AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782749949161
300 pages
Michel Lafon (13/01/2022)
3.56/5   8 notes
Résumé :
Décidément, plus rien ne va dans la vie de Teanira. Elle devait déjà supporter son prénom étrange, sa famille envahissante et son monosourcil gros comme une chenille... mais depuis que son père a été licencié et qu'ils ont dû déménager chez les grands-parents de Teanira, elle va devoir reprendre sa vie à zéro.
Nouvelle élève dans un lycée où elle ne connaît personne, Teanira est persuadée que tout va très mal se passer. En même temps, dans son ancienne école... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Beli_LivreSaVie
  04 avril 2022
L'auteure nous propose ici un roman qui tourne autour du thème du harcèlement scolaire. C'est d'une façon très légère que l'idée est abordée avec une héroïne un peu folle que nous allons suivre tout du long de ce roman. A la manière d'une confidente, elle nous livre tout ce qu'elle vit et ressent, nous avons accès à tous ces moments qu'elle partagera avec nous. le texte est plutôt dynamique, tentant d'aborder un sujet grave de façon attrayante, mais tout en respectant l'impact que cela peut avoir sur les jeunes qui subissent ce harcèlement.
Les années lycées, quinze ans, ces années où chacun tente de s'affirmer et de s'assumer, comment aborder ces années quand on a passé de longs moments d'humiliation constante ? de critiques ? de reproches ? Teanira – oui c'est bien son prénom, elle vous expliquera pourquoi – a toujours été harcelée, pour son physique d'abord puis pour tout ce qui accompagne ce physique dirons-nous mal apprécié. Elle n'a donc plus fait d'efforts, elle subit, n'a pas d'amis, pas d'envies et ceux qui l'entourent s'inquiètent. On la découvre alors qu'elle satisfait sa mère en consultant un psy, et on apprend de suite à la connaitre, avec sa façon de tout déballer, en analysant chaque donnée et chaque pensée. Elle est à la fois fataliste, mais aussi je m'en foutisme bien que l'on sait qu'il est vraiment difficile de rester insensible à des remarques négatives.
Teanira arrive dans un nouvel établissement où elle ne connait personne, une remise à zéro. Elle se dirige d'emblée vers celui qui est isolé des autres, et c'est ainsi que l'on découvre les populaires de ceux qui ne le sont pas. Elle s'affiche avec l'un d'eux et cela ne lui pose pas de problème, d'autant plus que le feeling passe plutôt bien. Après ce premier instant, tout s'enchaine, un premier contact, puis un deuxième un peu fou, pour finir par le garçon, celui qui va faire battre son coeur, et qui sort avec la peste de service. Cliché !? Oui, mais logique aussi, les populaires sortent avec les populaires, jusqu'à ce que cela change, mais ça, cela n'arrive pas de suite et faudra passer par plusieurs étapes pour cela. Mais en tout cas, cette nouvelle rentrée s'annonce plus propice au bonheur que prévu et Teanira va pouvoir vivre quelques instants intenses et agréables, malgré les remarques et méchancetés de certaines.
Si l'héroïne m'a parfois agacée par son comportement impulsif, dans ces moments où elle prend la parole sans filtres, et que l'on se dit alors qu'elle en tient tout de même une sacrée couche pour sortir pile poil au moment où il ne faut pas, ce qu'il ne faut pas, je dirai que ces moments m'ont aussi fait un peu sourire, car la pauvre tout de même. Heureusement l'humiliation ne tue pas, et elle aura un peu de chance en finissant par faire la connaissance de quelques personnes qui sauront être d'une bonne écoute pour elle et de fidèles amis. Jusque là Teanira qui se fait appeler Tehé n'a jamais eu la chance d'être bien entourée. Elle a vécu toutes ses années scolaires sous le joug des multiples harcèlements de ses « camarades » et ce changement qui s'opère dans sa vie avec ce nouvel établissement scolaire sera pour elle l'occasion de repartir de zéro. Elle va ainsi s'épanouir, par le changement et l'acceptation de soi.
La pauvre héroïne que nous allons suivre, est tout de même bien mal lotie au départ, sa description lui attribut toutes ces petites choses que l'on qualifie de défauts et qui sont redoutables pour se sentir bien dans sa peau (pilosité, boutons, problème dentaire, surpoids…). Alors forcément elle va attirer bien des remarques désobligeantes, rien qui ne puisse l'aider à se sentir bien, mais c'est sans compter sur Zeca, ce nouvel ami plein d'entrain, il ne lui cache rien de ses défauts mais il se propose aussi de l'embellir car il est toujours possible de se sentir mieux dans sa peau, après un bon coiffeur, une épilation ou que sais-je encore, toutes ces choses à portée de main. Disons qu'elle avait tendance à se laisser aller, à ne pas faire d'efforts et il suffit de peu pour se sentir tout de suite mieux dans sa peau. Alors à la façon de Pretty Woman, la voilà entrainer dans une spirale de choses qu'elle n'aurait jamais pensé faire pour se sentir mieux, et cela fonctionne !
Dans ce récit on apprécie découvrir les autres personnages, ceux qui vont venir former son nouveau petit monde, elle qui a toujours été solitaire et mise de côté. En fin de compte, elle a su bien s'entourer, de personnes fiables, honnêtes mais sans préjugés, ni jugement et qui subissent aussi ce rejet des autres, que la société engendre avec des canons à respecter. On est embarqué par la dynamique d'un Zeca, qui lui aussi n'a aucun filtre et lui dit les choses telles qu'elles sont mais avec aucune intention de lui nuire mais au contraire d'être présent pour elle. On suit les émotions de la jeune fille face au beau garçon populaire, et on découvre ceux qui la verront différemment de l'image qu'elle a d'elle. le tout est englobé dans le contexte lourd du harcèlement, qui la suit et la percute toujours autant, bien qu'elle sache plutôt bien y réagir. Si l'auteure fait en sorte de nous offrir une héroïne plutôt assez forte, l'impact de ce qu'elle vit est toutefois bien représentatif de l'ampleur que peu prendre un harcèlement scolaire et elle devra passer par bien des phases pour que son opinion d'elle-même ne change et s'améliore.
Un petit roman qui s'adresse à un jeune lectorat dans lequel certains se retrouveront, par rapport aux remarques que les jeunes ne peuvent pas s'empêcher de se lancer sans penser à l'impact que cela peut avoir. On y a parfaitement conscience de ce que provoque le harcèlement scolaire, mais tout y est abordé avec légèreté et pas de façon dramatique. C'est une façon originale et sympathique d'aborder cette thématique grave qui peut avoir bien des conséquences sur ces jeunes personnes qui subissent toutes ces humiliations, alors qu'elles sont dans l'âge de la construction de leur personnalité. le texte est entrainant, parfois un peu fou, si on n'y adhère pas totalement, c'est aussi qu'il faut être le public visé : les jeunes adolescents mais cette héroïne est pleine de surprises, et on peut dire que l'on ne s'ennuie pas auprès d'elle.
Lien : http://www.livresavie.com/co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PapillonVoyageur
  05 mai 2022
Si je ne m'étais pas interrompue, j'aurais certainement lu ce roman en 2-3 traites tant je m'immergeais bien dedans lorsque je le lisais. Tout est fluide, avec un style naturel – très familier ! – dans la narration. Certaines personnes peuvent trouver ce type d'écriture beaucoup trop simple… Pour ma part, j'ai vraiment apprécié ce vent de fraîcheur propre à une histoire douce, colorée et humoristique.

Avec beaucoup d'humour et de situations gênantes – j'ai beaucoup sué pour Teanira durant ma lecture –, l'autrice parvient sans mal à aborder des thèmes qui font l'actualité ; le harcèlement scolaire, les dérives des réseaux sociaux dans les lycées, l'introversion, la difficulté à se faire des amis, le fait de prendre soin de soi et d'apprendre à s'aimer (des thèmes que j'associe au développement personnel), le deuil, l'importance de la famille (et d'accepter les défauts de ceux qui nous entourent autant que leurs qualités). En bref, cette histoire cache derrière son aspect léger de magnifiques morales et réflexions.

Dans ce premier tome – puisque la suite, Confessions d'un garçon timide, geek et (légèrement) amoureux sort le 25 mai 2022 –, le récit tourne autour de Teanira, une jeune fille qui de fille invisible passe à fille rejetée dans son ancienne école. Lorsqu'elle entame une nouvelle vie, elle n'a pas l'intention de se laisser faire et tente au mieux de ne pas se noyer dans l'océan virulent qu'est la période du lycée. Je me suis beaucoup identifiée à Teanira parce que, adolescente, j'ai aussi vécu du rejet, du harcèlement scolaire et des complications familiales. En grandissant, j'ai réussi à m'en sortir mais certaines situations font beaucoup écho en moi, d'autant qu'il y en a qui se sont presque déroulées de la même façon (et c'en est terrifiant d'ailleurs ! L'autrice m'a observée ?). Je crois que le reproche que je ferais à ce livre est le manque de profondeur chez les personnages secondaires. D'un côté, je trouve ça crédible parce que Teanira vit sa vie à elle, de ses propres yeux, avec ses ressentis et son côté drama queen prenait beaucoup le dessus (sans que ce soit dérangeant). D'un autre côté, je ressens un gros creux au niveau des autres personnages qui, à côté de la protagoniste, me paraissaient parfois trop ternes (même si j'ai adoré Zeca !). Ce qui m'attriste, c'est que le film sur Netflix – malgré ses défauts – parvient à faire ressortir un peu plus chaque personnage que le roman, alors même que la version cinématographique me semble « bâclée » à côté du roman. Ceci dit, ce n'est pas une mauvaise adaptation et j'ai adoré les plans, la colométrie, le fait que des dialogues du roman se retrouvent tels quels dans le film et, hormis des gros aspects changés pour une facilité scénaristique, il est agréable à regarder.

Comme je le disais plus haut, le style de Thalita Rebouças est très simple, ce qui correspond à la mentalité d'adolescente de Teanira. J'étais plongée dans son esprit, ses doutes, ses peurs, ses questionnements, ses moments d'angoisse… Et, je le répète, beaucoup de situations gênantes m'ont fait suer. Je trouve que l'autrice a réussi à faire ressentir toutes les appréhensions de son personnage rien que par son écriture nerveuse, ce qui accentue le côté humoristique mis en avant dans le résumé. Ce qui est assez cool, c'est qu'on dirait que le personnage prend possession des mots, je ne voyais plus l'écriture mais Teanira, dans son entièreté, avec ses excès, ses réflexions, ses qualités, ses défauts. J'ai adoré me sentir si proche de cette jeune fille qui mérite de vivre de magnifiques événements. Un peu comme si je revoyais mon enfant intérieur avec la folle envie de la serrer dans mes bras et de lui dire que « tout va bien se passer, tu verras, tu es géniale ».

J'ai vraiment été charmée par la conclusion du livre qui, d'une boucle, rejoint son début et permet d'offrir à la fois une finalité et une continuité. Un peu comme la vie. Quand un chapitre se termine, un nouveau commence. La fin de Confessions d'une fille invisible, rejetée et (un peu) drama queen donne cet effet-là, un effet qui m'a convaincue. Maintenant, je n'ai plus qu'une hâte (après avoir vu le film), c'est de lire la suite qui tournera autour de Davis, l'un de ses nouveaux amis…

Grosso modo, Thalita Rebouças promettait de l'humour et il en a eu ! Ajoutez à cela de la couleur et de la douceur, avec une touche d'émotions excessives, et vous obtiendrez Confessions d'une fille invisible, rejetée, et (un peu) drama queen. Cette histoire parle à mon enfant intérieur, bouscule mon hypersensibilité et touche à mon âme d'ex-harcelée à l'école. Même si le récit paraît simple, j'avoue que ça m'a fait du bien de lire une histoire ainsi, avec un personnage vrai et plein de peps comme Teanira, où des valeurs que je partage sont véhiculées. Si vous cherchez une histoire légère et colorée, je vous recommande cette lecture.

PS : Je ne l'ai pas dit mais le roman possède plusieurs recettes de cuisine qui ont l'air trop bonnes ! Pour ma part, j'ai mis des post-it pour pouvoir les refaire !
Lien : http://papillonvoyageurblogl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
hendrickxvirginie
  19 février 2022

Décidément, plus rien ne va dans la vie de Teanira. Elle devait déjà supporter son prénom étrange, sa famille envahissante et son monosourcil gros comme une chenille... mais depuis que son père a été licencié et qu'ils ont dû déménager chez les grands-parents de Teanira, elle va devoir reprendre sa vie à zéro. Nouvelle élève dans un lycée où elle ne connaît personne, Teanira est persuadée que tout va très mal se passer. En même temps, dans son ancienne école, tout le monde se moquait d'elle et de ses chagrins d'amour...
Mais cette année sera celle d'un nouveau départ, celle où elle se fera finalement des amis ! Enfin, ça, c'est ce qu'elle espère... ou bien est-elle vouée à la solitude éternelle ?

Je remercie l'éditeur ainsi que Marion pour cette réception que j'attendais avec impatience. Ce qui m'a plus du 1er coup d'oeil, c'est cette couverture lumineuse et colorée qui donne du pep's.
Cependant, ne vous méprenez pas, car derrière cette couverture attrayante, c'est un sujet grave et actuel dont il est question : le harcèlement scolaire. Ce roman m'a touchée, car enfant, j'en ai été victime, mais à l'époque, on n'en parlait pas comme maintenant.
Thalita Rebouças aborde ce fléau de façon franche, mêlant humour et situations cocasses. Nous suivons Teanira (Tété), 15 ans, fan de cuisine, mais rejetée par les autres. Subissant le harcèlement, mais aussi la folie de sa famille, Tété est solitaire, silencieuse... Invisible.
Lorsqu'elle doit déménager et entrée dans un nouveau lycée, elle s'attend au pire. Dans ce roman, l'autrice s'aide des témoignages de ses lecteurs qui lui ont partagé leur vécu. Il se dégage de ce livre beaucoup d'émotions sous différents aspects, ce qui permet au lecteur de se poser les bonnes questions.
D'une plume dynamique, franche et explosive, elle ouvre la voie aux victimes de harcèlement, mais aussi sur les conséquences.
J'ai adoré cette lecture et chaque personnage parfaitement maitriser. Les chapitres sont courts et aérer, offrant un peu de douceur par des recettes de cuisine de Tété.
La légèreté fait du bien pour une thématique délicate. Bref, ce roman devrait être proposé sur les bancs d'école !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Marilyn_summariesbooks
  23 février 2022
Grâce aux éditions Michel Lafon, j'ai pu découvrir Confessions d'une fille invisible, rejetée, de Thalita Rebouças, une autrice très célèbre au Brésil.
Dans cette histoire, nous suivons Tete, une adolescente qui a été victime de harcèlement scolaire durant de nombreuses années. Quand, pour des questions financières, ses parents déménagent chez ses grand-parents, Tete espère que ce changement de lycée sera l'occasion de se faire enfin des amis. C'est sans compter sur le fait qu'il n'est pas facile de se défaire de tout ce que l'on a involontairement intégré, surtout quand tout le monde semble vous le rappeler…
J'avoue avoir eu des hauts et des bas au cours de cette lecture. Les propos que Tete porte sur elle, mais surtout ceux d'une partie de sa famille et de ses nouveaux camarades, sont terriblement blessants. Et même si Tete essayent de le prendre avec humour, voire même rit d'elle, j'ai trouvé ce début révoltant. La seconde partie du roman a sonné beaucoup plus juste, avec des messages plus clairs.
J'ai eu la chance d'assister à une rencontre avec l'autrice qui a pu expliquer le contexte de cette histoire et ses intentions. Cette saga au Brésil rencontre un franc succès auprès des ados car elle a redonné goût à la lecture à beaucoup, en abordant des sujets (harcèlement scolaire, mais aussi troubles alimentaires, suicides… dans le reste de la saga) qui ne sont que peu abordés généralement.
Elle a également voulu montrer que certaines familles sont toxiques dans leurs façons de faire, et que le harcèlement peut revêtir différentes formes.
L'épanouissement de Tete passe par certains changements physiques et la féministe en moi s'est d'abord rebellée face à ce choix. Là aussi l'autrice s'est expliquée en indiquant que ces changements sont plutôt la marque de l'envie de s'accorder le droit de prendre enfin soin de soi (quand on estime ne pas le mériter), et surtout le signe d'un changement externe qui a permis un remaniement interne plus profond.
En somme, un roman qui présente certaines maladresses quand on a l'habitude de lire sur le sujet, mais qui véhicule aussi des messages importants à l'adolescence sur l'acceptation de soi, l'importance des pairs mais surtout l'envie de redonner l'espoir pour ceux qui vivent ces situations que ces moments difficiles ne dureront pas toujours et qu'un mieux est possible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mallaurylit
  21 février 2022
Chère Thalita,
Comme quoi on peut aborder un sujet grave et sérieux, en parler en profondeur, le tout sur un ton léger et joyeux. Nul besoin d'ajouter du drame sur le drame, le principal est de bien faire passer son message. Et je dois dire que quand le cas qui nous concerne, le harcèlement scolaire, tout est dit, sans amoindrir les incidences de cette violence en milieu scolaire. La clé étant ici de démontrer qu'il y a une lueur d'espoir, que demain tout peut toujours changer, qu'il est possible de rencontrer les bonnes personnes, celles qui sauront aider.
Ton roman est traversé de brins de folies, de ceux qui donnent le sourire, et l'état d'esprit de ton héroïne crée une atmosphère qui donne envie de tourner les pages. Fantaisies et humour pour combattre l'adversité, imagination délirante et incapacité à réfréner un débit de mots qui disent ce qui ne souhaite pas être dit, tout cela contribue à rendre attachants les personnages. L'enchaînement des situations se déroule sans temps mort, il se passe toujours quelque chose dans l'univers de Teanira, une adolescente qui ose sortir de sa zone de confort pour révéler toute sa force, tout ce qui ne demande qu'à s'exprimer et rendre visible ce qui jusqu'alors était caché.
C'est un texte à mettre entre toutes les mains, qui ouvre le dialogue avec positivisme ; qui apporte un éclairage sur ceux qui subissent et ceux qui dominent, et rappelle que derrière chacun, se trouve un être humain qui peut prendre conscience et changer. Un roman young adult qui se termine sur une note optimiste bienvenue !!
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60


autres livres classés : harcèlementVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Thalita Rebouças (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
380 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre