AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2908254476
Éditeur : La Clef d'Argent (24/03/2006)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Dans ce deuxième volume, Vayec apprend à ses dépens qu'on ne courtise pas impunément une prostituée fantôme, surtout si son ancien amant était un marin au long cours. Quant à cette chanteuse sur le retour, tout irait pour le mieux avec elle, s'il n'y avait ce prétendant insistant qui trucide allègrement tous ceux qui tentent de s'en approcher. Et d'ailleurs, ce curieux tueur d'amants, ne ressemble-t-il pas furieusement à Monsieur, le mystérieux initiateur des soirée... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Alcapone
  28 décembre 2012
Ce deuxième tome des aventures du Club Diogène propose deux récits qui mettent en scène Vayec, le minet pseudo-aristo du groupe. Comme à leur habitude, les membres du Club se sont réunis à l'Hôtel Impérial dans l'attente de se mettre une affaire sous la dent. Chacun vaque à ses occupations lorsque Monsieur (le créateur du Club) déboule dans la suite 52 pour faire une annonce des plus abruptes : une visite chez Beaupré pourrait les intéresser (Un péché presque de chair). Dès le lendemain, le Club se rend à l'adresse indiquée et décide d'aider un homme détroussé par Nadia, une singulière prostituée... Les passions confessées racontent quant à elle, les délires de Vayec à propos de Mademoiselle Raskhol, une vieille actrice sur le retour... Pourquoi la fantomatique Sonia se prostitue t-elle dans cet hôtel délabré de la rue de l'Oliver ? Pourquoi les prétendants de Mademoiselle de Raskhol sont-ils systématiquement assassinés ? Telles sont les nouvelles énigmes que doit résoudre le Club Diogène...
Avec ce second opus, Stéphane Mouret et Jérôme Sorre font la part belle au fantastique. En effet, les deux récits ne manquent pas de rappeler l'univers inquiétant des nouvelles du genre : meurtres, fantômes, mystères, amours macabres, hallucinations... Ce deuxième tome se situe à la frontière entre le roman noir et le conte fantastique. Alors que Chef d'oeuvre, le premier livre de cette série s'inscrit plutôt dans le registre du roman policier, voici que l'on glisse franchement dans le surnaturel. Les aventures du Club Diogène embarquent cette fois-ci le lecteur dans des histoires qui se déroulent sur fond de romances malsaines : Vayec tombe amoureux de Nadia, un fantôme prostituée (Un péché presque de chair) puis en prise aux effets de l'opium (Les passions confessées), il se fascine pour les confessions d'une vieille actrice dont les prétendants sont assassinés par un homme mystérieux (Monsieur ?). Mise en valeur par une belle écriture, l'atmosphère ténébreuse et vénéneuse de ces textes ainsi que les belles illustrations de Fernando Goncalves-Félix, sauront séduire tous les amateurs du genre. Pour ma part, j'ai trouvé Vilaines romances meilleur que Chef d'oeuvre. Maintenant que j'ai lu les deux premiers volumes de la série (éditions de la clef d'argent), il va me falloir me procurer rapidement la suite...
Lire la suite sur Livres à cent à l'heure
Lien : http://livresacentalheure-al..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Marpesse
  26 octobre 2012
Vilaines romances est le deuxième tome du club Diogène. Il est centré sur le personnage de Vayec, ses amours et ses errances.
Dans la première histoire, "Un péché presque de chair", il tente d'élucider le mystère d'une prostituée fantôme ; mais il s'éprend d'elle...
Dans "Les Passions confessées", il sort d'une nuit d'opium, ne sait plus très bien ce qu'il fait dans les rues de Paris. Il se souvient qu'il a rendez-vous dans une église, sans plus savoir avec qui. Là, il voit l'actrice Raskhol qui vient confesser aux prêtres des crimes dont elle se sent responsable : dès qu'un homme l'approche, un mystérieux personnage provoque l'amoureux en duel et le tue...
Dès ce deuxième tome, on aurait eu envie de faire plus ample connaissance avec l'équipe du Club Diogène avant de se retrouver en tête à tête avec un seul des leurs, Vayec... Franklin, héros du précédent, est curieusement absent de ce volume.

Lien : http://edencash.forumactif.o..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AlcaponeAlcapone   28 décembre 2012
Furieusement anticlérical, Vayec n’en demeurait pas moins amoureux fervent des lieux saints, églises, cathédrales ou basiliques. Il se délectait en profane de ces oeuvres architecturales dédiées à l’incompréhensible. Car Dieu était-il à la portée de notre compréhension ? Vayec en doutait, préférant plutôt que prier se recueillir de cette atmosphère de veillée mortuaire qui convenait à ses sens. Si Dieu existait, c’était dans une église même, silencieuse, qu’il fallait venir l’écouter, et non pas par la bouche des prêtres. p.95 (Les passions confessées)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : pêcheVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1649 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre