AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Patrick Couton (Traducteur)
ISBN : 2266136984
Éditeur : Pocket (01/02/2004)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 266 notes)
Résumé :
« Engagez-vous dans un métier d’homme ! Le Guet municipal a besoin d’hommes ! »
Mais le Guet de nuit se retrouve à la tête d’une force comprenant le caporal Carotte (techniquement un nain), l’agent Bourrico (réellement un nain), l’agent Détritus (un troll), l’agent Angua (une femme... la plupart du temps) et le caporal Chicque (mis au ban de touche de l’humanité pour tacles dangereux).
Or le mal est à pied d’œuvre, il y a du meurtre dans l’air et du v... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
basileusa
  08 janvier 2019
Encore un excellent tome ! le capitaine Vimaire va se marier et quitter le guet mais un meurtre étrange est commis et, le Guet, sous l'impulsion de Carotte , va se mettre à enquêter !
On ne s'ennuie pas un instant : déjà parce qu'il y a une enquête intrigante mais aussi parce que les nouvelles recrues du Guet sont vraiment drôles ,couplés en plus avec les membres déjà bien loufoques ! C'est un des meilleurs que j'ai pu lire ! On aurait même envie d'enchaîner avec d'autres tomes du Guet mais il va falloir attendre patiemment . Ce que j'apprécie aussi c'est que l'histoire des personnages avance, il y a des changements, des évolutions ,des promotions ! C'est un vrai plaisir de les suivre . Vivement le prochain !
Commenter  J’apprécie          353
InstinctPolaire
  23 avril 2014
Or oyez, braves gens, or oyez ! Approchez donc z'érudits lecteurs et venez donc esgourdir l'une des mirifiques. Mystérieuses. Extraordinaires, que dis-je extraordinaires, merveilleuses z'aventures du fabuleux Guet de la noble cité d'Ankh-Morpork !
Un récit de ce ramassis de rebuts... Pardon, une enquête de ces quatre altruistes compagnons d'armes en charge de faire régner l'Ordre et la Justice en la bonne ville d'Ankh-Morpork.
Oui, bon enfin, pour l'Ordre, tout bon citoyen sait qu'il vaut mieux plutôt se fier aux petits arrangements de notre bon Patricien. Et que pour une Justice soucieuse des intérêts de chacun, il vaut mieux plutôt se fier aux petits arrangements de... Oui, bon... Vous voyez qui , le dirigeant dans la généreuse métropole d'Ankh-Morpork.
Et bon, le Guet, même auréolé de son précédent succès – Vous référer à l'excellente ( n'ayons pas peur des mots ) contribution de votre serviteur ci avant proposée (1). Ce n'est plus quatre, mais sept zélés z'agents qui le composent. Enfin bientôt six... Oui, mais c'est jamais simple avec Messire Pratchett, surtout quand il narre les tribulations de la prestigieuse conurbation d'Ankh-Morpork.
Donc : le Guet s'ouvre comme qui dirait à la diversité. Trois recrues d'exception d'un coup ! Idée issue du fécond hypothalamus de notre maitre-à-tous le Patricien. Un Troll , un vrai. Un immense gaillard tout en pierre avec de la mousse entre les doigts de pied. Un Nain ; un vrai. Un court-sur-pattes tout en armure avec de la mousse sous les aisselles – Rapport à ce qu'elles sont plus près du sol que chez les autres espèces... - Et enfin, pour respecter les quotas ethniques, une fille; une vrai. Enfin, c'est elle qui le dit car le dernier qui a voulu vérifier fait son chemin comme castrat à l'opéra de la crépusculaire capitale d'Ankh-Morpork.
Et puis le Capitaine Vimaire prend sa retraite. le perspicace dirigeant de la noble institution passe dans le privé. Un poste de conjoint de l'une des plus grosses fortunes de la ville Dame Cybill Ramkin. de quoi " se faire des nouilles encore " - Dixit le Caporal Chiquard et ainsi, l'auteur.
Disons le tout de suite, cet ouvrage est un échec. Il aurait pu devenir un splendide roman policier helvétique inepte – se référer encore à mes précédents travaux (2). Mais voilà, l'ami Pratchett est un esprit tortueux mais génial. Aussi nous transporte-t-il aux côté des ses personnages dans la cité de... Ah vous commencer à comprendre où je veux en venir avec mon anaphore non ? - S.D. à François : Tu l'as trouvé ton Vimaire... -
Toute bonne histoire policière a besoin d'un Grand Méchant. Pas de pot, le notre est un romantique : Edouard del Amort -le patronyme aide à qualifier le Méchant – rêve de renverser le Patricien pour mettre en place...Un Roi.. Au vue de la qualité administrative de l'actuel résident du Bureau Oblongue de la mairie, il trouve peu de partisans. Mais qu'à cela ne tienne,Edouard est un assassin patenté et sa guilde cache de curieuses inventions bien utiles pour parvenir à ses fins...
Qui donc pour l'arrêter ? Mais z'enfin les traditionnels membres de notre fabuleuse milice : Carotte, Chicard, Côlon et Vimaire et les nouvelles z'et intrépides recrues :Un Troll au siliceux cerveau proche du génie à basse température, une personne de petite taille au talent consommé dans le lancer de haches de bataille non-réglementaires. Et la belle Angua qui a du chien... Enfin du loup... Et du chien aussi... Qui parle le chien...
Enfin c'est compliqué comme toujours, mais c'est aussi bon comme toujours.
Allez le lire plutôt ! Des deux mains ! Parce-que les livres qui se lisent à une main, même s'ils sont aujourd'hui populaires, c'est autre chose...
(1) : http://www.babelio.com/livres/Pratchett-Les-Annales-du-Disque-Monde-Tome-8--Au-guet-/7771/critiques/445685
(2) : http://www.babelio.com/livres/Drrenmatt-La-promesse/18591/critiques/562805
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Phoenicia
  03 janvier 2019
Un tome 15 excellent que nous sert Pratchett. 2e tome sur le Guet, autant j'ai aimé le 1er, autant j'ai adoré celui-ci! J'ai eu beaucoup de mal à me détacher de l'histoire. Aucune longueur, beaucoup d'humour, ce tome m'a véritablement emballé! J'ignore combien de tomes il y a sur le Guet mais je vais devoir me retenir d'aller les acheter et de suivre l'ordre classique des Annales. Car il est vrai que sans cet ordre, on passerait à côté de beaucoup d'allusions qui nous font sourire tout au long du série, le Guet des Orfèvres en est la preuve. Pratchett aime bien faire revenir ses personnages et dans ce tome-ci, ils sont légion :
C'est aussi l'occasion de rencontrer de nouveaux personnages! Car il faut du sang neuf au Guet! Intégrer les minorités ethniques pour éviter qu'Ankh-Morpork ne s'embrase. Troll, nain, morts-vivants ... et femmes sont au rendez-vous pour dépoussiérez l'équipe du Guet de Nuit, pour notre plus grand plaisir. le duo Détritus-Bourrico est quand même impayable!
Le Guet c'est aussi l'occasion de fusionner polar et light fantasy... Et, ça ça n'a pas de prix! En route pour une enquête sur un objet bien destructeur qui semble semer la mort!
Enfin, Pratchett nous fait des petits clin d'oeil par-ci par-là à l'histoire...
LC et Challenge Pratchett
Challenge le Tour du Scrabble en 80 jours
Challenge Multi-défis 2019
Challenge Les Détectives littéraires
Challenge Mauvais Genres
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          273
Meps
  25 décembre 2018
Je me doutais qu'en retrouvant le Guet, ce serait un véritable plaisir. J'avais beaucoup apprécié les personnages lors du premier opus "Au guet". Les annales m'avaient emmené vers d'autres aventures, mais j'avais coché le tome 15 comme un rendez-vous attendu.
Et je ne suis pas déçu. Là où j'avais trouvé quelques longueurs dans la première aventure (mais c'est souvent le cas quand on ne connait pas le contexte, il faut poser le cadre et le rythme en pâtit toujours), j'ai trouvé que le scénario était particulièrement bien mené. Une vraie enquête policière nous est décrite malgré l'atmosphère farfelue et l'humour toujours présent. On assiste à des interrogatoires, des recherches d'indices, on passe d'une Guilde à l'autre et on en connait encore mieux Ankh Morpok. le final est lui comme toujours un concentré d'action mené de main de maître.
Comme toujours également le tome est l'occasion d'aborder par l'humour des sujets sérieux, ici le racisme (transposé dans les rapports nains-trolls mais aussi avec le reste de la société et les morts-vivants), la politique comme c'est logique avec le Guet (ici l'opposition entre le régime monarchique et une "forme" de démocratie dictatoriale), mais aussi la fascination des armes à feu.
Enfin, j'ai également beaucoup apprécié la cohorte des nouvelles recrues (le nain Bourrico, l'ogre Detritus et évidemment Angua), souri au passage des personnages habituels (la Mort (qui est un homme bien sûr), le bibliothécaire, les mages de l'Université invisible). Une originalité de ce tome, quelques moments dramatiques et plein de sincérité qui ne sont pas forcément coupés par de l'humour pour alléger le tout.
C'est tout l'art de Pratchett, arriver à nous étonner avec une recette qui reste toujours un peu la même, pour notre plus grand plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          211
lokipg
  22 janvier 2019
Trois nouvelles recrues sont venues grossir les rangs du Guet des orfèvres d'Ankh-Morpork : Bourrico, le nain, Détritus, le troll et Angua... la femme ? C'est qu'il y a des quota à remplir, voyez-vous, toutes les minorités doivent être représentées. Et ces renforts ne seront pas de trop car le capitaine Vimaire va se marier et prendre sa retraite, tandis que le caporal Carotte, le sergent Côlon et Chicard devront affronter un tueur d'un nouveau genre dans les rues de la capitale...
Quel plaisir de retrouver nos bons gars du guet, qui m'avaient manqués depuis le tome 8 ! J'avais hâte de les retrouver car, dans mes souvenirs, parmi les "cycles dans le cycle", celui du Guet est (ex-aequo avec celui des Sorcières) mon préféré. Et mes souvenirs ne m'ont pas trahi, car j'ai bien ri, une fois encore.
Avec le Guet des orfèvres, Terry Pratchett parodie les polars, mais il ne s'arrête pas là. Il prend à bras le corps, et dans la bonne humeur !, le problème du racisme – pardon, de l'espécisme. Sous l'uniforme, le nain et le troll sont des hommes comme les autres après tout et il ne sera pas dit que ces deux espèces-là ne finiront pas par s'entendre*.
Parmi les nombreuses trouvailles géniales de l'auteur, je citerais, juste pour le plaisir du teasing : La guilde des chiens, Leonardo da Quirm, les mathématiques trolls**... du pur Pratchett au meilleur de sa forme ! Sans parler du retour du chien Gaspode, un rescapé d'Olive-Oued – il est vrai que tous les chemins mènent à Ankh-Morpork.
Inutile de tergiverser plus longtemps, le Guet des orfèvres fait partie des tous meilleurs romans du cycle, aux côtés des Zinzins d'Olive-Oued et de Mécomptes de fées.

* : À coups de pied dans la tête de gouhuloug, s'il le faut.
** : Apprendre à compter de un à des tas, ça donne vite le vertige.
Lien : http://lenainloki2.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          231
Citations et extraits (67) Voir plus Ajouter une citation
zazimuthzazimuth   13 mai 2013
Certains individus ont inspiré à des pays entiers des actions d'éclat par la puissance de leurs visions. Il est de cette trempe. Non pas parce qu'il rêve de hordes en marche, de domination du monde ou d'un empire de mille ans. Mais seulement parce qu'à son avis chacun possède un bon fond et s'entendrait avec ses voisins s'il voulait s'en donner la peine, et sa conviction est si forte qu'elle brûle comme une flamme plus grande que lui. Il vit un rêve et nous y participons tous, de sorte que son rêve façonne le monde qui l'entoure. Et le plus curieux, c'est que personne ne veut le décevoir. Ce serait comme flanquer un coup de pied au plus gros chiot de l'univers. C'est une espèce de magie. (p.261)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
lyokolyoko   01 novembre 2014
" Les clowns ne sont pas drôles. ce n'est pas leur fonction. on rit d'eux, mais uniquement par nervosité. l'intérêt des clowns c'est qu'après les avoir vu tous ce qui arrive paraît agréable. on se réjouit de savoir qu'il existe plus dérangé que soi. Faut bien que quelqu'un soit la risée du monde".
Commenter  J’apprécie          222
ChtiSuisseChtiSuisse   26 septembre 2015
Quand on s’écrase le pouce d’un coup de masse, c’est bien agréable de pouvoir jurer. Seul un athée très spécial doté d’une volonté d’acier est capable de sauter sur place, la main serrée sous l’aisselle de l’autre bras, et de crier : « Oh, fluctuations aléatoires dans le continuum espace temps ! » ou « Aargh, nom d’un concept primitif et démodé ! »
Commenter  J’apprécie          80
LuriaLuria   10 janvier 2019
Les cavernes et tunnels mystérieux disposent toujours de champignons lumineux, de cristaux étrangement brillants ou à la rigueur d'une lueur fantomatique ambiante, juste au cas où s'amènerait un héros humain qui aurait besoin de se repérer dans le noir. Curieux, mais authentique.
Commenter  J’apprécie          100
LuniverLuniver   14 avril 2012
The reason that the rich were so rich, Vimes reasoned, was because they manage to spend less money.

Take boots, for example. He earned thirty-eight dollars a month plus allowances. A really good pair leather boots costs fifty dollars. But an affordable pair of boots, which were sort of OK for a season or two and then leaked like hell when the cardboard gave out, cost about ten dollars. Those were the kind of boots Vimes always bought, and wore until the soles were so thin that he could tell where he was in Ankh-Morpock on a foggy night by feel of the cobbles.

But the things was that good boots lasted for years and years. A man who could afford fifty dollars had a pair of boots that'd still be keeping his feet dry in ten years' time, while a poor man who could only afford cheap boots would have spent a hundred dollars on boots in the same time and would still have wet feet.

This was the Captain Samuel Vimes' Boots' theory of socio-economic unfairness.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Videos de Terry Pratchett (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Terry Pratchett
De la magie, des chevaliers, des elfes, des mondes disparus, des dragons, des barbares, des nains, des fées, des orques? Du Seigneur des Anneaux à Harry Potter, la fantasy semble avoir conquis toutes les formes artistiques et ludiques : bande dessinée, illustration, cinéma, séries avec Game of Thrones, littérature, jeux vidéo avec World of Warcraft, jeux de rôle avec Donjons & Dragons? En plus d?une centaine d?entrées, ce dictionnaire dévoile, pour la première fois, tous les secrets de ce genre majeur de l?imaginaire, en explorant les déclinaisons voisines (fantastique, gothique, science-fiction, steampunk?), les grands questionnements, tous très actuels (impératif écologique, rapport à la violence et à l?ordre, visions du passé collectif?), et les principaux auteurs (Robert Howard, J.R.R. Tolkien, Lord Dunsany, T.H. White, Terry Pratchett ou George R.R. Martin).
https://www.editions-vendemiaire.com/catalogue/a-paraitre/dictionnaire-de-la-fantasy-anne-besson/
28 ?, 448 pages Parution 4 octobre 2018
+ Lire la suite
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Connaissez vous bien Terry Pratchett ?

En quelle année est né Terry Pratchett ?

1943
1948
1950
1955

10 questions
99 lecteurs ont répondu
Thème : Terry PratchettCréer un quiz sur ce livre