AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2351809416
Éditeur : Taïfu Comics (24/09/2015)

Note moyenne : 4.13/5 (sur 31 notes)
Résumé :
Alors que Katsuya se retrouve seul avec Shinohara, son cauchemar devient réalité. Tandis que les abus sexuels se poursuivent, ses souvenirs ressurgissent et plus il pense se rapprocher de la vérité, plus elle lui échappe…
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Lilylelfe
  15 janvier 2018
J'avais tellement hâte de découvrir ce second opus après la lecture coup de coeur du tome 1. Tellement qu'à peine je le tenais entre mes mains, je n'ai eu qu'une seule envie : le dévorer. On m'avait promis des surprises, en prime. Je m'inquiétais de la direction que pouvait prendre ce second opus après un premier tome explosif. Eh bien, non seulement je n'ai pas vu la suite arriver, mais en plus j'ai eu du mal à recoller ma mâchoire une fois celle-ci décrochée.
La couverture est toute simple, je lui préfère évidemment celle de l'édition spéciale, mais la différence de prix m'a fait choisir le moins cher, forcément. Dommage, l'édition limitée semble d'une beauté incroyable, et en plus elle est plus grande. Malgré tout, la couverture de cette édition « normale » reste fort jolie et terriblement intriguante. le masque que Shinohara tient à la main possède un sens fort dans cette histoire torturée où tout semble n'être qu'un vaste jeu très glauque.
Les dessins sont bien évidemment à la hauteur du premier tome. Splendides, précis, sans censure, ce qui donne lieu à un érotisme et à une violence très crus, mais parfaitement menés. Les expressions sont travaillées à l'extrême, donnant à ce manga, à ces personnages une vie réelle et intense.
Que ce soit l'expressivité complète d'un visage torturé ou le manque total d'expressivité, masque de froideur ou d'ironie, ces visages vous donnent des frissons dans le dos tout du long. On ne peut rester indifférent face à la beauté de ces personnages, mais également, face à leur folie, leurs émotions, la foule de ressentis qu'ils partagent avec le lecteur. Les mangas sont généralement riches dans l'expressivité des émotions des protagonistes, mais là, on atteint un niveau qui tient de l'oeuvre d'art. Ce manga est, à mes yeux, un véritable petit bijou.
Le scénario est d'une profondeur incroyable. Imprévisible, il m'a complètement estomaquée, j'en suis restée toute bête, tellement c'était impossible d'imaginer que cela partirait dans une telle direction. Difficile de résister à la tentation de vous en dire plus, cependant la surprise est si grande qu'il est capital que je vous laisse sur votre faim et vous invite à découvrir par vous-même un retournement de situation aussi inattendu que grandement mené. Et qui nous laisse sur une fin avec mille fois plus de questions que dans le premier tome.
On retrouve bien sûr Katsuya dans une terrible situation, au départ de ce second opus. Et l'on démarre avec des scènes d'un érotisme et d'une violence foudroyants, avec un Shinohara au comportement tellement perturbant et impossible à déchiffrer que l'on sent une boule se poser dans notre ventre et y rester.
Pourtant, cette première partie dans la lignée du premier opus n'est pas la pire, à mes yeux. La suite, dans laquelle on revient dans le passé, 20 mois plus tôt, vous laissera sur les fesses. Je vous donne un petit indice sans spoiler ce magistral scénario qui nous tient à court de souffle de A à Z : on va découvrir un des visages de Katsuya, et franchement, je ne l'avais vraiment pas vu venir. Nos deux mangakas ont l'art et la manière d'amener le lecteur à explorer des facettes aussi cohérentes qu'inattendues de leurs personnages. Que ce soit Katsuya ou Shinohara, croyez-moi, vous n'êtes pas au bout de vos surprises.
Un élément que j'ai adoré et qui m'a donné de vrais frissons, c'est la répétition de phrases qui m'avaient marquée dans le tome 1. Ces phrases, sorties de la bouche de Shinohara au cours de ses conversations avec notre finalement mystérieux psychiatre, étaient déjà fortes et intenses, et elles m'avaient énormément travaillée, surtout vu la manière dont elles étaient dites et tournées (vous vous souviendrez que Shinohara a cette capacité de parler des pires choses qu'il a faites avec un air détendu et légèrement ironique). On les retrouve dans le passé, dans un contexte percutant, et cela m'a fait un choc de comprendre peu à peu le véritable « sens » des paroles de Shinohara. le pourquoi de chacun de ses mots. Tout semble calculé au millimètre près. Absolument tout. Dans quel but ? On commence à voir s'esquisser des raisons, mais on est très loin de pouvoir faire autre chose que des suppositions que les auteures, je n'en doute pas, feront voler en éclat dans un tome 3 qui promet d'être rempli de surprises et de bouleversements en tous genres.
C'est donc un immense coup de coeur que ce tome 2, et au-delà, c'est même un gros coup de poignard, parce que oui, il va falloir attendre pour découvrir la suite. Alors je sais que certains lecteurs patientent depuis déjà un an, mais je ne sais pas comment ils font, sincèrement ! À peine ce manga terminé, je n'avais qu'une envie : lire la suite ! J'en ai eu un mal fou à m'endormir ! Et dire qu'il faudra attendre jusqu'à fin Février… C'est une véritable torture.
En tous les cas, en attendant la sortie de ce tome 3 qui promet d'être une véritable symphonie magistrale, je ne peux que vous inviter à découvrir les deux premiers opus de cette incroyable série. Si vous aimez les histoires sombres, torturées, la psychose menée à son paroxysme, les scénarios complexes et imprévisibles, les beaux dessins, l'érotisme et les personnages hyper travaillés, c'est bien LE manga que je vous conseille, et ce même si vous n'êtes pas habitués aux univers des mangas !
Lien : http://amabooksaddict.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Vidia
  20 juin 2017
ATTENTION SPOILER
Si le premier tome m'avait mis vraiment mal à l'aise, le deuxième est pour le moins décevant pour ma part. Un retournement de situation qui fait retomber le soufflé mis en place dans le tome un.
Finalement, nous apprenons que Shinohara et Asano se connaissent depuis des mois en arrière, qu'ils ont même eu une liaison ensemble et qu'ils travaillaient sur une enquête. Certains les abus sexuels se poursuivent, Shinohara est montrer comme un monstre surtout lorsqu'il tue les deux flics et qu'il emmène Asano là où il avait été violé auparavant... On pensait toutes ( sûrement) qu'il était le vrai méchant mais en réalité Shinohara n'est pas plus méchant que son collègue. C'était une comédie mise en place...
Bref, je trouve ça pour le moins décevant, j'ai l'impression que dans le deuxième tome on va bientôt tomber dans le cliché des bisounours et qu'au final tout est bien qui fini bien.
Néanmoins, il reste de nombreux points d'ombre. Pourquoi Asano n'a pas reconnu Shinohara ? Pourquoi avoir monter tout ce stratagème ? Qui est à l'origine de tout ça ?
En revanche les dessins sont toujours de toute beauté, le début du tome est toujours dans l'ambiance sombre, cruelle et violent qu'on avait dans le tome un. Mais dès l'instant que les souvenirs sont revenus pour nous expliquer comment les deux hommes s'étaient rencontrés, on a tout perdu de l'ambiance pour tomber dans un yaoi standard sure fond de romance entre un Asano qui finalement est dominateur et prend des décisions et un Shinohara soumis qui se plie aux exigences de son partenaire sexuel.
Pourquoi tous ces changements ? Pourquoi ne pas aller au bout des idées du premier tome avec un Shinohara sadique et pourri jusqu'à la moelle? J'ai peur que cette histoire termine par un happy end alors qu'à la base je voyais une histoire sombre avec la mort de Asano.
A suivre donc dans le dernier tome où j'espère avoir des réponses à mes questions et ne pas être totalement déçue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
kobaitchi
  23 mars 2016
Le tome deux s'ouvre sur un nouveau souvenir de Katsuya puis reprend là où le tome un s'était arrêté et l'horreur recommence pour Katsuya. Cela dit, contrairement à beaucoup de mangas du genre, les scènes de cul ne sont jamais gratuites et s'insèrent parfaitement dans la trame de l'histoire. Pas de syndrome de Stockholm de bas étage ici et, bordel, ça fait du bien !
En revanche attendez-vous à être retourné.e dans tout les sens, un peu comme Katsuya d'ailleurs, tant les révélations sont bouche-béantes.
La seconde partie nous ramène presque deux ans avant les événements présents, lors de la rencontre entre Asano et Shinohara. le choc est grand, pour nous mais aussi pour Katsuya, une fois encore.
Le tome 3 devrait nous renvoyer dans le présent, du moins je le suppose, car beaucoup de choses demandent à être élucidées.
Alors bon, ce manga est rempli de qualités, j'irai même jusqu'à dire que c'est l'un des meilleurs du genre. L'histoire est originale, pour de vrai, on ne nous ressort pas le même scénario resucé un million de fois avant par un demi million de mangaka. Les personnages sont attachants, ou détestables, voire même les deux à la fois, mais en tout cas sont-ils crédibles, travaillés et on n'a aucune difficulté à croire en eux. La trame aussi est crédible et foutrement sympa. Déjà, l'intrigue principale part sur une base stable et constamment solidifiée au fil des pages mais les intrigues secondaires qui viennent se greffer à elle en cours de route sont tout aussi bien ficelées. L'histoire est intelligente et, mieux encore, est également mise en page intelligemment.
Car une autre chose que j'aime particulièrement dans cette série c'est que le dessin est véritablement au service de l'histoire.
Au début du manga, alors que l'esprit de Katsuya n'est pas encore embrumé par ses cauchemars et le reste, le trait est plus posé, plus calme, presque plus doux. Il y a plus de décors et même les personnages semblent plus ancrés dans une réalité stable. Mais, au fur et à mesure de l'avancement, alors que Katsuya se laisse petit à petit envahir par ses doutes et ses peurs, les traits vont devenir plus vifs, presque plus brouillons, quoiqu'ils restent toujours très travaillés. Et, lorsqu'Asano et Shinohara se retrouveront enfin seuls, le style s'épurera totalement, les décors s'éclipseront pour nous permettre de nous focaliser uniquement sur la brusquerie des traits reflétant l'état psychologique et physique des personnages à cet instant.
Je terminerai en rappelant que ce manga n'est clairement pas à mettre entre toutes les mains, les scènes de sexe étant assez crues et l'ambiance générale frôlant parfois le morbide. Mais si vous aimez être dépaysé.e, si vous aimez être surpris et bander sur des graphismes et des persos qui envoient du bois, vous devriez vraiment vous essayer à In These Words.
Lien : http://www.kobaitchi.com/arc..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LaChroniquedesPassions
  30 octobre 2015

Une suite à la hauteur du premier tome mais attention, il faut rappeler que ce manga est vraiment à réserver à un public averti. On a des scènes de sexe assez dures où il n'y a pas le consentement des deux partenaires.
Outre le côté hard de la BD, il y a vraiment un coup de crayon vraiment magnifique. C'est vraiment classe. C'est peut-être ce contraste entre le fond et la forme qui rend cette série si particulière.
Autre chose qui vaut le détour, c'est incontestablement cette histoire nimbée de mystère qui oscille dans la noirceur et la lumière. Qui est véritablement Shinohara Keiji ? Le voile est levée mais pas totalement....
Le deuxième tome amène un retournement de situation assez important, peut-être trop à mon sens. Les ressorts de l'histoire deviennent un peu gros. J'en reste quand même captivée par cette ambiance très étouffante, par ce huis clos indéfinissable et particulier à ce manga.
Pas de date de sortie pour le prochain tome mais une chose est sûre, je ne risque pas de passer à côté. D'autant que la version édition limitée parue chez Taifu comics est sublime.
In These Words est avant-tout un véritable thriller psychologique, dans lequel les auteures prennent plaisir à explorer les limites de la conscience humaine afin de nous livrer une intrigue non conventionnelle et imprévisible qui forcera les lecteurs à s'interroger sur la véracité des rêves !


Lien : http://lachroniquedespassion..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Benedicte93
  12 juillet 2015
Etant fan du premier recueil, c'était avec une grande impatience que j'attendais la suite et je n'ai pas été déçu car je dois avouer que je ne m'attendais absolument pas à se retournement de situation.
Je suis bluffée et encore plus fan car je m'attendais à tout sauf à ça.
On garde la qualité du premier tome aussi bien niveau dessin qu'au niveau de l'histoire toujours aussi sombre, palpitante et sexy.
Vivement le Tome 3, il n'y a pas à dire In These Words est vraiment mon manga yaoi préféré.
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
ActuaBD   12 octobre 2015
Second tome haletant d’un thriller sexuel qui tient toutes ses promesses !
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
kobaitchikobaitchi   17 juillet 2015
Bien sur, l'ambiance de la chambre me fait penser à des répliques comme : "Si vous révélez quoi que ce soit, je reviendrai vous punir moi même". Mais je ne dirais jamais rien d'aussi vulgaire à voix haute.
Tousse. Tousse.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : profileurVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1258 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
. .