AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782870033012
(30/11/-1)
3.33/5   3 notes
Résumé :
Les anciens Belges, Clovis, Godefroid de Bouillon, Pierre l'Ermite, les 600 Franchimontois, Jacques d'Artevelde, Charles Quint, l'archiduc Albert, la révolution de 1830, Albert 1er, mais aussi la bataille des Eperons d'Or, la révolution industrielle, Jules Destrée, l'épuration d'après-guerre, Bruxelles-capitale, Tintin, ...

Dans tous ces cas, la réalité historique a très peu de points communs avec l'histoire que l'on nous a apprise.

Tou... >Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Que lire après Les grands mythes de l'histoire de Belgique de Flandre et de WallonieVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Essai intéressant sur le dépoussiérage de certains mythes "fondateurs" de l'histoire de la Belgique.
Comme le démontrent le Prof. Anne Morelli (ULB) et ses étudiants, les historiens et historiographes du 19e et du 20e siècle ont cédé à la tentation d'isoler, d'enluminer, voire de revisiter certains chapitres de l'histoire pour forger une nouvelle identité à ce pays tant de fois conquis, indépendant depuis 1830 seulement. Certains passages des manuels scolaires résistent en effet mal à la critique historique actuelle.
D'autres recherches plus poussées ont été entreprises depuis la parution de cet ouvrage collectif, notamment d'un point de vue régional et communautaire. Son mérite est d'avoir relancé le débat sur le sujet. Un exercice d'introspection psychologique collective important et salutaire, à l'heure où la Belgique s'interroge sur sa capacité à conjuguer dans le long terme plusieurs identités culturelles différentes (mais néanmoins complémentaires)...
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
L'histoire est sans doute depuis qu'elle existe, inextricablement liée aux pouvoirs politiques. Depuis l'antiquité, l'historien a été le chantre du pouvoir, légitimant ses conquêtes, définissant son identité par le passé, exaltant ses vertus ancestrales. Il a construit l'imaginaire des nations en l'enracinant dans les siècles.
On oublie trop souvent que tout historien est impliqué dans sa recherche. Il s'inscrit dans son époque, avec ses préoccupations, ses sympathies, ses appartenances. Il est au moins citoyen, parfois militant d'une cause ou serviteur d'un prince ou d'un pouvoir.
Commenter  J’apprécie          80
Les Belges n'étaient pas un peuple, mais une ligue de tribus diverses et sans unité particulière, allant de l'actuelle Boulogne au Rhin. La "Belgique" de Jules César avait une extension sans rapport avec la Belgique de 1830.
Commenter  J’apprécie          60
... la frontière linguistique, formée progressivement entre le IVe et le Xe siècle, est le reflet de facteurs culturels et politiques complexes qui ne peuvent se résumer en termes de peuplement ou d'occupation.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Anne Morelli (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Morelli
A part Cléopâtre, il n'y a pas de femme dans l'histoire si ce n'est la femme de, la fille de, la maîtresse de.
autres livres classés : histoireVoir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten


Lecteurs (12) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3109 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *}