AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791093105611
128 pages
Éditeur : La Plume et le Parchemin (01/10/2016)

Note moyenne : 4/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Cancer, Chimio... Champagne ! Mon crédo, ma façon de vivre cette maladie. Je vous livre ici mes craintes, mais aussi mes folies. Ma joie de vivre m'a permis d'affronter ce Crabe et de faire la peau aux idées reçues. Ce n'est pas parce qu'on est malade qu'il faut s'isoler, pleurer sur son sort et perdre espoir. J'ai douté, j'ai crains ! Mais j'ai aussi continué à rire, à aimer, à m'amuser... Si bien qu'aujourd'hui je peux affirmer qu'aussi douloureux soit-il, ce comb... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  08 septembre 2019
Lorsqu'une amie Babelio m'a proposé de recevoir ce livre -témoignage, j'ai freiné des quatre fers... le cancer du sein, brrrrrr..... j'ai eu autour de moi des proches qui s'y sont frottées et n'en sont pas revenues. Et j'ai encore une amie qui se bat en ce moment...
Alors cette amie Babelio m'a dit : tu verras, l'auteure est très positive. Bon Ok, je prend... [ le fait que l'auteure habite à la Réunion, a attisé ma curiosité...]
Lorsque Rocaya Paillet a appris qu'elle était atteinte par le crabe, elle a décidé de ne rien changer à sa vie. Continuer à bosser ( elle est présentatrice d'une émission de télé ), continuer à s' amuser, sortir etc... Et Surtout, SURTOUT : ne pas s'apitoyer sur son sort !
Rocaya est une battante, Rocaya le restera.
Chapeau la fille !
Elle avait une belle vie avant le diagnostic.
Elle va , ( elle veut ) garder cette belle vie.
Son mari est musicien, elle a un petit garçon de six ans, une famille, de nombreux amis, dont le couple Noah. Et par instant , ce qu'elle raconte semble tiré d'une rubrique mondaine, ( invitations, restaus... )
" le tourbillon d'la vie ..." Une vie riche .
Rocaya Paillet réussit à parler sans tabou des retombées du cancer (chimio, ablation et autres réjouissances...) sans jamais vouloir susciter la pitié...
J'ai été très admirative de son attitude. Quelle femme !
( Même si je pense qu'on a le droit aussi, d'être amère, triste , abattue ...etc, lorsque cette maladie frappe. )
Ce livre pourra intéresser les femmes qui passent par cette affreuse épreuve , même si toutes les autres ne sont pas aussi gâtées qu'elle, au niveau entourage. En ce qui me concerne, j'ai pris un peu sur moi, pour le lire , (je voulais le donner à mon amie après et être sûre que ça pourrait l'aider. ).
Une lecture un peu éprouvante quand même, que j'ai effectué par solidarité, comme je participe quand je le peux à la marche Odyssea.
Courage à toutes celles qui ....
( Je remercie les éditions La Plume et le Parchemin;-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          386
Gaoulette
  26 août 2019
Je ne suis pas une grande adepte de biographie, de témoignage ou récit de vie. J'ai toujours peur que l'auteur s'attarde sur des détails importants pour lui et insignifiants pour le lecteur. Je m'en excuse sincèrement auprès de Rocaya Paillet. Mais pour ma défense, les ressentis sont propres à chacun.
Et voilà, qu'une auteure me fait encore mentir… Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.
Le point fort de ce récit ce sont toutes les ondes positives qui s'en dégagent. Comme dirais Lorie, Rocaya Paillet a eu la positive attitude. Elle se démarque complétement des témoignages que j'ai pu lire. Elle nous offre d'ailleurs une anecdote rocambolesque pour un premier chapitre. Un chapitre qui pourrait faire sourire mais pourtant dévoile la réalité morbide.
L'auteure découvre sa maladie en 2013. Elle porte tous les stigmates du "crabe". J'ai apprécié que l'auteure aborde sa maladie à contre courant. Elle n'est pas là pour se plaindre mais donner un message d'espoir. Certaines lectrices pourraient penser à tort que sa vie est idyllique, que dans son malheur elle a eu de la chance, qu'elle avait de bonnes connaissances ou les moyens. Mais sincèrement qui souhaiterait être à sa place…
Rocaya Paillet, femme publique, femme d'image, va nous conter son combat face à cette terrible maladie qui dégrade le corps. Elle nous confiera ses interrogations, son besoin de rester dans la lumière, ses conflits intérieurs… Sans tabou, elle expose ses doutes. Je reviens pour la lumière, je repense à son combat pour garder le métier qu'elle aime, qu'elle refuse d'être mise à l'écart pour une fausse raison. Comme quoi les paillettes et la télé, il faut se battre pour garder sa place.
J'avoue avoir eu un peu de mal sur certains anecdotes du passé. du mal à les situer par rapport à la maladie. Mais d'un côté ces anecdotes permettent d'alléger le côté tragique du témoignage.
Je félicite l'auteure et la maison d'édition La plume et le parchemin pour cette prise de risque sur la couverture. Une illustration girly, un titre qui claque, un pied de nez à la maladie. Rocaya Paillet a réussi à partager son parcours, à nous transmettre des émotions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          202
Missnefer13500
  28 septembre 2019
Voici l'histoire d'une Amazone des temps modernes, celle d'une femme qui pourrait être vous ou moi, ou une de vos amies qui a vécu la même aventure, s'est battue bec et ongles pour lutter contre ce cancer le plus fréquent chez la femme : 60 000 nouveaux cas diagnostiqués en 2017.
Des Rocaya Paillet, j'en connais beaucoup. Intimement. Elles s'appellent : Nicole, Josette, Isabelle, Michelle (certaines ont gagné des batailles mais perdu la guerre, d'autres sont toujours là des années après le diagnostic, le traitement) et d'autres je l'ai croisées au cours de ma carrière. 15 ans en service de gynéco, dans lequel on diagnostiquait, traitait en chimiothérapie des patientes auxquelles, à la longue on s'attachait, qui se confiaient, s'appuyaient sur toi : l'infirmière. Celles accompagnées, soutenues à l'instar de notre auteure et les autres, abandonnées à leur triste sort.
Car tout le monde n'a pas la même chance que notre narratrice. Il ne faut pas se voiler la face. Elle l'admet et avoue avoir aussi connu des défections. La maladie tout le monde ne sait pas la gérer. Elle fait peur et même si elle n'est pas contagieuse, on s'éloigne car on ne sait pas toujours trouver les mots de réconforts, tant cancer est synonyme de mort pour beaucoup. Les guérisons, rémissions on en parle peu, mais des départs prématurés, oui.
Pourquoi alors me lancer dans cette lecture, puisque je connais si bien les mécanismes de défenses, les angles d'attaques, les traitements, les effets secondaires, le choc de l'annonce etc ... Tout se répétant à l'infini chez chaque combattante ? Cette psychologie particulière, ces cheminements de victimes ou guerrières.
J'étais tout simplement curieuse de découvrir comment Rocaya Paillet, cette femme publique vivant à la Réunion, avait, elle, mené son combat, comment elle parviendrait à rendre positive son épreuve, si elle réussirait le pari d'insuffler de l'espoir à toutes les femmes dans la même situation qu'elle. Je voulais découvrir son message et savoir s'il était suffisamment optimiste pour inciter toute femme à lire ce récit, car pour moi seules des victimes de ce" crabe malfaisant" peuvent se faire entendre. Et personnellement, c'est un sujet qui me touche et dans lequel je me suis, en tant qu'infirmière pendant plus de 40 ans de service, beaucoup investie. Je reste encore très active dans les campagnes de préventions.
Rocaya Paillet me conforte à travers son récit en ce que je crois, dur comme fer, à savoir que la dynamique famille, le soutien amical et la persévérance à vouloir une vie le plus normale possible sont des éléments moteurs de la guérison. La force de caractère aussi, le fait de voir le verre plutôt plein que vide, les impacts nocifs d'énergie négative, et les casseroles que l'on se traîne. Elle l'a particulièrement bien mis en avant.
Ce roman n'est pas morbide, bien au contraire.L'auteure, avec des mots simples, explique ce que le milieu médical peine à dire avec un vocabulaire à la portée de tous. Elle dédramatise certaines situations, donne des pistes de médecines parallèles, et je crois aux dons des "barreurs de feu", terme typique de la Réunion, aux vertus d'une modification de son alimentation et à tout ce qui peut améliorer notre bien être. Pistes de l'auteure à suivre sans hésitation.
Un bel ouvrage, qui rend à la fois hommage à toutes les personnes qui l'ont accompagnée dans cet épreuve, mais aussi une ode à la vie comme seuls ceux qui l'ont frôlée de près peuvent rendre. Une aventure pareille vous change à jamais et Rocaya le dit bien, elle suit désormais un cheminement personnel qu'elle n'aurait probablement pas pris et malgré les cotés négatifs et éprouvant de cette histoire sa conclusion interpelle.
Et si c'était un mal pour un bien ?
Alors que j'arrive à la conclusion de ma chronique, j'ai 2 petits regrets. Tout d'abord de ne n'avoir pas pu rencontrer l'auteure en métropole en ce moment pour une séance de dédicaces, (trop loin pour moi) et 2emment qu'elle n'ait pas conclu son livre avec un appel à la campagne de prévention, celle-ci d'ailleurs va bientôt commencer avec Octobre Rose.
Pour le reste, l'expérience de Rocaya Paillet est sans nul doute à partager en mettant son livre dans toutes les mains. Je remercie les Editions La Plume et le Parchemin pour ce SP, ainsi que ma binôme Gaëlle, pour m'avoir donné envie de découvrir ce livre autobiographique. Un court récit qui traite de l'essentiel.
PS : La couverture est à regarder de très prés, à dépasser le coté girly, car elle en dit beaucoup à elle toute seule.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
marishpa
  19 décembre 2016
Cancer, chimio, champagne de ROCAYA Paillet
Tout d'abord j'adore les témoignage de toute sorte .
Dans celui ci on suit Rocaya dans son combat contre le cancer du sein. Elle nous dévoile comment elle a fait face à cette maladie, les choix qu'il faut parfois prendre. Elle aborde la maladie à sa facon, on est tellement différent face à la maladie. Rocaya assume ses choix, en fait part sincerement aux lecteurs. On suit le chemin qu'elle a choisi, le combat qu'elle a choisi! Elle a choisi de continuer sa vie, son travail et garder ce secret, seuls ses proches sont au courant. Elle nous livre la reaction des gens de son entourage, comment elle a du faire face à certains comportement, paroles et le soutien de ces memes personnes, un soutien primordial !
Un beau témoignage pour les malades et aussi pour l'entourage.
Son approche est positive, elle a continué à vivre à fond, a fêter pendant ses séances de chimio ne baissant jamais les bras. Une belle lecon de vie.
Je savais en "gros" le traitement du cancer mais là avec ses mots ,Rocaya m'a ouvert un peu plus les yeux. Qui mieux peut expliquer le traitement que celui qui l'a lui meme subi! Elle nous explique clairement le processus : mastectomie, chimiothérapie,radiotherapie et hormonothérapie.
Un livre à lire: une belle lecon de vie, de courage, d'amour et d'amitié!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Isa_bib_974
  12 septembre 2019
La couverture girly et pétillante du livre m'a attiré en premier lieu et le fait que cela concerne une animatrice de télévision locale à fini par attisé ma curiosité. Je remercie les éditions la Plume et le Parchemin de m'avoir permise de découvrir ce livre.
En 2013, Rocaya Paillet animatrice du petit écran local réunionnais, apprend au détour d'une visite chez son gynécologue qu'elle est atteinte d'un cancer du sein. Tout s'enchaîne très vite, c'est le commencement d'une série d'examens... Nous allons la suivre au fil des pages dans son combat.
Sans tomber dans le pathos, Rocaya nous délivre son témoignage sur ce qu'elle a vécu. C'est un témoignage poignant et fort : une histoire touchante. Elle a su mettre les mots sur cette maladie car ce qu' elle va endurer n'est pas facile. Elle nous partage des moments de sa vie intime : comment elle a vécu son cancer dans sa vie de couple et dans sa vie de famille : car à l'époque elle avait une enfant de 6 ans. C'est l'histoire de sa vie de femme brisée par le cancer. En lisant ce témoignage, j'ai eu l'impression de me rapprocher de Rocaya. C'est comme si elle faisait partie de ma famille.
J'en ai lu des livres traitant ce thème mais pas comme celui-là. C'est un roman plein d'espoir qui nous délivre un message "ne pas se laisser abattre et profiter de chaque moment de la vie". Oui, c'est un livre plein de vie et positif car Rocaya malgré la maladie n'a rien voulu montrer, notamment face à son public. Ella a d'ailleurs continuer à enregistrer ses émissions à la télévision. Elle a continué à vivre tout simplement, sans se priver et à sortir : restaurant, concert... Une chaîne d'amitié s'est constituée autour d'elle et j'ais appris que Yannick Noah fait partie de son cercle d'amis.
Elle nous livre sa bataille de tous les jours sans prendre le lecteur en otage : Rocaya ne se plaint pas, elle partage ce qu'elle a vécu tout simplement. C'est une battante, une warrior !
Au travers de son témoignage, j'ai appris ce qu'elle a enduré et subi : la chimiothérapie, la perte de ses cheveux, l'ablation d'un sein...Rocaya est une femme pétillante, une femme courageuse qui a su trouver la force de combattre cette maladie en puisant dans l'amour de ses proches, famille et amis mais aussi gâce à sa volonté de fer de vivre ! C'est un livre qui pourrait être conseillé aux femmes, qui luttent tous les jous contre "ce foutu crabe" ! Ce livre est porteur d'espoir.
C'est un livre qu'on ne peut plus lâcher, je l'ai dévoré en une soirée. C'est un récit court et le ton employé par l'auteure est juste.
Je vous le conseille vivement, c'est une belle leçon de vie et d'amour.

Lien : https://www.instagram/a_lenc..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
iris29iris29   25 avril 2020
Le problème, c'est que face au corps médical, on se sent toujours un peu bébête et dépendant.
Commenter  J’apprécie          240
iris29iris29   05 octobre 2019
Le cancer ne fait pas mal, il s'installe insidieusement...
Commenter  J’apprécie          120

autres livres classés : cancer du seinVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
185 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre