AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781718064553
292 pages
Éditeur : Auto édition (06/08/2018)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Je suis Myra Porter, à l'âge de 8 ans j'ai été enfermée dans cette cellule suite à la découverte de ma schizophrénie précoce. Quand la séquestration rime avec la maladie, la haine, la violence et le viol, je m'enferme dans mon monde, la cave aux papillons, un monde magique où la violence n'intervient qu'avec le cri, le cri des papillons. "Un papillon ne crie pas, il souffre en silence"
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Skipp822
  11 mars 2020
Dans ce livre écrit à la première personne, l'auteur nous souhaite la bienvenue, dans la tête d'une jeune femme, perdu dans son esprit. Il sera parfois difficile de différencier le vrai du faux. Un thriller psychologique à lire avec ses sens.
Nous y retrouverons Myra, une belle et jeune femme de 24 ans enfermait depuis l'âge de 8 ans. Elle aimerait vivre une vie normale et découvrir l'amour comme toutes les filles de son âge. On connaîtra ses pensées, ses rêves, ses doutes et surtout ses peurs. Mais voilà Myra est schizophrène et subit quotidiennement viols et tortures psychologiques. Cette jeune fille sans défense, vie entre deux mondes qu'elle s'est créé. Elle s'échappe parfois derrière "la porte en bois", une cave remplit de magnifiques papillons, un lieu magique
Ce thriller psychologique est poignant, on a l'impression d'être à chaque instant avec Myra. Mais qui est dans le vrai elle ou nous? Des chapitres courts mais intenses, l'auteur nous montre que l'esprit peut nous jouer des tours pour nous préserver. Un livre surprenant et angoissant qui prend aux tripes. Il faut le lire doucement pour en comprendre tout son sens psychique et ses nombreuses subtilités. Sa fin vous laissera sans voix. Et vous avez vous entendu "le cri des papillons"?
Dans un sens nous sommes tous des papillons, passant par les même stades de métamorphoses. Tous d'abord la chenille qui représente l'enfance jusque l'adolescence, tandis la chrysalide incarne l'adolescence, c'est à partir de là que notre corps change et que nous nous forgeons notre propre personnalité. Ensuite, le papillon est l'équivalent de l'âge adulte jusqu'a l'issu finale .
Tony PERRAUT est un auteur d'une extrême gentillesse, que j'ai eu la chance de rencontrer au "Salon des mines noires" de NOEUX-LES-MINES. On sentait la passion quand il nous parlait de son roman, au point de voir de petites étoiles dans ses yeux. Il fait preuve d'originalité en insérant des flash codes à son oeuvre, en nous faisant lire avec nos sens,et partager ses moments d'écritures. Il écrit avant tout sur la séquestration, l'enfermement et les maladies mentales. Ce jeune écrivain talentueux à une plume incroyable. Tony PERRAUT rejoint désormais ma liste des auteurs incontournables et fait sans nul doute parti des grands écrivains en devenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Nadine13
  24 juillet 2018
Le cri des papillons
Tony Perraut
363 pages
Sorti le 09/11/2017
Chez Independently published
Après avoir lu les deux premiers romans de Tony, j'ai le plaisir de l'avoir rencontré au Salon du livre de Paris où je me suis procuré son thriller « le cri des papillons ».
Myra Porter a été diagnostiquée schizophrène et enfermée dans une cellule à l'âge de 8 ans ! Enfin je dis Myra, mais c'est plutôt le lecteur.
On déambule dans ses univers, faits de violence, de désordre, de haine où l'imagination de son cerveau fait que tout se mélange, se croise, s'entrecroise et se superpose.
Existe-t-il une lueur ou une porte pour accéder à l'espoir ?
Une porte pour se sortir de là, vivre, pouvoir aimer et être aimé, ressentir les choses normalement !!!
Myra se raccroche à la seule image positive qu'est le papillon !!
Mais est-ce suffisant pour qu'elle s'en sorte ?
Le lecteur est comme une souris prise dans un labyrinthe sans fin, on croit avoir trouvé le bon chemin, mais il y a toujours un mur, ce fameux mur qui nous fait changer de direction.
On court, court dans tous les sens, on se cogne la tête, on tombe, on repart, l'angoisse nous oppresse, on a peur, peur de sa propre image, d'un son, d'une ombre... notre imagination nous joue des tours !
Puis apparaissent par moments des papillons, qui après une lente évolution, de chenille dans son cocon, bien au chaud et en sécurité, déploie ses ailes pour prendre son envol...
Que de symboles représente le papillon, c'est le psyché, un changement, une chance, il repend le bonheur avec ses couleurs mais a aussi été l'esprit des morts…
Une écriture qui a monté en puissance, fluide, des mots et des phrases posés ici et là, qui nous interpellent, nous donnent à réfléchir.
Un roman psychologique noir, profond, intense qui vous fera descendre dans les bas-fonds inexpliqués du cerveau !
Ou est-ce un moyen de se protéger contre le monde extérieur ?
Vous pouvez aussi écouter la bande son avec votre smarphone.
A lire, à découvrir comme les autres romans de cet auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
edco6974
  23 novembre 2017
Un livre hors du commun, une histoire qui tient la route.. Suivre les histoire de Myra qui est schizophréne... Voir les choses à travers ses yeux.. Qui est dans le vrai... Elle et sa vérité ou nous... 2 visions totalement différentes très bien décrites dans ce livre... Beaucoup de subtilité... Il faut faire attention au moindre détails et surtout tendez l oreille, vous aurez peut être la même chance que moi... Entendre le cri des papillons... Mais attention à vous ne vous approchez pas de trop, vous risquez de vous brûler les ailes... Un livre que j aimerais relire car je suis sûre que je n ai pas tout découvert...
Commenter  J’apprécie          40
Pollux246
  03 décembre 2018
Coucou , cela faisait longtemps que je n'avais pas poste mais avec la rentrée, je n'avais plus le temps pour moi.
Je viens de finir le cri des papillons de Tony Perraut
Page : 361
Résumé :
Je suis Myra Porter, à l'âge de 8 ans j ai été enfermée dans cette cellule suite à la découverte de ma schizophrénie précoce. Quand la séquestration rime avec la maladie, la haine, la violence et le viol, je m'enferme dans mon monde, la cave aux papillons, un monde magique où la violence n'intervient qu'avec le cri, le cri des papillons
Mon avis :
Tout comme la chenille,l'auteur est devenu le papillon et nous livre un roman surprenant.
Le lecteur est Myra jusqu'au final.
Myra souffre de schizophrènie, on souffre avec elle et on espère le meilleur pour elle.
Va t'elle sortit de sa prison mentale avec l'aide des papillons?
Je vous laisse le découvrir
Note :
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️/5
Commenter  J’apprécie          00
colin22
  25 novembre 2017
Tout comme le chenille, l auteur est devenu papillon,avec son nouvel,opus "le cri des papillons "il nous offre son meilleur roman.
Nous sommes à la fois Myra et dans la tête de myra jusqu'au final.
Une vraie surprise.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   27 novembre 2017
Je veux encore croire qu’il est là pour s’excuser, trouver un compromis, me libérer et me dire qu’en échange, je devrai me taire à tout jamais. Mais malheureusement ça ne sera pas le cas. Il est là,derrière cette porte et cet homme est là pour commettre le pire des actes. Je pleure, je tremble sans moyen de me canaliser. Je sens la porte qui s’ouvre doucement, la bouche tremblante, je sens un courant d’air venir à moi. Je lève la tête, une silhouette noire, derrière, une immense lumière blanche. Il avance, cet homme imposant, il a les traits vieillis, la peau qui sent une odeur de moisissure. Je vis sans cesse dans la crainte d’être de nouveau abusée. J’ai la peur dans le ventre lorsque je me couche. Je sens qu’il est fort probable que le matin je finisse devant lui à devoir répondre à ses besoins. J’ai peur de l’avenir. Je crois au destin, celui que la vie m’a donné. Je suis peut-être un test de la nature, une chose divine qui est apparue pour accepter la pire des souffrances.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   27 novembre 2017
J’ai l’impression que tous les jours se ressemblent. La nuit je tremble de peur de croiser encore son regard, dans le noir. Les papillons ne sont plus là, je dois encore dormir, ils apparaîtront tout à l’heure. Je ferme doucement mes yeux, ils sont comme des milliers de petits personnages à courir dans ma tête, ils piétinent la moindre pensée parasite. Je dois uniquement fermer les yeux et essayer de ne penser à rien. Les pas qui arrivent, la réalité qui dépasse de loin le rêve.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   27 novembre 2017
Il va enfin pouvoir assouvir ses besoins sexuels tout en laissant s’envoler mes rêves d’enfant précoce. Je sens un coup puis deux, laissant la mélodie commencer. Je n’ai pas de plaisir, je le laisse faire tout en sentant son acharnement contre moi, sa douleur du passé ressurgir. Je m’évade pour oublier tout ça, les yeux vers le haut, je regarde dans le noir ce qui semble être ma réalité.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   27 novembre 2017
La réalité a un défaut, celui d’être étroitement liée au rêve. Quand les rêves mènent vicieusement au cauchemar, ça donne des moments horribles. J’ai peur de ces moments.
Commenter  J’apprécie          00
emiliedubocemilieduboc   27 avril 2018
Et si cette réalité n'avait de sens que celui que l'on veut lui donner (page 221)
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : schizophrénieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1958 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre