AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2753521123
Éditeur : PUR, Presses universitaires de Rennes (09/11/2012)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Vent debout, les capitaines en mer animent un imaginaire endiablé du gouvernement des hommes. À bord, les fureurs maritimes inspirent cette idée selon laquelle la conduite des navires inclinerait à la vindicte débridée, voire à la personnalisation excessive d’un pouvoir exorbitant.

Toutefois, la fermeté des moyens employés entraîne aussi avec elle l’exploit naval, le défi humain ou la refondation d’une société nouvelle. La sévérité des officiers enver... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
CeCedille
  23 décembre 2012
Un beau livre au titre évocateur (Fureur et cruauté des capitaines en mer) évoque la violence de l'exercice du pouvoir dans l'histoire de la marine et offre la combinaison rare d'un texte intelligent et foisonnant (issu d'un riche colloque tenu à Rochefort), avec le plaisir de lecture d'un livre d'aventures maritimes superbement illustré.
Les amateurs de science politique y trouveront nombre des cas pratique sur l'art de gouverner, qui est, depuis Platon et au sens étymologique, l'art de tenir le gouvernail et de conduire un bateau.
En contraste avec ce bruit et cette fureur, l'ouvrage se clôt sur deux études consacrée à l'oeuvre de Joseph Conrad. le commandement, dans son oeuvre, se place sous le double patronage de l'autorité et de la confiance. Toute l'oeuvre maritime de Joseph Conrad est en effet une réflexion sur l'exercice pacifié du pouvoir à bord. Ce qui n'exclut pas les tensions. Mais l'autorité obéit chez Conrad à un principe fonctionnel et non plus de droit divin : elle ne repose plus sur la crainte de la punition mais sur la confiance placée par l'équipage dans la capacité du capitaine à mener le navire à bon port. Dans la typologie des régimes, chère à la science politique, Joseph Conrad illustre et incarne l'âge des services pour le commandement, après celui des privilèges et des vanités. Il repose sur la compétence et la confiance. A la délibération, propre à la démocratie, mais incommode dans l'exercice de la prompte décision d'urgence, se substitue la solidarité, la fidélité et la fraternité de l'effort partagé.
"Car assurément, comme le dit Conrad dans sa note en préface à "La ligne d'ombre", c'est une grande chose que d'avoir commandé une poignée d'hommes dignes à jamais de votre respect".
Toutes valeurs illustrées par le tableau de Gudin (Trait de dévouement du capitaine Desse...) qui fait l'impressionnante couverture de l'ouvrage... et qui contredisent son titre !
Pour ceux qui sont intéressés, la table des matières
Avant-propos.............................................................................................................7
I. UNE HISTOIRE OCCIDENTALE DE LA REPRÉSENTATion
DES COMMANDEMENTS MARITIMES.............................................................9
Pierre Prétou et Denis Roland
1. le pouvoir extraordinaire : les fondements culturels de l'autorité à bord.....14
2. L'enfermement du large : les officiers au temps de la marine à voile............34
3. Maîtres à bord : discipline, tyrannie et mutineries........................................70
4. L'isolement savant : commandement, expertises et vapeur au xixe siècle.....98
5. L'écran noir des peurs bleues : les capitaines dans
les représentations contemporaines...................................................................118
Références et bibliographie sélectives................................................................138
II. FIGURES DE FUREUR ET DE CRUAUTÉ......................................................141
Laurent Hugot
1. Malheur aux vaincus, malheur pour les vainqueurs ! :
à propos de la cruauté légendaire des marins étrusques..................................144
Pierre Prétou
2. Satan comme maître à bord : la damnation maritime
dans les manuscrits à peinture français de la fin du Moyen Âge.....................154
Serge Linkès
3. Être le fils d'un capitaine cruel : traces et effacements d'un terrible
héritage De Chateaubriand.................................................................................170
Charles Brion
4. Étude comparée d'une figure de la cruauté : les capitaines Achab
dans Moby Dick et Bligh dans Les Révoltés de la Bounty........................................180
III. LES NAVIGATionS TRAUMATIQUES.......................................................191
Olivier Caporossi
1. Les clameurs de l'enfer flottant : justice et rédemption
sur les galères du roi d'Espagne au xviie siècle...................................................194
Philippe Hrodˇej
2. Mutineries et forbannerie : un passage à l'acte exceptionnel
dans le cadre de l'Océan, grand régulateur de la vie du marin
(fin XVIIe, débutXVIIIe siècle)................................................................................204
Grégory Beriet
3. Figures du traumatisme en mer : les chirurgiens embarqués
face aux équipages, fin xviiie-début xixe siècle..................................................222
Jean-Lucien Sanchez
4. Les convois de forçats en direction des bagnes coloniaux :
l'exemple du Martinière.......................................................................................236
IV. L'AUTORITÉ À L'ÉPREUVE DES FLOTS......................................................253
Alain Morgat
1. Mésententes cordiales. Les relations entre les officiers
de marine et les savants dans les voyages de découvertes
français du XVIIIe siècle.......................................................................................256
Romain Delmon
2. La tyrannie du charbon et de la machine lors des débuts
de la marine à vapeur au XIXe siècle :
l'exemple de l'expédition au Mexique................................................................276
Yvan Daniel
3. Vers Fuzhou : la « cargaison » chinoise du Nan-Shan
dans Typhoon de Joseph Conrad..........................................................................294
Laurence Cornu
4. Autorité et confiance : capitaines et seconds chez Conrad.........................308

Lien : http://diacritiques.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Pierre Prétou (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Prétou
Routiers et mercenaires d'Aquitaine, d'Angleterre et d'ailleurs.
autres livres classés : marineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

A l'abordage : la mer et la littérature

Qui est l'auteur du célèbre roman "Le vieil homme et la mer" ?

William Faulkner
John Irving
Ernest Hemingway
John Steinbeck

10 questions
229 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , mer , océansCréer un quiz sur ce livre