AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Editions de l'Idée Libre (01/01/1932)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 5 notes)
Résumé :
La présente édition du Traité des Trois Imposteurs a pour auteur le baron d’Holbach, l’un des plus éminents et des plus courageux parmi les Encyclopédistes, dont l’admirable effort a rendu possible la chute — tout au moins partielle — des antiques tyrannies et des dogmes abrutisseurs.

Nous avons reproduit textuellement l’édition parue en 1777, probablement à Londres, sans nom d’éditeur (voir « Dictionnaire des Anonymes et Pseudonymes », de Barbier, ta... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Luniver
  31 juillet 2012
Les trois imposteurs décrits dans ce traité à la paternité douteuse sont Moïse, Jésus et Mahomet. L'auteur affirme de manière catégorique la fausseté de la religion telle qu'elle est habituellement présentée, l'inexistence de l'âme éternelle, des anges et des démons, et refuse l'idée du Paradis et de l'Enfer. Les trois prophètes sont présentés comme des meneurs d'homme qui se sont servis de la religion pour accroître leur pouvoir sur le peuple.
Il ne faut pas chercher d'arguments dans ce livre, l'auteur nous livre ses opinions à l'état brut. le ton ferme et péremptoire est tout de même très surprenant pour l'époque (l'ouvrage a été écrit entre 1500 et 1777 selon les différentes sources), qu'on nous présente toujours comme très religieuse.
Commenter  J’apprécie          80
vincentf
  20 mars 2016
Que les religions soient des supercheries, la raison semble le prouver facilement. Et pourtant, elles continuent à mener le monde (à sa perte). Ce livre aux origines mystérieuses met dos à dos les principaux fondateurs de religions en montrant qu'ils ne sont ni plus vertueux ni plus honnêtes que les autres hommes et que leur(s) Dieu(x) n'est pas crédible parce que trop ressemblant à l'homme. Bref, rien de bien nouveau sous le soleil de Satan, dont le traité, bien entendu, nie l'existence avec bon sens. Pourquoi donc lire ceci? Parce que les Lumières sont en train de s'éteindre et qu'il est urgent de les rallumer.
Commenter  J’apprécie          00
PatrickCasimir
  27 octobre 2017

J'ai fait la connaissance du Baron d'Holbach grâce à la lecture de Michel Onfray qui a la faculté de nous entraîner hors des sentiers battus de la philosophie.
Car le sulfureux d'Holbach ne s'enseigne pas dans les lycées ou ailleurs.
J'ai donc lu ce livre et un autre encore, par curiosité. Inutile de dire que je suis en complet désaccord avec d'Holbach qui utilise les facilités des athées de tout poil pour penser pis que prendre, de la foi en Dieu et de ses adorateurs.
Onfray aussi.
Pat
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
LuniverLuniver   30 juillet 2012
On prétend néanmoins qu’une religion établie sur des fondements si faibles, est divine et surnaturelle, comme si on ne savait pas qu’il n’y a point de gens plus propres à donner cours aux plus absurdes opinions que les femmes et les sots ; Il n’est donc pas merveilleux que Jésus-Christ n’eût pas de savant à sa suite, il savait bien que sa Loi ne pouvait s’accorder avec le bon sens ; voilà, sans doute, pourquoi il déclamait si souvent contre les sages, qu’il exclut de son Royaume, où il n’admet que les pauvres d’esprit, les simples et les imbéciles : les esprits raisonnables doivent se consoler de n’avoir rien à démêler avec les insensés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LuniverLuniver   31 juillet 2012
Il ne faut donc pas croire que l’Etre universel, qu’on nomme communément Dieu, fasse plus de cas d’un homme que d’une fourmi, d’un lion plus que d’une pierre. Il n’y a rien à son égard de beau ou de laid, de bon ou de mauvais, de parfait ou d’imparfait. Il ne s’embarrasse point d’être loué, prié, recherché, caressé ; il n’est point ému de que les hommes font ou disent, il n’est susceptible ni d’amour ni de haine ; en un mot, il ne s’occupe pas plus de l’homme que du reste des créatures, de quelque nature qu’elles soient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LuniverLuniver   30 juillet 2012
Ce qu’il y a de plus étrange, c’est que plus ces notions se contredisent et choquent le bon sens, plus le vulgaire les révère, parce qu’il croit opiniâtrement ce que les Prophètes en ont dit, quoique ces visionnaires ne fussent parmi les Hébreux que ce qu’étaient les augures et les devins chez les Païens.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : moiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Zen
Catholique

10 questions
1129 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre