connaisseuse puisse s'y sentir très à l'aise. J'imagine alors que celles qui sont fans, notamment des Kdrama, ont du d'autant plus apprécier cette lecture. Côté jeux vidéos, je n'aime pas ça, mais j'ai des adeptes à la maison, donc j'ai déjà plus de références !
Passons ces précisions qui ne font que confirmer que la plume de Morgane Moncomble est capable de vous capturer, malgré le peu d'intérêt que l'on peut avoir pour des univers. Je me suis donc lancée dans cette lecture avec entrain et curiosité, et j'ai trouvé que sa proposition était très judicieuse et l'histoire de ses personnages était délicieusement présentée avec une pointe d'originalité. Cette histoire ne pouvait que me plaire, car l'auteure utilise un schéma qui me ravit à chaque fois : quand on débute l'histoire avec des personnages qui se sont connus tous jeunes, et qui se sont perdu de vue par la suite, pour finir par se retrouver en tant qu'adultes. Ce schéma narratif permet de véhiculer beaucoup d'émotions, car la jeunesse des personnages est souvent vecteur de beaux sentiments innocents, et d'autant plus forts et souvent il se cache quelque chose, qui n'est pas de leur fait et qui les ont séparés.
Aaron et Fleur sont les deux personnages dont nous allons découvrir l'histoire. Ce sont tous deux des « artistes », dans le sens où ils créent des univers, chacun à leur manière. Cela colle assez bien avec leur personnalité, assez introvertie et très secrète. C'est à travers leurs univers de prédilection que nous allons pouvoir les découvrir aujourd'hui, jeunes adultes, ils vont se rencontrer dans le monde du travail, car Fleur va intégrer l'équipe de création d'Aaron pour la conception d'un jeu vidéo. Passez le cap de l'entretien d'embauche est un grand pas pour Fleur qui n'a pas l'habitude de faire valoir son travail, restant plutôt enfermée chez elle face à sa feuille pour créer ses univers. Quel ne sera pas le choc pour elle, quand elle se rendra compte que le chef d'équipe n'est autre que le Aaron qu'elle a connu quand elle était plus jeune, celui qu'elle a perdu et qui a changé sa vie. le choc est d'autant plus rude quand elle se rend compte qu'il ne la reconnait pas ! Elle aurait pu alors fuir et abandonner ce job, mais elle ne l'a pas fait mais elle ne lui a pas non plus rappelé qui elle était, d'autant plus qu'Aaron l'accueille assez froidement, avec beaucoup de réticence, et sans réellement considérer ce qu'elle fait comme utile, de quoi ne pas aider pour qu'elle prenne confiance en elle.
Aaron va alors se montrer très abrupte avec elle, et si Fleur commence à trouver sa place au sein d'une équipe agréable et accueillante, lui ne semble pas être du même avis que ses collègues. Fleur va éprouver tant d'émotions contradictoires, car elle ne se sent déjà pas à l'aise avec leur passé commun qui semble contenir bien des secrets, alors si en plus, il semble ressentir de l'animosité constante pour elle, elle se sent encore plus gênée. Mais Fleur a été pétillante pleine de vie et d'envie et si elle a terré cela bien profond en elle, elle commence aussi à dévoiler dans cette équipe et elle aura l'occasion de partager quelques moments avec Aaron, jusqu'à ce moment, où il oubliera ce qu'il lui reprochait au début, pour découvrir la personnalité de la jeune femme. C'est alors que l'on voit ces deux personnages presque éteins, revivre, et s'ouvrir petit à petit à l'autre, et par expansion aux autres. Fleur se libère de son manque de confiance en elle, progressivement, et lui devient plus ouvert aux autres, plus sociable et moins morose. C'est un peu comme si le contact de l'autre leur permettait d'éclore, comme un bourgeon qui jusque là se sentait fragilisé face aux intempéries de la vie.
Le passé, ils ont un passé commun, et plus nous avançons dans l'histoire, plus celui-ci s'impose comme étant quelque chose de primordiale quand à ce qu'ils sont devenus. On ressent le profond malaise et la peur de Fleur, s'il venait à l'apprendre, de peur de le perdre de nouveau. de son côté, il a oublié une partie de leur histoire, et par moments, cette histoire commune semble refaire surface, alors que non pour lui, elle n'est pas celle qui l'a accompagné dans le passé. Nous sommes alors très intrigués par ce qu'ils ont vécu, cela a occasionné une cassure nette dans leur vie et cela les a séparé, alors que l'on se rend compte qu'ils étaient très liés. C'est à travers quelques souvenirs, quelques moments importants qu'ils ont passé ensemble, que l'on se rend compte de l'énorme fossé qu'il y a entre ceux qu'ils étaient dans le passé, et ceux qu'ils sont devenus aujourd'hui. Mais qu'a-t-il pu se passer ? C'est ce que nous découvrirons au fil des pages, avec beaucoup d'émotions et d'empathie.
Comment ne pas aimer les personnages qu'elle nous propose de suivre !? Impossible ! comme je le disais plus haut, on les aime dès le début, lorsque l'on les découvre enfants, mais adultes, ils ne sont pas en reste, ils sont très intéressants à découvrir. Ils ont tous deux une vulnérabilité qui les rendent fragiles face à la frénésie de la société, ils tentent tous deux au mieux de se protéger de cela. Aaron opère avec une attitude assez rigide, et malgré sa jeunesse, il véhicule une certaine forme de gravité. Sa façon d'être, son engouement au travail créent une certaine distance avec les autres, avec ce besoin de s'isoler par moments pour ne pas être constamment en contact avec trop de monde. Sa personnalité est très intéressante à découvrir, on sent bien qu'il y a quelque chose chez lui, qui a été brisé en chemin et tout du long, on se demandera quoi. Fleur, quand à elle est une jeune femme assez introvertie, peu sur d'elle, elle vit recluse sur sa créativité, qui est son moyen d'évasion. Même cela qu'elle maitrise, la fait douter d'elle-même. Elle était une enfant pétillante, pleine de vie et d'audace, mais cette part d'elle a cessé d'être avec sa séparation de celui à qui elle tenait le plus au monde, par la suite, elle n'a plus jamais été la même. Ici, nous la découvrirons au contact des autres, alors qu'elle commence un nouveau job et son manque de confiance en elle, sera flagrant, elle devra faire un gros travail sur elle-même.
Un roman qui véhicule de très belles émotions, la plume de Morgane Moncomble est douce et belle, et elle sait nous offrir de bien jolis sentiments. Ses personnages sont juste adorables, précieux et on fond facilement pour eux, l'histoire dans laquelle ils vont oeuvrer est magnifique, et elle réserve parfois des surprises. Si c'est doux, c'est aussi poignant mais elle nous présente la situation sans mélo, sans drama et avec une sorte de respect vis à vis de situations pouvant être destructives. A chaque moment de l'histoire, on se sent concernés par ce que ressentent les deux personnages, jouissant d'une empathie pour les deux, dans tout ce qu'ils vivent et ressentent. C'est assez fort et c'est déchirant de voir à quel point ils souffrent tous deux, de manières différentes certes mais avec toujours autant d'émotions. Avec ces retrouvailles, qui n'en sont réellement que pour Fleur, puisqu'Aaron ne l'identifie pas comme étant celle de son passé, ils vont devoir se confronter au passé, sans cela impossible d'avancer. Un passé douloureux, plein de secrets et destructeur qui a changé leur vie. Dire que je suis tombée sous le charme de ce roman est bien le reflet de ce que j'ai éprouvé à sa lecture. C'est ma première lecture de l'auteure, et je suis ravie de savoir que j'ai déjà ses autres romans dans ma bibliothèque, va vraiment falloir que je les cale dans mes lectures.
Lien : http://www.livresavie.com/fa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
drunkprincessa
  08 octobre 2020
J'aime Morgane Moncomble. de tout mon coeur. Je n'ai jamais été déçue par ce qu'elle a pu écrire ou publier. J'aurais aimé pouvoir lui dire quand je l'ai rencontré au FNR 2018, mais j'ai paniqué et je n'ai pas osé. Alors je l'écrit ici. J'ai aimé passionnément Viens on s'aime, j'ai adoré Aime-moi je te fuis et je voue un culte à Nos Âmes Tourmentées, qu'importe à quel point ce roman me fait mal. Et je ne mentionne même pas ce qu'elle a pu publier sur Wattpad (d'ailleurs je te retiens toujours pour ce que tu as osé faire à Soan, je t'en voudrais toute ma vie.) Falling Again ne fait pas exception à cette règle.
J'étais dans une reading slump depuis plusieurs mois déjà. Je pensais que le confinement me redonnerait l'envie de lire, je ne vous dirais pas à quel point je me suis trompée. Alors je me suis désintéressée de l'actualité New Romance (tout en continuant à engranger les livres, à remplir mes étagères, ça va de soi.). Je n'étais pas au courant de la sortie du nouveau Morgane Moncomble. Je l'ai appris à peine une semaine avant, par un poste du FNR qui proposait de le faire gagner. J'y ai vu une sorte de rédemption, l'occasion pour moi de reprendre mon activité de lectrice à temps plein là où je l'avais laissé. Et surtout j'y ai vu un signe de l'univers, qui me donnait une chance de ne pas déroger à la règle que je me suis imposée en 2016 : je me procurerais le nouveau Morgane Moncomble le jour de sa sortie, qu'importe si je dois courir à l'autre bout de l'île de France pour ça. Je m'y suis tenue pour les 3 premiers, et j'ai fait 50 minutes de bus aller puis retour pour récupérer le 4ème. Autant vous dire que je n'ai pas plus attendu pour m'y plonger. J'ai délaissé la série que je regardais et mes cours et j'ai foncé tête baissée.
Falling Again c'est un scénario de k-dramas. Morgane ne s'en cache pas, et même si ce n'est pas franchement ma tasse de thé, j'ai décidé de lui faire confiance. Aaron et Fleur étaient meilleurs amis étant petits, mais par la force des choses, leurs chemins ont dû se séparer. Seize ans plus tard, Fleur, sous le pseudonyme de Lilas, se fait recruter par Abisoft, (subtil) détournement de Ubisoft, leader du jeu vidéo français, pour scénariser et illustrer un nouveau jeu mobile. Évidemment, Aaron est son boss, évidemment il est exécrable et évidemment bis il ne la reconnaît pas.
Le roman est doux, frais, assez cliché et très cul-cul mais ça fait du bien. Au pilon les histoires dramatiques où les personnages se déchirent jusqu'à ce qu'il ne reste rien à en tirer, loin de moi les 750 pages de disputes et de réconciliations (oui, j'ai toujours After 2 en travers de la gorge), vade retro le bad boy tatoué impénétrable et sarcastique qui n'enlève sa carapace qu'en présence de la douce et innocente jeune fille qui l'obsède depuis qu'il l'a rencontré à une fête où elle ne voulait pas aller parce qu'elle n'est pas comme les autres™️. Ici, pas question de prince dominateur, pas d'homme d'affaires intransigeant ou de chef de gang aux tendances sadiques. Pas non plus de petite brune aux airs de sainte qui n'a jamais été touchée par un homme, qui ne supporte pas la violence ou les insultes mais qui pour les besoins de l'intrigue parle 6 langues et est championne du monde de krav-maga, d'apné et de ski de fond. Ici on a des personnages ancrés dans le réel, des gens normaux, qui n'ont pas la capacité de faire changer leurs yeux de couleurs ou d'organiser des dates super romantiques dans des restos hyper chers du jour au lendemain.
Ici on a Fleur, une autrice fauchée de 24 ans qui a peur de grandir, qui fait de l'anxiété, qui souffre d'un sévère syndrome de l'imposteur et dont les rêves ne cessent de lui échapper, et Aaron, longtemps qualifié de génie, qui n'a pas de rêve à lui, qui se débat contre de lourds problèmes de santé et qui se perd au milieu du foutoir de sa propre vie, pourtant méticuleusement organisée. Et je ne fais qu'effleurer la surface parce que les personnages secondaires sont tout aussi importants et travaillés. Sous l'épaisse couche de romance, on trouve des personnages embourbés dans leurs problèmes psychologiques, leurs traumas, et une réflexion sur la place que nos rêves tiennent dans nos vies et leur influence sur notre psyché.
Falling Again nous offre aussi un casting divers, ce qui est assez rare pour le souligner. Une héroïne noire, un love-interest d'origine asiatique (sans tomber dans le fétichisme pourtant inherent aux koreaboo), des papas gays, un petit frère musulman, une meilleure amie lesbienne, la liste est loin d'être complète mais vous aurez compris, ici on parle de représentation. Et pour une fois, dans l'histoire de la littérature (j'exagère à peine.) ça ne paraît même pas forcé. Les personnages ne tombent pas dans les clichés liés à leurs origines, leur religion, leur genre ou leur orientation sexuelle, et rien que pour avoir réussi à caser tout ça dans une romance à l'eau de rose, dans un bouquin d'un genre pourtant super codifié où la diversité est loin d'être respecté, je dis chapeau, et dieu sait que j'aimerais ne pas avoir à féliciter quelqu'un pour, you know, le strict minimum.
Si ce n'est pas déjà fait, précipitez-vous sur Falling Again, et sur les précédents ouvrages de Morgane Moncomble. Vous ne serez pas déçu.e.s. de mon côté, je continuerais à guetter le moindre écrit de sa part, quelque soit la langue, quelque soit le thème.
Morgane, si tu passes par ici, je crois savoir - du moins il me semble t'avoir lu le dire - que tu as beaucoup de points communs avec Fleur, et pas uniquement concernant sa passion pour les k-dramas. Je te comprends, et j'espère que tu arriveras à t'en débarrasser. Tu mérites très sincèrement tout ce qui t'arrive, et Falling Again en est la preuve. J'ai mis trois jours à le dévorer, ce qui est étonnamment peu compte tenu du million de choses que je dois faire. J'espère sincèrement avoir à nouveau la chance de te rencontrer, pourquoi pas au FNR 2021, et je l'espère pour te faire dédicacer ton prochain roman, que j'attends déjà avec impatience. En espérant que cette fois, toutes mes blagues, mes anecdotes et mes compliments acceptent de sortir de ma bouche et que je réussisse à te dire plus que mon prénom.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lecturesdejenn
  13 septembre 2021
Je suis progressivement tombée amoureuse de ce roman, plus léger que le précédent, des personnages qui sont à la fois tendres, innocents, intenses, passionnés, sensibles, bouleversants, drôles et haut en couleurs. Et également de la plume de Morgane (oui encore une fois, mais comment faire autrement ^^), qui fut une véritable bouffée d'air frais, qui m'a apaisé, m'a fait rire aux éclats, m'a serré le coeur si fort à l'en briser, pour ensuite mieux nous prendre dans les bras et nous consoler pour réparer notre coeur. Une beauté sans nom que je vous recommande chaudement. Merci aux éditions Hugo Roman pour l'envoi.
Un coup de coeur monumental pour ce roman. Je l'ai terminé cette nuit et ne sais toujours pas comment en parler en étant claire, concise et en mettant mes pensées en ordre. Clairement, je suis à un rien d'acheter un poisson et de l'appeler Willfred !
J'ai adoré ce roman, baigner dans l'univers du jeu-vidéo qu'on ne retrouve pas souvent en romance, l'univers de la K-Pop, des Dramas Coréens et culture coréenne en général, les personnages si tendres, lumineux, bouleversants et profondément humains. La plume de Morgane m'a encore une fois fait verser quelques larmes, fait rire de bon coeur (seule dans ma chambre, tant de fois que mes parents se demandaient si je n'étais pas devenue folle à me taper un fou rire). Un ensemble de petites choses qui font que Morgane est et restera à ce jour, une valeur sûre qui ne me déçoit jamais et me donne envie de croire à la beauté des relations humaines.
J'ai adoré le personnage de Fleur. Elle est douce, gentille, attentionnée, toujours prête à venir en aide aux autres, sensible et forte à la fois, avec un sacré caractère à la fois. Elle m'a touché et je me suis beaucoup vu en elle (j'arrache aussi la peau de mes lèvres à chaque fois que je suis stressée). Je l'ai adoré enfant, tentant de devenir amis avec Aaron sans jamais se décourager, lui exposer continuellement son amour jusqu'à ce qu'il l'accepte (ou fasse avec…). Je l'ai adoré adulte, son manque de confiance en elle, sa tendance à se saboter, à douter de son talent et à penser ne pas mériter ce qui lui arrive de bien, pour finalement la voir évoluer au contact d'Aaron, savoir qui elle réellement et éclore en une personne beaucoup plus sûre d'elle-même.
Quant à Aaron, il a été LE personnage que j'ai le plus adoré suivre, celui pour lequel je mourrais d'impatience d'en savoir plus, sur ce traumatisme qu'il traine depuis des années, une envie dévorante de connaitre sa réaction quand il apprendrait la vérité, ce qu'il ressentirait et la façon dont il appréhenderait la suite à donner à sa vie, ses relations, etc.
Il est le plus jeune game designer de la boîte pour laquelle il travaille et a donc fait en sorte que ses collègues le respectent, quitte à le craindre. Il n'est pas vraiment le genre sociable et à entretenir quelconque relation humaine, souffle le chaud et le froid en permanence. Mais tout cela s'explique par des révélations sur un évènement, un seul qui aura marqué son enfance et son présent. C'est une personne si sensible, terriblement touchante, qu'on a envie de serrer très fort dans ses bras en lui promettant que demain sera un peu moins affreux que la veille et qu'il mérite tout le bonheur du monde. Aaron m'a véritablement bouleversé et j'avais l'impression que mon coeur se serrait à chaque fois qu'il avait mal, à m'en faire pleurer au moment de LA révélation. Je sais pas pourquoi mais je n'ai pas arrêté d'imaginer Aaron sous l'apparence de Nam Joo-Hyuk (Weighlifting Fairy Kim Bok-Joo ou encore The Bride of Habaek).
J'ai adoré le fait que Morgane est décidée d'écrire une romance où les dramas coréens que Fleur regarde prennent vie dans sa réalité et que le roman soit construit du début à la fin comme un scénario de kdrama : avec les 16 à 21 épisodes habituels, les scènes cuculs qu'on adore regarder malgré tout et qui font s'envoler des petits papillons dans nos estomacs, la dynamique avec un début où on découvre les personnages et l'ambiance générale, ensuite les personnages qui s'apprivoisent petit à petit, un terrible secret qui fait surface, découvrant qu'ils sont liés l'un à l'autre depuis des années, la fameuse scène de rupture évidemment, pour mieux savourer le happy end qui arrive en ultime partie. Bref, j'ai adoré ce format et j'ai réellement eu l'impression durant toute ma lecture, de regarder un drama, impossible de s'arrêter avant d'en avoir vu/lu la dernière scène. Sans compter que, toutes les références sont folles !! Que ça soit Park Seo-Joon (Itaewon class, clairement mon drama non romantique préféré de tous les temps, il est incroyable regardez le), Strong Girl Bong Soon, Lee Min-ho, la liste des dramas qui ont inspirés Morgane à l'écriture de ce roman, la playlist qui est addictive et qui a tourné en boucle durant la lecture… Tout était là pour se croire véritablement dans un kdrama, ou du moins en train d'en visionner un et j'ai savouré chaque moment.
La plume de Morgane a encore une fois fait un carton plein. Je ne pourrais jamais exprimer ô combien j'admire cette autrice de génie et talentueuse, qui aborde tellement de sujets importants, que nous traversons tous au quotidien, de façon si réaliste et humaine, qui nous aide à voir la vie d'une autre façon ou qui nous aide à surmonter nos propres difficultés. Morgane si tu passes par-là, tu t'en es sortie avec brio encore une fois, m'a fait rire aux éclats, m'a brisé le coeur, m'a fait pleurer à la fin, tu as un talent inné pour l'écriture alors ne cesse jamais ! J'espère lire encore une centaine de tes romans.
On ne peut demander plus, rêver plus que ce que Morgane nous offre ici : un drama coréen qui prend vie dans la vraie vie, connaissant à l'avance comment cela va finir mais ignorant tous les chemins qui vont mener au fameux Happy End et on plonge sans réfléchir dans le récit pour partir à leur découverte. Une histoire d'amour et de reconstruction poignante, bouleversante, vrai, sincère, drôle. A découvrir ou redécouvrir avec la prochaine parution en poche sans plus attendre.
Lien : https://lecturesdejenn.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
karol_et_ses_lectures
  28 novembre 2021
Quel magnifique roman que je découvre.
Tout d'abord, je trouve la couverture magnifique et quant au synopsis, il m'intriguait beaucoup, j'avais donc hâte de commencer ma lecture pour en savoir plus.
Je me suis donc lancé la tête la première.
Au début je me suis dit que les chapitres étaient assez longs mais par la suite j'avais l'impression qu'ils ne faisaient plus que deux/trois pages tellement je ne les voyais plus défiler.
J'ai littéralement dévoré ce roman qui est un très gros coup de coeur.
Je l'ai commencé en début de journée et j'ai littéralement passé ma journée à le lire tellement je n'arrivais pas à le lâcher.
Encore une fois, c'est un sublime roman de la part de l'auteure et je ne peux qu'aimer l'histoire qui est juste incroyable.
La plume de @morganemoncomble est l'une que j'apprécie le plus par sa beauté, sa douceur mais également sa simplicité.
Elle est fluide, légère et tellement agréable à lire.
Les pages défilent à une allure, quand j'ai aperçu les derniers mots de ce roman qui signifiait la fin j'étais littéralement triste.
Je ne voulais clairement pas que l'histoire se termine bien au contraire...
Ce roman est totalement addictif, captivant, prenant mais également poignant.
Falling again est sans doute un de mes romans préférés de l'auteure.
C'est un moment de bonheur et de joie que j'ai passé en compagnie de Fleur et Aaron.
Nous faisons la connaissance de Fleur, une jeune femme de 24 ans qui a peu confiance en elle et qui n'ose pas rentrer dans le monde actif du travail.
Un jour, une opportunité de travailler dans une très grande boîte de jeux vidéo va la contacter.
Bien qu'elle soit réticente au début, elle finit par si rendre et ce jour-là, elle sent souviendra.
En effet, elle va retrouver Aaron, son ami d'enfance perdu de vue 16 ans auparavant.
Fleur pense que c'est un coup du destin mais seul problème dans l'histoire c'est qu'Aaron ne se souvient en aucun cas de Fleur ni même de leur histoire.
Par la suite, nous allons suivre leurs aventures, comment ils vont gérer de travailler ensemble car les débuts ensemble sont compliqués pour eux deux qui ne s'entendent pas du tout.
Au fil des pages, nous allons les voir se rapprocher, se confier, tomber amoureux...
J'ai eu un coup de coeur pour le personnage d'Aaron.
C'est un jeune homme qui m'a beaucoup touché par ce qu'il a vécu et les traumatismes qu'il subit au quotidien.
C'est une lecture sur deux voix, celle de Fleur / Lilas et celle d'Aaron.
J'ai bien aimé avoir leurs points de vue à tous les deux, cela permet de mieux s'attacher à eux mais également de mieux les comprendre.
Tout au long du roman nous avons des flash-back sur leur enfance, ce qui nous permet de mieux comprendre l'intrigue qui se cache derrière cette histoire.
C'est un roman riche en émotions, plus d'une fois j'ai eu les larmes aux yeux.
Je ne m'attendais pas à une telle intrigue et j'ai clairement adoré.
L'amitié et l'amour sont présents tout au long de l'histoire.
Entre rires, joie, tristesse et choc, je vous recommande ce roman riche en surprises et en rebondissements.
Merci à l'auteure pour cette pépite 🤍
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (2)
LeJournaldeQuebec   06 avril 2021
Pour son quatrième roman, Falling again, l’écrivaine française Morgane Moncomble, auteure de best-sellers en New Romance, fait un petit clin d’œil aux dramas coréens, dont elle raffole.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
LeJournaldeQuebec   06 avril 2021
Pour son quatrième roman, Falling again, l’écrivaine française Morgane Moncomble, auteure de best-sellers en New Romance, fait un petit clin d’œil aux dramas coréens, dont elle raffole.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (55) Voir plus Ajouter une citation
karol_et_ses_lectureskarol_et_ses_lectures   28 novembre 2021
Tu peux être tout ce que tu souhaites, si tu y crois assez fort"
Commenter  J’apprécie          00
ingrid20112013ingrid20112013   16 juillet 2021
6 ans

Cher Aaron,
Merci d'être venu à mon aniversère.
C'était tro cool ! Tu t'est amuser ?
Ton cadeau était le plus bo.
J'ai dit à mes papas que tu étais mon amoureu et qu'on allait se marier.
À lundi !
Je t'aime de tout mes tentacules,
Fleur.

Chère Fleur,
Parce que tu m'as forcé !
Tant mieux si tu aimes ton cadeau. Maintenant laisse-moi tranquille.
Je suis pas ton amoureux.
Arrête de dire à toute l'école qu'on va se marier.
Aaron.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LesLecturesDeMelanieLesLecturesDeMelanie   23 septembre 2020
"Aaron"dit-elle, et le son de sa voix est si beau que je laisse échapper un gémissement soulagé. Je pleure sans savoir pourquoi. Je suis tout simplement heureux de la voir. Je veux lui demander où elle était, lui dire qu'elle m'a terriblement manqué, la supplier de ne plus jamais m'abandonner.
Elle répète mon prénom, encore et encore. Le contact de ses doigts, est doux sur mes tempes, mais son visage disparaît peu à peu.
Non. Non ,non, non. Reste.Je t'en supplie, reste.
-Aaron.
Ses traits deviennent flous malgré mes efforts pour la garder auprès de moi.
Comme dans mon rêve, elle finit par disparaître...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
laurineleostlaurineleost   10 mars 2021
"— Lilas, murmuré-je, mon souffle sur ses lèvres. Tu me plais parce que quand je suis avec toi, je ressens exactement la même chose que quand j'étais enfant. […] Tu me fais respirer, […]. J'ai constamment l'impression d'être sous l'eau, en apnée, au bord de la noyade. Mais quand je suis avec toi… j'atteins enfin la surface. Tu me donnes une raison de nager et de sortir la tête de l'eau pour voir ce qui s'y passe. Est-ce que c'est une raison suffisante ?" (p.275)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
a2lyna2lyn   20 février 2021
Les mots d'Aaron me hantent le jour et m'empêchent de dormir la nuit. J'aurai voulu lui dire la vérité à ce moment precis, j'étais d'ailleurs à deux doigts de le faire. Je pensait pouvoir m'en tirer avec un tel mensonge, mais j'avais tort. Je meurs d'envie de le retrouver... En tant que fleur, cette fois.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Morgane Moncomble (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Morgane Moncomble
Grand roman, tout petit prix : le succès 2020 de Morgane Moncomble sort enfin au format poche ! Découvrez l'histoire aux airs de K-drama d'Aaron et Fleur, disponible dans toutes les librairies ! https://hugonewromance.fr/fallingagain/
autres livres classés : k-dramaVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4245 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..