AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Catherine Guillet-Danison (Traducteur)Leo Dillon (Illustrateur)Diane Dillon (Illustrateur)
ISBN : 2081645467
Éditeur : Flammarion (21/05/1999)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Venus du Groenland, d'Alaska ou de Sibérie, ces dix contes tirés de la tradition inuit nous invitent à plonger dans un monde où l'on épouse les mouettes, où les visiteurs impolis sont punis par les morses, et où les rêves des enfants font venir les oies...

Source : Flammarion-Père Castor
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Nelja
  11 mai 2012
Je connais assez mal les contes esquimaux. J'ai souvent l'impression qu'ils sont un peu absurdes. Ca a de bons côtés - pour l'humour, pour l'originalité, pour l'absence de morale lourde - mais ça manque de cohérence et de caractérisation. Ce livre réussit à avoir les avantages sans les inconvénients. Ce sont des contes de conteur, et même si l'auteur donne des origines folkloriques, il précise bien qu'ils ont été adaptés, par les conteurs eux-mêmes, pour être pas forcément incroyablement proches des sources, mais le plus agréables à entendre possible.
Les passages d'humour, bien que parfois peu subtils, m'ont vraiment fait rire (le shaman maléfique à la chemise puante qui finit toujour par servir de ballon pour morses !). Les scènes de vie quotidienne sont de la documentation utile sur la vie des peuples du nord, mais contrairement à d'autres livres que j'ai vus qui les inséraient de façon moins adroite, elles ne servent pas un but purement didactique. Elles nous montrent aussi la caractérisation des personnages, les liens de famille, la vie qu'ils vivent avant que le conte commence - et parfois même alors qu'il se déroule, certaines histoires sont presque du réalisme magique sans grandes aventures. Les liens familiaux, d'ailleurs, bien que pas vraiment proches de ce qu'on connaît - la vie est très différente - me semblent plus réalistes que dans beaucoup de contes que je connais. Et donc, le surnaturel ne suit pas des schémas prédéterminés, ou en tout cas des que je ne connais pas, et je ne peux pas prévoir comment les histoires vont finir.
De façon notable, on retrouve aussi dans un contes les influences de la culture chrétienne, avec Noe qui s'échoue sur la banquise avec son arche et qui a l'air ridicule.
En bref, je le recommande.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
glow
  17 janvier 2011
Bonjour et bienvenue à nouveau de l'univers fascinant des contes du monde entier, toujours aussi riche et fascinant, nous partons cette fois dans le Grand Nord au pays des chasseurs de phoques.
Avant de vous présenter mes contes favoris dans ce recueil, penchons-nous un peu plus sur les circonstances de la création de ce livre. Il est le fruit d'un énorme travail de la part de plusieurs conteurs, traducteurs et autres. Sans ces personnes... lire la suite sur le blog : http://glowmoonlight.unblog.fr/2010/01/19/10-contes-du-grand-nord
Lien : http://glowmoonlight.unblog...
Commenter  J’apprécie          10
>Coutumes, savoir-vivre, folklore>Folklore>Littérature populaire orale (601)
autres livres classés : contes inuitVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1013 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre