AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782811211745
432 pages
Éditeur : Milady (18/04/2014)

Note moyenne : 4.32/5 (sur 94 notes)
Résumé :
Merit et son Maître, Ethan Sullivan, ont risqué leur vie à de multiples reprises pour sauver leur ville. Malheureusement, l'amour qu'ils lui portent n'est pas toujours réciproque. Des émeutes anti-crocs éclatent un peu partout. Les agitateurs les plus virulents appartiennent à un groupuscule haineux fermement déterminé à débarrasser la Ville des vents de ses citoyens buveurs de sang. Merit et ses alliés doivent découvrir qui se trouve derrière ces attaques et s'il e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
Vidia
  10 juin 2014
Parfois les séries a plusieurs tomes s'essoufflent et perdent de leur dynamisme, donnant un rythme redondant au récit, traînant en longueur alors qu'il faudrait mettre un point final. Fort heureusement ce n'est pas le cas pour Les Vampires de Chicago de Chloé Neill qui s'épanouit de plus en plus et offre toujours une histoire fluide et très intéressante.
Nous retrouvons notre Sentinelle favorite au coeur des problèmes. Cette fois elle doit se confronter à des émeutes dont une portée contre la maison Grey qui sera, dans ce tome, mis un peu plus en avant tout comme Scott et Jonah que l'on retrouve avec plaisir. Nous suivons l'enquête a rebondissement tout au long des pages qui se tournent sans difficulté, en immersion totale dans la vie de ses vampires qu'on adore. Et tout comme eux on cherche à savoir qui est à l'origine de tout ceci et jusqu'où cette tension entre les anti-vampires et les vampires va nous mener.
A côté de tout ceci, Merit se rapproche doucement de sa meilleure amie Mallory avec qui elle était en froid. On sent au travers du point de vue de notre Sentinelle que c'est important pour elle se retrouver cette complicité et d'aider son amie malgré l'absence totale de confiance qu'elle a envers elle. Ce qui est un peu normal vu ce que notre Sorcière a fait. Mais dans le discours de la fille aux mèches bleues on se prend dans la tête son envie d'aider et de se faire pardonner, son besoin d'être utile pour des bonnes causes comme pour se racheter.
Le roman se partage entre le rôle de Sentinelle et l'enquête mais aussi la vie de Merit et ce sentiment secret qu'elle a de redevenir humaine. L'auteure va même jouer le suspense à la fin du tome et j'avoue avoir bien cru l'espace de quelque seconde que Merit allait renoncer à sa vie de vampire... Chloé Neill met en avant la famille de Merit, ces personnes toutes bien sur tout rapport, cette apparences de perfection qui donne un échos dans le coeur de la jeune femme qui est comme exclu de ce monde d'humain. Lorsqu'elle a sa petite nièce dans les bras, notre coeur se serre sur ses pensées qu'elle ne pourra jamais avoir un enfant, ce qui va lui manquer et qui lui a été arraché quand elle a été transformé de force en vampire.
La solidité des liens entres membres de la garde est aussi mis en avant, avec Luc et Lindsey des piliers de la maison Cadogan mais aussi un soutien sans faille pour Merit dans son enquête. Ils font bloc pour défendre leur maison et leur maître, sur des notes de sérieux mais aussi d'humour qu'on adore. S'ajoute à eux Jonah mis très en avant dans ce tome mais aussi l'équipe de Catcher, Jeff et Chuck qui aident toujours les vampires. Un passage absolument poignant entre Merit et son grand père qui prend à la gorge et nous donne des sueurs froides. L'auteur joue très bien avec nos nerfs.
A coté de tout ceci, n'oublions pas le PG qui va revenir en force et provoquer bien des soucis a notre cher maître vampire Ethan et au vu de la fin, qui ouvre la porte au prochain livre, on peut dire qu'il va y avoir pas mal de tension dans les pages a venir. Ethan n'hésite pas à défendre ses vampires coûte que coûte au risque d'en payer le prix fort...
La relation Merit et Ethan évolue toujours pour notre plus grand plaisir et elle est accès dans ce tome 8 sur la Saint Valentin. Les voir si complice et solidaire fait chaud au coeur. Ethan s'inquiète toujours pour Merit qu'il veut protéger alors que normalement c'est la Sentinelle qui protège son maître. Des moments de douceurs entre eux comblent les romantiques comme moi et enfin nous connaissons la signification de son tatouage ! Attention mesdames ce moment est très beau !
Chloé Neill nous démontre une fois de plus son talent d'auteur, nous faisons passer par diverses émotions car à sa plume fluide et douce, apportant quelques notes sombres pour rebondir à la perfection. Si je devais noter un défaut c'est la fin trop simple et bien trop rapide de l'enquête. Après nous avoir tenu en haleine au fil de toutes ses pages, tout se termine facilement et en seulement un chapitre, ce qui est dommage. le méchant n'a pas payer le prix fort je trouve et il a été trop vite et facilement arrêté. Cependant, il ouvre la porte sur un point qui sera développer par la suite, ce fameux sérum miraculeux.
Quoi dire de plus mis à part que j'aime autant lire les aventures de Merit qui bien qu'elle soit un vampire n'est pas une héroïne super héros et imbattables. Elle a ses faiblesses et ses défauts et elle est encore proche de nous et des humains ce qui nous alpague encore plus qu'une espèce de machine a tuer qui fatigue à la longue. Elle rit, elle pleure, elle craque et elle accepte de dire qu'elle a besoin d'aide et surtout elle est bien entourée et n'agit pas seule. C'est une femme forte et courageuse qui souhaite protéger ses vampires et construire un avenir avec son petit ami. Et point très important, l'auteur ne pollue pas son roman d'abondant de scènes de sexe qui n'auraient aucun attrait à l'histoire !
Oh point que j'ai adoré... Aurait-on une demande en mariage prochainement au vu des clins d'oeils donné par l'auteure ? Je le souhaite en tout cas ! Si Merit et Ethan ont eu un démarrage difficile, leurs couple évolue agréablement bien.
Vivement la suite des aventures de Merit, un personnage que j'adore !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
FiftyShadesDarker
  03 avril 2018
Un huitième tome que j'avais envie de découvrir au plus vite, surtout qu'en ce moment, je suis accro à cette Saga. Et franchement, celui-ci est dans la lignée des tomes précédents...
L'histoire reprend alors que des émeutes et des attaques contre les vampires se multiplient de la part les humains. Merit et son Maître, Ethan, qui entretiennent une relation suivie, doivent faire face à ce qui se passe en ville, mais aussi à leur relation, qui prend de plus en plus d'importance.... Mais la bataille à Chicago ne fait que commencer et ils vont devoir affronter leur plus grande peur...
Je dois dire que dans ce tome-ci, il y a vraiment de l'action. On n'a pas le temps de se poser, même pour profiter de Merit et Ethan au calme, en couple. Mais j'aime quand il y a de l'action, j'ai l'impression de vivre pleins de choses en même temps et du coup, je ne m'ennuis pas. Ce tome-ci est dans la lignée des autres. Mais contrairement au septième tome, on retrouve des nouveautés dans la mythologie, notamment autour des vampires. Et ceux sont toujours des choses que l'on ne soupçonne pas. Mais surtout, cela s'intègre dans la Saga sans incohérence et je trouve cela juste génial. Bref, encore un tome que j'ai lu avec passion.
La fin est plus inquiétante que dans les autres tomes ! J'ai envie de me jeter sur la suite vu ce qui se passe dans les toutes dernières pages. Mais je vais me laisser un peu patienter avant de lire le neuvième tome.
Merit est toujours la Sentinelle de la Maison Cadogan. Autant dans les autres tomes, elle joue la fille insensible, qui peut tout faire, tout surmonter. Mais dans ce huitième tome, on voit qu'elle est quand même une femme qui peut souffrir, qui n'est pas invincible. Je trouve cela pas mal de la découvrir un peu plus fragile. J'ai bien aimé ce côté-là. le seul problème avec Merit, c'est qu'elle ne se confit pas assez à Ethan, sur ces doutes parfois. Elle souffre dans son couple un peu en silence. Et je trouve cela dommage, car ils sont très fusionnels. Bref, Merit reste une femme forte avec quelques faiblesses et cela la rend plus réaliste.
Ethan est le Maître de la Maison Cadogan. Depuis qu'il a pris son indépendance avec sa Maison, il doit essayer de tout gérer, ces anciens amis, comme les humaines montés contre les vampires. Il n'en reste pas moins toujours aussi digne, déterminé et courageux. Mais dans ce tome-ci, il va commencer à vraiment se confier à Merit, concernant ces sentiments pour elle. On voit qu'il cache encore de nombreuses choses, notamment concernant son passé. Mais il commence à vraiment s'ouvrir à elle petit à petit et c'est ce que j'ai apprécié dans ce personnage, que je trouvais déjà très attachant dans les tomes précédents.
Le style d'écriture est toujours aussi addictif et descriptif, c'est ce qui me plait énormément dans cette Saga. Et cela me donne envie de découvrir d'autres romans de Chloe Neill.
En général, un huitième tome où l'on n'a pas le temps de s'ennuyer et où l'on a un Ethan qui s'ouvre un peu plus à Merit.
Lien : http://www.fifty-shades-dark..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Loryane
  22 décembre 2019
La bataille continue pour la Maison Cadogan, on retrouve dans ce huitième opus Merit et Ethan, mais aussi les personnages secondaires comme Mallory, Catcher, Jonah et plein d'autres. C'est loin d'être le meilleur tome que j'ai lu de cette saga, je l'ai trouvé plutôt plat dans l'action et dans l'émotion. Une suite avec un manque de rythme, il n'y a rien de vraiment passionnant dans ce volume. Certes, quelques passages sortent du lot et donnent toujours envie d'en savoir plus, mais en différence des romans précédents je me suis ennuyée. Malgré que ce livre soit décevant, j'aime encore la plume de l'auteur et ses héros.
Merit maintient sa personnalité imprudente, tout en ayant en elle une belle âme. Néanmoins, son courage devient de moins en moins admirable et de plus en plus inconscient. Sa gentillesse et surtout son indulgence ne sont plus étonnantes, c'est son humanité passée qui fait d'elle une héroïne à part entière. Je ne me lasse pas de son tempérament, une forteresse avec ses faiblesses. Néanmoins, depuis le début de la saga, je me sens de moins en moins attachée à Merit. J'ai l'impression que plus l'histoire avance, et plus je m'éloigne d'elle, elle apporte une touche de féminité et beaucoup de coeur, sauf qu'elle se perd dans son amour pour son maître.
Ethan, le vampire sexy avec la responsabilité d'une maison ; qui ne craquerait pas sur Monsieur Sullivan ? Il me plait ce personnage, son ignorance dans le domaine de l'amour est charmante. Après, son côté inquiet et protecteur l'est tout autant. Cependant, je me laisse à penser, que ce héros ruine son intensité et sa flamme passionnelle pour méditer sur sa romance. Cela alterne clairement son jugement et ses choix, il se laisse un peu mener par le bout du nez. Il évolue vers l'humanité, celle qu'il avait un peu oubliée. C'est à la fois une bonne et une mauvaise chose pour sa Maison, surtout avec le PG derrière lui pour le faire tomber.
Dans ce tome, c'est une intrigue calme ; trop dans l'investigation. Il y a en effet très peu de bataille et d'action. Je n'ai pas vu de rebondissements étonnants, certes il y a de la surprise, mais rien de bien extraordinaire. La romance commence à prendre le dessus sur les combats et les valeurs des vampires. Et même si j'adore l'histoire d'amour entre Merit et Ethan, le feu s'étiole entre eux et ça nous passe donc à travers. Un seul passage du roman m'a touché, un unique moment où les émotions sont présentes. C'est à la fois trop peu et, suffisant, dans ce genre de lecture il ne faut pas s'attendre à être bouleversé. Un huitième volume pas plus original que les autres, je dirais même qu'il l'est moins ; une enquête assez simple et aucun mystère. Toutefois, la fin sème une belle confusion, ce qui me permet de dire que je suis impatiente de lire la suite.
Chloe Neill possède cette écriture envoûtante, malgré un récit fade. C'est fluide, cependant les chapitres sont relativement longs et le rythme s'affaiblit au fil des pages. de plus, ça serait intelligent de la part de l'auteur de mettre de temps en temps le point de vue d'Ethan. Une plume qui me captive encore, j'espère juste retrouver sa merveilleuse imagination comme dans les premiers opus.
Ce n'est ni un avis positif ni un avis négatif. Mon appréciation pour les personnages tels que Merit, Ethan, Jonah, Mallory, Catcher et tous les autres n'a pas changé. Depuis le début de cette saga, je me sens proche d'eux. Niveau suspense j'ai vu mieux de la part de l'auteur, à force il n'y a plus de surprise et de mise en scène spectaculaire. Au final, ce tome me semble même inutile, sans fondement et suite possible. Toujours est-il que le dénouement est bien plus intéressant que le roman en lui-même. Une bonne lecture, légèrement insipide.
Lien : https://lesfaceslitteraires...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
althea21
  13 novembre 2014
Encore une fois, j'ai adoré ce nouveau tome des aventures de Merit et Ethan! Même si, de prime abord, l'intrigue ne me bottait pas plus que ça. Au final, je me suis laissée prendre au jeu de découvrir qui pouvait bien se cacher derrière ces attaques violentes.
L'intrigue générale, elle, se poursuit depuis plusieurs tomes sur une voie qui me plait beaucoup, même si elle a des conséquences lourdes sur nos héros préférés. Surtout vu la fin de ce tome 8, je ne pensais pas du tout que les choses tourneraient comme ça. Et c'est là que je suis contente que le tome 9 soit sortit récemment.
Sans surprise, on retrouve la même bande de personnages, ceux qu'on a pris l'habitude de connaitre et d'apprécier au fil des histoires, si bien que j'ai à chaque fois l'impression de retrouver une bande de potes! Par conséquent, chacun de leurs petits déboires nous touche profondément, et nous accroche encore plus à leur vie et à l'histoire. J'ai eu un passage à vide avec Mallory durant quelques tomes, mais là, voyant comment les choses tournent pour elle, j'ai l'impression de retrouver un peu la Mallory qu'on a apprécié au début. Un peu comme Merit le vis, en fait!
Catcher aussi garde son charme, même s'il est moins présent que dans les premiers tomes, on le voit plus en filigrane parfois. Celui qu'on découvre de plus en plus, c'est Jonah, et il inspire vraiment confiance ce gars. Mais je me demande si l'auteur ne nous réserve pas un truc avec lui... je sais pas. J'ai du mal à croire que les gens sont simplement gentils naturellement. On verra bien ^^
Mes chouchous restent bien sûr Ethan et Merit, et j'adore les suivre dans leurs difficultés et leurs joies au quotidien. Ils font un duo génial, et représentent bien l'Amour comme je l'entends. Quoi qu'il arrive, ils sont là l'un pour l'autre et font face à tout les obstacles sans jamais faiblir... c'est beau !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
valentbarbero
  09 septembre 2020
Salut à tous ! Comment s'est passé votre rentrée ?
Aujourd'hui on va parler d'une de mes saga Bit-lit préférées : Les vampires de Chicago de Chloé Neill publié chez @edmilady
Dans cette serie on suit les aventure de Merit, une jeune femme qui a été transformée en vampire récemment qui doit à présent intégrés cet univers surnaturels dont elle ne savait que peu de choses, trouver ses marques au sein de sa nouvelle Maison (de vampires) et surtout supporter le Maitre de ce clan Ethan Sullivan autant beau qu'arrogant et extrêmement agaçant. D'autant plus qu'à Chicago rien n'est jamais calme et bientôt Merit se retrouve à mener l'enquête.
Bon le premier point j'adore cette saga car elle met en scène des vampires qui restent mes créatures préférées et encore plus car ici se sont de "vrais" vampires qui boivent du sang humain et craignent le soleil et les pieux en bois...
J'ai adoré suivre les mêmes personnages sur 13 tomes car on a vraiment un approfondissement des relations entre perso, des psychologies,....
J'ai aimé le côté enquête qui est sympathique même si bon, c'est toujours les mêmes qui font tous le boulot...
Les personnages sont top, j'adore Merit, son grand-père, Jeff, Malik, Luc et Malory.... et j'ai adoré détester Ethan avant de l'aimer car il est fantastique et un peu cliché...
J'ai aimé la romance, sa mise en place, elle me semble plutôt réaliste, ne s'impose pas dès le premier chapitre et ne prend pas toute la place par la suite. Elle est présente mais ce n'est pas toute l'intrigue non plus.
J'ai apprécié le petit côté politique et complot qu'il y a parfois.
Il existe aussi un petit recueil de nouvelle sympathique qui nous permettent d'en apprendre plus sur la Meute et sur un couple que j'aime beaucoup : Lindsay et Luc.
Je vous recommande cette saga et moi je me lance dans la "suite" avec la saga les héritiers de Chicago.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
34473447   01 mai 2014
-Jeff a déjà sauvé notre peau plusieurs fois, soulignai-je.
-J'en ai bien conscience, Sentinelle. Mais tu dois reconnaître qu'il a un style qui lui est propre.
-C'est vrai. Un style velu. Oh ! En parlant de ça, tu ne m'as toujours pas donné l'argent de notre pari.
-Tu n'as pas gagné notre pari, Sentinelle.
-J'avais deviné que Jeff était un puma.
-Et comme je te l'ai répété à plusieurs reprises, Jeff n'est pas un puma.
-Ce n'est pas non plus une marmotte, contrairement à ce que tu croyais, rétorquai-je en le gratifiant d'un regard sarcastique. C'était moi la plus proche de la vérité. J'ai gagné.
-Proche, ça ne compte pas. C'est un match nul.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
34473447   11 août 2014
-Tu as été blessée ?
-Oui, mais ça va. Je suis juste un peu fatiguée.
Les yeux de Malik étincelèrent de malice.
-Avec quelle arme t'a t-on agressée, déjà ? Un couteau éplucheur 0? Une cuillère à glace ? (Il pressa son pouce contre son index.) Ou l'un de ces cure-dents parfumés à la cannelle ?
Je décochai à Luc, le seul susceptible d'avoir eu le temps de mentionner l'arme particulière qui m'avait blessée, un regard torve.
-Franchement.
Il m'adressa un clin d’œil.
-Je lui ai dit que ton assaillant s'était servi d'une spatule. Le reste, je n'y suis pour rien.
-C'était un couteau de cuisine, affirmai-je en écartant mes mains d'une trentaine de centimètres. Énorme.
-C'est ce qu'elle prétend, murmura Ethan.
Mon sens du sarcasme était peu être contagieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Milka2bMilka2b   20 juillet 2020
— Vie éternelle, passion immortelle.

— Oh, c’est très joli.

Je trouvais cette phrase très belle, et particulièrement appropriée aux vampires.

Ethan hocha la tête et prit mes mains dans les siennes.

— J’ai perçu la passion qui t’animait quand je t’ai rencontrée, Merit. Quand tu as fait irruption dans ma Maison, des flammes dans les yeux.

— Ce n’était pas des flammes. C’était une rage meurtrière.

— Très bien, gloussa-t-il. Mais une âme qui ne connaît pas la passion ne ressent pas la rage. Ni l’amour. Et j’ai senti la passion en toi. J’ai choisi cette phrase parce que je la trouvais jolie. Maintenant, j’ai la chance de pouvoir affirmer qu’elle dit vrai. (Les larmes me montèrent aux yeux.) J’ai la vie éternelle. Mais tu es ma passion immortelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   02 avril 2018
J'étais une femme, une Sentinelle, une vampire. Un monstre. Mais surtout..., j'étais moi. Indépendaùùent de tout ce que je pouvais être, j'étais moi. La petite-fille de mon grand-père. Une Novice Cadogan, membre d'une noble Maison. Et je ne pouvais déshonnorer ni mon grand-père ni ma Maison par un meurte de sang-froid.
Mordre était une chose. Mordre pour tuer en était une autre.
Commenter  J’apprécie          40
KateLineKateLine   18 janvier 2016
Ethan se passa les mains sur le visage.
— Je déteste quand tu as raison.
Je réprimai un sourire qui m’aurait attiré des ennuis et laissai mon sens de la repartie le faire à la place.
— Dans ce cas, tu dois me détester souvent.
Je m’éclipsai dans la salle de bains avant qu’Ethan puisse m’étrangler.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

les vampires de Chicago tome 1

comment s'appelle la narratrice du livre?

Merit
Meridit
mélodie

21 questions
52 lecteurs ont répondu
Thème : Les Vampires de Chicago, tome 1 : Certaines mettent les dents de Chloe NeillCréer un quiz sur ce livre