AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Patrick Couton (Traducteur)
EAN : 9782266136983
408 pages
Éditeur : Pocket (01/02/2004)

Note moyenne : 4.43/5 (sur 302 notes)
Résumé :
« Engagez-vous dans un métier d’homme ! Le Guet municipal a besoin d’hommes ! »
Mais le Guet de nuit se retrouve à la tête d’une force comprenant le caporal Carotte (techniquement un nain), l’agent Bourrico (réellement un nain), l’agent Détritus (un troll), l’agent Angua (une femme... la plupart du temps) et le caporal Chicque (mis au ban de touche de l’humanité pour tacles dangereux).
Or le mal est à pied d’œuvre, il y a du meurtre dans l’air et du v... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
Foxfire
  30 décembre 2019
Habituellement, j'aime écrire mes critiques à chaud, quand tout est encore frais dans ma tête. Ca n'est pas le cas pour « le guet des orfèvres ». Je l'ai fini il y a plus d'une semaine mais entre les grèves, les vacances et les virus je n'ai pas encore eu le temps d'écrire mon avis.
De toute façon, que dire mis à part que ce 15ème tome du disque-monde est encore un régal. Les passages hilarants sont nombreux. Je retiendrai tout particulièrement le café klatchien, la visite à la Guilde des clowns, les relations entre trolls et nains, Chicard qui pourrait postuler pour la présidence de la NRA vu son attrait pour les armes… Et quel plaisir de retrouver tous ces personnages qu'on adore, Carotte, Vimaire et même ce bon vieux Gaspode !
En plus, le roman se paye le luxe d'être un vrai roman policier avec une enquête qui tient la route et une certaine dose de suspense, on a envie de découvrir la vérité. Tout au long du récit, l'auteur s'amuse avec les clichés du genre policier. On a même droit au flic qui doit rendre sa plaque…
J'ai encore passé un délicieux moment avec Pratchett et ça fait un bien fou en cette période un peu compliquée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
basileusa
  08 janvier 2019
Encore un excellent tome ! le capitaine Vimaire va se marier et quitter le guet mais un meurtre étrange est commis et, le Guet, sous l'impulsion de Carotte , va se mettre à enquêter !
On ne s'ennuie pas un instant : déjà parce qu'il y a une enquête intrigante mais aussi parce que les nouvelles recrues du Guet sont vraiment drôles ,couplés en plus avec les membres déjà bien loufoques ! C'est un des meilleurs que j'ai pu lire ! On aurait même envie d'enchaîner avec d'autres tomes du Guet mais il va falloir attendre patiemment . Ce que j'apprécie aussi c'est que l'histoire des personnages avance, il y a des changements, des évolutions ,des promotions ! C'est un vrai plaisir de les suivre . Vivement le prochain !
Commenter  J’apprécie          363
InstinctPolaire
  23 avril 2014
Or oyez, braves gens, or oyez ! Approchez donc z'érudits lecteurs et venez donc esgourdir l'une des mirifiques. Mystérieuses. Extraordinaires, que dis-je extraordinaires, merveilleuses z'aventures du fabuleux Guet de la noble cité d'Ankh-Morpork !
Un récit de ce ramassis de rebuts... Pardon, une enquête de ces quatre altruistes compagnons d'armes en charge de faire régner l'Ordre et la Justice en la bonne ville d'Ankh-Morpork.
Oui, bon enfin, pour l'Ordre, tout bon citoyen sait qu'il vaut mieux plutôt se fier aux petits arrangements de notre bon Patricien. Et que pour une Justice soucieuse des intérêts de chacun, il vaut mieux plutôt se fier aux petits arrangements de... Oui, bon... Vous voyez qui , le dirigeant dans la généreuse métropole d'Ankh-Morpork.
Et bon, le Guet, même auréolé de son précédent succès – Vous référer à l'excellente ( n'ayons pas peur des mots ) contribution de votre serviteur ci avant proposée (1). Ce n'est plus quatre, mais sept zélés z'agents qui le composent. Enfin bientôt six... Oui, mais c'est jamais simple avec Messire Pratchett, surtout quand il narre les tribulations de la prestigieuse conurbation d'Ankh-Morpork.
Donc : le Guet s'ouvre comme qui dirait à la diversité. Trois recrues d'exception d'un coup ! Idée issue du fécond hypothalamus de notre maitre-à-tous le Patricien. Un Troll , un vrai. Un immense gaillard tout en pierre avec de la mousse entre les doigts de pied. Un Nain ; un vrai. Un court-sur-pattes tout en armure avec de la mousse sous les aisselles – Rapport à ce qu'elles sont plus près du sol que chez les autres espèces... - Et enfin, pour respecter les quotas ethniques, une fille; une vrai. Enfin, c'est elle qui le dit car le dernier qui a voulu vérifier fait son chemin comme castrat à l'opéra de la crépusculaire capitale d'Ankh-Morpork.
Et puis le Capitaine Vimaire prend sa retraite. le perspicace dirigeant de la noble institution passe dans le privé. Un poste de conjoint de l'une des plus grosses fortunes de la ville Dame Cybill Ramkin. de quoi " se faire des nouilles encore " - Dixit le Caporal Chiquard et ainsi, l'auteur.
Disons le tout de suite, cet ouvrage est un échec. Il aurait pu devenir un splendide roman policier helvétique inepte – se référer encore à mes précédents travaux (2). Mais voilà, l'ami Pratchett est un esprit tortueux mais génial. Aussi nous transporte-t-il aux côté des ses personnages dans la cité de... Ah vous commencer à comprendre où je veux en venir avec mon anaphore non ? - S.D. à François : Tu l'as trouvé ton Vimaire... -
Toute bonne histoire policière a besoin d'un Grand Méchant. Pas de pot, le notre est un romantique : Edouard del Amort -le patronyme aide à qualifier le Méchant – rêve de renverser le Patricien pour mettre en place...Un Roi.. Au vue de la qualité administrative de l'actuel résident du Bureau Oblongue de la mairie, il trouve peu de partisans. Mais qu'à cela ne tienne,Edouard est un assassin patenté et sa guilde cache de curieuses inventions bien utiles pour parvenir à ses fins...
Qui donc pour l'arrêter ? Mais z'enfin les traditionnels membres de notre fabuleuse milice : Carotte, Chicard, Côlon et Vimaire et les nouvelles z'et intrépides recrues :Un Troll au siliceux cerveau proche du génie à basse température, une personne de petite taille au talent consommé dans le lancer de haches de bataille non-réglementaires. Et la belle Angua qui a du chien... Enfin du loup... Et du chien aussi... Qui parle le chien...
Enfin c'est compliqué comme toujours, mais c'est aussi bon comme toujours.
Allez le lire plutôt ! Des deux mains ! Parce-que les livres qui se lisent à une main, même s'ils sont aujourd'hui populaires, c'est autre chose...
(1) : http://www.babelio.com/livres/Pratchett-Les-Annales-du-Disque-Monde-Tome-8--Au-guet-/7771/critiques/445685
(2) : http://www.babelio.com/livres/Drrenmatt-La-promesse/18591/critiques/562805
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Tatooa
  18 décembre 2019
Encore un excellentissime tome pour cette fabuleuse série !
C'est formidable, à la fois pour remonter le moral, pour distraire, pour rire, et même, ici, pour suivre une véritable enquête.
Les personnages sont vraiment énormes, surtout les trolls, loool ! C'est formidablement bien traduit, comme toujours, bourré d'humour (très noir parfois), de cliffhanger et de surprises, c'est génial.
Le guet est un de mes "personnages" préférés, j'adore les tomes qui lui sont consacrés. Les relations entre Vimaire et Vétérini sont très intéressantes, en plus, c'est finement écrit et décrit, et Carotte, Côlon et Chicard ne sont pas en reste, jamais.
Tous les personnages "secondaires", mais principaux car ils font partie du guet, Angua, Détritus, Bourrico, sont fabuleux. Les passages où on rit franchement sont nombreux (le café klatchien, la chambre froide, Gaspode et Angua qui vont voir la bande à Fido (la description de Fido, mais mdrrrrr !), les algarades permanentes entre trolls et nains, et ensuite la relation très spéciale entre Détritus (le troll) et Bourrico (le nain), Chicard et les armes, j'en passe et des meilleurs !).
En cette période troublée pour moi, ça me fait un bien fou, je crois que je vais sauter sur le tome suivant d'ici peu...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          312
Phoenicia
  03 janvier 2019
Un tome 15 excellent que nous sert Pratchett. 2e tome sur le Guet, autant j'ai aimé le 1er, autant j'ai adoré celui-ci! J'ai eu beaucoup de mal à me détacher de l'histoire. Aucune longueur, beaucoup d'humour, ce tome m'a véritablement emballé! J'ignore combien de tomes il y a sur le Guet mais je vais devoir me retenir d'aller les acheter et de suivre l'ordre classique des Annales. Car il est vrai que sans cet ordre, on passerait à côté de beaucoup d'allusions qui nous font sourire tout au long du série, le Guet des Orfèvres en est la preuve. Pratchett aime bien faire revenir ses personnages et dans ce tome-ci, ils sont légion :
C'est aussi l'occasion de rencontrer de nouveaux personnages! Car il faut du sang neuf au Guet! Intégrer les minorités ethniques pour éviter qu'Ankh-Morpork ne s'embrase. Troll, nain, morts-vivants ... et femmes sont au rendez-vous pour dépoussiérez l'équipe du Guet de Nuit, pour notre plus grand plaisir. le duo Détritus-Bourrico est quand même impayable!
Le Guet c'est aussi l'occasion de fusionner polar et light fantasy... Et, ça ça n'a pas de prix! En route pour une enquête sur un objet bien destructeur qui semble semer la mort!
Enfin, Pratchett nous fait des petits clin d'oeil par-ci par-là à l'histoire...
LC et Challenge Pratchett
Challenge le Tour du Scrabble en 80 jours
Challenge Multi-défis 2019
Challenge Les Détectives littéraires
Challenge Mauvais Genres
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          283
Citations et extraits (73) Voir plus Ajouter une citation
zazimuthzazimuth   13 mai 2013
Certains individus ont inspiré à des pays entiers des actions d'éclat par la puissance de leurs visions. Il est de cette trempe. Non pas parce qu'il rêve de hordes en marche, de domination du monde ou d'un empire de mille ans. Mais seulement parce qu'à son avis chacun possède un bon fond et s'entendrait avec ses voisins s'il voulait s'en donner la peine, et sa conviction est si forte qu'elle brûle comme une flamme plus grande que lui. Il vit un rêve et nous y participons tous, de sorte que son rêve façonne le monde qui l'entoure. Et le plus curieux, c'est que personne ne veut le décevoir. Ce serait comme flanquer un coup de pied au plus gros chiot de l'univers. C'est une espèce de magie. (p.261)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
lyokolyoko   01 novembre 2014
" Les clowns ne sont pas drôles. ce n'est pas leur fonction. on rit d'eux, mais uniquement par nervosité. l'intérêt des clowns c'est qu'après les avoir vu tous ce qui arrive paraît agréable. on se réjouit de savoir qu'il existe plus dérangé que soi. Faut bien que quelqu'un soit la risée du monde".
Commenter  J’apprécie          222
LuriaLuria   10 janvier 2019
Les cavernes et tunnels mystérieux disposent toujours de champignons lumineux, de cristaux étrangement brillants ou à la rigueur d'une lueur fantomatique ambiante, juste au cas où s'amènerait un héros humain qui aurait besoin de se repérer dans le noir. Curieux, mais authentique.
Commenter  J’apprécie          110
PostTenebrasLirePostTenebrasLire   26 septembre 2015
Quand on s’écrase le pouce d’un coup de masse, c’est bien agréable de pouvoir jurer. Seul un athée très spécial doté d’une volonté d’acier est capable de sauter sur place, la main serrée sous l’aisselle de l’autre bras, et de crier : « Oh, fluctuations aléatoires dans le continuum espace temps ! » ou « Aargh, nom d’un concept primitif et démodé ! »
Commenter  J’apprécie          80
TatooaTatooa   07 décembre 2019
Le meurtre restait en fait un cas relativement rare à Ankh-Morpork, mais les suicides étaient nombreux. Circuler la nuit dans les ruelles des Ombres, c'était du suicide. Demander un petit verre dans un bar de nains, aussi. Dire à un troll qu'il n'a pas un poil sur le caillou, même chose. On pouvait se suicider très facilement si on ne faisait pas attention.
(Note de bas de page).
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Terry Pratchett (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Terry Pratchett
"Good Omens" (série télévisée) (2019), adaptée du roman homonyme "De bons présages" ("Good Omens", 1990) de Terry Pratchett et Neil Gaiman - Bande-annonce • VF
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez vous bien Terry Pratchett ?

En quelle année est né Terry Pratchett ?

1943
1948
1950
1955

10 questions
111 lecteurs ont répondu
Thème : Terry PratchettCréer un quiz sur ce livre
.. ..