AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2020979772
Éditeur : Seuil (16/10/2008)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Trente albums, du Velvet Underground aux derniers textes pas encore enregistrés. Derrière l'icône rock, une œuvre de poésie urbaine qui traverse un demi-siècle.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
TristanPichard
  08 janvier 2014
Magnifique travail et très bel ouvrage dans le fond comme dans la forme. Commençons par la seconde. Très belle et originale maquette avec des effets de typo et de mise en page variant en fonction des albums présentés, poussant la présentation du texte jusqu'à l'abstrait (effet de flou, annotations manuscrites, texte éclaté...). Ceci explique sans doute en partie le prix de l'ouvrage (32 euros, pour un livre noir – c'est à dire sans couleur – et avec peu de reproduction photo... c'est un peu cher).
Le fond à présent. Gros travail éditorial, on sent que la présentation des textes a été pensée pour mettre en valeur à la fois l'aspect "Oeuvre discographique" (présentation par album dans l'ordre chronologique) et le travail poétique. Les traductions sont remarquables, ne cherchant pas l'absolue fidélité au texte, la licence vis à vis de l'original n'est cependant pas exagéré (je n'aurais pas été contre un cran de curseur en plus dans ce sens). Les notes en fin d'ouvrage expliquent les allusions à la culture américaine qui pourraient échapper au lecteur francophone. Quelques belles idées, comme celle d'ajouter les notes intérieures de l'album Metal Machine Music (où Reed avoue ne l'avoir jamais écouté en entier), ou celle d'inclure quelques textes inédits pour conclure.
Surtout, il y a les paroles. Toujours difficile de passer l'étape de la traduction pour un texte de chanson rock. Ici, on voit l'étendue du talent de Lou Reed, entre format court ciselé, poésie habité, fascination pour l'argot, expérimentation linguistique, mise à nue, pudeur, la désinvolture aussi, le je-m'en-foutisme parfois... le superbe monologue qu'il fait dire de manière posthume à Andy Wharol dans Song for Drella est simplement poignant, tout comme la ballade de Roméo Rodriguez et Juliet Belle sur l'album New York. Bien sûr cela donne envie de tout réécouter, de se laisser à nouveau ensorceler par sa voix, les guitares vagissantes et la litanie urbaine jamais rassasiée, exigeant encore et encore ses psalmodies oscillant entre sordide appuyé et romantisme sombre.
Lien : https://www.tristan-pichard...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
TristanPichardTristanPichard   08 janvier 2014
Candy dit j'en viens à détester mon corps
et tout ce qu'il exige en ce monde
Candy dit je voudrais savoir absolument
Ce dont les autres parlent si discrètement

Candy says, sur l'album The Velvet Underground
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Lou Reed (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Lou Reed
Lu Reed le poète du rock
autres livres classés : velvet undergroundVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
765 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre