AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2035915007
Éditeur : Larousse (08/02/2017)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 438 notes)
Résumé :
Tistou a tout pour être heureux, une maman et un papa très beaux et très riches qui l'aiment beaucoup, une très belle "maison-qui-brille" et des domestiques qui l'adorent. Tout est pour le mieux jusqu'au jour où il entre à l'école, pour apprendre à devenir marchand de canons, comme son papa. Catastrophe ! Il est renvoyé de l'école où il ne fait que dormir ! On décide alors "qu'il apprendra les choses qu'il doit savoir en les regardant directement". Et là se produit ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (51) Voir plus Ajouter une critique
sabine59
  06 juin 2017
Je n'avais jamais lu cette unique oeuvre pour la jeunesse de l'auteur et c'est avec un regard d'adulte ( mais l'enfant s'agite toujours en moi!) que je la découvre ...Et j'ai été ravie.
D'abord, je suis passionnée de fleurs et de jardins, et constater que des narcisses poussent autour d'une table d'hôpital ou qu' une inondation de volubilis embellit des quartiers déshérités ne peut que me réjouir!
Le personnage de Tistou est à lui tout seul un atout primordial de ce conte: candeur apparente mais réelle maturité et générosité illuminent cet enfant qui cherche à utiliser son don ( faire pousser des plantes rien qu'en posant ses pouces à différents endroits) pour faire le bien.
Le style est à la fois poétique et humoristique. Les éléments de la nature personnifiés donnent un aspect féerique au texte, comme la lune qui" avait gonflé ses deux joues avec de l'air tout neuf". L'humour est souvent présent, notamment dans le choix des noms propres, le docteur Mauxdivers ou les peuples ennemis les Vazis et les Vatens...
Tistou fait penser au Candide de Voltaire, version plus jeune, car il pose de multiples ( et très sensées ) questions sur le fonctionnement de la société, auxquelles les adultes ont bien du mal à répondre. Les thèmes de l'enfermement, de la maladie, des inégalités sociales sont ainsi évoqués à travers ses interrogations qui touchent à l'essentiel: l'humain, l'amour de son prochain, le bonheur, la paix.
C'est un autre petit prince, ou plutôt un ange ...Une bien belle histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          306
fabricel
  27 juin 2013
Tistou les pouces verts est un livre que j'ai lu enfant et dont j'ai gardé toutes ces années un très bon souvenir. C'est un livre auquel je pense souvent, est-ce l'insouciance qui s'en dégage, la différence...?
Un livre à mettre dans les petites mains du plus grand nombre.
Commenter  J’apprécie          271
rabanne
  26 octobre 2016
Ce doit être l'une de mes premières lectures effectuée seule.
Tistou a un don magique, celui de faire pousser des plantes, des fleurs, avec sa main verte, euh non, ses pouces verts. Il va égayer sa ville et ses habitants, puis vouloir rejoindre un ami perdu, jusqu'au ciel...
Commenter  J’apprécie          224
Mladoria
  14 janvier 2016
Un joli conte moral avec des titres de chapitres à la "Candide", un style foisonnant de références florales et de belles réflexions sur certains grands problèmes de la vie d'adulte telles que l'emprisonnement, la maladie, la mort et surtout l'absurdité de la guerre.
La solution de Tistou, le dire avec des fleurs. C'est mignon, ça respire le bon sens et la bonté d'âme et m'a fait revenir la célèbre phrase de Prévert : "Quelle connerie la guerre !"
Je suis un peu moins emballée par la "véritable" nature de Tistou, même si je trouve les derniers chapitres très poignants.
Commenter  J’apprécie          180
Angelis
  13 novembre 2011
Tout simplement mon livre d'enfance fétiche... Seul ouvrage pour enfants de Maurice Druon, il est une leçon de philosophie de vie, à l'instar du Petit Prince et autres.
Au-delà d'un roman jeunesse, Tistou est un plaidoyer pour le retour au respect de la Vie, aux valeurs essentielles, à la beauté infinie de notre monde et de nous-mêmes. Ajoutez un soupçon de spiritualité dénuée de religion et vous obtenez un grand moment de lecture, de nourriture essence-ciel.
Commenter  J’apprécie          150
Citations et extraits (90) Voir plus Ajouter une citation
philo15philo15   08 novembre 2010
Les grandes personnes ont, sur toute chose des idées toutes faites qui leur servent à parler sans réfléchir. Or, les idées toutes faites sont généralement des idées mal faites.
Commenter  J’apprécie          380
VALENTYNEVALENTYNE   11 septembre 2012
Tistou alla trouver Gymnastique.
- Je sais, dit le poney ; Moustache est mort.
Gymnastique disait toujours la vérité ; c’était un de ses principes.
- Mort ? s’écria Tistou. Mais il n’y a pas eu de guerre ?
- Il n’y a pas besoin de guerre pour mourir, répondit le poney. La guerre, c’est de la mort en supplément… Moustache est mort parce qu’il était très vieux. Toute vie se termine de cette manière là.
[……….]
Tistou entoura de ses bras le cou du poney et pleura un long moment dans sa crinière.
- Pleure, Tistou, pleure, disait Gymnastique. C’est nécessaire. Les grandes personnes s’empêchent de pleurer ; elles ont tort, parce que leurs larmes se gèlent à l’intérieur et c’est ce qui leur fait le cœur si dur.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
SebastienFritschSebastienFritsch   21 avril 2012
Les grandes personnes ont, sur toutes choses des idées toutes faites qui leur servent à parler sans réfléchir. Or les idées toutes faites sont généralement des idées mal faites. Elles ont été fabriquées il y a longtemps, on ne sait plus par qui ; elles sont très usées, mais comme il y en a plusieurs, à propos de n'importe quoi, elles ont ceci de pratique qu'on peut en changer souvent.
Commenter  J’apprécie          90
Pamela-Swynford_De_BeaufortPamela-Swynford_De_Beaufort   12 septembre 2013
"Mais puisqu'on n'avait pas mis de graines, Monsieur Moustache, d'où viennent ces fleurs ? - Mystère... mystère..., répondit Moustache. Puis, brusquement, il prit entre ses mains rugueuses les petites mains de Tistou, en disant : - Montre-moi donc tes pouces ! Il examina attentivement les doigts de son élève, au-dessus, au-dessous, dans l'ombre et dans la lumière. - Mon garçon, dit-il enfin après mûre réflexion, il t'arrive une chose aussi surprenante qu'extraordinaire. Tu as les pouces verts."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
sabine59sabine59   06 juin 2017
- Pleure, Tistou, pleure. C'est nécessaire. Les grandes personnes s'empêchent de pleurer; elles ont tort parce que leurs larmes se gèlent à l'intérieur et c'est ce qui leur fait le coeur si dur.
Commenter  J’apprécie          142
Videos de Maurice Druon (37) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maurice Druon
"Tistou les pouces verts" chap.1-7 - Lecture voix douce - ASMR FR
autres livres classés : jeunesseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Maudit Moyen-âge

Quel était le surnom de Jean 1er

Le hardi
Le bon
Le posthume
Le roi de fer

10 questions
77 lecteurs ont répondu
Thème : Les rois maudits de Maurice DruonCréer un quiz sur ce livre
. .